Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le pollen en pelote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: le pollen en pelote   Sam 20 Mar - 23:03

c'est pas pour le tricot les filles !
les propriétés :
• Sur l'appareil digestif, avec une reprise de l'appétit et concurremment du poids en cas d'amaigrissement, ainsi qu'une régularisation de divers troubles fonctionnels dont la constipation.

Sur le système neuro-psychique, avec une stimulation de l'humeur et une action euphorisante, accompagnées d'une augmentation des capacités intellectuelles.

• Sur le métabolisme général, avec des effets régulateurs intervenant sur divers plans: notamment la croissance et le retard du vieillissement organique.

C'est ainsi qu'à travers sa composition globale, ses diverses actions pharmacologiques étudiées sur des animaux en laboratoire et ses effets constatés dans le cadre d'expérimentations cliniques rigoureuses tant chez l'enfant que chez l'adulte, il est acquis actuellement que le pollen de fleurs est à même :
- d'apporter à notre organisme de nombreux éléments vitaux susceptibles de lui manquer ;
- d'aider à la bonne marche de nombreuses fonctions organiques devenues déficientes, ou a en régulariser
certaines qui sont perturbées ;
- de favoriser ou rétablir harmonieusement certains métabolismes défaillants ;
- de stimuler et d'augmenter globalement l'énergie vitale.

De tout cela découle les propriétés générales suivantes :

Le pollen est un tonifiant et un stimulant générateur de bien-être, avec effet euphorisant.
Le pollen est un rééquilibrant fonctionnel agissant de façon naturelle et physiologique.
Le pollen est un désintoxicant général de tout l'organisme.
Les actions que nous venons de vous énumérer font du pollen un extraordinaire produit naturel alimentaire qui peut intervenir efficacement sur la santé de tout un chacun :

- soit pour la maintenir à son meilleur niveau d'efficience ;
- soit pour la renforcer si elle est déficiente ;
- soit pour aider à la recouvrer si elle est défaillante.

Nous passons en revue ici les indications en rapport avec un pollen polyfloral moyen contenant le maximum d'espèces végétales, le seul pour lequel nous ayons actuellement suffisamment de travaux et d'observations permettant de les avancer de façon fiable.

Enfin, si toutes les indications que nous énumérons sont bien réelles, cela ne signifie évidemment pas que le pollen est toujours capable, à lui tout seul, de résoudre complètement le trouble pathologique ou l'affection envisagée. Le pollen n'est ni un produit miraculeux ni une panacée, mais seulement un excellent complément alimentaire à même de vous aider à bien ou mieux vous porter, parfois un peu, souvent beaucoup. C'est pourquoi, nous avons indiqué en "caractères gras" toutes les indications majeures où le pollen utilisé seul (ou presque) donne en règle d'excellents résultats, et en "caractères maigres" les indications essentielles où il donne souvent de bons effets en complément d'un traitement spécifique adapté à la maladie ou au trouble concerné.

Ce préalable étant bien établi, nous allons vous donner successivement les indications du pollen chez le bien portant et chez la personne atteinte d'un trouble bien déterminé ou d'une affection ayant fait l'objet d'un diagnostic médical précis.

1) Chez le bien portant —

Le pollen est pris dans le but:

De pallier les insuffisances éventuelles en sels minéraux et oligo-éléments, en vitamines, en acides aminés, etc., de l'alimentation actuelle et plus particulièrement à l'occasion de périodes physiologiques particulières comme la grossesse, l'allaitement, la croissance et la vieillesse.

D'obtenir un meilleur rendement physique et intellectuel dans le cadre des activités normales, ou d'avoir une plus grande résistance à la fatigue à l'occasion de périodes d'activité momentanément plus intenses, notamment chez les sportifs avec l'obtention de meilleures performances, et chez les étudiants à l'occasion de la préparation aux examens avec une plus grande facilité d'apprendre et de mémoriser.

De renforcer le terrain dans sa lutte contre les agressions physiques (notamment microbiennes) et psychiques (stress en particulier).

De favoriser la croissance chez l'enfant et l'adolescent.

De freiner les effets du vieillissement organique en général, de la peau et des phanères (cheveux, poils et ongles) en particulier.

Le pollen s'adresse donc en premier lieu à toutes les personnes bien portantes qui veulent rester au mieux de leur forme et retarder au maximum leur vieillissement biologique, c'est-à-dire qui veulent conserver ou augmenter leur vitalité et leur joie de vivre.

2) Chez le mal portant —

Suivant l'origine et la gravité du trouble ou de l'affection en cause, le pollen sera pris seul ou associé à d'autres médications indispensables.

[size=12] - Indications générales :

Les états de fatigue (asthénies) à tous les degrés et d'origines diverses :
- en cours de maladie ou post-opératoire ;
- convalescences médicales ou chirurgicales ;
- surmenage et états d'épuisement physique, psychique ou intellectuel ;
- asthénie chronique des personnes âgées.

Les pertes de l'appétit (anorexies) d'origine physiologique, en vous signalant qu'il ne modifie guère l'appétit normal (donc aucun risque de prise poids pour les personnes qui en prennent pour d'autres indications), ainsi que les amaigrissements et les états de maigreur.

Les retards de croissance.

Les terrains déficients constitutionnels.

La sénescence ou vieillissement prématuré et anormalement exagéré.

- Indications particulières :

Sphère cardio-vasculaire : Artériosclérose et ses conséquences, dont l'hypertension artérielle qui est
favorablement influencée, ainsi que la fragilité vasculaire en général et la fragilité capillaire en
particulier.

Sphère digestive : Constipation fonctionnelle où le pollen donne de remarquables résultats, les
entéro-colites et colites diverses (y compris diverticulaires).

Sphère génito-urinaire : Colibacillose - Prostatisme avec son cortège de troubles - Certaines formes
d'asthénie sexuelle.

Sphère neuro-psychique : Neurasthénie (état dans lequel la fatigue névrotique est prédominante) -
État dépressif mineur réactionnel à un mauvais état physique ou à des problèmes psychiques mineurs, en
appoint d'un traitement à base de plantes stimulantes et régulatrices (ginseng en particulier).

Sphère dermatologique : Peau fragile - Ongles fragiles et cassants -
Chute anormale ou prématurée des cheveuxqui est systématiquement retardée, souvent même
stoppée - Certaines dermatoses.

Sphère visuelle : Fatigue oculaire.

Après cette liste d'indications, vous pouvez constater que le pollen peut améliorer ou changer grandement la vie de beaucoup de gens et peut-être la vôtre en particulier[/size]


Dans le circuit commercial, le pollen de fleurs est proposé sous diverses formes de présentation qui peuvent être scindées en deux grandes catégories : celle où il est seul présent et celle où il est associé à d'autres thérapeutiques naturelles qui viennent compléter son action.

1 - Le pollen seule substance active existe sous trois formes :

• Le pollen en pelotes naturelles présenté habituellement dans des pots en verre ou en plastique
alimentaire contenant un poids variable selon les producteurs ou les revendeurs, mais qui sont le plus
souvent de 250 ou 500 grammes. C'est la forme qui a ma préférence chaque fois que faire se peut et dans
la mesure, bien entendu, où l'on est absolument sûr de sa fraîcheur et de sa parfaite conservation. Vous la
trouverez dans les magasins de diététique ou directement auprès des apiculteurs récoltants dont
beaucoup font la vente par correspondance.
Certaines présentations sont aromatisées (aux extraits naturels d'orange par exemple) afin d'en faciliter la
prise aux personnes qui n'aiment pas son goût de foin (pas désagréable au demeurant).

Le pollen sous forme de poudre qui est le plus souvent présenté :
- soit, en vrac dans des contenants adaptés;
- soit en gélules qui doivent être également conservées dans un endroit bien sec.
Cette forme qui ne permet pas de juger du nombre de variétés florales représentées doit être réservée aux
personnes qui ne peuvent pas l'odeur ou le goût des pelotes.

Ces formes en pelotes et en poudre doivent être impérativement conservées dans un endroit sec et
frais afin d'éviter toute reprise d'humidité.

Le pollen sous forme d'extraits purifiés qui sont spécialisés par certains laboratoires pharmaceutiques, que vous trouverez en pharmacie (Pollergon* et Sthénorex* par exemple).

2 - Le pollen en association existe sous diverses formes impliquant certains autres produits diététiques (miel, gelée royale, propolis, argile, etc.). Le pourcentage est variable selon les spécialités et il est toujours utile de vérifier si la dose mentionnée est suffisante pour pouvoir être efficace.

Le choix est donc suffisamment grand pour que vous n'ayez aucun mal à trouver la forme qui répond le mieux à vos besoins et vos goûts.


[size=9][size=18]Après plus de vingt cinq années d'expérience personnelle, complétées par les nombreux travaux publiés sur ce plan, nous sommes arrivés aujourd'hui aux conclusions suivantes :

1 - Tout d'abord, pour ce qui est des quantités à absorber, voilà ce que nous recommandons selon qu'il s'agit d'un adulte ou d'un enfant, en fonction des formes de présentation habituellement utilisées.

a) Pollen en pelotes naturelles.

Les doses moyennes journalières sont les suivantes :

Chez l'adulte :
- 15 à 20 g en cure d'entretien.
- 30 à 40 g en dose de charge ou d'attaque.

Chez l'enfant :
- 4 à 8 g de 3 à 6 ans.
- 8 à 12 g de 6 à 12 ans.
- 12 à 15 g de 12 à 16 ans.

Voici le tableau des correspondances pondérales qui vous permettra de prendre la dose adéquate, en sachant bien que la dose n'est pas à un gramme près, le pollen n'étant pas un médicament mais un produit alimentaire d'une totale innocuité dont il vaut mieux prendre un peu plus qu'un peu moins.

b) Pollen sous forme d'extraits, ou en association sous forme de préparations diététiques. Il y a lieu de suivre les posologies adulte et enfant mentionnées par le laboratoire.

2 - Et puis, la meilleure façon de le prendre. Comme le goût de paille sèche du pollen ne plaît pas à tout le monde, nous vous conseillons (surtout si vous devez en donner à de jeunes enfants) de l'incorporer à un jus de fruits ou du lait sucré avec du
miel. Vous pouvez également mélanger les pelotes à du miel, à de la confiture, ou à un yaourt. De nombreuses combinaisons sont possibles et vous n'aurez aucun mal à trouver celle qui répond le mieux à votre goût. Si le goût ne vous dérange pas, vous pouvez également mâcher les pelotes avant de boire un peu de liquide pour les avaler. D'ailleurs, je vous signale qu'en leur présentant les pelotes comme de petits bonbons, les jeunes enfants adorent souvent les prendre telles quelles une à une.

Personnellement, nous vous conseillons de mettre la dose de pelotes à prendre dans un grand verre de jus d'
oranges fraîchement pressées, de laisser reposer quelques minutes et de remuer pour obtenir une bonne homogénéisation de l'ensemble. Cette préparation est tout à fait agréable à boire et à toujours fait l'unanimité de mes patients.

Attention, ne faites jamais cuire le pollen, vous détruiriez l'essentiel de ses produits actifs. En revanche, vous pouvez l'ajouter à un aliment modérément chaud (en dessous de 40° C) comme, par exemple, dans du lait ou dans un potage.

3 - Ensuite, le meilleur moment de la journée pour prendre le pollen. Le plus simple est de le prendre en commençant votre petit petit déjeuner, mais vous pouvez le prendre à votre convenance à un autre moment de la journée. Je conseille toujours ce moment là parce que vous prendrez facilement l'habitude d'un jus d'oranges additionné de pollen, et que c'est le seul repas que vous prenez journellement de façon certaine chez vous, ce qui est important pour la régularité de la prise qui constitue ici un facteur essentiel de l'efficacité du traitement.

4 - Enfin, la durée d'une cure de pollen est variable suivant les cas, mais ne saurait être inférieure à 45 jours pour en retirer un résultat valable. Je préconise généralement des cures de 3 mois, renouvelées deux fois dans l'année,de préférence aux grands changements de saison (printemps et automne), époques au cours desquelles l'organisme s'avère généralement plus fragile, et dans de nombreux cas une cure continue à l'année à une dose moyenne équilibrée selon chacun.

Si nous devions résumer le meilleur schéma à suivre pour un adulte, de poids normal et bien portant, qui désire se maintenir au mieux de sa forme, nous prescririons une prise journalière de 15 à 20 g de pelotes de pollen délayées dans un grand verre de jus d'oranges fraîchement pressées, tous les matins en commençant le petit déjeuner, à raison de 2 cures de 3 mois chacune par an, réparties aux grands changements de saison, à savoir du 1er février au 30 avril, et du 1er août au 31 octobre.

N'oubliez pas que le pollen agit "en profondeur" très progressivement, et qu'il faut souvent de 2 à 3 semaines pour commencer à en ressentir les effets. Mais de la même façon, les effets d'une cure se prolongent plusieurs semaines après son arrêt.


http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=840

bref, ceci pour vous dire, que le matin, c'est pollen et son d'avoine dans mon fromage blanc avec de la confiture ! mmmmhhhh !
mieux que les céréales KK !!!!
[/size]
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Sam 20 Mar - 23:09

j'ai encore merdé sur les couleurs et la taille du texte ! je suis pas la reine du copier coller mais bon ! allez voir le lien... ce sera préférable ! pour vos yeux !
et dire que stone edge mon père est informaticien ! papa ! tu les a foutus tes gênes informatiques ! ???
http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=530
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Dim 21 Mar - 9:21

Je ne voudrais pas avoir de pensée douteuse , mais je me demande si, avec la pollution , le pollen a gardé ses propriétés ?

Il est bien prouvé que les abeilles disparaissent de manière tout à fait alarmante .

Il en serait donc de même pour toutes les plantes médicinales ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Dim 21 Mar - 10:23

j'achète le pollen en magasin bio avec le son d'avoine , après pour tes doutes, je ne peux te répondre qu'une seule chose ...
la pollution est valable pour toutes choses, pas uniquement le pollen.
le pollen en pelote est bien car il se consomme comme des céréales dans un yaourt, il donne un beau teint, permet de récupérer d'une fatigue accumulée, de prévenir les infections (je n'ai pas eu un seul rhume de tout l'hiver).
par contre, il ouvre l'appétit, faites attention, car on peut avoir envie de manger un peu plus, et surtout ne pas en prendre le soir, c'est insomnie assurée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Dim 21 Mar - 11:18

Tu as raison, Ange, la pollution est partout : essayons de sauvegarder les trésors de la nature
Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Dim 21 Mar - 11:42

merci angesalomé pour ces bons conseils , j'ai déjà acheté le son d'avoine , demain je vais m'empresser d'acheter ce pollen en pelote que tu nous recommande si bien !
(malgré les soucis informatiques , mais pour moi pas de problèmes , j'ai une bonne vue de près !)
J'avais déjà le réflexe de manger directement des fleurs , surtout parmi les fleurs blanches et mauves , il y en a de très bonnes comme les fleurs de glycine , il faut se méfier des rouges il peut y en avoir de toxiques , dans la nature la couleur rouge est parfois un signe de danger , mais pas toujours.
Dans tous les cas il faut gouter un tout petit bout , si le goût est agréable , c'est bon , sinon il ne faut pas insister .
Bon appétit les ami(e)s !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Mer 24 Mar - 20:09

Ayééééé j'ai été acheter mon pollen et le son d'avoine :

le pollen, ok j'ai bien lu : je ne commence que demain matin, si je veux dormir

par contre, j'ai avalé un bol de son d'avoine avec un lait d'amandes ce soir :

Dites, les filles, z'êtes sures que c'est comestible ça ? c'est dégueuuuuuuuuu Au secours, j'en ai acheté un gros sac : je fais comment pour l'avaler ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Mer 24 Mar - 20:12

le son d'avoine, ça passe tout seul dans du fromage blanc avec de la confiture !!!mmmmmhhhhh ! plus le pollen pour le croustillant !

Spécial KK !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Mer 24 Mar - 20:33

eh bien, je vais être bien demain : j'en ai avalé tout un bol !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Mer 24 Mar - 20:39

JE METS DEUX BONNES CUILLèRES à CAFé DE CHAQUE, et le son d'avoine, j'en saupoudre sur mes salades le midi et le soir.

si t'as les oreilles qui poussent, tu nous fais signe ! hi han ! hi han !!!
Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Jeu 25 Mar - 21:17

judith ! tu exagères encore ! le son d'avoine d'accord il faut s'y habituer , mais ensuite on y prend goût !
suis les conseils d'angesalomé tu verras , c'est bon et efficace en plus .
moi j'en soupoudre un petit peu dans tout , mais mets en au moins dans le fromage blanc , les yaourts nature , les sojasuns nature , avec la confiture de cerises ,moi je trouve ça délicieux !
tu devrais persister , vraiment !
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Ven 26 Mar - 8:43

Ah mais oui, je persiste : donc hier j'ai essayé dans ma soupe de légumes : ça l'épaissit et ça passe parfaitement : donc je préfère continuer comme ça .

Quant au pollen, c'est délicieux le matin avec un jus de fruit : MERCI DE VOS CONSEILS
Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: le pollen en pelote   Ven 26 Mar - 10:17

eh bien , bravo judith !

moi , je n'ai pas encore essayé le pollen mais ça ne saurait tarder .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le pollen en pelote   

Revenir en haut Aller en bas
 
le pollen en pelote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le pollen en pelote
» Bain de pollen
» Pollen !
» Le pollen du palmier
» VEND POLLEN DE PALMIER GELEE ROYALE ET GINSENG EN GROS et detail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Santé & Protection :: la santé au naturel-
Sauter vers: