Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'incontournable réalité du péché - Paul Washer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Avidae Lupus
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: L'incontournable réalité du péché - Paul Washer   Sam 11 Avr - 0:14

Je partage ta vision des choses Ivresse, c'est exactement ce que je pense.

Je crois que nous sommes ici pour faire face à la réalité telle qu'elle est, la réalité de ce Monde. Au final de la nier ou la fuir, dans les excès, la drogue, l'alcool, être en perpétuel voyage, ne sont que des façons de ne pas accepter de s'ancrer, de ne pas faire face à cette réalité qui nous effraie. C'est la même chose si on ne se tourne plus que vers le ciel, ou le monde de l'invisible. A trop vouloir explorer ces autres mondes, on en oublie et on s'extrait du nôtre. Or je ne crois pas que ce soit pour cette raison que l'on est là, sur Terre, pour s'extraire.

Oui, je veux aller le voir justement !
Revenir en haut Aller en bas
*Roland*
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: L'incontournable réalité du péché - Paul Washer   Dim 12 Avr - 20:03

Je voudrai rebondir sur le propos d'Avidae Lupus : Le "mal" ferait partie de notre condition terrestre, et tant que nous ne sommes pas "passés de l'autre côté", il sera toujours présent en nous ... 

Pour moi, non !
S'il y a des pensées, des sentiments qui nous traversent, et dont nous pourrions avoir honte, ou désirer qu'ils ne nous appartiennent pas, cela est lié, à mes yeux, à des déséquilibres personnels, à des souffrances inconscientes ...
Si, justement, au lieu de lutter contre ces pensées ou sentiments, de les juger, de vouloir nous en protéger ou d'en avoir peur, nous travaillons à en cerner l'origine et la nature profonde, si nous les observons de manière sereine et confiante, nous finirons par découvrir ces souffrances inconscientes, et, nous laissant traverser par elles, au lieu d'y résister, les "symptômes" que sont ses pensées et sentiments que nous ne "reconnaissons pas comme nôtre", disparaîtraient. 

Nous n'avons nul besoin de cette négativité en nous pour vivre sur cette terre ...
Au contraire, pour moi, c'est elle qui fait de notre vie, l'enfer qu'elle peut parfois être.

Et si nous sommes profondément en paix avec nous-même, cela ne nous empêchera pas de nous protéger (ou de protéger d'autres), avec force et énergie, si quelqu'un agit de manière destructrice à notre égard (ou à l'égard d'autres). Et d'une manière qui aura la qualité de ne pas être violente et agressive, mais puissante et posée, ferme ... Qui n'ajoutera pas de la violence à la violence, de l'enfer à l'enfer, donc ... 

Le paradis, comme l'enfer, sont fondamentalement en nous, comme le conte du samouraï d'Ivresse en décrit un aspect important.

Aucun de nous ne peut réaliser le paradis sur terre ... Mais si chacun atteignait au paradis en lui-même, alors la terre serait un vrai paradis ! Pas pour tout de suite ! Wink

Chacun peut cheminer vers son paradis intérieur ... Chaque fois que nous en conquérons une parcelle, plus personne ne peut vous l'enlever (à part nous-même parfois, sous le poids d'une épreuve qui dépasse momentanément nos forces) ... 

Vision personnelle ! Amicalement. Roland.

PS. Pour moi, le "péché" n'a pas de réalité. Il est "manqué sa cible", selon son étymologie. Et l'homme n'est pas "mauvais à la naissance" ... des expériences montrent que le tout petit enfant et jusque vers 5 ans, se comporte comme un aidant, face à des adultes inconnus en difficulté ... à l'inverse des affirmations fausses de la psychanalyse, par exemple, disant que le petit enfant est un "pervers polymorphe", c'est à dire, un être uniquement préoccupé de lui-même et de ses besoins ...


Dernière édition par *Roland* le Dim 12 Avr - 20:11, édité 2 fois (Raison : PS)
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'incontournable réalité du péché - Paul Washer   Lun 13 Avr - 9:11

Je n' ai pas interprété le texte de " Loup avide" comme toi Roland....
Le MAL désigne dans notre langue le mal moral ( bien et mal) mais  aussi  le mal souffrance.

Le mal souffrance est lié à toute vie sur terre....
la vie tue la vie pour survivre, c' est une loi terrible mais c' est ainsi....
la souffrance est inhérente à la vie....
De toute façon faire ou donner le mal , ou vivre avec la déesse Kali( mal de la nature), le Mal fait mal.......
On peut bien sûr réfléchir sur le mal moral et s' élever comme on peut au dessus , mais avec Kali la destructrice, pas possible , l' homme est enfant de la nature. Dans les mythes , cette Nature est bienveillante autant que destructrice.
Comme dit le loup, il nous faut faire avec....
Seul le mal transformable peut nous donner espoir, de le dépasser....

Bien à vous , chers interlocuteurs! lol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'incontournable réalité du péché - Paul Washer   Aujourd'hui à 16:25

Revenir en haut Aller en bas
 
L'incontournable réalité du péché - Paul Washer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Véritable Evangile (Paul Washer)
» Discours sur le pain vivant descendu du ciel
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» DECOUVERTE D'UNE PLANETE HABITABLE : fiction ou réalité ?
» Prière du médecin selon Jean-Paul II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: Films-
Sauter vers: