Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "les Lois et Règles de guérison"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cristophoros
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 4:34

Bonjour à tous, calin 


Comme promis voici un texte, "les Lois et Règles de guérison" du Maître Djwhal Khul dit le tibétain... Je sais qu'il y a des controverses à son sujet, mais bon faites comme "mon moi", lisez sans apriori, soyez dans l'accueil et voyez si ça vous fait vibrer ou pas...

C'est assez long...et je tiens à vous prévenir que suivant le niveau de lecture de chacun il sera peut être utile d'y revenir plusieurs fois. Pour ma part c'est réellement à la troisième lecture étalée sur plusieurs jours que je commence enfin à cerner les explications dans leurs globalités, mais d'autres sur certains points me seront encore nécessaire...

Voici le texte:



Par Maître Djwhal Khul
 
Première loi de guérison
Toute maladie résulte d’une inhibition dans la vie de l’âme.
Ceci est vrai de toutes les formes et dans tous les règnes.
L’art du guérisseur consiste à libérer l’âme, de manière que sa vie puisse s’écouler par les agrégats d’organismes qui composent toute forme particulière.
 

Commentaire

Cette première loi concerne particulièrement l’origine subtile des maladies physiques et psychiques, tant chez l’homme, que chez l’animal, le végétal et le minéral.
Vu sous l’angle de l’énergie, un flux d’énergie, nommé vie, cherche à s’exprimer à travers la forme.
Les peurs, tensions, résistances et fermetures constituent autant d’obstacles à la libre expression des flux d’énergie, créant ainsi la maladie.
Le rôle du thérapeute est de participer à l’élimination des obstacles à la libre expression de la vie.
La détente consciente, la fluidité corporelle, l’acceptation, et la libération du monde des illusions – projections et anticipations -, participent à l’accomplissement humain et à l’épanouissement des caractéristiques propres à la conscience : beauté, présence et harmonie.
Le corps, le mental et les émotions sont autant d’outils d’expression. Nourris par la vie, ils deviennent des canaux de sagesse et d’inspiration.
Le thérapeute participe par sa présence à éveiller la conscience que le « patient » a de sa propre présence.
Thérapeute et patient sont un par la conscience qui les anime.
Du point de vue de la conscience, la division n’existe pas.
Seule la conscience est.
 
Deuxième loi de guérison
La maladie est le produit de trois influences, et elle leur est sujette. D’abord le passé d’un homme, selon lequel il paye le prix de ses anciennes erreurs. Deuxièmement son hérédité, selon laquelle il partage avec toute l’humanité des courants souillés d’énergie qui sont d’origine collective. Troisièmement, il participe au même titre que toutes les formes naturelles à ce que le Seigneur de la Vie impose à Son corps. On appelle ces influences « La Loi Ancienne du Partage du Mal ». Un jour, il faudra qu’elle cède la place à la « Loi Nouvelle de l’Ancien Bien Dominant », sous-jacente à tout ce que Dieu a créé. Cette loi nouvelle doit être mise en action par la volonté spirituelle de l’homme.
 

Commentaire

Cette seconde loi de guérison continue l’exploration de l’origine des maladies.
La première cause décrite ici est en rapport à la loi du karma. Les actions entraînent un certain nombre de conséquences qui ont un impact sur la vie de la forme. Les erreurs désignent ici les actes qui trouvent leur source dans les réactions propres au moi. Toute action destinée à la survie du moi, inspirée par la peur, la colère et le contrôle, entraînent un cercle de réactions. Ces réactions laissent une trace dans la mémoire subtile et dans la mémoire cellulaire. L’enfant qui naît est porteur d’un bagage qui modèle les lignes directrices de son développement. Il contient donc en potentiel les maladies qui vont s’exprimer au cours de la vie et celles qui vont aboutir à la mort de la forme.
La seconde cause concerne les influences du karma collectif propre à l’humanité dans son ensemble. Les actions polluantes, c’est-à-dire les actions qui laissent des traces karmiques, additionnées à l’échelle de l’humanité, constituent une trame énergétique qui influence le comportement de l’individu. Les pensées collectives germent dans les esprits individuels qui se les approprient. Lorsqu’il s’agit de pensées basées sur la domination et le pouvoir, ces mêmes tendances vont se retrouver au niveau de la conduite individuelle et retentir profondément sur la vie physique et psychique. Les maladies sont des modes d’expression de ces tendances latentes. Tel est le mécanisme contenu dans la formulation de « La Loi Ancienne du Partage du Mal ».
La « Loi Nouvelle de l’Ancien Bien Dominant » fait allusion à l’amour, qui tente de s’exprimer et de se révéler à travers les formes. C’est l’amour qui sous-tend la formation des familles et groupes. C’est aussi l’amour qui permet d’intégrer le groupe étroit dans un groupe plus vaste, jusqu’à l’absorption dans la conscience une. L’esprit établi au niveau de la conscience une connaît la division, mais connaît aussi l’unité sous-jacent à la multiplicité. Lorsque l’unité est habitée consciemment, l’amour est le moteur unique des actions, pensées et sentiments. La tendance séparative propre à la personnalité n’exerce plus sa loi. La conscience de l’un devient la note dominante de la manifestation.
 
Première règle de guérison
Que le guérisseur s’entraîne à connaître le stade intérieur de pensée ou de désir de celui qui recherche son aide.
Il pourra ainsi connaître la source d’où provient le trouble.
Qu’il relie ensuite la cause à l’effet et connaisse le point exact par où le soulagement doit intervenir.
 

Commentaire

Cette première règle de guérison concerne la nature de la vision.
Lorsque la vision est parfaitement relâchée, c’est-à-dire que l’objet de vision vient s’inscrire au sein du regard, le champ est ouvert et la perception globale.
Dans ce regard non préhensif, les pensées, sentiments et émotions sont reconnus, permettant une appréhension juste du point de perspective de l’interlocuteur.
L’homme ordinaire et le sage ne diffèrent que par le point d’où la vision se fait. Chez le premier, la vision est de nature personnelle, chargée d’interprétation et de conclusion, chez le second la vision est impersonnelle, libre de pensée et de concept.
Le regard étant implanté dans la conscience impersonnelle, le point de perspective de l’interlocuteur est immédiatement reconnu, qu’il soit personnel ou impersonnel. Contrôle et préhension caractérisent le regard personnel. Clarté et acceptation irradient du regard impersonnel.
Le trouble témoigne d’une relation personnelle à la situation, créant tension, refus et résistance. Telle est la cause de la maladie.
Le rôle du guérisseur est d’amener le regard à quitter la vision personnelle pour s’établir dans la vision sans choix, là où règne la liberté.
Le soulagement survient. Le corps, le souffle et l’esprit retrouvent leur rythme naturel. La peur laisse la place à l’amour. La guérison s’ensuit.
 
Troisième loi de guérison
Les maladies sont un effet de la centralisation essentielle de l’énergie vitale chez l’homme.
Les conditions déterminantes qui provoquent la mauvaise santé font leur chemin à partir du plan où cette énergie est focalisée.
Ces conditions s’extériorisent en conséquence sous la forme de maladies ou d’immunités contre les maladies.
 

Commentaire

Le corps et le psychisme sont constitués par des courants d’énergie.
Ces énergies se répartissent suivant des lignes de forces et des nœuds de concentration.
Dans l’idéal, les flux d’énergie sont fluides, aussi bien le long des lignes de force qu’au sein des nœuds de concentration.
Tout conflit psychique retentit sur la forme. La réaction s’exprime par une tension qui perturbe le flux harmonieux des courants d’énergie. Cette perturbation peut s’accroître et former une concentration anormalement dense d’énergie.
L’énergie étant de nature vibratoire, une concentration anormalement dense d’énergie vibre à une fréquence différente de celle des énergies de celles d’alentour.
Lorsque cette fréquence mutante devient dominante, la maladie apparaît.
Si la fréquence mutante parvient à imposer sa loi, la forme est détruite.
Si la fréquence mutante reste insuffisamment puissante, la fréquence vibratoire des champs énergétiques périphériques s’impose. La normalisation s’ensuit, enrichie par l’expérience du conflit résolu. Une immunité nouvelle s’est ainsi établie.
 

Quatrième loi de guérison

Les maladies, tant physiques que psychologiques, ont leurs racines dans le bien, le beau, et le vrai.
Elles ne sont qu’un reflet déformé des possibilités divines.
L’âme contrecarrée qui recherche la pleine expression de quelque caractéristique divine ou réalité spirituelle intérieure, provoque un point de friction dans la substance de ses gaines.
Le regard de la personnalité se focalise sur ce point, ce qui appelle maladie.
L’art du guérisseur se préoccupe de relever les regards focalisés vers le bas en les orientant vers l’âme, qui est le véritable Guérisseur intérieur de la forme.
Alors l’oeil spirituel ou troisième oeil dirige la force curative et le rétablissement s’ensuit.
 

Commentaire

Cette quatrième loi de guérison aborde la question de la quête d’essence et de ses conséquences sur la forme.
Le bien, le beau et le vrai sont un des modes d’expressions de la conscience sans forme.
La quête du vrai est le mouvement d’établissement dans la nature une de la conscience.
La conscience, dans son expansion naturelle, rencontre des obstacles au niveau de la forme. Ces obstacles sont constitués par le sentiment de séparation créé par la personnalité et par la fermeture de l’espace corporel qui en est l’une des conséquences.
Deux vibrations différentes se rencontrant créent une zone de friction, tel le feu qui rencontre le bois. Les crépitements provoqués par la rencontre du feu et du bois sont le reflet d’un conflit d’énergies. Lorsque tout le bois est devenu feu, les crépitements disparaissent.
Le regard de la personnalité est attiré par la zone de conflit. Le refus stimule le conflit. La maladie apparaît.
Le guérisseur en invitant à l’acceptation permet l’intégration et la résolution du conflit.
L’acceptation est l’expression de l’amour qui cherche sa pleine expression. Elle est l’outil de guérison utilisé par la conscience.
L’esprit éclairé, libre du vouloir, laisse la place aux forces vitales qui vont accomplir leur oeuvre de guérison de la forme.
Le rétablissement est le signe de l’harmonisation des énergies en présence.
Le calme et la transparence témoignent de la guérison.
 
Deuxième règle de guérison
Il faut que le guérisseur parvienne à la pureté magnétique par sa pureté de vie.
Il faut qu’il puisse émettre le rayonnement dissipateur qui apparaît chez tous les hommes ayant relié leurs centres céphaliques.
Lorsque ce champ magnétique est établi, la radiation est émise.
 

Commentaire

Cette seconde règle concerne la nature de la transmission silencieuse.
La pureté de vie reflète un esprit libéré des projections et un corps vacant. La pensée pure est une pensée qui n’est pas réactive, libre du moi, fonctionnelle, jaillissant du silence, adaptée à la situation présente, et non polluée par la mémoire psychologique. L’action pure est l’action qui n’est pas réaction, mais réponse à la situation présente. Cette action est libre du vouloir personnel, de la culpabilité et du regret. Elle est sans poids karmique. La parole pure est l’expression de la conscience une. Elle est directement issue du silence sans fond de la conscience observante et réintègre sa source sitôt avoir été prononcée.
Lorsque la pureté de vie est réalisée, la présence s’affirme comme radiation magnétique qui possède un pouvoir d’éveil. Le corps et l’esprit sont alors des canaux transparents, permettant la libre expression de la lumière sans forme de la conscience. Les centres de la tête vibrent à l’unisson. Ils sont reliés aux centres inférieurs de manière fluide et continue.
L’unité accomplie, une vibration sans dissonance irradie, émet et transforme.
 
Cinquième loi de guérison
Il n’y a rien d’autre que l’énergie, car Dieu est vie.
De énergies se rencontrent chez l’homme, mais cinq autres sont présentes. Pour chacune on peut trouver un point central contact.
Le conflit de ces énergies avec des forces, et le conflit des forces entre elles-mêmes produit les maux corporels de l’homme.
Le conflit entre les premières et les secondes persiste durant des âges, jusqu’à ce que le sommet de montagne soit atteint – le premier grand sommet de montagne.
La lutte entre les forces produit toutes les maladie infirmités, et souffrances corporelles qui cherchent une délivrance dans la mort.
Les deux, les cinq, et donc les sept, plus ce qu’elles produisent, possèdent le secret. Telle est la Cinquième Loi de Guérison dans le monde des formes.
 

Commentaire

Il n’y a rien d’autre que l’énergie, car Dieu est vie.
Dans le langage ordinaire, Dieu est un concept.
La formulation proposée ici, « Dieu est vie », brise la tendance pseudo-sécurisante de l’esprit à créer des cadres rigides, et assimile Dieu à la vie même, c’est à dire à ce qui n’appartient à rien, mais inclut tout.
Deux énergies se rencontrent chez l’homme, mais cinq autres sont présentes. Pour chacune on peut trouver un point central contact.
Les deux énergies citées ici concernent ce qui est nommé dans l’enseignement d’Alice Bailey : la monade et l’âme. La monade est l’énergie source, l’âme étant l’intermédiaire entre la monade et la personnalité.
Les cinq autres énergies font allusion aux énergies qui constituent le mental (la pensée), l’émotion, le corps physique, la personnalité et l’énergie planétaire.
Les points de contact sont les zones de pénétration des énergies dans la forme.
Le conflit de ces énergies avec des forces, et le conflit des forces entre elles-mêmes produit les maux corporels de l’homme.
Les énergies de nature subtile s’expriment dans la forme sous forme de forces, de nature plus dense.
Les énergies peuvent entrer en conflit avec les forces qui maintiennent la forme.
Les forces elles-mêmes peuvent s’opposer entre elles, ce qui crée des maladies.
Le conflit entre les premières et les secondes persiste durant des âges, jusqu’à ce que le sommet de montagne soit atteint – le premier grand sommet de montagne.

L’ancien commentaire est ici cité :

« Ce qui est au-dessus est désormais relié avec ce qui est au-dessous, mais l’inférieur perd son identité dans le supérieur ».
Ces conflits concernent d’une part la forme corporelle, entre les centres situés au-dessus et ceux situés au-dessous du diaphragme, et d’autre part la personnalité qui tend à être absorbée dans la conscience globale, perdant ainsi une partie de ses caractéristiques, pour mieux refléter l’harmonie et la lumière de la conscience.
La lutte entre les forces produit toutes les maladies, infirmités, et souffrances corporelles qui cherchent une délivrance dans la mort.
Les maladies sont ici présentées comme un conflit de forces, ou pris au sens plus large comme un conflit d’énergie.
Ces conflits entraînent la mort de la forme qui délivre les énergies emprisonnées et s’affirme en tant que libération.
Les deux, les cinq, et donc les sept, plus ce qu’elles produisent, possèdent le secret. Telle est la Cinquième Loi de Guérison dans le monde des formes.
Cette formulation fait allusion aux différentes énergies précitées, ainsi qu’aux sept rayons, décrits dans l’enseignement retransmis par Alice Bailey. Nous vous invitons à consulter l’ouvrage de référence pour plus d’informations.
Nous citons ici le commentaire du Tibétain qui conclura l’étude de cette cinquième loi de guérison :
La guérison consiste simplement et essentiellement en un maniement d’énergies.
Il faut différencier avec soin les énergies et les forces.
Si l’on cherche à obtenir de réels succès, il faut apprendre à situer le patient aussi exactement que possible sur l’échelle de l’évolution.
La connaissance des centres est impérative.
Le guérisseur lui-même doit opérer en tant qu’âme au moyen de sa personnalité.
A moins que le patient ne soit hautement évolué, les relations du guérisseur avec lui sont des relations de personnalité.
Il faut localiser le centre qui contrôle la région du corps où se situe le point de friction.
De même qu’en toute autre circonstance relevant des sciences occultes, la maladie et la guérison sont toutes deux des aspects du grand système de « relations réciproques » qui régit toute manifestation.
Extrait de « La Guérison ésotérique »
Chapitre VIII, « Les lois et règles énumérées et appliquées », éditions Lucis Trust.
 

Commentaire

Cette seconde règle concerne la nature de la transmission silencieuse.
La pureté de vie reflète un esprit libéré des projections et un corps vacant. La pensée pure est une pensée qui n’est pas réactive, libre du moi, fonctionnelle, jaillissant du silence, adaptée à la situation présente, et non polluée par la mémoire psychologique. L’action pure est l’action qui n’est pas réaction, mais réponse à la situation présente. Cette action est libre du vouloir personnel, de la culpabilité et du regret. Elle est sans poids karmique. La parole pure est l’expression de la conscience une. Elle est directement issue du silence sans fond de la conscience observante et réintègre sa source sitôt avoir été prononcée.
Lorsque la pureté de vie est réalisée, la Présence s’affirme comme radiation magnétique qui possède un pouvoir d’éveil. Le corps et l’esprit sont alors des canaux transparents, permettant la libre expression de la lumière sans forme de la conscience. Les centres de la tête vibrent à l’unisson. Ils sont reliés aux centres inférieurs de manière fluide et continue.
L’unité accomplie, une vibration sans dissonance irradie, émet et transforme.
 

Troisième règle de guérison

Que le guérisseur concentre l’énergie nécessaire dans le centre approprié.
Que ce centre corresponde au centre qui éprouve le besoin.
Que les deux se synchronisent et accroissent ensemble la force.
Ainsi se trouvera équilibré le travail de la forme expectante.
Ainsi, sous une juste gouverne, les deux et l’un guériront.
Extrait de « La guérison ésotérique », Alice Bailey, éditions Lucis Trust
 

Commentaire

La troisième règle de guérison concerne des techniques de guérison par transfert conscient d’énergie.
Ces techniques ne doivent être pratiquées que par des guérisseurs entraînés, du fait des risques qu’elles comportent.
Que le guérisseur concentre l’énergie nécessaire dans le centre approprié.
La première étape consiste en une concentration d’énergie dans un des centres énergétiques du guérisseur. L’énergie reçue par les centres de la tête, notamment par le centre coronal dans la région de l’hypophyse, est dirigée vers le centre choisi afin de créer un afflux focalisé d’énergie.
Que ce centre corresponde au centre qui éprouve le besoin.
Le centre vers lequel le guérisseur dirige son énergie correspond au centre perturbé chez le patient.
Si, par exemple, la perturbation chez le patient porte sur le centre du plexus solaire, le guérisseur va faire affluer l’énergie dans son propre centre solaire.
Une telle technique implique donc que le guérisseur soit en mesure de reconnaître le centre perturbé du patient. S’il ne l’est pas, il faudra qu’il se fie à la localisation des organes malades qui permet, par déduction, de connaître le centre énergétique responsable du dysfonctionnement.
Que les deux se synchronisent et accroissent ensemble la force.
Le guérisseur accorde sur un plan vibratoire son propre centre au centre correspondant du patient.
Trois possibilités s’offrent au guérisseur qui a reconnu le centre perturbé du patient et a accumulé une énergie suffisante dans son propre centre correspondant :
L’expulsion d’énergie en excédent dans un centre hyperstimulé
Des processus définis pour stimuler les centres du patient
La préservation d’un état d’équilibre au sein duquel la guérison naturelle peut avoir lieu.
(extrait de « La guérison ésotérique », p. 474, éd. Lucis Trust)
Face à un centre hyperstimulé, c’est à dire à une concentration anormale d’énergie qui provoque un dérèglement des organes d’aval, une possibilité thérapeutique est l’expulsion d’énergie. L’énergie excédentaire est expulsée du centre du patient, puis ramenée dans le centre correspondant du guérisseur. Le guérisseur doit être en mesure d’éliminer cette énergie excédentaire, s’il ne veut pas subir des conséquences néfastes sur sa propre santé.
Face à un centre hypostimulé, entraînant un dérèglement des organes d’aval du fait d’un afflux insuffisant d’énergie, le guérisseur projette un puissant flux d’énergie, à partir du centre correspondant situé dans son propre corps, vers le centre hypoactif du patient.
Ces deux techniques nécessitent une parfaite évaluation de la situation énergétique des centres, afin de ne pas stimuler, par une décision malencontreuse, un centre déjà hyperactif, ou de dévitaliser un centre déjà hypoactif. Dans les deux cas, une aggravation de l’état de santé du patient pourrait s’en suivre, voire une accélération du processus de la mort.
La troisième approche proposée est moins dangereuse, puisqu’elle concerne une mise à niveau vibratoire subtile des deux centres (celui du guérisseur et celui du patient), sans intervention de la volonté orientée du guérisseur. Cette harmonisation permet alors aux énergies de guérison affluant vers le patient depuis ses centres supérieurs, d’effectuer leur travail, à leur propre rythme et selon leurs propres lois de fonctionnement.
Que les deux se synchronisent et accroissent ensemble la force.
Ainsi se trouvera équilibré le travail de la forme expectante.
Ainsi, sous une juste gouverne, les deux et l’un guériront.
Lorsque le centre du guérisseur et le centre du patient sont synchronisés, les forces en jeu sont amplifiées, permettant une activation du travail de guérison et l’harmonisation des centres énergétiques impliqués : les deux centres du guérisseur (le centre coronal et le centre inférieur) et le centre dysfonctionnel du patient.

Suite sur le site source: Maître Djwhal Khul - Les Lois et Règles de Guérison - Le Blog de Lazare


bise Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 10:00

bonjour,

pour ceux qui théosophent soir et matin c'est un exemple de l’œuvre d'Alice Bailey qui tient la route malgré il est vrai un vent de contestation comme d'ailleurs il y a eu contre la théosophie.

Merci Merci Merci 
une simple chose: texte trés long,décourage les lecteurs
un conseil: l’œuvre d'Alice Bailey circule en PDF gratuit, cela vaut le coup

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Vagabonde
Petit Scarabé
Petit Scarabé
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 11:25

Bonjour,

D'ordinaire j'ai du mal à aller jusqu'au bout quand le texte est si long mais là le sujet me parle particulièrement. Je vais devoir le relire plusieurs fois mais certains passages résonnent particulièrement en moi. Merci pour le partage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 13:55

Je suis plutôt ok dans l'ensemble avec le txt.

Je dirais que :

Certains voient rien ( juste le corps physique )
Certains voient des aura couleur unique voir deux couleurs
Certains voient l aura avec beaucoup de couleur
Certains voient les chakras
Certains voient les assemblages d'energie , les courants , les noeud etc.

Tout ces gens qui sont certains font une approche différente de l'archétype humaine.
Soit on reste sur rien soit on cherche a voir et a voir plus en profondeur ce que j'encourage.
La technique est inné mais pas l'approche elle se travail a l infini Wink

------------------------------------------------------------------------------------
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Dans l'acte juste , souplesse comme un Nuage Magique.
Boutique Nid Du Dragon * Page Dragon * Facebook
Auteur Compositeur * Les Indigos ou "Êtres éveillés/Uni Vers"
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Nid-Du-Dragon-992051160833202
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 14:59

technique innée? intéressant, alors pourquoi la floraison de multiples formations pour voir l'aura?
utopie? gain financier trouble?
:energie:

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 15:09

yan 49 a écrit:
technique innée? intéressant, alors pourquoi la floraison de multiples formations pour voir l'aura?
utopie? gain financier trouble?
:energie:
Voir l 'aura est une chose voir le reste en est une autre.
Gain financer comme tout dans ce monde.
Utopie ne rime pas avoir noir désir quoi que peu etre en latin Wink

Technique inné pour son package il me semble.

------------------------------------------------------------------------------------
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Dans l'acte juste , souplesse comme un Nuage Magique.
Boutique Nid Du Dragon * Page Dragon * Facebook
Auteur Compositeur * Les Indigos ou "Êtres éveillés/Uni Vers"
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Nid-Du-Dragon-992051160833202
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 15:17

tout ce qui est obscure sur cette terre,hélas
:energie:

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 15:25

Faute au karma surement ou choix personnel dont la sagesse est un tout dans un tout.
Vu comme cela on y voit plus clair et moins obscure.

------------------------------------------------------------------------------------
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Dans l'acte juste , souplesse comme un Nuage Magique.
Boutique Nid Du Dragon * Page Dragon * Facebook
Auteur Compositeur * Les Indigos ou "Êtres éveillés/Uni Vers"
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Nid-Du-Dragon-992051160833202
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 15:30

vous avez raisons sur ces deux notions de karma et de libre arbitre.
Merci
:energie:

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   Dim 6 Déc - 15:39

:energie:

------------------------------------------------------------------------------------
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Dans l'acte juste , souplesse comme un Nuage Magique.
Boutique Nid Du Dragon * Page Dragon * Facebook
Auteur Compositeur * Les Indigos ou "Êtres éveillés/Uni Vers"
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Nid-Du-Dragon-992051160833202
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "les Lois et Règles de guérison"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"les Lois et Règles de guérison"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "les Lois et Règles de guérison"
» retraite de guérison intérieure
» Les techniques de guérison
» Recopier les définitions et les règles de grammaire
» Fiche récapitulative sur les "grandes" règles d'orthographe????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Les Energies :: Travail avec les énergies-
Sauter vers: