Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La félicité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantily
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: La félicité.   Dim 25 Mai - 20:22


Une nuit, alors que je demandai un conseil avant de m’endormir, j’ai reçu un message de rappel : cherche le Royaume et tout te sera donné de surcroit.
J’ai alors demandé, qu’est-ce que le Royaume au juste ? La réponse à été claire et instantanée : un état intérieur d’union au tout, d’amour, de paix, de confiance et de félicité.
Ce dernier mot n’étant pas trop clair dans mon esprit, j’ai demandé aussitôt : qu’est-ce que la félicité ? Le fait de se féliciter ou de féliciter les autres ?
- Non, c’est un état de grand bonheur, de contentement intérieur, de plénitude et de joie. Un état de béatitude permanent.
Cette félicité s’acquiert par la pratique des vertus divines et la libération des états égotiques qui empêchent leur développement.
La confiance absolue dans l’esprit de vie qui peut subvenir à toute attente de manière parfaite procure calme intérieur et patience infinie. Elle dissout les peurs, les états de panique ou d’impatience et de doutes.
La sagesse suprême et la connexion sacrée développent la pureté des pensées, l’abandon de vices et le respect de chacun y compris de soi.
L’amour christique développe compassion et bonté permanente, aide à alléger les souffrances d’autrui et a être miséricordieux. Cet amour débordant inonde tout ce qui est autour de soi et développe l’empathie. Il lutte contre le racisme, le dédain ou l’hypocrisie.
Lorsque ces vertus sont activées et bien centrées dans le cœur et le cerveau, une force incommensurable se met en action et permet d’être réellement bien avec soi.
La communion divine est active et permanente.
Les cadeaux affluent dans la vie et il reste à se laisser voguer dans son courant, avec la confiance absolue que tout est parfait et que les événements arrivent pour des raisons bien précises.
La fréquence étant plus légère et rapide, l’état de paradis s’installe.
Il n’y a plus rien à chercher à faire alors, simplement à Être soi et rayonner son meilleur pour la gloire de la vie.
Joéliah
Retrouvez les chroniques de Joeliah sur la Presse Galactique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Dim 25 Mai - 22:54

Bonsoir,

Tout est écrit, tout est dit, mais tout ne peux s'accomplir dans le monde ou nous vivons. Pour pouvoir vivre avec autant de sérénité, il faut changer de "monde", changer "le monde".

Mais, malheureusement, avec toutes nos différences, vivre avec autant d'amour est une utopie. Une "utopie", j'ai lâché le mot. C'est une "utopie" qui me fait de la peine, beaucoup de peine car des personnes suivent cette "utopie" et en meure.


Dans lejardindejoeliah.com, un article a attiré mon attention, c'est article disait :


Dernièrement, une femme qui avait pardonné plusieurs fois à son mari, lorsqu’il avait bu et la frappait : pardon, je t’aime, je ne recommencerai pas, pardon, je te frappe, pardon… est morte sous ses derniers coups, comme de nombreuses femmes chaque année.
Il est important d’apprendre à dire NON définitivement lorsqu’une relation n’est pas respectueuse que ce soit en couple, en amitié, dans le travail ou dans un loisir.
Le pardon est un acte de respect et d’amour à se faire à soi en priorité.
Pardonner à celui ou celle qui se repent et change vraiment est un cadeau, pardonner à celui ou celle qui oublie tout et recommence est un leurre à l’amour, un manque d’amour de soi, une faiblesse d’esprit à guérir pour s’élever en conscience.
Joéliah
 
C'est article me réconforte dans ce que je disais, on ne peut vivre dans ce monde avec autant d'amour, car cet amour on peut l'avoir au fond de soi, mais il faut le distiller avec parcimonie, ne pas l'étaler sur la place publique, ne pas le donner à n'importe qui et même à ses proches, j'aurais presque dit surtout pas à tous ses proches, il faut le cultiver en soit et vivre ........... en le cachant.




kukai
Revenir en haut Aller en bas
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: La félicité.   Lun 26 Mai - 12:21

bin justement kukai donner son amour à qqun qui en a déjà c'est facile , il faut un certain courage pour faire cette pratique qui consiste à aller à contre courant ,
le monde est comme ça et pas autrement , tout se fait dans l'épreuve mais quand on a trouvé son royaume l'épreuve devient bénédiction , elle n'est plus difficulté mais le juste chemin ,
merci chantily pour ce texte magnifique je vais le copier et le mettre bien au chaud  bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Lun 26 Mai - 13:44

Bonjour,

Effectivement, donner son amour à contre courant est une chose difficile pour ne pas dire compliqué. Donner de l'amour à une personne qui n'en veut pas, est au-dessus des forces de beaucoup, petit exemple similaire :

Plein hiver, il fait froid et nous sommes à Toulouse, la ville rose, mais la le thermomètre n'est pas rose mais blanc. Nous passons la rue des Pharaons et arrivons place des Carmes.
Devant un magasins de Bio, une femme fait la manche, assise parterre, son enfant dans ses bras et est en grande discussion avec une dame. Nous nous approchons et j'entends la dame assise parterre dire : "non, non pas, argent, argent", et que vois-je ?? La dame lui donnait des vêtement à elle et à son enfant parce qu'elle considérait qu'ils avaient froid, mais cette dame assise parterre ne voulait que de l'argent, pas des vêtement et si son enfant était très peu habillé c'était pour susciter la compassion des passants et rien d'autre.

Que dire d'autre ?? Que rajouter ??

Donner de l'amour, bien sur, je prends une image et m'en excuse, mais le distribuer comme on distribue des tracts publicitaires, pourquoi pas, mais comme les tracts publicitaires beaucoup le rejetterons parce qu'il n'en veule pas. 

C'est aller à contre courant. Forcer les gens à accepter ce qu'ils ne veulent pas est-il considéré comme de l'amour ??

kukai
Revenir en haut Aller en bas
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: La félicité.   Lun 26 Mai - 15:46

n peut donner son amour mais ce n'est qu'une partie , pas seulement le don mais tout est amour : compassion , tolérance , un sourire  smile , notre paix rejailli sur les autres , la pensée positive suffirait à changer le monde , 
les mendiants viennent éprouver notre capacité à donner ou à culpabiliser mais il faut faire un choix : donner à tous ceux qui réclament et à la fin du mois c'est nous qui devons mendier pour manger ! on peut donner de temps en temps à celui qui tend la main en pensant que peut être un jour c'est nous qui devrons le faire , ceux qui pensent qu'ils feraient mieux de travailler se cherchent une excuse pour ne pas donner et se déculpabiliser ;o))  
nous vivons dans un monde de misère mais c'est souvent les plus riches qui sont dans la plus grande misère surtout quand ils s'aperçoivent qu'ils ne peuvent emporter leur argent au paradis ! pour qques années de "bonheur" ils passeront leurs dernières années peut être dans le remord qui va leur sembler des siècles  Ange pleur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Lun 26 Mai - 16:27

Bonjour,

Effectivement, on ne peut donner à tous sinon c'est nous qui nous retrouvons dans la rue à mendier, donc on donne à quelques-uns, au hasard d'une rue ou d'un lieu. Mais dans ce cas je me pose une question, pourquoi je dois donner à lui et pas à un autre ? Qui me dit que c'est lui qui le mérite le plus et pas l'autre ? Pourquoi je dois faire des choix dans mon intention d'aider autrui ? Donner à tous ? Impossible. Ne rien donner ? Egoïsme. 

Je me rappelle il y a plusieurs années, j'étais à Bordeaux et je marchais avec des amis dans les rues en faisant du lèche vitrine. A un carrefour, une personne, debout, tendait la main. Je me suis arrêté, mes amis me tiraient et ne voulait pas que je donne quelque chose. J'ai sorti une poignée de pièces et lui ai donné une pièce de 10 francs, puis je me suis fait insulté parce que je ne donnais que 10 francs.

Sur le moment j'ai regretté mon geste, puis je n'y ai plus pensé. Mais quand je vois quelqu'un dans la rue tendre la main, j'ai cette image qui me passe devant les yeux ....

Effectivement, nous vivons dans un monde de précarité. Je donne très rarement une pièce à une personne qui mendie dans la rue pour la simple raison qu'on n'a, je parle de mon cas, plus d'argent liquide sur soit, on paye tout avec la carte bancaire. Par contre, quand je vais visiter des églises, je fais en sorte d'avoir de la monnaie sur moi, d'une part parce que j'allume toujours une bougie, et parce que je mets une pièce dans les troncs.

C'est vrai, on ne peut emporter son argent avec soi au cimetière, mais quand même, si on dit que l'argent ne fais pas le bonheur, une chose est sure, il y contribue.


kukai
Revenir en haut Aller en bas
Merline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: La félicité.   Lun 26 Mai - 18:20

Pas facile !!! 
Pour ce qui est de l'église, j'aime aussi y entrer et faire brûler un cierge !

Le mendiant n'a pas voulu de ta pièce... nous, moi et un ami, ce sont nos croissants qu'il a mis, devant nous, dans la benne à ordure... Pensant lui faire plaisir en lui donnant à manger, il nous a insulté !!! oui, oui ! Depuis ce jour je me suis un peu refroidi sur ma générosité, ça ne m'a pas empêchée de donner une pièce depuis à un mendiant mais je le scrute bien avant !!! Il passe un "test" !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Lun 26 Mai - 21:02

Bonsoir,

On a eu tout les deux une expérience malheureuse.

Pour l'église, effectivement, j'aime allumer une bougie et m’asseoir, écouter le silence, sentir ces odeurs d'encens et de fumée de cierges .... et aller si je peux derrière l'autel pour mesurer avec mon pendule, enfin si c'est possible ......


kukai
Revenir en haut Aller en bas
koukoulina
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 27 Mai - 10:01

gil83 a écrit:
bin justement kukai donner son amour à qqun qui en a déjà c'est facile , il faut un certain courage pour faire cette pratique qui consiste à aller à contre courant ,
le monde est comme ça et pas autrement , tout se fait dans l'épreuve mais quand on a trouvé son royaume l'épreuve devient bénédiction , elle n'est plus difficulté mais le juste chemin ,
merci chantily pour ce texte magnifique je vais le copier et le mettre bien au chaud  bisous
Comment y voir clair lorsque l'on est dans l'épreuve? comment y voir la bénédiction? Est-ce que cette épreuve c'est moi qui ai choisie de la vivre avec une autre personne, les 2 ont choisie? j'ai beaucoup de questions et de doutes, j'aimerais beaucoup vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 27 Mai - 10:39

Bonjour Koukoulina,

Quand nous naissons, nous avons un capital vie, ce capital va dépendre en grande partie des planètes qui sont au-dessus de notre tête et qui s'arrêtes quant nous naissons. Nous serons influencé par celle-ci mais surtout par notre signe astrologique et notre ascendant, ascendant qui prendra le dessus de notre signe astrologique vers les 40 ans. Cherche les caractéristiques de ton signe astrologique et voit ces particularités pour essayer déjà de les corriger ou essayer de les contrer.

Cette influence ne reste qu'une influence, il nous reste notre libre arbitre, c'est à nous d'organiser notre vie et de faire en sorte qu'elle soit la meilleure possible au vue de notre situation et de notre condition de vie et d’environnement.

Supporter une situation de "mal être" sous prétexte que c'est la vie qui nous l'apporte et qu'on doit le supporter car ça vient de notre vie passée et que c'est une épreuve pour être bien dans une vie future, personnellement, et ce n'est que mon opinion, ça ne me concerne pas, mon raisonnement est le suivant : je vie maintenant et je veux bien vivre, quand je me réincarnerais, "je verrais".

Les réincarnations passées, je n'en ai gardées aucune trace, et elles ne m'intéressent pas, je ne vie pas dans le passé je vie dans le présent et dans certaines situations ce présent est suffisamment difficile à vivre pour que je m'intéresse en plus à mes vies passées.

Quand à donner de l'amour à son prochain, je suis d'accord, mais uniquement quand on a suffisamment d'amour à donner à ces proches et qu'il en reste un peu pour les autres.

Pour être heureux il faut vivre avec des gens heureux, car si tu es heureux et que tu vies avec une personne dépressive, tu seras, à force, malheureux.

Le bonheur se mérite disent certains, c'est vrai et faux, le bonheur on l'a tous en nous, il suffit de le chercher et de se l'approprier pour le plus longtemps possible. Après, le distribuer ......

Tous ça est ma façon de vivre, peut-être un peu égoïste pour certain, mais je ne regrette rien.



kukai
Revenir en haut Aller en bas
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 27 Mai - 17:43

tu dis kukai :
"Supporter une situation de "mal être" sous prétexte que c'est la vie qui nous l'apporte et qu'on doit le supporter car ça vient de notre vie passée" 
ça peut venir de notre karma mais il y a des choses qui restent à apprendre et qui n'ont pas été vues ,
une épreuve peut nous rendre bien dans le futur et aussi dans le présent (ou après l'épreuve ;o))
je ne sais pas si on peut manquer d'amour , je ne crois qu'il s'agisse de donner de l'amour en permanence mais d'être prêt à le faire , il suffit juste d'avoir cette pensée en soi comme si une chandelle était allumée en nous ,
chercher le bonheur c'est bien disons qui perso je préfère me sentir en paix ce qui permet de bien profiter des moments heureux et de ne pas perdre patience dans la peine , 
ce n'est pas égoïste ce que tu dis , ça permet de comparer nos pensées par rapport à celles des autres ,
et pour l'amour je dirais que l'argent ne l'achète pas mais qu'il facilite les négociations !  lol  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 27 Mai - 18:36

Bonjour,

Tu aurais du recopier ma phrase en entier :

Supporter une situation de "mal être" sous prétexte que c'est la vie qui nous l'apporte et qu'on doit le supporter car ça vient de notre vie passée et que c'est une épreuve pour être bien dans une vie future, personnellement, et ce n'est que mon opinion, ça ne me concerne pas, mon raisonnemenà toutest est le suivant : je vie maintenant et je veux bien vivre, quand je me réincarnerais, "je verrais".

Ma façon de voir le bonheur m'est propre car comme nous ne sommes pas tous pareil, on ne peut avoir la même approche. Pour le distribuer, ce bonheur, cet amour ou cette félicité, il faut en avoir en plus, il faut un trop plein, et pour beaucoup, déjà en avoir un peu, c'est énorme, alors pour le distribuer pleinement au gens, il faut faire partie d'une congrégation, telle celle d'une église. Un prêtre, un vrai prêtre aide les gens, distribue l'amour qu'il a, et l'amour qu'il a c'est celui du Seigneur, de son Seigneur. 
Il peut le distribuer sans modération, au contraire, plus il le distribue plus il est heureux car il n'a pas les mêmes contraintes que celui qui ne fait pas partie d'une église. Pour lui, ce prêtre il a fait vœux de pauvreté, mais pour le commun des mortels, il essaie de vivre tant bien que mal dans cette société matérialiste en faisant front à tout : la famille, le travail, les fins de mois difficile, la jalousie, la méchanceté, etc .... Alors, dès qu'il tient une étincelle d'amour, il l'a montre autour de lui, mais ne la partage pas, il la garde précieusement, surtout qu'il ne sait pas le temps que ça va durer ......

Heureusement que nous ne vivons pas dans un monde d'amour perpétuel, car nous rechercherions autre chose, notre vie doit avoir des hauts et des bas, sinon c'est une vie "plate", c'est une vie qui mériterait de ne pas être vécue. Vivre une douleur, puis vivre l'amour nous fait comprendre ce qu'est la vie, nous fait comprendre ce qu'est l'amour.

Quand à l'argent décriée et montré du doigt par beaucoup, il est, dans une certaine mesure et arrivé à un certain age, un escalier de plus pour accéder plus rapidement à l'amour. 

Il est bien entendu que cette façon de voir n'engage que moi.



kukai
Revenir en haut Aller en bas
Merline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 27 Mai - 21:03

Je suis en parti d'accord avec toi mais quelque chose me chiffonne !


Quand à l'argent décriée et montré du doigt par beaucoup, il est, dans une certaine mesure et arrivé à un certain age, un escalier de plus pour accéder plus rapidement à l'amour. 


Je ne pense pas que tu parles de l'Amour avec un grand A !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 27 Mai - 21:39

Bonsoir Merline,

Effectivement, amour est avec un petit "a". 

Mais c'est quand même de l'amour, même s'il n'a pas la même signification qu'il exprime pour deux êtres. 

Le "plaisir" d'offrir avec "amour" est une chose qui a le mérite, dans certains cas, d'avoir souffert pour bien en comprendre et en vivre la portée.


kukai
Revenir en haut Aller en bas
Rayon
Initié
Initié



MessageSujet: Re: La félicité.   Mer 28 Mai - 8:43

En y réfléchissant bien je ne peu pas définir une catégorie de gens que je n'aime pas. J'aime les gens pis c'est tout. Souvent il se dit ou je lis: "J'aime pas les cons.". Je dirais que j'aime les cons et je les en remercie de l'être ça permet de se rendre compte ce qu'est la connerie et rechercher son inverse, en espérant pour eux qu'ils changeront et si je peu un jour, tendre la main à un moment pour les aider à se placer sur une autre rampe de lançement. Mais le con est subjectif, une fois de plus !

Alors oui aimer tout le monde c'est possible, mais ça n'empêche pas de devoir se protéger et ça ne nous oblige pas à le montrer  et comme dit kukai tant que ça n'empiète pas sur notre amour propre c'est mieux. Car avant d'aimer les autres, il faut commencer par s'aimer soi même.

Par contre de là à devoir le cacher à ses proches je veux bien qu'on m'explique l’intérêt de la chose, ça semble un avis issu de mauvaises expériences avec ses proches mais ce n'est pas le cas de tout le monde car j'aurais tendance à dire l'inverse  lol

C'est une preuve de plus que nos divergences d'opinion naissent de nos propres expériences ! C'est ça que j'adore ptdr
Revenir en haut Aller en bas
koukoulina
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: La félicité.   Mer 28 Mai - 9:46

Bonjour,
Merci pour les réponses, je vais garder confiance en la vie... et ce que dit RAYON est vrai :


"J'aime pas les cons.". Je dirais que j'aime les cons et je les en remercie de l'être ça permet de se rendre compte ce qu'est la connerie et rechercher son inverse, en espérant pour eux qu'ils changeront et si je peu un jour, tendre la main à un moment pour les aider à se placer sur une autre rampe de lançement. Mais le con est subjectif, une fois de plus !

parce que l'on est tous le "con" de quelqu'un  hahaha 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Mer 28 Mai - 10:37

Bonjour,

Rayon a écrit :
Par contre de là à devoir le cacher à ses proches je veux bien qu'on m'explique l’intérêt de la chose, ça semble un avis issu de mauvaises expériences avec ses proches mais ce n'est pas le cas de tout le monde car j'aurais tendance à dire l'inverse  

Et oui, ce sont des expériences malheureusement vécues. Quand un bonheur m'arrivait, je préférais l'annoncer à mes copains qu'à mes frères et sœurs. Mes frères et sœurs m'ont toujours jalousée, m'ont toujours envoyée toutes les ondes et pensées malsaines qu'ils pouvaient et quand je leur ai annoncé la nouvelle que je partais à l'étranger, on m'a répondu deux mots : au revoir. 
Et depuis cette date, le temps c'est écoulé, plus de 40 ans .......

Quand au "con", c'est vrai c'est subjectif, et puis il y a "con" et "con". 
Le premier "con", il l'est sur une idée, un projet, une pensée, une attitude, une remarque, etc ... 
Le deuxième "con", il l'est en permanence, impossible de le sortir de sa "bulle", il est tombé dans le chaudron petit, et il n'en sortira jamais. Lui il est "con" par ces pensées, son attitude, dès qu'il ouvre la bouche, on comprend qu'il est "con". Alors on essaie de l'aider, on lui tend la main, on peut faire intervenir des personnes pour lui changer sa condition de vie, un autre logement, un autre travail, rien à faire, c'est nous qui devenons "con" à ses yeux. 
Un exemple ? C'est parents sont pauvres, il restera pauvre toute sa vie, on a beau lui dire que tout peux changer, que s'il étudie il peut trouver un autre travail mieux rémunéré, rien à faire, ses parents n'avaient pas de diplôme, lui n'en aura jamais ..... et puis au bout d'un certain temps, on laisse tomber, on se dit il est "con" il restera "con". 
Et en plus il restera un "con" malheureux et aigri par le monde qui l'entoure, par les gens à qui tout sourit sauf à lui, et il rendra sa famille malheureuse aussi .... le cercle.

Tout ça c'est du vécu et c'est pour ça que je dis bien que l'opinion et le regard que je porte sur le bonheur et l'amour n'engage que moi.


kukai
Revenir en haut Aller en bas
gil83
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mer 28 Mai - 12:34

heureux les pauvres en esprit , car le royaume des cieux est à eux , matthieu  angel
Revenir en haut Aller en bas
rebelle
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 3 Juin - 13:57

"Quand à l'argent décriée et montré du doigt par beaucoup, il est, dans une certaine mesure et arrivé à un certain age, un escalier de plus pour accéder plus rapidement à l'amour. 


Il est bien entendu que cette façon de voir n'engage que moi."

Quel rapport avec la félicité?

l'argent n'achète rien de bénéfique au niveau émotion ou amour que ce soit avec un petit a ou un grand a.

l'argent dans le monde spirituel est en effet un escalier roulant mais qui descend,n'est pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 3 Juin - 15:42

rebelle a écrit:
"Quand à l'argent décriée et montré du doigt par beaucoup, il est, dans une certaine mesure et arrivé à un certain age, un escalier de plus pour accéder plus rapidement à l'amour. 


Il est bien entendu que cette façon de voir n'engage que moi."

Quel rapport avec la félicité?

l'argent n'achète rien de bénéfique au niveau émotion ou amour que ce soit avec un petit a ou un grand a.

l'argent dans le monde spirituel est en effet un escalier roulant mais qui descend,n'est pas?

Bonjour,

Faire du bien autour de soi et rendre quelques personnes heureuses quand on en a les moyens n'est-il par donner un peu d'amour ??

Je ne pense pas que ces personnes qui reçoivent pense à un escalier roulant qui descend ....

Quand à ne rien acheter de bénéfique au niveau émotions ou amour est un leurre pour les personnes qui ont le cœur sec, car payer une opération à une enfant et voir le bonheur sur le visage de sa mère et de son père quand leur enfant est sauvé, il faut le vivre pour en ressentir les émotions ...



kukai
Revenir en haut Aller en bas
rebelle
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 3 Juin - 16:07

c'est en effet un bel exemple de don très rare.
il est certain que lorsque l'on a en a les moyens c'est un joli don.

où est la félicité? chez l'enfant qui est sauvé?les parents heureux?le donateur?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 3 Juin - 16:10

Bonjour,


Il faut le vivre pour le comprendre ....

Et rechercher quoi ?? Quelle félicité ?? 

Le sourire d'un enfant vaut toutes les félicités ....


kukai
Revenir en haut Aller en bas
rebelle
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 3 Juin - 16:18

tu as raison,un sourire d'enfant est le plus beau signe de félicité.
je connais ce ressenti quand on redonne une mère à ses enfants après une opération grave et très hasardeuse.
le merci vient du cœur et les yeux montrent une joie lumineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Chantily
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: La félicité.   Mar 3 Juin - 17:12

rebelle a écrit:


Quel rapport avec la félicité?

l'argent n'achète rien de bénéfique au niveau émotion ou amour que ce soit avec un petit a ou un grand a.

l'argent dans le monde spirituel est en effet un escalier roulant mais qui descend,n'est pas?
L'argent n'est pas un problème en soi, c'est l'attachement à l'argent et à toutes choses qui est nuisible à la félicité.








,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La félicité.   Aujourd'hui à 10:57

Revenir en haut Aller en bas
 
La félicité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Félicité et ses sept fils martyrs
» Dans votre établissement, quels élèves sont félicités ?
» Saints Perpétue et Félicité
» Vidéo-témoignage : "Perpétue et Félicité de Carthage, deux martyres aficaines de Tunisie" !
» La marquise Félicité de Genlis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Messages et guides :: Experiences de demande a son Guides - signes et synchronicités-
Sauter vers: