Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nos pendules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Jeu 25 Sep - 15:55

supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grégoire
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Sam 27 Sep - 8:23

maxaler a écrit:
très belle réalisation, bravo chien fou !
Les noeuds sur les fils sont fait pour avoir une cordelette plus uniforme ou bien tu as fait une convention sur chaque noeud?

Pour le fil, j'utilise depuis peu un fil de nylon noir pour la pêche à la carpe: celui qui supporte 7kg est très fin et résistant. Trouvable chez Décat par exemple.
Merci a tous Smile
J'ai effectivement fait mes noeuds de sorte que cela puisse faire une cordelette uniforme avec surtout un qui correspond a la longueur que je souhaite pour le tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Sam 27 Sep - 11:21

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maxaler
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Lun 29 Sep - 9:41

kukai a écrit:
Ce qui est aussi intéressant dans ce pendule c'est qu'il ne tourne pas par convention mentale mais en fonction de la longueur d'onde sur laquelle il est réglé.
Réglé sur "biométrie" par exemple, on trouve immédiatement la vibration d'une maladie, mais aussi en géobiologie où il permet de détecter de manière très précise les ondes nocives (eaux souterraines, failles,...) et toutes les émissions de forme, etc .....

kukai

bonjour kukai
merci pour les info concernant le pendule à cône fictif.
Je suis un peu septique concernant l'absence de convention mentale sur les pendules un peu spéciaux comme celui-ci ou le pendule équatorial par exemple. Il y a en effet un lien entre l'utilisateur et son pendule, le pendule ne girant pas "de lui-même" (sinon il suffirait de l'accrocher sur un support sans avoir besoin de le tenir). Dans ces conditions, lorsque l'utilisateur positionne le curseur sur une couleur, il mentalise cette action, se rappelle les caractéristiques de la couleur et ses conséquences vis-à-vis de sa recherche. Sans réellement poser de question, il va rechercher la présence de ladite couleur, ce qui, à mon avis, est une forme de convention mentale.
Au plaisir de lire d'autres avis sur le sujet.
Bonne et belle journée à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Lun 29 Sep - 13:56

supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grégoire
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Lun 29 Sep - 19:40

Personnellement, je pense plus comme Maxaler car j'ai la conviction qu'un pendule unique peut tout faire. Non pas par le fait d'avoir un multi-fonction mais plus que le pendule n'est juste qu'un instrument qui traduit, prolonge, exprime notre sensibilité profonde du subconscient.

Donc, de part ce mode de pensée, je crois que les pendules spécifiques quels qu'ils soient, facilitent son utilisateur à se concentrer sur un domaine "a priori propre au pendule" pour obtenir le résultat. Ce qui est bien en soit. 

On a tous besoin de protocole, de chemin que nous connaissons et répétons pour être fiable et concentré dans ce que nous faisons. De manière plus ou moins marqué suivant les habitudes de chacun.

Personnellement, je n'appelle pas ca une convention. C'est juste un protocole que l'on s'impose afin de baliser un chemin. Ainsi, notre esprit habitué a celui-ci, détectera encore plus finement la moindre différence, variation, etc.... et sera d'autant plus fiable.

Je persévère en pensant que l'on passe une convention uniquement avec autre chose que soi. Ce que je refuse de croire pour un pendule à moins de donner/préter par convention votre main à un esprit pour obtenir les résultats tant espérés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Lun 29 Sep - 21:05

Je suis dans cette même approche.

Si un pendule est considéré comme spécialisé, le cerveau de celui qui le tient et le considère comme tel, va être imprégné de cette spécialité.

Toute tentative de faire le vide est, dans ces conditions, vouée à l'échec et le pendule devient forcément spécifique à un type de recherche.

Personnellement, je procède à l'inverse considérant un pendule comme étant un simple prolongement de mon bras.

Le choix d'un pendule par rapport à un autre est, pour moi, une simple question d'esthétique et de plaisir personnel.

Nous avons donc chacun nos sensibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mar 30 Sep - 0:11

Bonsoir à Tous,

Je ne rentrerais pas dans des exemples qui vous apparaîtrons futiles, je ne chercherais pas à vous convaincre, vous êtes déjà convaincu de votre bien fondé, je n'argumenterais pas, pourquoi faire, vous avez votre avis, j'ai le mien.

Je ne peux dire que deux choses, la première, c'est l’extrait du livre :

PHYSIQUE MICRO-VIBRATOIRE ET FORCES
INVISIBLES
par
A. de BELIZAL et P. A. MOREL
1976
DESFORGES
PARIS

Cet ouvrage est le fruit de 30 années d'études, de recherches silencieuses et patientes, certaines décevantes, d’autres exaltantes. Il est aussi le prolongement naturel du volume déjà paru en 1939, puis réédité en 1956 sous un titre différent : Essai de radiesthésie vibratoire, et cela en collaboration avec Léon Chaumery enlevé, hélas, prématurément à notre affection le 27 février 1957. Notre collaborateur et ami a été en effet victime de ses expériences et complètement déshydraté par notre rayon vert négatif (V--). A cette époque nous n'avions pas encore trouvé la vibration antidote, découverte depuis tors avec M. P. A. Morel qui a bien voulu se pencher sur nos travaux et nous assurer son concours précieux. Si nous nous sommes tenus a l’écart de toute activité pendant une longue période dans ce domaine passionnant des Forces Invisibles, c'est précisément parce que nous voulions trouver et découvrir la vibration protectrice qui nous permettrait de poursuivre nos travaux en toute sécurité.


C'est maintenant chose faite et nous savons désormais que l'antidote du V -- est le V+ qui neutralise toute radioactivité emmagasinée dans l'organisme. Hélas! la plupart des spécialistes de la baguette et du pendule ignorent les lois fondamentales qui permettent de disséquer, puis d'étalonner toutes les vibrations du spectre visible et invisible, depuis les plus longues : l’infra-noir jusqu'aux plus courtes : l'ultra-blanc.


Le Vert négatif (V-) représente, lui, le point 0 – 400, c'est une vibration mystérieuse, véritable trait d'union entre la vie et lu mort. Elle a puissance sur la matière, brûle, détruit, mais peut aussi conserver la Vie en puissance hors t'espace et le temps. Cette vibration servait aux Egyptiens pour déshydrater leurs morts et soustraire ainsi  les corps à la décomposition. Nous l’avons redécouverte et fait breveter en avril 1936, certes elle peut être contestée par certains, mais ceci ne saurait en aucune façon mettre en doute son authenticité. Elle est à la base de notre " décomposition du spectre dans la Sphère ". C'est en fait la pierre d'angle de notre méthode sans laquelle il eut été impossible de construire une théorie valable et aujourd'hui admise par tous les chercheurs sérieux.


C'est avec Léon Chaumery, il y a quelque trente ans, que nous avons commencé nos recherches. C'est maintenant avec M. P. A. Morel que nous avons ensemble repensé le problème des forces invisibles et jeté sur le papier ces quelques notes qui, nous voulons l'espérer, ne décevront pas le lecteur.




A. de BELIZAL


Donc, à lire vos avis, ils se sont trompé ......... 30 ans, pendant 30 ans ils ont été dans le déni le plus complet ..... c'était la première chose que je voulais dire.

La deuxième choses, toujours suivant vos avis, c'est que vous parlez de "pendules" que vous n'avez pas, donc que vous ne pouvez essayer, comparer et donner un avis instructif et surtout totalement objectif. 
Vous vous basez sur votre "ressenti", sur ce que vous pensez le plus rationnel pour vous, car un pendule sans convention n'est pas un "pendule", il faut obligatoirement une convention, il faut vous rassurez ..... vous agissez comme les savants du siècle passé qui affirmaient que les cailloux ne pouvaient tomber du ciel .... 

Heureusement que des hommes comme de Belizal, Morel, Chaumery, pour ne citer que ceux là ont existé.


kukai


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mar 30 Sep - 8:54

C'est intéressant et donne l'occasion d'essayer de comprendre. Tout dépend de la lecture que l'on fait.

"30 années de recherche": j'en suis à plus de 20 ans sur le sujet, suis-je plus ou moins crédible?

"Notre ami a été complètement déshydraté par notre rayon vert négatif": affirmation gratuite puisque, part principe, une autopsie effectuée par un légiste ne peut pas confirmer ce diagnostic.

"L'infra noir, l'ultra blanc": pourquoi pas, mais c'est une question de vocabulaire dont la référence mérite d'être détaillée.

"Le point 0 - 400": lorsque l'on veut être crédible, on donne au minimum l'unité de mesure.

La description qui suit ensuite est celle de l'énergie vitale, rien de nouveau donc. La breveter? curieux puisqu'ils auraient dû savoir qu'elle est naturelle et à disposition de tous.

"théorie valable et aujourd'hui admise par tous les chercheurs sérieux" Il y aurait des chercheurs non sérieux? et pourquoi cette théorie n'a pas été reprise?

C'est bien là tout le problème et à force de lire un peu n'importe quoi sur le sujet, j'ai expérimenté pour vérifier la crédibilité et bien sûr vérifié. J'ai donc été très déçu, chacun y allant de ses approximations, reprenant bien souvent ce qui a déjà été écrit en y ajoutant des termes nouveaux et des théories non étayées puisque sans base scientifique.

Pour revenir au pendule, je répète, personne ne peut être affirmatif sur ce qui se passe réellement mais il suffit de considérer un pendule comme répondant à ceci ou à cela pour que le résultat aille dans ce sens puisque le cerveau a intégré cette spécialité. C'est normal puisqu'il faut faire le vide mental pour obtenir la bonne réponse et ce vide ne peut pas être obtenu si on a déjà ancré dans son cerveau la spécialisation.

A l'utilisation, on constate effectivement que le pendule spécialisé répond comme prévu mais c'est propre à la personne qui a cette conviction.

Si j'interroge mon pendule "écrou" et que j'estime pouvoir obtenir toutes les réponses, j'obtiendrai effectivement toutes les réponses, la nature du pendule, son matériau, sa forme n'ont rien à voir avec l'efficacité de la réponse, seul l'accord par le réglage de la longueur de la chaînette ou du fil en rapport avec le poids de la masse suspendue est vraiment important.

Il y a d'ailleurs un problème avec le pendule à masse coulissante parce qu'il mélange la notion d'accord avec une utilisation spécifique.

Je n'ai pas besoin d'être rassuré, j'ai fait le tour de la question, si je n'avais pas la perception de l'énergie vitale avec vérification de son action, je ne me permettrais pas de m'exprimer sur les forums.

Si ces chercheurs avaient eu cette perception, ils n'auraient pas produit ce type de texte. La vibration protectrice est bien connue par l'énergéticien vital, elle conserve la vie et aussi la mort, donc rien de nouveau.

Ce n'est donc pas le fait d'être convaincu ou non, c'est le résultat de lectures et d'expérimentations sachant qu'il n'est pas possible de séparer la radiesthésie de l'énergétique vital, les deux étant liés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mar 30 Sep - 10:16

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mar 30 Sep - 19:19

Je publie à longueur de forum, c'est une autre manière de faire mais je pourrai très bien publier classiquement, j'ai suffisamment de matière pour le faire.

Je suis conscient que ce que j'exprime n'a pas non plus de base scientifique mais je m'efforce d'être le plus rigoureux possible dans mes expérimentations.

Il y a un très gros problème dans l'expérience que vous avez menée avec le PU-6:

Pour faire intervenir des enfants, il faut avoir identifié chez eux une capacité radiesthésiste.
Toute expérimentation effectuée sans cette vérification conduit à des résultats très aléatoires et là je n'invente rien. Ce qui signifie déjà que les résultats ne peuvent pas être considérés comme crédibles. Sur trois enfants, il est quasiment impossible de trouver trois capacités radiesthésistes, les résultats sont donc induits par un autre phénomène.

Il y a une autre explication qui part de mes constatations:
Le pendule a tourné par effet de proximité entre une personne ou plusieurs ayant un taux vibratoire élevé induisant une réaction radiesthésiste chez les enfants.
Il faut savoir que cette influence est effective à plusieurs mètres de distance.
Si une personne à taux vibratoire élevé est persuadé d'un résultat, il va y avoir influence de l'enfant par effet de proximité et c'est valable pour les trois testés.
 
Quand je mentionne une approche scientifique, c'est de cela qu'il s'agit. S'entourer d'un maximum de précautions de manière à ne pas risquer une mauvaise interprétation des résultats.
Ce que j'exprime reste néanmoins du domaine de l'hypothèse sauf que je donne une explication possible qui correspond à des retours d'expérience.

A chacun ensuite de faire le tri entre ce qui peut-être plausible ou pas, l'exercice étant intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mar 30 Sep - 23:46

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
malbigent
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mer 1 Oct - 5:40

Non spécialiste en beaucoup de domaines je crois que l'on s'exprime le plus souvent en méconnaissance de cause, à la lumière des trous dans nos lacunes... cool

------------------------------------------------------------------------------------
Du non être à l'être vers le tout autre.

«Ignorance est mère de tous les maux.»          
 
François Rabelais

«Je rentre dans le droit chemin qui, comme tu le sais, n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit.» Fred Vargas



L'intelligence, au fond, c'est une maladie de la connerie. (Brèves de comptoir)

«Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversement proportionnel au nombre d'individus qui la composent.» Terry Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mer 1 Oct - 10:16

Kukai, nous ne devons pas vivre dans le même monde radiesthésiste et j'en suis désolé.

L'utilisation d'un pendule, quel qu'il soit, nécessite déjà d'avoir une capacité radiesthésiste.

C'est parfaitement statué depuis des millénaires et j'ai vérifié la révélation de cette capacité sur un certain nombre de personnes. C'est particulièrement évident.

Toute obtention d'un signal en dehors de l'utilisation de cette capacité est soit une directivité mentale, soit un influence d'une personne ayant un taux vibratoire élevé situé à proximité.

Que tu ne veuilles pas l'admettre te regarde mais je suis très étonné de ton affirmation. Cela voudrait dire que tu n'as pas vérifié les fondamentaux de l'énergétique vital et de la radiesthésie.

Le problème n'est pas de tenir un pendule mais d'obtenir une information fiable.
Des personnes qui se disent capable d'obtenir une réponse au pendule, il y en a énormément puisque le pendule est très sensible et réagi à toute sollicitation. Il en est tout autre dune véritable réaction radiesthésiste.

Je ne fais que reprendre ce que j'ai pu lire au début de ma découverte dans de multiples ouvrages et que j'ai vérifié.

Je comprends que mes écrits ne te satisfassent pas mais précisément s'il est nécessaire d'utiliser un pendule particulier pour obtenir une réponse particulière, c'est qu'il y a un problème au niveau de la réaction radiesthésiste.

Il faut bien comprendre que la capacité radiesthésiste se contente tout à fait d'un écrou au bout d'une ficelle et il n'y a pas besoin d'aller chercher plus loin pour obtenir un résultat, c'est particulièrement évident lorsque l'on possède un taux vibratoire élevé.

Nous allons donc considérer que tu fais partie d'un cercle radiesthésiste particulier avec ses propres règles et ses propres investigations mais cela ne reflète pas le monde radiesthésiste, désolé, et c'est très facile de le vérifier.

Cela n'empêche pas que tes communications sont intéressantes puisqu'elles montrent une autre facette de l'utilisation des pendules.

Alors qui a raison, un seul ou les deux?
Revenir en haut Aller en bas
Grégoire
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mer 1 Oct - 21:07

La question n'est pas de juger si l'un ou l'autre à raison. 

Nous avons chacun notre manière de fonctionner avec certaines convictions. Et je suis heureux que chacun puisse exprimer sa manière d'entreprendre en ce domaine merveilleux.

c'est le lecteur qui se fera une raison grâce à cette discussion forte intéressante Smile

Un grand merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Mer 1 Oct - 23:47

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grégoire
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Jeu 2 Oct - 7:42

De toutes façons, il suffit d'utiliser son pendule pour savoir qui a raison Wink

Personnellement, je me rend compte a vous lire que je refuse que mon pendule soit autre chose que le prolongement de mon bras. Cette idée étant tellement forte, puissante au fond de moi que cela est comme une évidence pour garder les pieds sur terre, ne pas s'éparpiller par je ne sais quelle mécanique pendulaire.

J'ai réellement la conviction que je perdrai le véritable sens dans cette quête a trop vouloir segmenter, spécialiser ma manière de penser. 

Pour mieux me faire comprendre, je prendrai l'exemple du parfum. Il existe, il est la... Sur vous, mais vous ne le sentez plus. Pourtant, vous faites corps avec. On peut prendre aussi l'exemple de la prothèse tellement bien vécu que l'on ne la voit plus.

Pour moi, c'est de même. Je désire que mon pendule s'oublie, se fonde avec les caractéristiques de mon corps pour travailler avec.

C'est ma manière de sentir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Jeu 2 Oct - 9:30

Kukai, si ce pendule a de réelles propriétés, il doit donc se suffire à lui-même.
Le suspendre au bout d'une potence doit permettre d'obtenir toutes les réponses sans intervention humaine.
Dans ce cas, n'étant plus relié à la main d'un individu, il ne répond pas à la définition classique du pendule utilisé en radiesthésie.

Les expériences que tu as décrites ne vont cependant pas dans ce sens.

S'il est tenu à la main, nous sommes donc dans la cadre de la radiesthésie classique.
On peut donc y trouver toutes les propriétés, rien ne permet d'affirmer qu'il n'est pas dépendant de la réaction de la personne qui le tient et dans ce cas, la simple lecture du "mode d'emploi" permet d'obtenir, par une imprégnation mentale, le résultat particulier décrit, et aucun des autres, c'est ce qu'il faut bien comprendre, le cerveau restant un intermédiaire et un pollueur. C'est valable aussi par effet de proximité (résultats obtenus par les enfants).

Ce pendule est facile à réaliser, il est physique, c'est donc l'individu qui émet le rayon.
On peut donc émettre n'importe quelle hypothèse et en discuter pendant des heures.

Je suis passé aussi par là, considérant un maximum de cultures radiesthésistes mais j'ai fini, après analyse et après avoir fait le tri, par revenir aux fondamentaux. Mon approche "écrou ficelle" en est justement le résultat.

Tu as eu et as une attitude consistant, à commencer simplement dans le domaine et ensuite avec l'acquisition de connaissances, à sophistiquer la pratique. C'est une démarche normale, parfaitement admise et reconnue sauf que ce domaine, pour moi, n'y correspond pas.
Toute personne découvrant une capacité radiesthésiste peut instantanément être performante avec un écrou au bout d'une ficelle, c'est ce qui fait la différence avec bien d'autres disciplines nécessitant une formation et une longue expérience.

Le chien Fou, c'est effectivement, à mon sens, la bonne démarche mais utiliser son pendule ne permet pas forcément de statuer su celui qui a raison.

Considérons le même pendule, d'usage considéré spécifique, tenu par Kukai et moi. En faisant de multiples recherches, Kukai va obtenir une réponse spécifique correspondant à ce pendule particulier alors que ne considérant aucune spécialisation, je vais obtenir toutes les réponses. Nous aurons donc raison tous les deux puisque chacun aura obtenu un résultat correspondant à ses affirmations.
Entre les deux comportements et résultats s'intercale la conviction qui a une action forte sur le résultat ce qui permet au fil du temps d'affirmer qu'un écrou au bout d'une ficelle ne permet pas d'obtenir toutes les réponses et qu'il faut obligatoirement aller beaucoup plus loin.
Il n'est ensuite pratiquement plus possible de modifier le résultat dû à cette conviction puisqu'elle est ancrée et même le vide mental conscient ne pourra pas modifier l'action de cet ancrage.

En pratique, de toute façon, faisons ce qui nous correspond le mieux mais cela n'empêche pas d'échanger en considérant les avis de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Jeu 2 Oct - 14:19

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 10:27

J'ai bien compris, justement, là n'est pas le problème.

Le fait de déplacer la rondelle sur la tige a pour simple effet de modifier la sensibilité du pendule vis à vis de celui qui le tient et donc de faire l'accord.

Nous sommes bien d'accord, quelqu'un a bien pris un bout de bois, la taillé, gravé et ajouter une rondelle. C'est forcément incontestable à moins que ce soit un extra terrestre et qu'il l'ait imprégné de propriétés particulières. Je ne suis donc pas dans la plaisanterie mais dans le réalisme.

On peut ensuite imaginer ce que l'on veut, comme on tient le pendule, on aura la réponse que l'on souhaite intimement.

Ce n'est donc plus de la radiesthésie.

kukai, j'ai fait justement le tour de la question et pour l'instant tu es sur le chemin et pas encore à destination. C'est ce qui me permet d'être affirmatif sur un certain nombre de points en n'hésitant pas à "sortir" mon pendule écrou ficelle.

Il y a bien longtemps que je me suis aperçu et le le répète souvent que de très nombreux ouvrages ont été écrits par des spécialistes avec de grandes théories toutes autant fantaisistes les unes que les autres.

Il ne sert à rien de faire des copies de bouquins, cela ne signifie rien pour moi puisque je suis déjà passé par ces lectures. N'importe qui peut écrire n'importe quoi, y compris moi-même, tant qu'il n'y a pas de bases scientifiques, c'est le retour d'expérience de chacun qui prime mais l'attitude pragmatique est plus à même d'être proche de la vérité.

Il est clair que nous ne sommes pas du tout d'accord mais la puissance de la radiesthésie provient de celui qui tient le pendule, pas de la nature du pendule.

Je ne vais donc pas continuer à échanger puisque je me répète et que je sais que je n'arriverai pas à te convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 11:35

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grégoire
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 12:42

Pour ma part, quand on m'évoque un outil fabriqué en nombre, avec un mode d'emploi et spécialisation.... Je me dis que son fabricant doit bien se référer a un cahier des charges a respecter pour le produire. Que même si une étude précise n'a pas été faite sur l'objet, celui-ci doit bien s'appuyer sur des principes, qui eux ont été validé scientifiquement.
Vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 15:08

Kukai, à défaut de base scientifique, il y a les vérifications que tu as faites et là je n'ai rien à redire sauf que ces vérifications comme celles d'ailleurs de ces très sérieux chercheurs, et là non plus je n'ai pas de doute sur leur sérieux, sont faussées par l'imprégnation mentale, cela tu ne veux pas l'admettre puisque tu estimes faire le vide, c'est pourtant fondamental.

Cela me fait penser au masseur et au kiné qui obtiennent des résultats inespérés avec leurs patients mais qui ne sait pas qu'ils sont capables de compenser le manque d'énergie vitale.
Même chose pour tous les chercheurs de laboratoire qui ne savent pas qu'ils peuvent induire une action par le niveau de leur taux vibratoire sur les cultures bactériennes et virales. Les résultats obtenus sont donc faussés mais les intervenants ont respecté les très sérieux protocoles établis.

La bonne foi n'est pas à mettre en cause seulement l'absence de prise en compte d'éléments fondamentaux. 

Tu parles du magnétisme et c'était bien un gros problème pour moi. Cartésien et scientifique, cette découverte m'a incité à expérimenter en essayant de faire abstraction de toute influence de type placebo. Sans que ce soient des études scientifiques parce que j'en faisais suffisamment dans le cadre de mon activité, j'ai cherché à coller au mieux à l'état d'esprit nécessaire pour ne pas me tromper en vérifiant, revérifiant et en croisant les résultats.


A ce sujet, j'ai découvert en postant sur les différents forums que l'expérimentation n'était pas la règle dans ce domaine, il faut normalement se contenter de constater les effets sans se préoccuper des "mécanismes".
C'est d'ailleurs curieux, j'ai introduit la notion d'appel d'énergie vitale systématique limitant le "pouvoir" de l'énergéticien, je me suis donc fait critiquer sauf que des membres pratiquants ont compris ce qu'il leur arrivait ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. C'est un éclairage nouveau qui a d'ailleurs autant de crédibilité que ce qui a déjà été écrit jusqu'à présent, je ne fais donc aucun complexe.

Le chien fou, en matière de pendule, on peut prendre n'importe quelle masse au bout d'une ficelle.

Il y a donc ensuite deux attitudes:

L'attitude mercantile: je vais faire original, ça va se vendre.

L'attitude du spécialiste: essayons de voir si tel ou tel dispositif peut permettre d'obtenir un meilleur résultat.
Il y  a déjà la notion d'accord commune à tous les pendules prenant en compte la masse et la longueur de la suspension. Certains peuvent ne pas le savoir et ainsi élaborer des pendules performants alors qu'il suffit de jouer sur un des deux paramètres.
La deuxième notion est celle que je mets en avant, fabriquer un pendule spécifique, sophistiqué conduit celui qui l'a fabriqué, à attendre une performance au détriment du pendule classique. Le résultat est forcément obtenu puisqu'il a conditionné son cerveau pour que seul le "performant" le soit.
On se retrouve ainsi avec un multitude de pendules tous spécialisés et celui qui en fait l'acquisition continue bien sûr à propager, en toute honnêteté, la spécialisation.

Il n'y a aucune validation scientifique de l'énergétique plutôt l'inverse.

Il est d'ailleurs intéressant de se rappeler le test de Munich (voir wikipédia) réalisé avec de gros moyens. 5 00 sourciers qui ont validé un protocole alors qu'ils auraient dû savoir que l'eau passant dans un tuyau donne une faible retour radiesthésiste. A final, 6 ont montré des résultats intéressants qui n'ont pas été finalement validés.

Il y avait donc 5 00 sourciers qui n'avaient pas fouillé le domaine et qui ont donc été responsables de l'absence de reconnaissance de la radiesthésie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 19:25

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 21:14

Bon alors soyons clair.

Ce pendule a bien été construit par une personne à partir d'un matériau, il n'est pas extra terrestre, n'est-ce pas?

Ce pendule est bien tenu comme tout pendule?

 réponds moi par oui ou par non, cela permettra d'avancer.

Les éditions Servanx peuvent écrire ce qu'elles veulent, leur crédibilité est du même ordre que la mienne.
Il ne faut pas mélanger le pouvoir des pyramides qui demandent un certain volume pour être efficaces (ce que j'ai vérifié) avec un pendule quel qu'il soit. C'est malheureusement de l'amalgame et beaucoup tombent dans ce piège, désolé.

Je répondrai à la suite quand tu auras répondu à mes questions.

Ce n'est pas de la polémique, je pense que tu l'as bien compris mais il faut être précis et l'incompréhension provient quelquefois de perceptions différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos pendules   Ven 3 Oct - 23:02

Supprimer


Dernière édition par kukai le Mer 28 Jan - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos pendules   Aujourd'hui à 10:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos pendules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» GRAIN DE SEL D’ARABELLE : LES PENDULES A L’HEURE suite....
» Les differents pendules
» [5ème] Quelqu'un connaît Les 12 pendules de Théodule ?
» Les différents pendules
» Arrêtez les pendules... (funeral blues)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Les Energies :: Travail avec les énergies :: La Radiesthésie Physique-
Sauter vers: