Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le croche-patte de Dieu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
someone
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 6 Fév - 20:46

je plaisante bien sur Smile
Revenir en haut Aller en bas
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Mar 10 Fév - 13:23

someone a écrit:
non je te souhaite pas de chuter , j suis pas si méchant que ca quand même !
Je peux même te donner un conseil... fait tes trajets avec une caméra. En effet, avec une caméra, si jamais ( je dis bien "Si jamais...") tu refais une chute, on pourra voir tes exploits ahah Smile

Ne viens plus me demander de tirage toi :p tu es déshérité !! hihi jap




Sinon, peut-être juste que je suis tombée parce que j'ai reçu un éclair divin ! Vous savez, vous demandez un truc, l'Univers vous envoie une onde pour vous répondre... Juste à un timing de merde x)
Je me suis concentrée sur la chute, mais pas tellement ce qui avait pu me faire tomber...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 9:33

Hello,

Voici l'explication que je tire des livres de chico (et oui encore lui lol)

En fait il s'agit du vampirisme

Au niveau du bas astral, il y a certaine âmes qui restent bloqués tant elles ont matérialisé leur vie, et aussi celle qui sont restée dans la 'mal' actif les tyrans, ou passif la vengeance.
Malheureusement pour nous les incarnés nous sommes influencé par eux.
Je m'explique:
Quand par exemple nous sommes en colère contre quelqu’un alors une (des) âme désincarnée vient se coller a nous, pour nous tirer vers le bas, logique puisque ces âmes ont toujours vécu comme cela quand elles étaient incarnées donc elle continue leur processus...
Le hic même après notre colère comme elle on repéré un faille en nous, elle continue a nous guider vers le bas dès que l'on redevient un peut faible.
Comme tout le monde passe par des moment négatif, elles viennent se coller a nous, nous influencer....
Dans ton cas, comme tu as fait quelques choses qui va a l'encontre de ces 'mauvaise' âmes, alors elle ne sont pas contente, du coup elle se venge...

Un matin sur l'autoroute j'ai eu un truc bizarre et justement la veille j'avais eu de bonnes intentions.
Je suis sur la route, une voiture derrière moi commence a me coller, puis s'éloigne, puis se recolle a moi, au même moment mon téléphone sonne,
j'essaye de la prendre pour voir qui sonne, mais j'abandonne parce que la situation est trop dangereuse avec l'autre qui me colle et qui joue avec moi.
Je me rabats et je le laisse passer, j'ai trouver cette situation étrange, arrivée a mon boulot, je regarde qui m'a appelé en pensant que c'est peut-être ma femme
là je vois un numéro bizarre, quand je regarde le préfixe, il venait d'un autre pays, donc une erreur.
Quelques minutes après j'ai compris qu'une mauvaise âme m'en voulait d'avoir demandé du bien la veille....cette mauvaise âme étant en train de perdre de l'emprise sur moi...

Voici la définition que l'on trouve dans les livres de chico.
VAMPIRE : les vampires, dans le Spiritisme, sont des êtres qui absorbent l’énergie et les
sensations des personnes. Il ne s’agit plus de buveurs de sang mais de buveurs de fluides qui
sont, en réalité, des Esprits ignorants, encore très attachés aux sensations et à la matière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 10:16

Nossolar a écrit:
Hello,

Voici l'explication que je tire des livres de chico (et oui encore lui lol)

En fait il s'agit du vampirisme

Au niveau du bas astral, il y a certaine âmes qui restent bloqués tant elles ont matérialisé leur vie, et aussi celle qui sont restée dans la 'mal' actif les tyrans, ou passif la vengeance.
Malheureusement pour nous les incarnés nous sommes influencé par eux.
Je m'explique:
Quand par exemple nous sommes en colère contre quelqu’un alors une (des) âme désincarnée vient se coller a nous, pour nous tirer vers le bas, logique puisque ces âmes ont toujours vécu comme cela quand elles étaient incarnées donc elle continue leur processus...
Le hic même après notre colère comme elle on repéré un faille en nous, elle continue a nous guider vers le bas dès que l'on redevient un peut faible.
Comme tout le monde passe par des moment négatif, elles viennent se coller a nous, nous influencer....
Dans ton cas, comme tu as fait quelques choses qui va a l'encontre de ces 'mauvaise' âmes, alors elle ne sont pas contente, du coup elle se venge...

Un matin sur l'autoroute j'ai eu un truc bizarre et justement la veille j'avais eu de bonnes intentions.
Je suis sur la route, une voiture derrière moi commence a me coller, puis s'éloigne, puis se recolle a moi, au même moment mon téléphone sonne,
j'essaye de la prendre pour voir qui sonne, mais j'abandonne parce que la situation est trop dangereuse avec l'autre qui me colle et qui joue avec moi.
Je me rabats et je le laisse passer, j'ai trouver cette situation étrange, arrivée a mon boulot, je regarde qui m'a appelé en pensant que c'est peut-être ma femme
là je vois un numéro bizarre, quand je regarde le préfixe, il venait d'un autre pays, donc une erreur.
Quelques minutes après j'ai compris qu'une mauvaise âme m'en voulait d'avoir demandé du bien la veille....cette mauvaise âme étant en train de perdre de l'emprise sur moi...

Voici la définition que l'on trouve dans les livres de chico.
VAMPIRE : les vampires, dans le Spiritisme, sont des êtres qui absorbent l’énergie et les
sensations des personnes. Il ne s’agit plus de buveurs de sang mais de buveurs de fluides qui
sont, en réalité, des Esprits ignorants, encore très attachés aux sensations et à la matière.


Très intéressant. J'avais déjà lu 2/3 trucs là-dessus, merci de ces infos Nossolar Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 10:59

Mais de rien Shyvayah ,enfin c'est plus Chico qu'il faut remercier...

Je suis peut-être un messager de chico  angel  sans prétention...

D’ailleurs je suis en train de lire son livre 'les messagers' c'est peut-être un signe cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 15:42

Nossolar a écrit:
Mais de rien Shyvayah ,enfin c'est plus Chico qu'il faut remercier...

Je suis peut-être un messager de chico  angel  sans prétention...

D’ailleurs je suis en train de lire son livre 'les messagers' c'est peut-être un signe cool
Ahah j'adore ! Je vais lire ses bouquins Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
Indra
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 16:54

ça fait froid dans le dos ce vampirisme shocked .
Revenir en haut Aller en bas
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 17:18

bonjour nossolar  smile
les êtres du bas astral ne sont pas désincarnées vu qu'ils se sont jamais encore incarnées ! ils sont en attente de le faire , 
quand aux esprits vampire je n'y connais rien , je sais qu'il y a des forces maléfiques (qui n'ont peut être rien à voir avec les esprits du bas astral) mad
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 17:58

gil83 a écrit:
bonjour nossolar  smile
les êtres du bas astral ne sont pas désincarnées vu qu'ils se sont jamais encore incarnées ! ils sont en attente de le faire
Hello Gil

Tu devrais regarder le film Nosso lar pour mieux comprendre

Quand le médecin meurt on le voit aller dans le bas astral, parce qu’il est considéré comme "un suicidé", le suicide n'est pas forcement celui qui met fin a ces jours d'une façon directe, mais aussi d'un façon indirecte et longue, et c'est la cas du médecin, andre luiz, alcolique et ne fessant pas attention a lui même.

Pour parler des incarnés et des désincarnés voici 2/3 phrases d'un de ses livres:

Cette série a pour but de montrer aux incarnés que nous sommes, que rien ne s’arrête à la mort du corps physique, loin de là. (donc on parle de nous ceux qui sont sur terre)

Voici un extrait pour les désincarnés:

Silas ne fit pas de nouveau commentaire car nous atteignions, tout à coup, le premier abri dont la porte grillagée nous laissait contempler, à l’intérieur, un homme vieilli, la tête inclinée entre les mains, qui clamait :

– Appelez mes enfants ! Appelez mes enfants…

– Il s’agit de notre frère Veiga, dit Orzil, serviable. Il conserve sa pensée fixée sur l’héritage qu’il a perdu au moment de se désincarner : une grande quantité d’or et de biens qui sont devenus la propriété de ses enfants, trois jeunes hommes qui concourent dans le monde physique pour obtenir la meilleure et plus importante part, en recourant pour cela à des juges vénaux et chicaneurs inconséquents.


Évidemment ces textes sortit complètement de leur contexte, sont difficile a comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
someone
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 19:28

Je ne comprends pas trop Nossolar. Quand je lis ton anecdote sur la voiture et le téléphone, tu dis que c'est une ame qui essayait de te tirer vers le bas parce que tu avais demandé du bien la veille? C'est bien ca?

Donc si je comprends bien, quand on demande du bien , une ame peut vouloir se venger ?
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Jeu 12 Fév - 22:29

someone a écrit:
Je ne comprends pas trop Nossolar. Quand je lis ton anecdote sur la voiture et le téléphone, tu dis que c'est une ame qui essayait de te tirer vers le bas parce que tu avais demandé du bien la veille? C'est bien ca?
C'est effectivement ça que j'ai ressenti, cependant ce n'est forcement pour tirer vers le bas, faire des ennuis, provoquer de l’énervement chez la personne en question !

D'après ce que j'ai compris des livres, il y a 2 types d’âme qui reste dans le bas astral

1 celles qui sont restées trop matérialiste, l'argent, l'héritage, etc...
2 les gens qui ont vécu leur vie a faire du mal aux autres et qui continuent a en faire parce qu’ils n'ont fait que ça toute leur vie ( en gros c'est normal pour eux de faire cela)

Il y a une sorte d'association entre les incarnés et les désincarnées, s'ils sont sur la même longueur d'onde, par exemple un incarné voleur débutant va se faire influencer par un désincarné qui était un grand voleur dans son ancienne vie.

C'est un peut comme si l'incarné avait un prof sans le savoir, le prof lui, est content de donner son enseignement, une sorte de processus win-win !

Mais a partir du moment ou le voleur débutant va vouloir s’arrêter de faire ses bêtises et se ranger, là le désincarné va sentir qu'il perd son emprise sur l'autre donc il va vouloir se venger...

Un peu comme dans la vie réel entre les incarnés, un type qui veux quitter son clan mafieux, risque de se faire tuer par le clan parce qu’ils ne sont pas content de perdre un de leur membre....

Voilà pourquoi il faut quitter la terre avec tout cet amour que l'on a donner et que l'on a reçu, parce que a ce moment, on s’élève directement, on passe a travers le bas astral.

Ceux qui reste dans le bas astral, ce sont justement les personnes qui ne veulent/savent pas "évoluer" et qui reste attachées aux choses non importante de la vie.

Donc si je comprends bien, quand on demande du bien , une ame peut vouloir se venger ?
Pas forcement !
Je reprend l'exemple du clan
Le clan vient de trouver plusieurs nouveau membres donc du coup il s'en foute d'en perdre juste un...

Par contre si on était le principal intérêt de cet âme, la effectivement, elle risque de se venger, tout est proportionnelle !

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que incarnés ou désincarnés, la différence et que l'un a un corps physique et l'autre pas, l'esprit reste le même !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 17:30

salut nossolar  smile
si si j'ai vu le film , certaines croyances ne correspondent pas aux miennes , comme les gens blessés qui ont la souffrance et les marques (mais c'était peut être pour le film..) , des gens qui arrivent avec leurs animaux de compagnie (alors qu'ils ont leur propre plan) , 
quand je parle des êtres du bas astral cela fait référence au éléphants roses ou monstres de toutes sortes que voient les gens de basses vibrations dans leurs rêves , appelés aussi djinns ils peuplent une zone en dehors des plans habituels , mais ce n'est que mon avis angel 
il y a les âmes désincarnées qui n'ont pas pu ou pas voulu rejoindre les plan supérieures et qui restent au niveau terrestres simplement passqu'elles ne croient à rien d'autres (surtout pas au "paradis") et comme la pensée est créatrice elles ne verront rien d'autre que la noirceur de leur ignorance , elles ne se verront pas elle même puisque RIEN n'existe ! il pourra y avoir 4 personnes autour d'elles prètes à l'aider qu'elles ne les verront pas , 
il y a les âmes tellement attachées à leurs biens qu'elles ne voudront plus les quitter et resteront là à hanter les lieux en essayant de faire aux occupant qui souillent leur chère demeure , mais à part des bruits elles ne pourront rien faire . What a Face
Revenir en haut Aller en bas
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 17:43

gil83 a écrit:
salut nossolar  smile
si si j'ai vu le film , certaines croyances ne correspondent pas aux miennes , comme les gens blessés qui ont la souffrance et les marques (mais c'était peut être pour le film..) , des gens qui arrivent avec leurs animaux de compagnie (alors qu'ils ont leur propre plan) , 
quand je parle des êtres du bas astral cela fait référence au éléphants roses ou monstres de toutes sortes que voient les gens de basses vibrations dans leurs rêves , appelés aussi djinns ils peuplent une zone en dehors des plans habituels , mais ce n'est que mon avis angel 
il y a les âmes désincarnées qui n'ont pas pu ou pas voulu rejoindre les plan supérieures et qui restent au niveau terrestres simplement passqu'elles ne croient à rien d'autres (surtout pas au "paradis") et comme la pensée est créatrice elles ne verront rien d'autre que la noirceur de leur ignorance , elles ne se verront pas elle même puisque RIEN n'existe ! il pourra y avoir 4 personnes autour d'elles prètes à l'aider qu'elles ne les verront pas , 
il y a les âmes tellement attachées à leurs biens qu'elles ne voudront plus les quitter et resteront là à hanter les lieux en essayant de faire aux occupant qui souillent leur chère demeure , mais à part des bruits elles ne pourront rien faire . What a Face

Je sais que ce n'est pas le propos que tu tiens Gilou, mais j'ajoute juste que :
Personnellement, je ne crois pas que tes âmes puissent errer indéfiniment sur terre, elles finissent toujours par être "rappelées", qu'elles y croient en quelque chose ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 18:12

oui d'accord avec toi , entouca je l'espère pour ces âmes !  confettis
Revenir en haut Aller en bas
*Roland*
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 18:22

Bonjour Shyvayah,

D'abord pour dire, que, quoique j'exprime, il n'y a aucun jugement sur ta personne, sa valeur intrinsèque, tes qualités humaines, la valeur de tes intentions, ta bonne volonté, ton désir sincère d'apporter aux autres ...
Même si, peut-être, apparaît dans mon propos qu'il n'est pas impossible que tu ne sois pas encore apte à aider les autres, dans la mesure et dans l'ampleur où tu le souhaiterais actuellement ...
En plus de lire ce fil de discussion, j'ai aussi lu ta présentation ...

Comment je vois les choses ? Voilà :

A quoi servent les jambes ? A avancer dans la vie !
Que représente l'église ? Un lieu sacré, dans lequel on prie, on donne, on partage, on reçoit le meilleur de soi-même, dans la conscience que l'on en a.
Que représente le métro ? Sous terrain, inconscient ...
Comment est-ce que l'on aide les autres (selon moi) ? Aider les autres, c'est les aider à sortir de la souffrance, des difficultés, pour aller vers un mieux-être, le bien-être ... Pour les aider, il faut accepter de les accompagner vers leur souffrance, dont les origines sont inconscientes, "souterraines", pour les aider à trouver le chemin, et les solutions qui vont leur permettre de sortir, quitter cette souffrance. Pour cela deux conditions : être capable de vivre et d'accueillir notre propre souffrance, et de savoir soi-même trouver le chemin pour en sortir, c'est-à-dire être capable de descendre (dans l’inconscient) et d'en remonter par soi-même. Deux : être capable de reconnaître que le contact avec la souffrance de l'autre réveille forcément des souffrances personnelles, et que l'aider, c'est aussi, travailler et guérir nos propres souffrances ... Trois : avoir le désir et l'intention sincère d'aider l'autre, les autres ...

Pour moi : Dans l’église et ta conscience, tu demandes à aider les autres, à les aider à marcher et à avancer dans leur vie ... En sortant de l'église et dans le métro, en descendant (?) les escaliers, tes jambes te lâchent "sans raison" : quand tu descends dans l'inconscient (pour aider, et affronter la souffrance, la tienne et celle d'autrui) tu tombes, tes jambes te lâchent ... Es-tu prête à descendre dans l'inconscient, à affronter la souffrance, et à en remonter victorieuse ... ? ? ?

Comment quelqu'un qui tombe "sans raison" dans sa propre vie, peut-il sérieusement imaginer aider les autres à avancer (sur leurs deux jambes) dans leur vie à eux ?

J'ajoute à cet incident, que exprimant tes compétences sur ce forum, tu "tombes" "par hasard" sur moi (dans un autre fil), qui relativise la valeur de ces compétences ... que dans cet échange, émotionnellement, tu "tombes" une première fois, en t'énervant, en n'acceptant pas, sereinement, qu'une personne puisse ne pas avoir la même opinion que toi, sur tes compétences ... tu te relèves, essaye de reprendre le débat, et tu re-chutes une deuxième fois, en décidant que c'est moi le mauvais, qui ait un problème (j'ai des problèmes c'est certain, mais je ne suis pas mauvais ... Enfin j'espère sincèrement) ...

Comment une personne peut-elle aider vraiment les autres, si quand ces autres doutent d'elle et de ses compétences, ce qui, au cours d'un travail d'aide un peu long ne peut qu'arriver, devant certaines difficultés ... Comment cette personne peut-elle continuer à les aider, face à ces difficultés qui les font douter, si, au lieu d'accueillir sereinement ce doute, elle s'énerve, essaye de s'en défendre, et finit par leur dire que c'est eux qui ont un problème et clos la discussion, l'échange, la relation d'aide ??? Quel bien peut-il en résulter ?

Pour moi, le travail qui ferait qu'un jour, tu serais capable d'aider les autres, est d'affronter ton inconscient, tes souffrances enfouies, tes mal-êtres, sans plus en rejeter la responsabilité sur les "déclencheurs" que peuvent être les autres et de parvenir à les guérir ... Sinon, chaque fois qu'une personne que tu voudrais aider, appuiera sur un de tes "déclencheurs", la relation deviendra blessante pour les deux personnes, au lieu de rester aidante ...

Voilà, Shyvayah, ma vision des choses, peut-être fausse, mais sincèrement exprimée, et dans le désir d'aider et d'être utile ... Je ne te demande pas d'y adhérer, simplement de suspendre ton jugement un moment et de tenter cette expérience :
Demander sincèrement à tes guides, si tu es apte ou non, à aider actuellement les autres ... si c'est vraiment cela que tu as à mettre en place maintenant. Et cela en acceptant par avance, et même si cela peut être très difficile pour toi, que la réponse puisse être "non" ...

Je comprendrai tout à fait que tu rejettes intégralement mon propos, que tu n'y donnes aucune suite ... Dans ce cas, cela sera ma seule intervention sur ce fil. Je l'effacerai même dans quelque temps. Personnellement, j'aurai fait ce que j'estime juste, en mon âme et conscience, que cela soit entendu ou non, et en sachant que, malgré ma conviction d'être juste, ma vision des choses peut être totalement fausse.

De tout cœur avec toi. Roland.

PS. A propos des histoires d'âmes, de leurs errances et de leurs attachements au plan terrestre, j'ai trouvé le livre de Patricia Darré, "Un souffle vers l'éternité" (Éditions "J'ai lu" aussi) à la fois instructif, éclairant et très accessible.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 18:50

Je viens de lire ton post Roland, je n'interviens pas entre toi et elle, je donne juste mon avis !

D'un coté tu as raison il faut être en forme pour aider les autres au mieux.

Mais je me dis que s'il faut être superman, pour aider les autres alors il y aurait pas mal de monde en demande d'aide, et ce superman serait complétement débordé !

A mon sens une personne mal sait se faire aider par une personne qui vas +- bien, et cette même personne qui vas +- bien se fera aider par une autre personne mieux.

Tout le monde a des hauts et des bas, quand je suis mal je sais moins bien aider les autres, mais ce qui est certain c'est que je sais quand même aider celui qui va moins bien que moi.

Ce que la vie m'a appris aussi c'est que parfois en aidant les autres on trouve des solutions auquel on avait pas pensé pour soi ! je l'ai déjà vécu plusieurs fois. c'est ce que j'appelle l'entraide.


Dernière édition par Nossolar le Sam 14 Fév - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 19:00

*Roland* a écrit:
PS. A propos des histoires d'âmes, de leurs errances et de leurs attachements au plan terrestre, j'ai trouvé le livre de Patricia Darré, "Un souffle vers l'éternité" (Éditions "J'ai lu" aussi) à la fois instructif, éclairant et très accessible.

Huuummm c'est un livre que j'aimerais avoir entre mes mains :-)

Peut-tu me dire s'il y a des similitudes entre ce qu'elle dit a propos des âmes et ce que dit Chico ??(mes commentaires plus haut viennent de ces lectures, donc tu as cela comme références, même si ce n'est hélas qu'une partie infime...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Ven 13 Fév - 19:20

*Roland* a écrit:
Bonjour Shyvayah,

D'abord pour dire, que, quoique j'exprime, il n'y a aucun jugement sur ta personne, sa valeur intrinsèque, tes qualités humaines, la valeur de tes intentions, ta bonne volonté, ton désir sincère d'apporter aux autres ...
Même si, peut-être, apparaît dans mon propos qu'il n'est pas impossible que tu ne sois pas encore apte à aider les autres, dans la mesure et dans l'ampleur où tu le souhaiterais actuellement ...
En plus de lire ce fil de discussion, j'ai aussi lu ta présentation ...


Salut Roland,

J'espère que tu vas bien et que tu te plais sur le forum malgré une arrivée qui aura fait du bruit Smile

Merci d'avoir pris le temps d'exprimer ton point de vue sur ce sujet avec autant de sincérité et avec autant de douceur.

Alors, je vais répondre à tout ça du mieux que je peux.

Par ailleurs, je te répond avec la même intention => sans jugement sur ta personne.


Citation :
Comment je vois les choses ? Voilà :

A quoi servent les jambes ? A avancer dans la vie !
Que représente l'église ? Un lieu sacré, dans lequel on prie, on donne, on partage, on reçoit le meilleur de soi-même, dans la conscience que l'on en a.
Que représente le métro ? Sous terrain, inconscient ...
Comment est-ce que l'on aide les autres (selon moi) ? Aider les autres, c'est les aider à sortir de la souffrance, des difficultés, pour aller vers un mieux-être, le bien-être ... Pour les aider, il faut accepter de les accompagner vers leur souffrance, dont les origines sont inconscientes, "souterraines", pour les aider à trouver le chemin, et les solutions qui vont leur permettre de sortir, quitter cette souffrance. Pour cela deux conditions : être capable de vivre et d'accueillir notre propre souffrance, et de savoir soi-même trouver le chemin pour en sortir, c'est-à-dire être capable de descendre (dans l’inconscient) et d'en remonter par soi-même. Deux : être capable de reconnaître que le contact avec la souffrance de l'autre réveille forcément des souffrances personnelles, et que l'aider, c'est aussi, travailler et guérir nos propres souffrances ... Trois : avoir le désir et l'intention sincère d'aider l'autre, les autres ...

Pour moi : Dans l’église et ta conscience, tu demandes à aider les autres, à les aider à marcher et à avancer dans leur vie ... En sortant de l'église et dans le métro, en descendant (?) les escaliers, tes jambes te lâchent "sans raison" : quand tu descends dans l'inconscient (pour aider, et affronter la souffrance, la tienne et celle d'autrui) tu tombes, tes jambes te lâchent ... Es-tu prête à descendre dans l'inconscient, à affronter la souffrance, et à en remonter victorieuse ... ? ? ?

Comment quelqu'un qui tombe "sans raison" dans sa propre vie, peut-il sérieusement imaginer aider les autres à avancer (sur leurs deux jambes) dans leur vie à eux ?

Je suis d'accord avec l'analyse que tu fais de tout cela, bien que je trouve ça un peu trop dans l'analyse psychologique à mon goût, mais cela, c'est propre à chacun Smile

Comme nous en avons déjà parlé, je suis dans une longue phase introspective et effectivement qui a pour but de me libérer de certaines de mes souffrances, c'est d'ailleurs mon objectif numéro 1 dans ma quête de développement spirituel et personnel. Je travaille sur moi pour guérir et ça marche plutôt bien. J'ai fait de très grandes avancées, j'ai bouleversé de nombreuses convictions que j'avais, j'ai ré appris à m'ouvrir. Je peux donc t'affirmer que j'ai bien plonger dans mon inconscient à de nombreuses reprises pour guérir et que j'en suis ressortie victorieuse. Même si cela peut sembler prétentieux, j'ai surmonté de très gros obstacles et de gros troubles dans lesquels je vois de nombreuses personnes couler littéralement (troubles du comportement alimentaire, addiction en tout genre). J'ai aussi ré appris à m'aimer.

Bien entendu et comme je te l'avais déjà dit aussi, le travail à poursuivre est bien long, j'ai encore du travail. Doit-on attendre de l'avoir fini pour vouloir aider les autres ? Ce n'est pas ce que je crois.

Lorsque je demande à aider les autres, je ne souhaite pas aller au-delà de ce que je suis capable de faire, ni à dépasser mes propres limites. J'aide dans la mesure où je le peux, sans prétention de détenir une vérité. Par exemple, lorsque l'on me demande un tirage de carte, je le fais, et si ça peut aider, tant mieux. Pour l'instant, ça a toujours été le cas, et j'en suis ravie. Apporter son aide, c'est parfois simplement donner un autre regard sur une situation, une personne. C'est parfois simplement être dans l'écoute, la compassion, le soutien. C'est parfois être là, juste être une présence. Je ne pense pas qu'il faille avoir vaincu toutes ses failles pour aider les autres à combler les leurs. Au contraire, je pense qu'aider les autres ça va de pair avec un processus thérapeutique. A mes yeux, c'est faire preuve d'une certaine générosité et de sincérité, et c'est déjà pas mal lol


Citation :
Pour moi, le travail qui ferait qu'un jour, tu serais capable d'aider les autres, est d'affronter ton inconscient, tes souffrances enfouies, tes mal-êtres, sans plus en rejeter la responsabilité sur les "déclencheurs" que peuvent être les autres et de parvenir à les guérir ... Sinon, chaque fois qu'une personne que tu voudrais aider, appuiera sur un de tes "déclencheurs", la relation deviendra blessante pour les deux personnes, au lieu de rester aidante ...

Figures-toi que j'aide déjà les autres, à nouveau, dans mes possibles. Tu me parles de cas de figure que je connais déjà bien, lorsque l'autre nous renvoie à des blessures, et fait remonter des émotions négatives. Nos précédents échanges peuvent te le laisser penser, mais ce n'est pas dans mes habitudes de revnoyer à la tronche des autres mes faiblesses et de m'en servir comme bouc émissaire, bien au contraire. Ma réaction vis-à-vis de toi n'avait rien à voir avec tout cela. Tu peux penser si tu le souhaites que je suis dans le déni, peu importe. J'ai bien assez réfléchi a ce qui s'est passé dans nos conversations pour avoir compris que beaucoup de tes préjugés à mon égard et de tes analyses sont malheureusement fondées sur :
- Une mauvaise expression de ma part à certains moments
- Une mauvaise réception de ce que je souhaitais dire -> analyse biaisée
- Des préjugés donc un peu bidonnés


Citation :
J'ajoute à cet incident, que exprimant tes compétences sur ce forum, tu "tombes" "par hasard" sur moi (dans un autre fil), qui relativise la valeur de ces compétences ... que dans cet échange, émotionnellement, tu "tombes" une première fois, en t'énervant, en n'acceptant pas, sereinement, qu'une personne puisse ne pas avoir la même opinion que toi, sur tes compétences ... tu te relèves, essaye de reprendre le débat, et tu re-chutes une deuxième fois, en décidant que c'est moi le mauvais, qui ait un problème (j'ai des problèmes c'est certain, mais je ne suis pas mauvais ... Enfin j'espère sincèrement) ...

Comment une personne peut-elle aider vraiment les autres, si quand ces autres doutent d'elle et de ses compétences, ce qui, au cours d'un travail d'aide un peu long ne peut qu'arriver, devant certaines difficultés ... Comment cette personne peut-elle continuer à les aider, face à ces difficultés qui les font douter, si, au lieu d'accueillir sereinement ce doute, elle s'énerve, essaye de s'en défendre, et finit par leur dire que c'est eux qui ont un problème et clos la discussion, l'échange, la relation d'aide ??? Quel bien peut-il en résulter ?


Je ne suis pas tombée sur toi Roland, c'est toi qui m'est violemment tombé dessus, je te le rappelle  jap Peut-être si tu ne l'as pas fait, devrais-tu prendre le temps de relire le premier message que tu as posté à mon intention dans "Premier pas en méditation".

Quand je lis cela, je comprend à nouveau le problème que nous avons toi et moi cher Roland, tu interprètes des choses à mon sujet qui sont tout bonnement fausses et qui ne correspondent pas à mon état d'esprit. C'est dommage !
- Je me suis "révoltée" non pas parce que tu as "relativisé la valeur de mes compétences" mais parce que tu as affirmé des choses sur moi sans me connaître, sans savoir quelles sont mes compétences et pourtant, cela ne t'a pas privé d'y porter un jugement tranché. J'ai trouvé ça hautain et prétentieux, et je reste sur ma position à ce sujet.
- Par ailleurs, tu vois une chute là où je vois une marche montée. J'ai voulu effectivement repartir du bon pied, mais la tournure du débat prenait une ampleur dans laquelle je n'ai pas eu envie de m'investir davantage pour ce que j'y ai vu de "gain" (simple calcul coût avantage où je me voyais perdante, j'économise mes forces plutôt que de les dillapider lorsque ça ne vaut pas le coup).
Ce n'est pas parce que j'ai décrété que tu étais "mauvais" que j'ai arrêté le débat,  comme je l'ai dit que je me suis retirée du jeu car ça devenait "trop". Et je pense avoir fait preuve de sagesse en arrêtant là.
Je suis ensuite revenue pour souligner, qu'effectivement je trouvais que dans ce contexte, il y avait un problème d'émission de l'information et de réception du feedback de ton côté. J'étais lasse de voir que malgré les messages des autres membres et nos explications, il n'y avait pas d'amélioration réelle. Mais je ne pense pas que tu sois mauvais, je ne te juge pas humainement, je juge ta façon de faire passer tes messages. Ici par exemple, tu as des propos qui pourrait me vexer, mais rien ne m'a blessé car tu as pris soin de t'exprimer avec douceur. Cela change tout.

je t'avoue que ça me fatigue un peu de devoir revenir sur tout ça, je te l'ai déjà expliqué, mais tu sembles être resté bloqué sur certains apriori, j'espère ne plus devoir justifier tout cela... et qu'on passera enfin à autre chose...

Ce qui est dommage, c'est que tu généralises ta perception de l'une de mes réactions à d'autres situations qui n'ont rien à voir. Tous les jours, je suis confrontée au doute, heureusement pour moi que je suis sereine et que je fais preuve de remise en question ! Sinon, ça deviendrait compliqué. tu généralises, et tu réduis ce que je suis à cela... Par ailleurs, tu ne m'as jamais demandé d'aide, tu as considéré que tu avais mieux à dire, et c'est tout Smile Il me semble donc difficile d'assimiler ma réaction à ton égard à la réaction que je peux avoir quand on me demande de l'aide.

"Mais je suppose que Shyvayah a une longue expérience de tout cela, et une profonde compréhension de la méditation et de sa pratique, et donc, si elle a proposé Vipassana pour des personnes débutantes, elle pourra éclairer ma lanterne sur le pourquoi du comment ! ... Je l'en remercie d'avance, moi qui ne suis peut-être, au fond, qu'un grand ignare et un grand dilettante en matière de pratique méditative ???"

quand je relis ça, je n'y vois qu'une façon de nous poser immédiatement en adversaire, où l'un doit avoir raison et l'autre tort. Alors, je pense qu'il serait bon en effet que tu relativises certains de tes jugements mon bon Roland Smile Et si tu relis ma réponse, tu n'y verras pas de colère, seulement de l'ironie ! Que tu n'avais apparemment pas bien compris.

Je ne souhaite pas détailler tout ce qui a été dit et chercher à qui la faute. Je m'en fou de tout ça. On est chacun responsable dans ce genre de situation ! Et ce que je souhaite simplement, c'est te faire comprendre qu'on peut réagir d'une façon qui n'est pas celle que tu perçois et qui ne dénote pas toujours de ce que tu peux penser.


Citation :
Voilà, Shyvayah, ma vision des choses, peut-être fausse, mais sincèrement exprimée, et dans le désir d'aider et d'être utile ... Je ne te demande pas d'y adhérer, simplement de suspendre ton jugement un moment et de tenter cette expérience :
Demander sincèrement à tes guides, si tu es apte ou non, à aider actuellement les autres ... si c'est vraiment cela que tu as à mettre en place maintenant. Et cela en acceptant par avance, et même si cela peut être très difficile pour toi, que la réponse puisse être "non" ...

Je comprendrai tout à fait que tu rejettes intégralement mon propos, que tu n'y donnes aucune suite ... Dans ce cas, cela sera ma seule intervention sur ce fil. Je l'effacerai même dans quelque temps. Personnellement, j'aurai fait ce que j'estime juste, en mon âme et conscience, que cela soit entendu ou non, et en sachant que, malgré ma conviction d'être juste, ma vision des choses peut être totalement fausse.

De tout cœur avec toi. Roland.

PS. A propos des histoires d'âmes, de leurs errances et de leurs attachements au plan terrestre, j'ai trouvé le livre de Patricia Darré, "Un souffle vers l'éternité" (Éditions "J'ai lu" aussi) à la fois instructif, éclairant et très accessible.

Je vais suivre ton conseil et je verrais cela avec mes guides prochainement, je te dirais ce qu'ils m'ont dit Smile

A nouveau, tu penses que je pourrais t'envoyer balader ou te snober. C'est bien mal me connaître et ça dénote des préjugés mal fondés que tu as à mon égard et dont je suis bien sur en partie responsable.

J'espère que de ton côté, tu sauras aussi accepter ma réponse. Il y a de nombreuses choses sur lesquelles je vais réfléchir et que je trouve constructive dans ton message, mais également d'autres sur lesquelles j'espère que tu réfléchiras aussi Smile)

Merci de ton soutien bise

Affectueusement
Lou
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Sam 14 Fév - 19:09

« 11. Toute souffrance provient du souhait de son seul bonheur.
Les parfaits Bouddhas sont nés de l'intention d'aider les autres.
Alors donc, échangez votre propre bonheur
Pour les souffrances des autres -
Ceci est la pratique des bodhisattvas. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
*Roland*
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Sam 14 Fév - 19:51

Bonjour Shyvayah,

Personnellement, je n'ai rien à ajouter ni à enlever à ce que j'ai écris, ni concernant les convictions que j'ai exprimées. Tout comme toi, d'ailleurs : tu ne reviens pas sur les tiennes !

Tout au plus, pour prendre exemple sur le passage que tu cites de moi, aujourd'hui, j'écrirai les choses autrement, cela donnerait :

"Quelle expérience pratique t'amène à proposer Vipassana en première intention à des personnes débutantes, contrairement à la mienne, comme je l'ai exprimé et expliqué précédemment ? Peux tu exposer plus précisément ton point de vue, comme je l'ai fait, s'il te plaît ?
Quand à moi, bien que méditant tous les jours plus d'une heure (entre autres pratiques), je sais qu'en regard des vrais méditants, que je suis bien incapable d'égaler, je ne connais véritablement rien de profond et de juste sur la méditation, je ne suis qu'un perpétuel débutant ... Donc je suis véritablement et authentiquement, tout ouïe ..."
Version initiale. Cliquez pour ouvrir :
 
Et s'il y avait de l'ironie dans ta réponse à ce paragraphe, il n'y avait aucune dans mon propos, juste l'expression d'une vérité personnelle ...

Concernant le fond de la question de ce fil de discussion : "Est-ce que cette chute et les interpellations que tu reçois parfois, viennent du fait que tu souhaites, sans le vouloir peut-être, ou sans le comprendre, aider les autres au-delà de tes capacités actuelles ?"
1 - Je ne dis pas que tu ne peux pas conseiller, et en cela aider.
2 - Faire un tirage de tarot occasionnel, faire expérimenter Vipassana à des personnes qui ne l'ont jamais fait, parler du bouddhisme et de philosophie orientale ... cela n'est pas aider au sens où je l'entends, et où ta demande dans ta prière me l'a laissé entendre ... Et c'est très bien, et utile dans un milieu sans doute peu ouvert à ce type d'approche ...
3 - Ta phrase : "pour demander (ça fait 2/3 fois que je le fais) à mes guides, anges et autres protecteurs, de m'aider à aider les autres, d'être un vaisseau de leurs paroles s'ils ont des messages à faire passer, de m'aider à trouver les mots justes, les mots lumineux."
Quand les gens demandent de l'aide, leurs paroles portent leur souffrance ... il faut que le vaisseau qui les porte, ne coule pas sous la charge (s'il est déjà difficilement à flot du fait de ses propres souffrances), ni qu'il chavire (si étant bien à flot, il manque d'équilibre et de stabilité) ...
Quand à trouver les mots juste et lumineux, il faut être assez au clair avec sa propre lumière, et que les interférences des souffrances psychologiques non-réglées (tu as retourné, déjà, quelques gros cailloux sur ton chemin, est-ce suffisant ?) ne viennent pas faire barrage ou obscurcir, la pureté du message.

Bien souvent, des gens en difficultés psychologiques, se lancent dans une quête ou dans la dimension spirituelle, espérant ainsi échapper, transcender, (en deux mots : ) "ne pas avoir à affronter" ces difficultés ... C'est évidemment une erreur, et le chemin spirituel les ramènera inexorablement à ces limitations qu'ils n'ont pas réglé.

Après, c'est à toi de voir, en ton âme et conscience, et avec tes guides s'ils font référence ...
La seule question que je poserais, et auquel je ne demande pas de réponse, car la réponse ne regarde que toi, est :

Quelle sont tes motivations profondes pour aider les autres ?

Mon point de vue est que, tant que dans nos motivations profondes, se glisse une part de besoin de reconnaissance personnelle, d'être valorisé par la relation d'aide ... alors l'aide que nous pouvons apporter est très limitée ...

Ce qui est clair pour moi, et si mon point de vue est juste (ce que tu affirmes toi-même "Je suis d'accord avec l'analyse que tu fais de tout cela", pour ensuite, dans ton long exposé, contrer les conclusions de cette analyse de différentes manières), c'est que tu "re-chuteras" chaque fois que tu demanderas à aider au-delà de tes capacités actuelles ou que tu te lanceras effectivement dans une aide qui les dépasse ...

Peut-être, en rapport à la question à tes guides, la bonne question est "est-ce que je demande à aider au-delà de mes capacités actuelles ?"

Voilà. Pour l'instant, nos points de vue sur ce qui s'est passé, ne sont pas prêts de se rapprocher ! Et d'accord avec toi : inutile d'y revenir ! ...

Merci de ton affection ! Reçoit mon amitié et ma sympathie, et le vœux, aussi, que je sois dans l'erreur, et que ces vilaines chutes soient bien vites oubliées et définitivement terminées !

Amicalement. Roland.

PS. Je pratique beaucoup le verset que tu mets en exergue ci-dessus, en ce moment ... C'est la pratique du Tonglen, je crois ... Il ne faut pas faire n'importe quoi, ni n'importe comment avec ce type de pratique ... J'ai une propension à prendre la souffrance des autres sur moi, d'où un stress important, et la méditation de la bienveillance (pour faire un peu de pub à mon blog ! content ), m'a beaucoup aidé à ce niveau, ainsi que cette pratique actuellement, qui approfondit, pour moi, les choses ...


Dernière édition par *Roland* le Sam 14 Fév - 19:54, édité 1 fois (Raison : corrections diverses !)
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/
*Roland*
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Sam 14 Fév - 20:04

Bonjour Nossolar,

D'accord avec ton post, sur la "chaîne de l'aide" (quelqu'un de très bien aide quelqu'un d'un peu moins bien, qui lui-même aide une personne encore un peu moins bien ...).

Mon propos n'est pas en contradiction avec cela. 

Je ne sais pas ce que dit Chico ...

Patricia Darré, dit qu'elle aide régulièrement des âmes (de personnes disparues) a quitté le plan terrestre ... que dans certains cas, ces guides lui disent "ce n'est pas le moment pour cette personne". Elle parle aussi de certains esprits attachés à un lieu précis et qui reste dans l'époque de leur disparition, qui vivent dans une sorte de "hors temps" ... Elle est aussi capable de chasser des esprits mauvais qui parasitent certaines personnes ... 

Bonne soirée. Amicalement. Roland.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Sam 14 Fév - 20:31

Bonjour Roland et merci pour ta phrase qui tombe pile poil content 

Elle est aussi capable de chasser des esprits mauvais qui parasitent certaines personnes ...


Car voilà une très belle similitude avec de que dis Chico a propos du vampirisme, on est en plein de dedans !!

Il y a donc hélas beaucoup de boulot a ce niveau sur terre....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Dim 15 Fév - 1:44

shyvayah a écrit:
maxaler a écrit:
Et bien en ce qui me concerne, je vais dans une église pour analyser son fonctionnement: position et sens de la veine d'eau, position de la pierre de décharge, sens du cheminement, en m'aidant des indices laissés par les bâtisseurs (symboles gravés, sculptures intégrées dans la pierre, pavages) ou par les utilisateurs (statues, fresques). Ensuite, je fais le parcours afin de laisser mes "miasmes énergétiques" où il faut, puis d'avancer selon les étapes principales (profane, érudit, sacré) afin de ressortir rempli d'une nouvelle réserve d'énergie toute neuve.
Bien entendu, ceci n'est pas possible dans toutes les églises puisqu'elles ne sont pas toutes correctement positionnées: il faut privilégier des édifices ayant une origine ancienne, antérieure au 14e siècle le plus souvent.

Tout ça, c'est du chinois pour moi ^^
Mais démarche très intéressante !!

Bonjour maxaler, dans quelles perspectives as-tu entrepris, et selon quelles lignes de pensée,  cette démarche de décryptage de ces demeures philosophales ?

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Mar 17 Fév - 11:53

*Roland* a écrit:
Bonjour Shyvayah,

Personnellement, je n'ai rien à ajouter ni à enlever à ce que j'ai écris, ni concernant les convictions que j'ai exprimées. Tout comme toi, d'ailleurs : tu ne reviens pas sur les tiennes !

Tout au plus, pour prendre exemple sur le passage que tu cites de moi, aujourd'hui, j'écrirai les choses autrement, cela donnerait :

"Quelle expérience pratique t'amène à proposer Vipassana en première intention à des personnes débutantes, contrairement à la mienne, comme je l'ai exprimé et expliqué précédemment ? Peux tu exposer plus précisément ton point de vue, comme je l'ai fait, s'il te plaît ?
Quand à moi, bien que méditant tous les jours plus d'une heure (entre autres pratiques), je sais qu'en regard des vrais méditants, que je suis bien incapable d'égaler, je ne connais véritablement rien de profond et de juste sur la méditation, je ne suis qu'un perpétuel débutant ... Donc je suis véritablement et authentiquement, tout ouïe ..."
Version initiale. Cliquez pour ouvrir :
 
Et s'il y avait de l'ironie dans ta réponse à ce paragraphe, il n'y avait aucune dans mon propos, juste l'expression d'une vérité personnelle ...


Le débat est clos alors Smile Alléluia ! hihihi Et je préfère cette nouvelle version !

Citation :
Concernant le fond de la question de ce fil de discussion : "Est-ce que cette chute et les interpellations que tu reçois parfois, viennent du fait que tu souhaites, sans le vouloir peut-être, ou sans le comprendre, aider les autres au-delà de tes capacités actuelles ?"
1 - Je ne dis pas que tu ne peux pas conseiller, et en cela aider.
2 - Faire un tirage de tarot occasionnel, faire expérimenter Vipassana à des personnes qui ne l'ont jamais fait, parler du bouddhisme et de philosophie orientale ... cela n'est pas aider au sens où je l'entends, et où ta demande dans ta prière me l'a laissé entendre ... Et c'est très bien, et utile dans un milieu sans doute peu ouvert à ce type d'approche ...

1) Oui, tout le monde peut aider je pense, même ceux qui en ont le plus besoin

2) En effet, j'ai ma propre approche de l'aide que j'apporte aux autres sans pour autant que mon aide ne se limite à cela. L'aide s'apporte à différents degrés, c'est certain, et je pense qu'on peut aider de façon transversale. Aujourd'hui, j'aide certains à trouver leur voie intérieure, à la parcourir et à écouter leur voix intérieure, on n'avance je pense qu'avec les deux.

Pour cela, les cartes sont très utiles (notamment le tarot Osho Zen), elles permettent au consultant d'avoir un regard extérieur sur leur intérieur, de faire le point niveau spiritualité, d'écouter un message qui leur ait destiné. Elles permettent également de briser la glace, souvent, un consultant demande un tirage sans trop y croire, ou juste pour rire, et reste circonspect face aux réponses qu'il reçoit. Immédiatement, le dialogue sera profond, intime et constructif. Un cartomancien (je n'utilise pas le terme voyant car je ne me considère pas voyante mais comme une liseuse de cartes) peut cerner rapidement les besoins, les faiblesses, les forces et les contrariétés d'un consultant. Quelque part, on connait quelqu'un d'une façon qui n'est pas traditionnelle mais qui permet de faire preuve de perspicacité. Cette première étape, crée une confiance, un lien, qui peut être développé tout en restant axé sur la dimension spirituelle de la relation. Il y a un aller, un retour, le consultant se livre, je me livre aussi. Quelque chose qui est avant la séance, un simple contact, se transforme entre autre chose, de plus fort, en tout cas, qui vibre plus.

De même, poursuivre avec des séances de sophrologie, de méditation ou d'hypnose, sont des initiations à l'état de transe. Cet état, permet de réapprendre à écouter son corps (d'abord écouter son souffle, écouter son coeur, écouter son sang battre ses tempes, sentir son énergie monter, descendre...) mais aussi à s'écouter soi-même, non pas le flux de pensées habituel, mais son intuition. Et, si transe assez profonde, à écouter son corps et son esprit qui se manifestent par les visions (astrales et autres).  Ainsi, on peut apprendre à faire preuve d'un nouveau discernement permettant de se diriger vers de nouvelles perspectives, spirituelle et matérielle. J'accompagne physiquement (je "guide") dans ces états des personnes qui souhaitent se connecter à leur intérieure mais qui ne savent pas comment faire, rapidement, ils deviennent autonomes dans la pratique. Je le fais aussi à distance, sur ce forum par exemple, à certains qui ont besoin qu'on les accompagne un peu avec un petit "suivi" au sein d'une relation je pense basée sur de la confiance. De plus, le lâcher prise s'apprend par le relâchement du corps, du souffle, de l'action, et c'est une étape primordiale, un savoir faire nécessaire à toute quête spirituelle -> lâcher prise sur ce que l'on croit sentir, ressentir, percevoir, voir, comprendre, être... pour faire place à de nouvelles réponses, qui seront mises en doute à nouveau et reconsidérées au bon moment. C'est une chaîne infinie de questions, de réponses, de pourquoi j'ai eu cette question, n'était-elle pas le symptôme plutôt de celle-ci ? Un symptôme, ne dénote-t-il pas un problème ? Maintenant que j'ai mon problème, avais-je la bonne solution au début ? Après méditation ? 10 ans après ma première méditation ? Cette dialectique de la pensée et de l'esprit, nous plonge dans l'activité créatrice même, non pas parce qu'on atteint la vérité ou une forme de réalité, mais parce que l'on produit de la réflexion d'où naissent des concepts et ces concepts je pense nous permettent de créer notre propre réalité et d'influer sur la réalité des autres. En pensant, on créé. En créant, on transforme. Et si l'on peut transformer, que cela veut-il dire ?

Comprendre ces liens entre nous et ce qu'il y a autour de nous, les tensions et les enjeux... finalement,  c'est comprendre la nature profondément similaire de ce que nous sommes et de ce que nous percevons (qu'est-ce que l'air à part mes propres atomes agencés légèrement différemment ? qu'est-ce que l'eau ?)... mène à adopter une attitude plus juste, plus éthique qui permet de trouver l'équilibre entre l'introspection (par l'observation, la "non-action") et l'action en relation avec le monde extérieur. Quelque part, c'est trouver la voie du milieu, une forme de zen.


Bien sûr, ceci est ma vision des choses, et je pense que si elle fait du bien, autant y aller Smile Pour l'instant, je ne vois que progrès et évolution autour de moi et dans une direction positive.

Cela est une approche de l'aide que j'emploie quotidiennement et qui influence beaucoup de mes actions. Je reçois -> je donne. Par exemple.



Avec ce simple schéma, j'ai vu de nombreuses personnes autour de moi ôter une partie des œillères qu'ils portent, s'ouvrir à eux, et se réconcilier avec certaines parties d'eux-mêmes ou de leur environnement.
Enfin, mieux agir pour mieux être, et mieux être pour mieux agir. J'aide qui je peux à se rappeler qu'il est en profonde connexion avec ce qui l'entoure, pas seulement à l'échelle matérielle mais également à l'échelle spirituelle. A ma façon, j'essaie de répondre à une grande problématique moderne, comment nous réconcilier les uns les autres dans une société qui nous divise ?

S'investir de cette façon, ça demande du temps, ça demande de s'investir avec les autres sans savoir s'ils vont s'investir de leur côté, c'est donner sans vouloir en retour rien d'autre que la paix pour ceux qui la cherchent. Mais c'est l'une des choses les plus enrichissantes de ma vie. En transmettant, on apprend. En donnant, on reçoit. En aimant, on est aimé. En tirant vers le haut, on est tiré vers le haut.


Citation :
3 - Ta phrase : "pour demander (ça fait 2/3 fois que je le fais) à mes guides, anges et autres protecteurs, de m'aider à aider les autres, d'être un vaisseau de leurs paroles s'ils ont des messages à faire passer, de m'aider à trouver les mots justes, les mots lumineux."
Quand les gens demandent de l'aide, leurs paroles portent leur souffrance ... il faut que le vaisseau qui les porte, ne coule pas sous la charge (s'il est déjà difficilement à flot du fait de ses propres souffrances), ni qu'il chavire (si étant bien à flot, il manque d'équilibre et de stabilité) ...
Quand à trouver les mots juste et lumineux, il faut être assez au clair avec sa propre lumière, et que les interférences des souffrances psychologiques non-réglées (tu as retourné, déjà, quelques gros cailloux sur ton chemin, est-ce suffisant ?) ne viennent pas faire barrage ou obscurcir, la pureté du message.

Oui, c'est très juste. Mais je me considère comment étant en harmonie avec ma propre lumière. Il y a des signes à lire, qu'il faut savoir recevoir et accepter. A nouveau, ça ne veut pas dire que j'ai fini ma route, mais que dès qu'on commence à briller, autant en faire profiter les autres Wink


Citation :

Bien souvent, des gens en difficultés psychologiques, se lancent dans une quête ou dans la dimension spirituelle, espérant ainsi échapper, transcender, (en deux mots : ) "ne pas avoir à affronter" ces difficultés ... C'est évidemment une erreur, et le chemin spirituel les ramènera inexorablement à ces limitations qu'ils n'ont pas réglé.

Après, c'est à toi de voir, en ton âme et conscience, et avec tes guides s'ils font référence ...
La seule question que je poserais, et auquel je ne demande pas de réponse, car la réponse ne regarde que toi, est :

Quelle sont tes motivations profondes pour aider les autres ?

Mon point de vue est que, tant que dans nos motivations profondes, se glisse une part de besoin de reconnaissance personnelle, d'être valorisé par la relation d'aide ... alors l'aide que nous pouvons apporter est très limitée ...

Je suis d'accord, aider amène à ré-affronter toujours certains problèmes. Dans mon cas, je ne cherche pas à les fuir, mais à les surmonter. C'est pour cela aussi que ça fonctionne.


Ma motivation profonde n'a rien de personnelle et n'est pas un secret. ça me rend simplement heureuse, je n'ai jamais aussi épanouie que depuis que j'ai commencé ce travail en moi. Rapidement, il est devenu évident pour moi que si trouver des réponses en moi m'aider, alors il fallait dire aux autres que trouver des réponses en eux les aiderait.

Je ne suis pas là pour leur donner des réponses, je les invite simplement à regarder en eux, car ils les ont aussi, il leur suffit d'ouvrir les yeux, je dirais même, tous les yeux Smile Leurs yeux extérieurs, et leur oeil intérieur. Après tout, nous sommes un oeil géant, qui perçoit la réalité avec ses sens. Mais qui regarde à travers-nous ? Ou quoi ? C'est à chacun de trouver sa propre réponse, et je ne me fais pas juge de ce qu'ils verront.

 Alors, ma grande motivation à la base de tout ça, c'est bien de trouver l'harmonie. Car on ne peut pas trouver l'harmonie seule Smile Une harmonie, ça se vit ensemble ! On joue tous dans le même orchestre.

Citation :
Ce qui est clair pour moi, et si mon point de vue est juste (ce que tu affirmes toi-même "Je suis d'accord avec l'analyse que tu fais de tout cela", pour ensuite, dans ton long exposé, contrer les conclusions de cette analyse de différentes manières), c'est que tu "re-chuteras" chaque fois que tu demanderas à aider au-delà de tes capacités actuelles ou que tu te lanceras effectivement dans une aide qui les dépasse ...

Peut-être, en rapport à la question à tes guides, la bonne question est "est-ce que je demande à aider au-delà de mes capacités actuelles ?"

Voilà. Pour l'instant, nos points de vue sur ce qui s'est passé, ne sont pas prêts de se rapprocher ! Et d'accord avec toi : inutile d'y revenir ! ...

Merci de ton affection ! Reçoit mon amitié et ma sympathie, et le vœux, aussi, que je sois dans l'erreur, et que ces vilaines chutes soient bien vites oubliées et définitivement terminées !

Amicalement. Roland.

PS. Je pratique beaucoup le verset que tu mets en exergue ci-dessus, en ce moment ... C'est la pratique du Tonglen, je crois ... Il ne faut pas faire n'importe quoi, ni n'importe comment avec ce type de pratique ... J'ai une propension à prendre la souffrance des autres sur moi, d'où un stress important, et la méditation de la bienveillance (pour faire un peu de pub à mon blog ! content ), m'a beaucoup aidé à ce niveau, ainsi que cette pratique actuellement, qui approfondit, pour moi, les choses ...

Oui, ton point de vue est juste ! La lecture des symboles est bonne, ton analyse est logique !! Mais, je nuance simplement en t'expliquant pourquoi je ne me sens pas tellement concernée. Je suis d'accord avec toi, mais ce n'est pas moi que tu décris, tout simplement Smile

Si je ne me reconnais pas dans les propos, je ne peux pas dire que tu m'as percée à jour. ça ne veut pas dire que ce n'est pas intéressant et que ça ne peut pas être réfléchi concernant d'autres situations que j'ai vécu avant. Cette chute pour moi n'était pas le message que tu me donnes, mais peut être le message d'autres chutes avant, peut-être. Smile


Merci en tout cas pour ce débat agréable. Et oui, les mauvaises chutes ne sont qu'un bref instant dans une vie. Et puisque je n'ai rien de cassée et que je me suis rattrapée pas trop mal avant de m'exploser par-terre, ça montre que mes jambes sont plus stables que ce qu'on pense jap jap


Je t'envoie mon amitié et ma sympathie aussi Smile Je te souhaite une belle semaine, pleine de lumière !
:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
*Roland*
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Mar 17 Fév - 21:18

Bonjour Shyvayah,

Merveilleux : bien que mon analyse soit juste, sur tous les éléments de la situation que tu as vécu, et pour laquelle tu as lancé ce fil de discussion ... elle ne te concerne pas ! Pas le moins du monde, pas même un petit chouya !
Cette chute serait un pure un hasard, ou comme tu le laisses entendre, liée à d'autres éléments, qui font que le sens que je propose, ne peux pas être juste ! Surprised  pffff 
Je m'incline devant ta subtile intelligence et la puissance de ton déni ! A moins que cela ne soit l'expression d'une sagesse qui me dépasse complètement ... ???

Je trouve extraordinaire la manière dont l'ego et le mental, peut tout retourner comme un gant ! Wink lol

En ce qui me concerne, je constate que l'échange avec toi, au lieu de contribuer à l'amélioration de ton état et de ta situation, contribue au contraire à les aggraver ... Je le regrette. Mais comme on dit en médecine "Primum non nocere" : "d'abord ne pas nuire". 

En accord avec ma conscience, j'arrête donc cet échange avec toi, ici.

Chaleureusement. Roland.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/
*Roland*
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Mar 17 Fév - 21:40

Bonjour à tous,

En ce qui me concerne, et en mon âme et conscience (encore !), je ne peux que déconseiller à toute personne en réelle difficulté et en contact avec une réelle souffrance intérieure, de demander de l'aide à Shyvayah ... 

A mon point de vue, elle va dans le mur, avec beaucoup de bonheur (pour l'instant), avec plein de relations "agréables", avec pleins d'explications qui justifient, assurent et argumentent de sa compétence ... même si toutes ces explications n'ont encore jamais trouvé d'application avec une personne en réelle difficulté et au long cours ...

Pourquoi Shyvayah demande-t-elle à aider les autres dans cette église ? Pour les autres ? ? ? Bien sûr que non : c'est parce qu'elle veut accroître son propre bonheur ... parce qu'elle croit qu'en aidant plus, plus profondément, des gens en plus grande difficulté que le public qu'elle a actuellement ... elle sera encore plus heureuse ! Ce qui est, à mon sens, une monumentale erreur ...

D'où le fait qu'elle se soit cassée la figure à la sortie de cette prière ... Car elle ne prie pas authentiquement pour les autres ... Elle prie pour elle-même, pour l'accroissement de son propre bonheur (et sa propre gloire, mais cela est moins visible) ... sur le chemin d'une élévation qu'elle imagine constante, parce que, jusqu'à présent, sa joie s'est accrue ... mais elle ne connaît pas la véritable raison de l'augmentation de son bonheur, de tout le positif qu'elle ressent quand elle apporte un peu plus d'attention et de présence aux autres, qu'elle ne le fait d'habitude ...
Elle ne prendra conscience d'un problème que quand le mouvement d'élévation se retournera en descente ... ce qui, selon moi, se produira dans les temps qui viennent, si elle poursuit dans sa volonté actuelle d'aider d'avantage  ...

C'est ce que je lis dans ses propos, dans le contenu explicite et implicite de tous ses posts depuis que j'échange avec elle ...

Et bien sûr, je ne demande à personne de me croire ! Après, chacun prend ses responsabilités, assume les conséquences de ses choix et de ses actes. J'ai pris les miennes ici, en mon âme et conscience, et à titre personnel uniquement.

Cordialement. Roland.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le croche-patte de Dieu ?   Aujourd'hui à 8:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Le croche-patte de Dieu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le croche-patte de Dieu ?
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» Le nom de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Messages et guides :: Experiences de demande a son Guides - signes et synchronicités-
Sauter vers: