Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 s'ancrer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Sam 9 Mai - 20:02

gil83 a écrit:

@ echoo , oui il y a une certaine forme d'acceptation voir de soumission à ce monde vu que de toute manière on est bien obligés de faire avec !
 
Je suis d'accord avec le terme d'acceptation, mais pas forcément de soumission. Si quelque chose d'injuste se passe devant mes yeux, j'accepterai cela parce que je sais que la vie est parfois injuste. Par contre, si je peux faire quelque chose je ne m'y soumettrai pas et j'agirai tant que possible. Cette action sera calme car j'aurais accepté qu'elle se produise, et justement plus efficace car j'agirai en dehors de mes émotions, et sans soumission.

Pendant quelques années, j'ai fait du théâtre d'improvisation. Il s'agit de partir sur scène en groupe devant un public pour jouer sur un thème qu'on vient juste de nous donner. Il y a des exercices qui sont fait pour s'entrainer à réussi ça, qui se basent sur quelques règle. Une des règles les plus importantes, c'est l'acceptation : quelle que soit la réplique que vient d'improviser le partenaire, il ne faut jamais dire "non" mais rebondir dessus. M'exercer à ça m'a beaucoup aidé à voir la vie d'un coté différent.

Ca aussi, c'est l'ancrage : Si aujourd'hui, je suis face à quelque chose que je n’approuve pas, je ne vais pas ruminer cette contrariété, je vais juste la constater dans le présent. Et comme je fais partie de l'humanité et que c'est aussi mon rôle, quand je le pourrais, j'agirai.
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Sam 9 Mai - 22:30

Serendipity27 a écrit:
Bonjour Malbigent!

Tout dépend de la définition que l'on fait du mot "ancrer" non?
Je vois ce que tu veux dire dans ton message, mais je parlerai plutôt de "formatage".

Pour moi, "s'ancrer" veut dire, se rapprocher de la terre, de l'énergie des éléments, se souvenir d'où on vient et de quoi nous sommes fait. Donc justement : la nature. Le cycle de la vie et des éléments...

S'ancrer c'est devenir "conscient" "présent" donc justement le contraire de ce que notre quotidien et notre société nous imposent...

Pour moi, c'est cela la définition de l'ancrage. 

Je m'intéresse pas mal au chamanisme. Il y a des choses très captivante sur l"ancrage dans ce domaine.
Tout est toujours question de définitions...

Que sont pour toi "la terre", "l'énergie", "les cycles de la vie", "le contraire de notre quotidien" etc... etc...

Le "chamanisme"... qu'en est-il ? Un vestige du passé sur la voie inexorable de l'effacement. Tout au plus un mode de vie sur le modèle des super-organismes que sont les fourmilières qui "dominent" le monde depuis plus de trente millions d'années sans plus d'évolution.

Sauf que la notion d'individu n'existe pas chez la fourmi ce qui lui a permis de perdurer, de "traverser" le temps sans en être prisonnier, contrairement aux tribus chamaniques dont les membres sont des space and time-binder.

Cela ne correspond plus à notre mentalité occidentale qui, avec la pensée grecque, a franchit un point de non retour engendrant notre société de haute technologie et cela on ne peut pas ne pas savoir qu'il en est ainsi.

Les paradigmes ne sont plus les mêmes la "terre" du chamane n'est pas la "terre" du citoyen urbanisé. Le chamane s'exprime dans un petit clan, un cercle réduit... qu'en est-il dans nos mégalopoles ?

Si chamane il y aura c'est dans ce contexte qu'il doit apparaître, non sous la forme de nos clowns chamaniques aux discours enfumés d'herbes hallucinogènes.

Le seul message chamanique que je pourrais retenir est : sois ton propre chamane, "deviens ce que tu es"

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett


Dernière édition par malbigent le Sam 9 Mai - 22:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Sam 9 Mai - 22:36

Echoo a écrit:

Je suis d'accord, chaque épreuve de notre vie nous rend plus fort et nous fait avancer, il en est de même pour le monde. Mais je peux aussi comprendre que c'est difficilement concevable face aux catastrophes qui tuent de milliers de personnes, les assassinats d'enfants, etc...

Pour moi l'ancrage c'est être là et maintenant, et en même temps avoir confiance dans la raison pour laquelle je suis là, que je le sache ou pas.
Mais je crois effectivement que c'est un concept qui doit avoir de nombreuses définitions selon les personnes.

En es-tu si sûre ? Combien de gens sont "ancrés" dans des postures post-traumatiques et pataugent dans leur semoule ad vitam aeternam ?

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Sam 9 Mai - 22:44

Je crois quand même qu'une épreuve nous modifie toujours profondément. Mais chacun est différent, certains vont mettre beaucoup de temps, d'autres moins, d'autres ne prendront pas la bonne direction, et d'autres devront se servir de cette expérience dans une autre vie car celle là ne sera pas suffisante. Il se passe en tous cas toujours quelque chose, même chez quelqu'un qui patauge...

Mais il n'y a pas que les épreuves qui nous modifient, les bonheurs aussi !
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Sam 9 Mai - 22:47

Comme quoi les épreuves de la vie ne nous rendent pas nécessairement plus fort.... voire nous affaiblissent.

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 9:12

Je suis du même avis que Echoo, les épreuves nous modifient, et pour moi elles nous rendent plus fort tôt ou tard.

Si elles nous affaiblissent, alors c'est que l'épreuve n'as pas été comprise, et elle continuera a nous affaiblir jusqu’à ce que nous l'ayons réellement comprise !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 9:40

malbigent a écrit:
Comme quoi les épreuves de la vie ne nous rendent pas nécessairement plus fort.... voire nous affaiblissent.

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit.

Je dis juste que c'est une question de temps, qui varie en fonction des personnes.
Bien entendu, chacun mettra le temps qu'il faut, différemment, pour surmonter l'épreuve, mais ça fini toujours par se faire. Pour des choses très graves, cela ne veut pas dire qu'on n'en souffre plus, mais on peut quand même avancer.

Si je prends un exemple fort de quelqu'un qui a perdu un être très cher, il peut effectivement en souffrir toute sa vie. Cependant, il aura continué à vivre et souvent ce genre d'épreuve fait voir la vie différemment, avec plus de recul. Et ça, c'est avancer.

Ceci dit, il faut aussi définir ce qu'on entends dans l'expression "nous rend plus fort". Ca ne veut pas forcément dire qu'on devient un guerrier prêt à tout affronter. Pour moi, ça veut dire qu'on a acquis une nouvelle vision, une nouvelle compétence, un nouvel apprentissage de la vie. Dans l'exemple que je viens de citer, c'est le fait d'accorder une importance différente aux choses qui arrivent.

Mais il peut arriver parfois dans certains cas extrêmes qu'une personne n'accepte pas ce qui est acquis, refuse pour des questions psychologique d'avancer, ou s'enfonce dans la dépression, mais là, ça ne relève pas d'une discussion sur un forum mais simplement de la médecine.

Pour ma part, j'ai croisé pas mal d'épreuves dans ma vie, qui ont été très difficiles à vivre, mais aucune d'elle ne m'a affaibli au bout du compte et si je fais le point objectivement, elle m'ont toute appris quelque chose, même si je m'en serais passée...
Revenir en haut Aller en bas
Serendipity27
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 10:20

MalBigent : oui, tout est toujours une question de définition et surtout : de vision des choses...  great
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 10:25

Refiler le bébé à la médecine, mais surtout à la psychiatrie et ses dérivés dans les différentes idéologies "psychologiques" peut aussi être une façon de faire passer le problème à la trappe.

Les cas extrêmes questionnent ; pour moi cela signifie qu'ils n'ont pas de réponses apaisantes aux problématiques auxquelles ils sont confrontés et que je n'en possède pas non plus les réponses tout autant que j'aie pu en comprendre la "nature". Les médicaliser ou psychiatriser reste un faux fuyant. Ils sont les "explorateurs" de contrées inconnues qui pourront en revenir... ou y disparaître à jamais...



O combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines
Dans ce morne horizon se sont évanouis!
Combien ont disparus, dure et triste fortune!
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Dans l'aveugle océan à jamais enfouis!....

....Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues!
Vous roulez à travers les sombres étendues,
heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
Oh! Que de vieux parents qui n'avaient plus qu'un rêve,
Sont morts en attendant tous les jours sur la grêve,
Ceux qui ne sont pas revenus!
Victor Hugo Oceano Nox
Plus prosaïquement parlant... ils sont les rats testeurs de l'espèce... Observons humblement et laissons les faire....
Le passage sur terre est un voyage au service de la vie par des épreuves de survie de l'espèce et, quelque part, nous sommes tous des rats...



------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett


Dernière édition par malbigent le Dim 10 Mai - 10:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serendipity27
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 10:30

Tu dois beaucoup souffrir non? 
Je ne sais pas, je ressens quelqu'un qui ne croit plus en rien... 
mad
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 10:41

Serendipity27 a écrit:
Tu dois beaucoup souffrir non? 
Je ne sais pas, je ressens quelqu'un qui ne croit plus en rien... 
mad


Merci de te soucier de ma "souffrance" et mon "rien" qui sont comme "mes nuits, (peut être) plus belles que vos jours"...

Alors, que te souhaiter :

Bonne nuit....? ou Bon jour...?

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
Serendipity27
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 10:52

Bonjour ! wink

Chez moi le soleil brille... smile 
Bon dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 11:42

malbigent a écrit:
Refiler le bébé à la médecine, mais surtout à la psychiatrie et ses dérivés dans les différentes idéologies "psychologiques" peut aussi être une façon de faire passer le problème à la trappe.

Face à un problème de fonctionnement cérébral, j'avoue que ce n'est pas de mon ressort et je ne vois pas pourquoi est-ce que je ne laisserai pas sa chance à ceux qui ont passé des années à se pencher sur la question. Ce n'est pas se "débarrasser" que de reconnaitre la limite de ses propres compétences.

Cependant, considérer ces personnes comme irrécupérables, là c'est quand même un peu  limite et je n'adhère pas à cela. Mais ça reste simplement ma propre opinion que je partage mais m'impose pas, bien entendu.



malbigent a écrit:

Les cas extrêmes questionnent ; pour moi cela signifie qu'ils n'ont pas de réponses apaisantes aux problématiques auxquelles ils sont confrontés et que je n'en possède pas non plus les réponses tout autant que j'aie pu en comprendre la "nature". Les médicaliser ou psychiatriser reste un faux fuyant. Ils sont les "explorateurs" de contrées inconnues qui pourront en revenir... ou y disparaître à jamais...

Personne n'a toute les réponses, mais avoir un début de piste, c'est mieux que rien et parfois très utile.
Il se peut aussi qu'une personne ait à un moment besoin d'une béquille, même médicale, et que cela lui permette de rebondir et de ne pas perdre justement des années à ramer. J'ai eu l'occasion de le voir et ça a souvent été positif. Pas tout le temps mais pour trouver des solutions sur des problèmes aussi complexes, il faut forcément tâtonner, que ce soit avec les mots ou les aides chimiques.

La médecine, la psychiatrie et la psychologie ont certes des limites, parfois des échecs, mais parfois apportent des solutions. Là aussi ce n'est pas très pertinent de faire des coupes franches et tout mettre dans le même sac sans nuances.



Mais je souhaite poser la question de quel bébé est-ce qu'on est en train de parler ?

Si c'est celui des personnes qui n'arrivent pas à se sortir de leurs épreuves, ou n'arrivent pas à s'ancrer (le sujet initial), mon avis est qu'il n'est pas très pertinent de toutes les étiqueter comme étant des personnes qui "pataugent dans leur semoule ad vitam aeternam".

De tout ce que j'ai pu voir, aucune personne ne reste statique durant toute sa vie, l'évolution est un impératif, ne serais-ce que par l'âge, même si on reste parfois bloqué pendant de nombreuses années.

Si c'est des personnes qui ne souhaite pas s'en sortir, effectivement, on peut assister à 100 cours d'anglais, on n'apprendra pas la langue si on ne veut pas le faire, tout comme il n'est pas possible d'aider une personne qui ne veut pas être aidée, ou une personne qui ne veut pas avancer. Mais il y aussi des choix à respecter, tout en laissant le droit de changer d'avis.

Je ne crois pas que ce soit un problème sur lequel il faut d'arrêter. L'important est de faire ce qui est possible de faire lorsqu'une personne en souffrance se retrouve en face de soi, en demande ou pas (dans ce cas, lui proposer sans imposer), avec ses propres outils et possibilités.

Et, pour en revenir au sujet, si une personne manifeste le souhait de travailler sur son propre ancrage, c'est utile de lui dire ou de lui rappeler qu'on évolue, que les périodes difficiles passent et qu'elles peuvent être riches d'enseignement et qu'il faut faire confiance au présent car il enrichi notre avenir. Traverser les périodes difficiles en se disant qu'on saura demain ce que ça nous aura apporter, c'est une des clés de l'ancrage. Pour l'avoir testé, je le conseille à quiconque le souhaite !

Mais il y a plein de de façon de s'ancrer et plutôt que de tergiverser sur ceux qui n'y arrivent pas, j'airerais autant parler de la façon dont chacun de nous y arrive, et des petits tuyaux de chacun !

Et je suis d'accord : quel beau soleil !!!! lumiere
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Dim 10 Mai - 13:54

Il y a les "guides" et ou les "maîtres à penser" que l'on se donne, leurs "discours" et nous-même avec nos résonances et autres tergiversations qui durent tout autant que par notre voyage ici bas nous n'avons pas intégré que le discours de ces "guides" est le fruit de leur voyage utile à eux mêmes, par eux mêmes, pour eux mêmes  et qu'il en est probablement de même que pour soi-même sans tomber dans le formatage récurent des réplicateurs  que sont les mèmes*


*mèmes

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
Serendipity27
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Lun 11 Mai - 9:47

lumiere lumiere lumiere Echooo
Revenir en haut Aller en bas
cristophoros
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mar 12 Mai - 1:11

Bonjour à tous, calin 


Je sent que je vais encore me faire des amis content :

Suis-je ancré au vue du regard des autres, ou suis je fou?

Être ancré de cette façon, c'est être sous contrat, avoir signé un pacte, faire des concessions, c'est l'illusion de liberté contractuelle mais nécessaire au vue de l’instinct de certains humains. L'ancrage (normes de normalités)  est nécessaire pour contrôler nos peurs, nos violences, pour vivre l'illusion de la sécurité dans notre vivre ensemble et pouvoir avancer dans une pseudo quiétude artificielle.

Peut être qu'un jour nous seront assez sage (ancré dans notre nature profonde) pour ne plus être assister par l'ancrage contractuel, ce jour s'appellera (pour moi) "assumer sa pleine responsabilité envers les autres sans contraintes" et sera synonyme de liberté pleine et entière dans la positivité, la joie et l'amour.

N'a-t-on pas plus de joie/plaisir à offrir qu'à recevoir?
Est-ce un hasard?

Peut être que certains êtres/fous sont en avance par rapport à la masse, peut être que leurs esprits (plus évolués?) ont déjà quitté la 3D, peut être flirtent-ils dans les plus hautes-sphère?
Va savoir.......Dans "ce monde de fous", dans l'attente qu'on me prouve le contraire tout est possible.

bise bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Rooks
Grand initié
Grand initié



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mar 12 Mai - 5:11

Hey Cristo!! T'as vu de la lumière ?  hahaha  1h11 bravo!!!  lol
Revenir en haut Aller en bas
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mar 12 Mai - 7:47

cristophoros a écrit:


Être ancré de cette façon,


Bonjour !

De quelle façon ?
Revenir en haut Aller en bas
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mar 12 Mai - 15:59

oui cristophe  smile un jour nous serons assez sage , mais nous n'aurons plus grand chose à faire ici bas  wink et celui qui voudra quand même y rester pourra être considéré comme fou en pensant que tout est possible ! il sera prophète ou ami de celui-ci et donnera sa vie pour celle des autres bisous
Revenir en haut Aller en bas
cristophoros
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mer 13 Mai - 15:45

Bonjour à tous, calin

Rook:

Hey Cristo!! T'as vu de la lumière ?    1h11 bravo!!! 

Non Rook, étant perpétuellement baigné dans la lumière je ne la perçois plus. wink 
Mais merci, pour ta vigilance et "ton bravo" encore gagné à mon insu de mon mal gré (insomnie)!

Echoo:

De quelle façon ?


Je ne vais pas te répondre car tu as "déjà" l'explication dans mon précédant post mais je vais essayer d'illustrer et de compléter ce que je dis par un sujet deux en un sur les différents ancrage.


Je tiens à dire que ce que je vais dire n'est qu'une interprétation personnelle, ce n'est que mon analyse et n'est pas vérité universelle. wink



Rappelles-toi le KYBALION: http://www.hermetics.org/pdf/kybalionFr.pdf


Il y est dit:

Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas.
Ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut.


En lisant ce texte, tout le monde pense à notre monde et au monde d'en haut. Moi non, enfin pas que..., moi j'arrive à la déduction (peut être fausse?), que la hiérarchie n'existe pas, qu'elle n'est qu'illusion de l'équilibre nécessaire au vue de nos comportements.
Ces deux phrases ne sont qu'enseignement du Dieu Hermès donner aux hommes et illustration de ce que doit être "la vrai Démocratie" au vue de l'interprétation qu'en ont fait les Athéniens de l'époque.

 

Deux exemples d'ancrage d'un même sujet et qui colle parfaitement avec ces deux citations du Kybalion.


Mon exemple porte sur les années 80, l'Afrique du Sud, deux grand acteurs de l'époque et deux types d'ancrage différents. L'un dans le matérialisme, l'autre plus dans le spirituel.



Le président Frederik de Klerk: numéro un du système.
Le prisonnier Nelson Mandela: paria du système.


Maintenant je vais te poser 5 questions, tes réponses répondront à ton interrogation.


Qui était réellement prisonnier de l'autre?
Qui a réellement "toujours" été libre?
Qui était ancré dans le matérialisme?
Et qui était ancré dans le spirituel et vivait continuellement dans la permanence du calme?


Pour preuve un seul dans sa vieillesse a des rides de joie lequel?


           

Bonne journée bise 

Ps: coucou gille calin


Dernière édition par cristophoros le Mer 13 Mai - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nyctalope777
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mer 13 Mai - 15:59

cristophoros a écrit:

Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas.
Ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut.

C'est aussi l'idée qu'il y a un reflet entre le haut et le bas, et que part conséquent ces deux acteurs sont complémentaires. Par exemple un corps physique blessé se répercute sur les corps subtiles et vice versa et qu'il y a TOUJOURS un rapport entre les lois et les phénomènes sur tous les plans. Enfin c'est aussi de cette façon que je le conçois. Mais je reste tout de même d'accord au sujet de l'illusion de la hiérarchie.
Revenir en haut Aller en bas
cristophoros
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mer 13 Mai - 16:33

Tu as "raison" nyctalope, ces citations ne sont rien d'autre que "la Loi de l'harmonie" et sont applicables "aussi" dans notre quotidien.

Bonne journée calin
Revenir en haut Aller en bas
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Mer 13 Mai - 21:23

cristophoros a écrit:

Echoo:

De quelle façon ?


Je ne vais pas te répondre car tu as "déjà" l'explication dans mon précédant post

Ben non, pas du tout... Au contraire, tu apportes une évaluation personnelle d'une façon de s'ancrer, mais sans dire laquelle (beaucoup d'options ont été abordées dans les posts précédents), c'est dommage.

Quand à ton exemple il est très intéressant, mas ça ne dit pas comment toi tu procèdes dans ta vie dans le but d'un ancrage qui te convienne.
Et ça, ça m’intéresserait encore plus. D'autant plus que cet exemple me laisse vraiment à penser que l'ancrage ne veut pas du tout dire la même chose pour les uns et les autres.

Ceci dit, c'est très bien d'observer le monde l'histoire, la politique et géopolitique, c'est aussi bien d'en parler, mais après, qu'est-ce qu'on en fait, concrètement ?
Revenir en haut Aller en bas
cristophoros
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Jeu 14 Mai - 15:49

Bonjour, calin 

"Je tiens à dire que ce que je vais exposer n'est que ma réflexion, ma pensée, ce n'est que mon analyse (vrai? fausse?) et n'est pas vérité universelle".




Echoo:
Ben non, pas du tout... Au contraire, tu apportes une évaluation personnelle d'une façon de s'ancrer, mais sans dire laquelle (beaucoup d'options ont été abordées dans les posts précédents), c'est dommage.


Tu lis avec ta tête et pas avec ton cœur d'où ton incapacité à te connecter, à lire entre les lignes. Je te retourne ton appréciation "c'est dommage".


Echoo:
Quand à ton exemple il est très intéressant, mas ça ne dit pas comment toi tu procèdes dans ta vie dans le but d'un ancrage qui te convienne.
Et ça, ça m’intéresserait encore plus. D'autant plus que cet exemple me laisse vraiment à penser que l'ancrage ne veut pas du tout dire la même chose pour les uns et les autres.



Intéressant, très bonne réflexion.
En réalité, pour moi, il n'y a qu'un ancrage et il est très simple à comprendre mais beaucoup plus dur à mettre en œuvre car il demande d'être responsable, courageux et surtout d'être vrai avec soi même.
En exemple, j'aurais pu prendre Gandhi mais j'ai pris Mandela à cause de son statut d'enfermé de prisonnier, pourquoi?

C'est simplissime, étant tous unique ne dit-on pas tous que nous possédons un monde intérieur (Âme et Conscience), caché à la vue des autres.
Ce monde, ton monde, le mien, celui de la majorité est-il libre ou est-il prisonnier?
Qui emprisonne ce monde à par nous même, "de peur" d'être peser, mesurer, juger, cataloguer dans des cases!

Pourquoi Nelson Mandela?
Et bien parce-que c'est un des rares être que je connaisse qui puisse dire en toutes vérités "je suis", voilà un homme qui a toujours été vrai avec lui même, un homme qui a mit en adéquation son monde intérieur (Âme et conscience) avec sa création.

C'est grace à ça qu'il n'a subit aucun voile et a toujours été libre.
Mandela est l'antithèse de la victime.


Et donc être ancré c'est être vrai avec soi-même, ne pas se mentir, c'est se regarder le matin dans le miroir et être capable de se mesurer, se peser, se juger et se corriger grace et en son Âme et Conscience.
Être ancré c'est procéder à l'unification personnelle, c'est mettre en adéquation tes pensées profondes et tes actes, c'est avancé dans la vérité de "je suis".
Bien sur, tout en respectant au maximum notre convention collective artificielle, humaine, de règles de vie.

N'oublions pas que notre liberté s'arrête là où commence celle des autres.
Où ne fais pas à ton prochain ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse.

Echoo:
Ceci dit, c'est très bien d'observer le monde l'histoire, la politique et géopolitique, c'est aussi bien d'en parler, mais après, qu'est-ce qu'on en fait, concrètement ?


Regarder le monde, observer en étant détacher de tout intérêt, puis méditer te permet de comprendre toute la bêtise du monde, que rien n'a vraiment changer depuis la cour d'école de nos enfances confondus, que tous les comportements et ce à tous les échelons de la société sont basé sur des instincts primitifs.
La peur du manque. Abandon

La peur de ne plus être premier de la classe. Narcissisme

La peur de ne pas être respecter. Narcissisme
Etc......
Notre monde (collectif,familial..) est basé sur deux mots "Pouvoir et Séduction", lol franchement qu'elle richesse. 
Ce n'est pas pour rien qu'un feuilleton des années 80 s'appelait "Amour, gloire et beauté". content Quelle référence, quel modèledac wink 
Moi pour le 21eme siècle je préfèrerais voir (pour changer et pour faire "plus moderne" wink ) "Entraide participative" n'est-on pas tous dans le même bateau? À vrai dire avec ces deux mots comme référence ça ne m'embêterait d'être mondialiser au contraire, avancer tous main dans la main comme un seul homme afin de régler nos "réels problèmes","magnifique"!


Après pour ta question de qu'est-ce qu'on en fait concrètement?
Peut être que pour "amorcer la pompe" faut-il commencer par être ancré et donc être vrai avec sa nature profonde.
Quelques questions non exhaustive, non personnelle, enfin qui s'adresse à tous:



Es-tu ancré quand tu te plains qu'on te vend de la nourriture non conforme à tes attentes et que pourtant chaque semaine tu en remplis ton caddie, tu la prépares, l'avales et la partage avec tes enfants?


Es-tu ancré quand tu te plains de l'eau du robinet sans chercher à l'améliorer que tu achètes de l'eau minérale en bouteille, qui pollue de par son emballage 150 fois plus que le premier exemple?


Es-tu ancré, quant tu prends tout les jours ta voiture pour aller chercher ton pain et ton journal ou autre chose alors que la marche à pied te serait et nous serait des plus salutaires?


Es-tu ancré quand tu te plains du chômage et que pour t'en sortir, tu vas travailler au noir?


Es-tu ancré quand tu fais passer tes intérêts personnel aux détriment de ceux du collectif?


Tu as du le remarquer, pour moi "la spiritualité", fait parti intégrante de ma vie et elle s'applique aussi au quotidien dans le concret.
Je le répète, "pour moi", c'est être en adéquation dans ses actes avec son âme et conscience. C'est "être vrai"! C'est "je suis vraiment moi et pas un rôle-play"!
"Mais je peux me tromper et ne suis la référence de personne"!


Bonne journée bise
Revenir en haut Aller en bas
Echoo
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Ven 15 Mai - 13:08

Aaaahhh ! merci d'avoir pris le temps de répondre à mes questions de façon aussi intéressante !



Citation :
Tu lis avec ta tête et pas avec ton cœur d'où ton incapacité à te connecter, à lire entre les lignes. Je te retourne ton appréciation "c'est dommage".

C'est peut-être l'impression que ça donne, mais si ça avait été le cas, je n'aurais pas cherché à en savoir plus. On lit beaucoup de choses ici et là, et c'est bien souvent qu'il n'y a aucune petite lueur derrière, même si les paroles se veulent gonflées de spiritualité.
Quand il n'y a pas de lueur, c'est vrai, je ne fatigue pas mon petit coeur inutilement...

Mais là, au contraire, j'ai vu une lueur et j'ai frappé à la porte, tout simplement.

Donc rien n'est dommage, c'est aussi utile de faire l'exercice d'expliquer son point de vue que d'en prendre connaissance !


Citation :
En réalité, pour moi, il n'y a qu'un ancrage et il est très simple à comprendre mais beaucoup plus dur à mettre en œuvre car il demande d'être responsable, courageux et surtout d'être vrai avec soi même.

Entièrement d'accord, tu mets le doigt sur quelque chose qui me paraissait évident, mais qui ne l'est peut-être pas tant que ça. C'est même une notion préalable, tout aussi essentielle que le concept "ici et maintenant, et pour de bonnes raisons" qui représente le mieux l'ancrage pour moi.

Cela me fait penser que rien n'est jamais évident, pour soi même comme pour les autres. Pour les autres, c'est plus facile, il suffit d'expliquer, car on oubli souvent qu'on est tout seul dans sa tête. Mais pour soi-même, c'est une autre paire de manches !


Citation :
Quelques questions non exhaustive, non personnelle, enfin qui s'adresse à tous:



Es-tu ancré quand tu te plains qu'on te vend de la nourriture non conforme à tes attentes et que pourtant chaque semaine tu en remplis ton caddie, tu la prépares, l'avales et la partage avec tes enfants?


Es-tu ancré quand tu te plains de l'eau du robinet sans chercher à l'améliorer que tu achètes de l'eau minérale en bouteille, qui pollue de par son emballage 150 fois plus que le premier exemple?


Es-tu ancré, quant tu prends tout les jours ta voiture pour aller chercher ton pain et ton journal ou autre chose alors que la marche à pied te serait et nous serait des plus salutaires?


Es-tu ancré quand tu te plains du chômage et que pour t'en sortir, tu vas travailler au noir?


Es-tu ancré quand tu fais passer tes intérêts personnel aux détriment de ceux du collectif?

C'est une très bonne façon également d'aborder l'ancrage, et d'aborder certainement plein d'autres choses également. Ne pas avoir peur de se poser les bonnes questions (il y en a beaucoup d'autres certainement) et ne pas avoir peur de la réponse. 
Car très souvent, si on ne se pose pas ces questions, c'est parce qu'on sait bien que la réponse ne va pas nous mettre en valeur. Mais la fuite est rarement une solution (parfois quand même).

Je crois que quand j'aurais un moment, je me poserais la question : est-ce qu'il y a des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre ? Je suis sure que ça sera une nouvelle approche positive.


Ce qui me fait rebondir sur une autre question : qu'en est-il du "droit à la tolérance" (je ne sais pas si c'est le bon terme), pour le monde et pour l'individu ?

Oui, malgré toutes les réflexions et le travail des philosophes, on a toujours l'impression que le monde qui nous entoure est toujours aussi immature, que la société n'avance pas et s'englue dans des préoccupations qui maintiennent l'humain tout en bas, que chaque individu n'a aucune conscience de l'écart entre ses paroles et ses actes, et se complait dans le mensonge, à soi-même et aux autres, etc...

Mais est-ce qu'on n'a pas le droit d'être imparfait ? que ce soit pour le monde ou pour l'homme.
Est-ce que ce n'est pas cette imperfection qui fait que justement, on peut avancer et que les belles choses ressortent ?
De la même façon qu'on n'attend pas qu'un enfant de 2 ans sache lire, ne faut-il pas laisser le temps au temps avec bienveillance, en acceptant les erreurs, parce qu'elles sont la première étape ver le meilleur ?

Apporter simplement sa goutte d'eau dans l'océan... Et en être très heureux car on ne sais pas ce que cette petite graine aura semé, mais peut-être beaucoup de chose...


Mais ce ne sont que quelques interrogations d'une optimiste de l’extrême, et j'avoue que même si j'ai ma petite idée et mes réponses, je ne pourrais pas afficher ces réponses comme certitude...
Revenir en haut Aller en bas
melahel
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: s'ancrer   Ven 15 Mai - 17:42

Encore une fois christo et echoo, mais ce n est pas si grave, mais vous mélangez et confondez l ancrage et le centrage. ....
a un moment dans vos messages vous etes dans l ancrage et la phrase d apres dans le centrage.....
ce qui apporte du coup de la confusion dans ce sujet sur l ancrage. 
Il y a un ancrage mais qui doit s effectuer dans les 3 dimensions ou plans c est a dire physique, mental et énergétique, on voit plus communément partout l ancrage energetique et mentales de par les visualisations et meditations sur l arbres et ses racines mais l ancrage ce n est pas que cela il faut l etre réellement et physiquement dans son corps aussi et ça c est plus difficile a faire parce qu il demande un mouvement, une action, une attitude physique et donc de vrai changements physiques et comportementaux ey donc un lâcher prise et une remise en question de soi et de sa représentation ou de sa place sur terre, de son univers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: s'ancrer   Aujourd'hui à 18:52

Revenir en haut Aller en bas
 
s'ancrer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Développement personnel :: Techniques de Developpement Personnel-
Sauter vers: