Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Question sur le rebouteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Sam 25 Oct - 17:32

Hello,
Petite précision dans les chiffres, sur mon échelle : de 0 à 10 000 (physique) de 10 000 à 14 000 (énergétique) de 14 000 à 18 000 (spirituel) .Je ne l’avait pas sous les yeux lors de mon précédent post. Ce qui à priori ne correspond pas à tes chiffres. Qui a raison ? (à vérifier), toujours est-il que c’est la même méthode.
Le 0 : jamais vu, même dans un cimetière ! ça vibre toujours un peu. Je n’ai pas de micro onde mais je pense que les aliments cuits ainsi ne doivent pas êtres loin du 0
Pour un humain – 3000 c’est un peu la catastrophe, souvent proche du suicide, de grande dépression, ou très malade. Très délicat ; direction médecin.
La normalité : généralement entre 6500 et 9500
Quant à moi qui ne suis pas en super forme aujourd’hui, je trouve quant même ce que je nome l’infini. Le pendule tourne en cercle. Parfois si je suis en très grande forme, il s’emballe. L’infini veut peut être dire + 18 000 mais pas l’infini.
….En effet, si je complète en imaginant non plus un demi-cercle mais un entier, je tombe sur 6h environ.  18+9 = 27 000. Si je me connecte sur toi c’est à peu près idem. A priori c’est moi qui ai une échelle trop petite, du moins il faut que je refasse mon cercle. Voilà pourquoi je trouvais l’infini, merci de m’éclairer.
Ce qui fait considérablement monter le taux c’est le vin rouge, la viande rouge, certains mouvements, les arbres, certaines pierres et autre gris-gris. Mais aussi les prières, la présence d’autre personnes plus fortes, les couleurs, le lieu, la musique, la méditation… Il doit encore en exister mais je pense que tout est à peu près là.
Personnellement je n’ai jamais vraiment regardé combien de temps ça durait. Je répondrai que ça dépend de « l’outil et du temps passé dessus », ce qui me paraît logique.     
 Que fais tu comme exercices ?
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Sam 25 Oct - 18:57

J'ai pris comme référence les deux échelles Bovis dispo sur le net: 0 18 000 et 0 90 000. Lorsque l'échelle n'est pas adaptée à la valeur, trop grande ou trop petite, je change d'échelle.
On peut prendre n'importe quel support, l'essentiel est d'essayer d'être dans la même approche pour se comprendre.

Trouver l'infini n'a pas vraiment de sens mais je comprends pourquoi tu emploies cette valeur. Il te faut utiliser une autre échelle sinon le pendule n'arrive pas à répondre correctement, il s'affole.

Autrement je retrouve effectivement des valeurs de taux familières.

Pour se qui fait monter le taux, OK effectivement mais j'ajoute quelque chose qui m'a surpris: l'exercice physique. Je ne sais pas si c'est valable pour ceux qui n'ont pas de capacité d'émission énergétique mais pour moi, c'est spectaculaire donc pour toi, ça devrait l'être aussi.

Facile à vérifier, mesurer son taux, monter ensuite, par exemple, l'équivalent de 4 étages et mesurer aussitôt de nouveau le taux. Je passe de 25 000 environ à plus de 90 000, 140 000 au maxi environ (dépassement des graduations) et le taux revient ensuite à la normale après quelques minutes.

Parallèlement, je sens, au niveau de mes mains, l'importante émission énergétique dans l'environnement même en absence d'appel d'énergie préalablement identifié.

Je me sers de ces possibilités pour accélérer le débit en fin de compensation énergétique mais je me méfie aussi après la montée d'étages lorsque j'interviens, surtout la première fois, l'impact énergétique pouvant secouer l'organisme de celui qui reçoit avec à la suite, une phase douloureuse.

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Sam 25 Oct - 23:59

Re,

OK, j’avais compris l’histoire du pendule, je n’y avais jamais pensé. Pour ce qui est de monter les étages, je suis d’accord avec toi. Mais si tu fais un footing ce sera différent. Car il y une particularité dans ce geste. Le mouvement des jambes que tu fais en grimpant les étages correspond  au ‘va et vient’ que je pratique pour monter mon taux. Marcher en avant, lever un genou, puis en arrière l’autre et ainsi de suite. Je termine par ramener mes mains sur le hara(ventre). C’est ce qu’il y a de mieux. Je connais assez  bien le qi kong et le tai-chi-chuan, ces mouvements sont efficaces mais rien ne vaut le va et vient. Je le fais aussi lorsque je déprime un peu. Ca ne dure pas très longtemps  en effet.
Je comprends l’histoire du trop plein d’énergie pour le patient. Personnellement je n’ai pas eu de retour douloureux. Au pire le patient est un peu plus énervé. Il arrive qu’il dorme mal la nuit suivante. Mais le restant de la semaine (voire +) il a la ‘pêche’. Du coup il est plutôt content. Je sens toujours lorsqu’il a assez d’énergie, lorsque j’ai terminé. Peu être qu’avec  l’échelle de Bovis en mesurant. Avant demander son max autorisé et pendant vérifier afin de ne pas dépasser. Mais j’aime bien le faire instinctivement, je ne pense pas être dans l’erreur. Je vais tester cela histoire de vérifier.
Quant à ‘choper’ l’énergie dans ce qui nous entoure c’est également efficace. Parfois je la prends sous terre. C’est faire le lien entre le ciel et la terre. Mais comme par moment je suis surchargé. Jaime bien me vider quitte à être crevé ensuite.
Bonsoir,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Dim 26 Oct - 0:02

Bonsoir,

Voici deux abaques que je me sers. Il existe une autre technique pour faire monter son TV, c'est la purification de l'aura par les quatre éléments qui n'est possible qu'après une purification de son organisme, sinon ça peut être dangereux.






kukai
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Dim 26 Oct - 0:25

Merci pour les schémas. Kukai,tout s’éclaire Smile

Tu parles de 4 éléments : eau, bois, feu et terre ?
Mon souci c’est que je n’ai pas d’eau dans mon thème (27 bois, 27 terre et 46 feu) ; mais l’on ne parle peu être pas de la même chose. Cela m’intéresse de comprendre cette harmonisation.

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Dim 26 Oct - 9:17

Focusrite, d'après ce que j'ai pu constater, mais je peux me tromper, ce qui permet la hausse du taux vibratoire, au cours d'un exercice physique, est la multiplication rapide des mouvements de respiration sans risque de passer en excès d'oxygène puisque le corps physique la consomme. L'accélération de la circulation sanguine contribue aussi à la répartition de l'énergie dans l'organisme.

Le retour douloureux peut être instantané, exemple, approcher les mains d'une fracture récente, mais aussi un peu différé et durer le temps que la saturation énergétique disparaisse.
Exemple: personne amputée depuis un certain temps. L'organisme physique est forcé à essayer de rétablir son intégrité, comme il n'y parviens pas, le résultat se manifeste par des douleurs quelquefois insupportables (deux patients ont dû prendre de la morphine malgré mes précautions, connaissant le phénomène). Pourquoi suis je intervenu quand même connaissant le risque? Je ne pouvais pas dire non à ces personnes qui avaient besoin d'un soin énergétique.
Dans ces cas, il ne s'agit pas de quantité d'énergie vitale transmise mais d'impact dû à l'afflux d'énergie.
la saturation énergétique en dehors de ces cas n'apparaît pas habituellement problématique mais a tendance assez souvent à doper physiquement l'organisme, la personne se sentant "pousser des ailes".

A titre personnel, la surcharge permanente ne me dérange pas et je ne peux rien y faire de toute façon.

kukai, merci pour les diagrammes avec des échelles différentes. Il y a tout de même un problème avec le deuxième: les graduations de l'échelle Bovis sont des valeurs à priori mais il souhaitable que nous ayons tous la même définition. Les limites du physique, de l'énergétique et du spirituel ne sont pas en accord avec celles habituellement utilisées.
Personne n'a raison ou tort, c'est juste une question de référence commune.

L'échelle allant jusqu'à 900 000 me semble tout de même optimiste. Quand je constate l'effet sur moi-même et l'environnement d'un passage transitoire à 140 000, se trouver à 900 000 doit être invivable, je ne sais pas d'ailleurs si quelqu'un peut se situer à cette valeur.

Je te cite:
"c'est la purification de l'aura par les quatre éléments qui n'est possible qu'après une purification de son organisme, sinon ça peut être dangereux".

Pourquoi ça peut être dangereux si on ne le fait pas?
Revenir en haut Aller en bas
Grégoire
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Dim 26 Oct - 10:12

Personnellement, j'arrête de donner des chiffres concernant les unités Bovis. La personne retient ce chiffre est se focalise dessus comme ci on lui avait donné sa tension et n'a aucun point de référence tangible pour comprendre... bien au contraire, elle s'y perd.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Dim 26 Oct - 16:41

Cette évaluation est toujours à considérer avec un certain recul puisque ce n'est pas étalonné.
De plus, la valeur peut être fluctuante si la personne est de type sensitif, je ne donne donc jamais de valeur aux personnes que je soigne, aux autres non plus sauf si elle le demande et si il y a un moyen de croiser les résultats mais cela reste indicatif.
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mar 28 Oct - 8:40

Bonjour,

Cl777 : J’avais mal lu, j’avais compris que tu parlais d’étages à grimper. Ce n’est pas grave car ceci m’a permis de vous décrire le va et vient. Cette technique qui fait monter le niveau vibratoire de manière très importante en quelques instants.

Ce que j’aime dans le magnétisme c’est qu’il n’y a pas besoin d’expliquer ce que l’on fait. Du moins c’est comme cela que je pratique. Il m’arrive d’expliquer mais sans rentrer dans le ‘paranormal’. Je fais, ça marche et c’est bien comme cela. Je suis d’un naturel bavard et cela m’a joué des tours à une époque. Du coup avec le temps j’ai appris à être discret. Evidement tout dépend de la personne qui est devant moi. De plus si quelqu’un va voir un magnétiseur, c’est souvent pour des problèmes psychologiques (ça va pas !) alors si j’en rajoute une couche avec le paranormal ça risque d’empirer ; car ils y a des choses qui ne s’interprètent pas elles se sentent avant tout.

Buona giornata
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mar 28 Oct - 9:19

Bonjour,

cl777 a écrit:
kukai, merci pour les diagrammes avec des échelles différentes. Il y a tout de même un problème avec le deuxième: les graduations de l'échelle Bovis sont des valeurs à priori mais il souhaitable que nous ayons tous la même définition. Les limites du physique, de l'énergétique et du spirituel ne sont pas en accord avec celles habituellement utilisées.
Personne n'a raison ou tort, c'est juste une question de référence commune.

L'échelle allant jusqu'à 900 000 me semble tout de même optimiste. Quand je constate l'effet sur moi-même et l'environnement d'un passage transitoire à 140 000, se trouver à 900 000 doit être invivable, je ne sais pas d'ailleurs si quelqu'un peut se situer à cette valeur.

Je te cite:
"c'est la purification de l'aura par les quatre éléments qui n'est possible qu'après une purification de son organisme, sinon ça peut être dangereux".

Pourquoi ça peut être dangereux si on ne le fait pas?

Pour l'échelle allant jusqu'à 900 000, elle me sert pour d'autres expériences, lieux hautementx énergétiques, certaines églises et cathédrales, lieux Saint, Saints, etc ....

Quand à la purification de l'aura, je te donne un exemple : après avoir fait la vaisselle dans une eau, laverais-tu tes verres en cristal dans la même eau ???


kukai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mar 28 Oct - 10:04

focusrite, mes demandes de soin correspondent pratiquement toujours à des personnes physiquement malades. Lorsque la personne traîne avec sa pathologie depuis longtemps en ayant constaté l'impuissance de la médecine officielle ce qui est malheureusement le cas pour certaines maladies et s'explique assez bien en prenant en compte la composante énergétique, le moral est atteint mais l'action rapide de la compensation énergétique dans de très nombreux cas suffit pour redonner le sourire au souffrant.

Effectivement les explications doivent toujours prendre en compte la capacité de réceptivité et de compréhension de la personne. L'objectif n'est pas d'exposer mais de donner certaines clés de manière à ce qu'elles réagissent correctement. Par exemple, j'insiste sur la respiration, l'exercice physique et j'explique la captation d'énergie vitale résultante avec action positive sur le physique.


Kukai, je comprends l'usage de cette échelle allant jusqu'à 900 000, le seul problème, comme elle est relative, l'"étalonnage", si on peut parler de ce terme, est particulier. En gros, pour s'y retrouver, il faudrait enlever un zéro à l'échelle pour être en accord avec les autres diagrammes.


La purification de l'aura: d'après ce que je constate, il n'est pas possible de faire le parallèle avec toute autre domaine et c'est bien un problème. Toutes les grandes théories sur l'énergétique passent par la comparaison avec ce qui est connu et est calqué bien souvent dessus.

Exemple: il faut se débarrasser de la négativité récupérée après un soin énergétique en se lavant les mains, en aérant la pièce, etc.
C'est inutile, même pour un sensitif, une fois que l'on a intégré la notion de baisse transitoire du taux vibratoire. Il y a bien un effet sur le physique de l'émetteur au moment du soin mais ce n'est pas un lavage de mains qui va changer quelque chose. Il faut attendre de récupérer et surtout faire en sorte que le taux ne descende pas.
En tant que canal, je ne prends aucune précaution et heureusement que ce n'est pas nécessaire, dans certains cas, dans la rue ou ailleurs, en présence d'appels d'énergie importants, je me serais retrouvé en état de panique.


Tout ce que j'écris correspond à mes constatations, il appartient à chacun de donner son, retour d'expérience, il peut être différent et c'est là l'intérêt à terme, de constater une convergence ou des faits et comportements différents.


Il y a déjà la différence canal/sensitif mais il y en a peut-être d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mar 28 Oct - 15:04

Bonjour,

Je vais te donner aussi un retour d'expérience.

Il y a quelques années, en ma grattant le bras gauche je me suis fais mal, j'avais oublié que j'avais une petite verrue près du coude. En colère contre moi, je me suis mis à la magnétiser pour qu'elle parte. Au bout d'un certain temps que je ne ma rappel pas, considérant qu'elle allait "mourir", je me suis occupé à autre chose.

Quelque temps après, je ne saurait définir le nombre de jour, je me suis aperçu que la verrue que j'avais près du coude sur le bras gauche avait complètement disparu, j'en est tiré une grande satisfaction car comme ça elle ne me causerai plus de problème. Quelques temps après cette constatation, je me suis aperçu qu'une verrue était en train de me pousser sur le sourcil gauche, juste au-dessus de l’œil. 

J'ai eu un mal fou à la faire partir et j'ai du avoir recours à des médicaments malgré leurs interdictions près des yeux.

Coïncidence ?? Aucun rapport ?? 

Je précise que depuis ce jour, après chaque intervention que je faisais en magnétisme ou de recherche avec le pendule, je me lave consciencieusement les mains à l'eau froide. 

Je n'ai plus jamais rien attrapé.

kukai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mar 28 Oct - 20:46

Aucun rapport, je me suis fait partir un verrue plantaire très ancienne qui ne me gênait pas, aucune n'est revenue et toutes celles que je traite ne reviennent pas par contre certaines sont récalcitrantes à l'action énergétique, j'ai déjà expliqué pourquoi. J'en soigne donc et je n'en attrape pas.

Tu vois le problème, tu te sens obligé maintenant de te laver les mains après une seule constatation.

De toute façon, je constate que les soins se font automatiquement lorsque l'appel d'énergie est important. Dans ces conditions, je devrais être couvert de tout et n'importe quoi, il est donc évident qu'il n'y a pas besoin de faire de rituel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mar 28 Oct - 23:39

Bonsoir,

Le fait de se laver les mains après avoir magnétisé quelqu'un n'est pour moi pas un "rituel", mais une manière de "retirer" les ondes de la personne et de se préparer pour autre chose, bien que remarque, ça fait bien longtemps que je n'ai re-magnétisé quelqu'un.

Quand à me sentir obligé de me laver les mains après une seule constatation, peut-être que tu as raison, mais je ne le regrette pas puisque je l'ai appris plus tard.

J'ai vécu très longtemps au Japon, et bien un rituel est indispensable pour tout les Japonais, c'est quand il rentre le soir du travail, et quel que soit l'heure, c'est de prendre un bain. Pas un bain à la "Française" ou tu te laves dans l'eau du bain, non, au Japon on se lave avant de rentrer dans le bain et le fait de rentrer dans le bain retire toutes les impuretés qui se sont collés sur nous tout au long de la journée. On se purifie. C'est ce que je fais depuis plus de 40 ans.

Ce qu'on peut retirer de cet échange, c'est que chaque individu est unique, et ce qui est bon pour toi ne le sera peut-être pas pour moi et inversement.


kukai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mer 29 Oct - 8:21

Ok mais on ne retire pas les ondes de la personne puisque c'est une compensation de manque énergétique, c'est donc universel puisque je détecte ce manque a la volée en dehors de tout soin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Mer 29 Oct - 23:22

Bonsoir,

Personnellement, je ne détecte rien, je précise, dans un lieu public, je ne détecte aucune personne en manque, strictement rien, ou alors, et c'est rare, quelque chose qui me "pompe" l'énergie, je ressens ça sur le plexus solaire et des fois ça fait mal, mais je ferme immédiatement et ça se passe.

Par contre, il y a certaines fois quand je reviens d'un lieu publique, tel un supermarché ou je suis très fatigué, je pense que j'ai dû me faire "pomper" sérieusement sans m'en rendre compte. Je me repose et ça se passe, c'est pour ça que je fréquente ces lieux qu'en semaine et jamais en fin de semaine.

Je voudrais savoir quand tu es dans un lieu publique, genre supermarché, un samedi ou il y a abondance de personnes, comment tu fais si tu as plusieurs dizaine de personnes qui te tirent ensemble ton énergie.

kukai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 11:06

Il est rare que plusieurs personnes tirent ensemble l'énergie dans un lieu public. En effet il faut que ces personnes aient un déficit énergétique important pour que je puisse les détecter à distance. De plus, si je sens une demande, il faut que je me déplace pour identifier la personne par triangulation et en m'approchant ensuite. Si donc plusieurs personnes sont dans ce cas, cela devient difficile et je sens simplement un appel d'énergie omnidirectionnel.

On retrouve cette configuration éventuelle dans les hôpitaux. J'ai passé ma journée à la pitié salpêtrière hier, je n'ai identifié cependant qu'une seule personne en étant à proximité.

Bien plus nombreux sont ceux qui nécessitent que l'on soit à côté ou en imposition pour que je ressente l'appel d'énergie.

Je n'ai donc pas de souci en public. Le plus problématique pour le refroidissement de mes mains uniquement, c'est la nécessité de rester en présence d'une personne présentant un appel d'énergie très élevé. Le froid ressenti devient insupportable et c'est parfaitement vérifiable par simple contact d'une tierce personne, étonnée de constater la température glaciale de mes mains.
Dans tous les cas, mon taux vibratoire ne descend pas, je ne cherche donc pas à m'éloigner sauf en hiver pour mes mains, le refroidissement se cumulant avec celui dû à la température ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 11:18

Bonjour,

Très intéressant ton ressenti en publique. Pour mes mains, je serais presque à l'inverse de toi, je fais mon petit "rituel" en me passant les mains sous l'eau glacée pendant quelques instant et cependant, en ayant les mains froides, que je ressens puisqu'elles sortent de dessous l'eau froide, et bien les gens ressentent une grosse chaleur .... Par contre mes mains ne devenaient jamais glacées quand je magnétisais.


kukai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 11:33

Je reviens sur la notion d'appel d'énergie. J'ai un certain niveau de sensibilité de détection, ce qui me fait dire que je ne détecte pas de nombreuses personnes mais comme les échanges se passent suivant le principe des vases communicants, la personne ayant une capacité d'émission avec un taux vibratoire élevé "déversant" automatiquement l'énergie dans l'organisme de celle qui a un taux plus faible, il doit se passer des échanges permanents.

Considérons donc une personne sensitive dont l'organisme présente des difficultés pour maintenir son taux en présence de personnes ayant un taux plus faible, elle va forcément sentir l'effet de sa descente vibratoire, transitoire certes mais désagréable.

A l'inverse, le sensitif, en présence d'une personne possédant un taux élevé va ressentir l'impact vibratoire, propriété utilisée par certains hypnotiseurs ayant un taux vibratoire élevé.
Ils identifient les sensitifs dan la foule avec un premier test puis utilisent les deux effets, persuasion hypnotique et effet direct de l'impact énergétique en touchant ou imposant sur la personne.

Effectivement se passer les mains sous l'eau froide avant accélère le processus et le ressenti est plus fin.
J'ai justement une différence de seuil naturel de sensibilité entre l'hiver et l'été avec une difficulté en été. Pour plus de précision, je passe effectivement les mains sous l'eau froide avant si la demande énergétique est faible. Il y a un deuxième effet si les mains ne sont pas essuyées, l'augmentation de l'évaporation avec amélioration de la sensibilité.

Les personnes peuvent effectivement ressentir de la chaleur mais pour un même ressenti de ma part, il y a de nombreux ressentis différents chez les personnes, chaleur, picotements, sensation de froid, anesthésie, etc.

Pour que les mains deviennent glacées, il faut multiplier les soins et malheureusement soigner une personne qui présente un déficit énergétique important. En plus de vingt ans, un cas de très fort appel d'énergie insupportable (zona ophtalmique), obligé de rester en présence autour d'une table, les mains regroupées sur ma poitrine, je me suis retrouvé avec, en plus, deux filets glacées des poignets jusqu'aux coudes sur la partie des avants bras la plus en avant vis à vis de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 12:01

Bonjour ;
Cl777 ; Merci pour tes explications, tu l’expliques très clairement.
Sensitif/canal : J’arrive à faire les deux, mais je suis plutôt sensitif. Sensitif car je peux me le permettre, je ne magnétise pas beaucoup. Canal car j’ai appris naturellement à le faire. Parfois je mélange les deux au cour d’une séance tous dépend de ma forme.
Quant à se laver les mains  c’est pour moi important. Par soucis de propreté et pour me vider. J’ai mis pas mal de temps à savoir me vider avec l’eau. Aujourd’hui ça dure deux seconde et c’est bon, je le sens c’est parti. Si je ne le fais pas j’en pâtirais, je serai plus déséquilibré. Et s’il s’agit d’une maladie de peau je risque fort de la contracter. Je me méfie beaucoup des maladies de peau, surtout chez les animaux.
J’ai également des réactions au niveau du plexus solaire. S’il commence à me démanger c’est que j’ai intérêt à travailler dessus. C’est souvent par ce que d’autres pensent à moi ou que j’ai des soucis relationnel. La encore j’utilise l’eau et avec le sel c’est mieux.
En public  ou pas, comme en télépathie ; il est possible de prendre, donner, être visible ou bien invisible. J’ai plusieurs techniques pour me protéger des énergies environnantes, ma préférée est ce que je nome faire la coquille. Cela marche bien, vous connaissez ?
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
fora
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 12:35

Bonjour Focusrite,
 Merci pour ton témoignage très intéressant pour moi. Qu'est-ce que c'est la coquille?
 Fora.
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 12:39

Bonjour Fora bienvenue ici. La discution part un peu dans tous les sens mais l'on va y arriver !
Avec mon mauvais français je risque d’avoir du mal à te l’expliquer mais je prépare ma réponse. Wait a little moment please…
Revenir en haut Aller en bas
fora
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 12:48

Pas de problème Focusrite!
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 13:31

Faire la coquille.
Tout d’abord s’imaginer être dans une coquille : Non pas une coquille Saint Jacques (j’en aurai des choses à dire sur la coquille Saint Jacques, mais pas maintenant). Mais dans un œuf ou tu laisses le haut et le bas ouvert.  
Tu es dans cette coquille et tu visualises ces parois. Elles sont faites d’or et rien ne rentre, rien ne sort. Si ce n’est le lien entre le ciel et la terre (haut et le bas). C’est assez difficile au début de ne rien laisser passer. Pour y arriver tu dois faire de la peinture.
Faire de la peinture : A l’aide d’un ‘carcher’, un gros pinceau, voire même des seaux s’il le faut. Tu balances de l’or pour colmater les brèches. Ceci te permet de concentrer ta pensée sur l’imperméabilité de ta coquille. Au bout d’un moment tu sauras qu’elle est bien hermétique. Tu le sentiras, ci ce n’est pas bon tu continues. Avec de l’habitude ça ira vite.
Tans qu’a faire mets la couleur rose ou mauve à l’intérieur de ta coquille, comme un brouillard.
A ce stade tu es en principe protégée des énergies extérieures. Pollutions électromagnétiques, ce que les lieux dégagent. Et de ceux qui ne te voient pas, ne pensent pas à toi et vice versa.
Puis il y a les liens qui sortent de cette coquille. Ce sont eux qui te relient aux autres. Si je pense par exemple à une personne qui se tient à coté de moi je crée un lien.
Tu vas couper ces liens à l’aide d’un ciseau.
Voilà tu es dans ta bulle, protégée, invisible et inatteignable.
Cet exercice est difficile à bien faire, je le fais depuis des années. Aujourd’hui c’est facile, il me suffit juste d’y penser.
Mais attention à ne pas se couper de tout ! C’est loin d’être bon de ne jamais rien communiquer. Je te donne la technique mais ne l’utilise qu’en cas de besoin. Lorsque tu es ‘mal’, épuisée ou dans un lieu ‘malsain’ avec des gens ‘pas biens’…
Bon je sens que je vais devoir expliquer le rayonnement, c’est l’inverse et pour moi 90% de mon temps.
Mais un peu +tard
Et que cl777 va me corriger blup
Revenir en haut Aller en bas
fora
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 13:57

Merci beaucoup Focusrite.
  Très intéressant cette technique. Je vais l'essayer.
  Fora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Jeu 30 Oct - 14:29

Focusrite, au sujet de la protection, j'ai pris connaissance des pratiques mais je suis parti de l'hypothèse de ne rien faire de particulier au risque d'avoir d'éventuels soucis.
Comme je n'ai jamais eu de problème, je continue dans cette voie.


Je ne cherche pas à me protéger des énergies environnantes. J'ai même tendance à m'approcher des personnes en demande énergétique, le peu que je donne peut être bénéfique et l'effet de rémanence permet de maintenir ouvert le canal de transmission.

Intéressante la technique de la coquille. Elle peut servir aussi dans des domaines autres que l'énergétique. Malheureusement je n'ai pas d'avis puisque ne cherchant pas à me protéger.

Te corriger? je ne suis pas le maître, ici, loin de là, je ne fais que témoigner de mon retour d'expérience en essayant d'éclairer le chemin de ceux qui sont en début de parcours et puis il est intéressant de prendre en compte tous les témoignages, chacun ayant un profil particulier.

Le rayonnement?, tu as esquissé, il va falloir expliquer wink

Bonne journée également
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question sur le rebouteux   Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Question sur le rebouteux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question sur le rebouteux
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» Question sur le naturisme
» question nuit / sieste bébé 3 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Les Energies :: Travail avec les énergies :: La Radiesthésie Mentale :: Magnétisme-
Sauter vers: