Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Vijnana Bhairava Tantra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elémentalia
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 11:15

Bonjour à tous,
 
 
 
Objectif du message :
 
Je voudrais y expliquer mes expériences mystiques personnelles et d'inviter les gens à prendre contact avec moi dans le but de s'ouvrir les uns aux autres et pour ceux qui le désir me rencontrer afin de pratiquer en toute amitié. Je ne propose pas de stage, mais un échange d'expériences et d'agréables moments à pratiquer ensemble. J'aimerais partager ici avec vous certaines pages de mon journal que je tiens au cours de mon évolution spirituelle. J'espère que cela vous donnera envie d'entrer en contact avec moi afin de me connaitre d'avantage.

Il y a un an, j'avais créé un site, mais il est actuellement hors-ligne depuis 1 mois. Je l'y remettrai probablement un jour, mais en attendant, je voudrais partager avec vous une partie de ce que j'y avais publié.
 
 
Référence :
 
Mon expérience repose majoritairement sur des méditations tantriques issues du Vijnana Bhairava Tantra et en particulier la traduction qu'en a faite Osho dans 'The Book of Secrets'. Osho a repris les 112 techniques et les a adaptées à l’homme moderne. Sa traduction (et donc les pratiques qui en découlent) s’éloigne parfois très fortement du Vijnana Bhairava Tantra d’origine et a d’ailleurs été controversée par plusieurs auteurs. Néanmoins, cela ne m’a pas arrêtée car j’ai immédiatement senti le bien que cela apportait dans ma vie. Ce recueil de 112 techniques a pour objectif d'accroitre la conscience, de nous permettre de nous plonger dans le présent, de ne plus se torturer l'esprit avec notre passé ou notre futur ce qui a pour conséquence de nous faire passer à côté du moment présent. Il nous apprend à lâcher-prise et à transformer notre quotidien en une méditation de 24h, à voir la vie sous un angle totalement différent, d'y faire entrer l’harmonie et de nous plonger dans un état de félicitée et de joie inconditionnelle. Avec l'entrainement, plus nous évoluons, plus il devient facile de se détacher de nos idées noires et de rayonner de bonheur en toutes circonstances.
 
 
Evolution :
 
Nous sommes nos propres bourreaux, personne, aucune agression psychologique ne peut nous atteindre sans que nous lui permettions d'entrer. Nous vivons totalement identifié aux phénomènes extérieurs, à l'opinion que les autres émettent à notre sujet et cet aveuglement nous plonge dans la souffrance sans que nous n'ayons au départ conscience qu'il ne tient qu'à nous d'en sortir. Petit à petit, si nous apprenons à observer nos idées, nos émotions, nos réactions compulsives, nous commençons à mieux cerner notre mental et nous pouvons progressivement prendre de la distance face à tout ceci.
 
Pour moi, ces 112 techniques sont comme des outils. Quand j’en ai besoin, je sors cette merveilleuse trousse bien remplie et je sens l’outil qui me convient le mieux en fonction de la situation présente. J’aime jouer avec ceux-ci, observer les différents filtres que l’un et l’autre imposent au mental et qui colorent différemment la réalité. Observer la vie avec amusement, avec amour, comme si c'était une illusion, avec une grande paix, avec dévotion ... C’est ainsi que j’ai compris que notre réalité ne dépend que de notre état d’esprit du moment et le plus important, que l’on peut apprendre à choisir celui-ci. J’ai aussi appris, par l’expérience et l’observation, à déjouer les pièges de l’égo pour diverses techniques. Il est très important, quand on suit une technique, quelle qu’elle soit, de garder un esprit vif et critique, de s’auto-observer constamment afin de pouvoir se remettre en question et ainsi de ne pas retomber dans les ‘pièges’ mentaux, les automatismes, le manque d’authenticité, le renforcement de l’égo ou encore le fatalisme.
 
 
 
Force intérieure et équilibre :
 
Par ce travail de la conscience et de ma présence, j'ai aussi développé une grande force interne. Souvent, en réaction à un évènement extérieur, je sens mon égo qui bout à l'intérieur. Mais bien plus profond que cela, git en moi un lac tranquille, quelque chose qui me fait sentir que réagir, écouter ce mental n'est pas approprié. C'est ce que je nomme intuition ou Esprit. N'avez-vous jamais ressenti cela? Et quand je sens ce lac si paisible, dans lequel j'ai envie de me baigner, c'est lui que je suis et non mon mental frustré qui ne m'apporte généralement que tristesse. Au début, c'était difficile car je déifiais mon mental qui avait toujours été ma référence et suivre 'une intuition venue de nul part' est vraiment très effrayant, pour ne pas dire 'de la folie' quand on a l'habitude de se référer à la raison et la logique. Le but de la pratique n'est en aucun cas de supprimer le mental ou l'égo mais d'apprendre à se reposer sur cette grande force interne afin de pouvoir s'en détacher volontairement et de ne plus subir nos 'états d'âmes' négatifs. Trouver un équilibre harmonieux entre mental, égo et intuition et ainsi chanter et danser notre vie au lieu d’avoir l’impression de la subir et de parfois avoir des pieds de plomb sans être capable de rebondir.
 
 
 
Attente :
 
J'espère par ce partage d'expériences vous donner l'envie, vous motiver à vous plonger vraiment dans la vie au lieu de vivre superficiellement comme nous avons tous été éduqué à le faire.


Dernière édition par Elémentalia le Ven 24 Jan - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elémentalia
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 11:15

Qu’est-ce que le Vijnana Bhairava Tantra ?
 
Tantra signifie ‘Technique, méthode, voie’ et ce texte, vieux de 5000 ans, donne des techniques, des méthodes de pratique et n’est donc ni philosophique, ni intellectuel. La théorie est inutile, seule l’expérience compte. Il faut abandonner la connaissance afin de vraiment pouvoir être dans le présent avec un esprit neuf. ‘Vijnana Bhairava Tantra’ signifie la technique (Tantra) qui permet d’aller au-delà (Bhairava) de la conscience (Vijnana). Cela signifie atteindre l’état au-delà de la dualité. Vous êtes le laboratoire, l’expérience se déroule en vous. Ce n’est pas une religion mais une science. La foi est inutile.
 
Le texte se présente sous forme de dialogue entre Devi qui pose des questions à Shiva. Celui-ci y répond en proposant des techniques. Si Devi applique cette technique, elle saura. Pour le tantrisme, faire c’est connaître et il n’existe pas d’autre connaissance.
 
Du point de vue tantrique, le mental n’est qu’une matière subtile. On peut le transformer. Et quand le mental est différent, le monde devient différent parce qu’on l’appréhende avec lui. Avoir le choix de supprimer momentanément le mental, le contrôler, voila le but ultime du tantrisme afin qu’il n’y ait plus de déformation de la réalité. Le mental ne cesse de créer un monde, il impose, il projette. Ainsi, il faut d’abord transformer le mental puis atteindre l’état de vide mental. Et ces 112 méthodes peuvent aider tout le monde sans exception.
Revenir en haut Aller en bas
Elémentalia
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 11:17

16 : absorb the senses in your heart

18 : look lovingly at an object

 
 
 
Origine de la technique :
 
C'est merveilleux de pouvoir rebondir. Hier soir et surtout cette nuit, j'étais au plus mal et en quelques minutes de réflexion et un petit tantra 'faire comme si je n'avais plus de tête' ou dit autrement 'raccorder mes sens à mon coeur' (technique 16) … et me voici au septième ciel. Les cinq sens peuvent ainsi être raccordés au cœur au lieu de la tête et lui permettre ainsi de vibrer de félicitée.
 
Je suis fatiguée, de 23h45 à 3h00, je n'ai pas dormi mais c'était pour la bonne cause et j'en suis arrivée à la conclusion lumineuse que mon mental rejetait tout et mon coeur acceptait tout, d'où ma réorientation vers 'je fais comme si je n'avais plus de tête'. Entre choisir l'harmonie inconditionnelle et la frustration constante d'un manque, mon choix a vite été fait. D'ailleurs, j'ai vaincu l'insomnie en faisant comme si je n'avais plus de tête et en coupant net mon mental.
 
 
 
Méditation dynamique :
 
J'ai fini mon petit brin de nettoyage et ma distribution d'amour à mon aspirateur, aux portes, aux poutres et aux arbres que je voyais par ma fenêtre. Cela s’inspire plus de la technique 18, observer avec amour ce qui nous entoure et ne pas agir pour soi mais pour l’autre, que ce soit un objet ou un être vivant. Cela crée une ouverture, un état d’esprit totalement différent. Je dis 'je t'aime' à la tartine que suis entrain de manger, je le dis au café que je bois et je me sens en total harmonie avec eux et c'est merveilleux comme sensation.
 
Maintenant, je vais aller me reposer et peut-être méditer sur mon absence de tête, me plonger dans mon coeur et dans le vide. Je me sens très lasse. Et cette après-midi, films d'amour au programme et distribution de câlins et d'amour à mon chat,  je vais stimuler un maximum mon soleil intérieur. Que la vie est belle quand on se sent rayonnante d'amour, il n'y a besoin de rien d'autre, même pas de l'amour des autres, leur reconnaissance que j'ai pendant si longtemps cherchés me semblent devenus inutiles également, non nécessaires ... que la vie devient belle quand on s'imagine qu'on n'a plus de tête :-) l'idée m'est une fois de plus venue du Livre des Secrets et du Vijnana Bhairava Tantra.
 
 
Méditation statique :
 
Quand pour me reposer, je fais 'comme si je n'avais plus de tête', je ressens une énergie énorme et brûlante dans mon coeur, qui ne demande qu'à sortir. Impossible de dormir, j'ai l'impression d'avoir un réacteur nucléaire dans la poitrine. Pourtant je baille et je ressens comme une grosse lassitude mais plus mental, comme si mon corps était plein d'énergie et le mieux de tout est que malgré la fatigue qui généralement est le meilleur allié de mon mental, celui-ci à le bec complètement cloué.
 
Je viens donc de me reposer, fermant les yeux et me plongeant dans une musique, faisant vibrer anahata au rythme de celle-ci et j'ai ainsi remarqué que la cible peut-être intérieure, je peux diffuser les rayonnements de mon coeur dans ton mon corps (sauf ma tête, vu que je n'en ai plus). Je peux amplifier la réaction nucléaire dans mon coeur à l'aide de la visualisation, m'imaginant dansant, chantant avec des amis proches ou même seule totalement libre et folle de joie, debout sur une table.
 
 
Que la vie est belle :
 
Un petit film à me faire pleurer d'amour, un petit corps tout chaud, doux et poilu dans lequel plonger mes doigts (mon petit chat), un café aromatisé vanille-chocolat et une petite douceur pour l'accompagner ... mon dieu que ma vie est belle. Je ne voudrais en changer pour rien au monde, elle est parfaite. Il me reste simplement à retrouver cette perfection dans tout ce qui m'arrive de façon inconditionnelle … et là, c’est à nouveau mon mental qui parle.
 
Plein de bisous d'amour, j'aime la terre entière en ce moment, j'ai envie de le crier sur tous les toits
Revenir en haut Aller en bas
Elémentalia
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 11:18

58 - See the world as a drama

110 - Be playful in activity
 
 
 
Origine :
 
Depuis quelque temps, je ressens une grande force intérieure que j'appelle 'mon Etre intérieur'. Quand je me concentre dessus, je peux l'amplifier, la dilater, la pousser dans ton mon corps, c'est comme si elle faisait vibrer toute mes cellules, ça 'picote' un peu partout. Je prends conscience de cette force, qui est toujours latente en moi, j'y pense, elle surgit instantanément. Il me suffit de faire taire mes idées, d'être présente pour pouvoir la sentir pleinement. Cela génère un énorme sentiment de paix, de détachement, d'indifférence je dirais même que cela me donne l'impression que ce qui se passe extérieurement dans ma vie est insignifiant, sans importance, dans le sens que cela ne peut en aucun cas affaiblir le bien être que je ressens à simplement être. Peut m'importe ce qu'il arrivera aux autres ou à moi-même, je sais que cela ne m'affectera pas cette sorte d'essence primaire immortelle. C'est de là que je suis partie afin de placer la technique de ce jeu de rôles. C’est une sorte fusion entre deux techniques du Vijnana Bhairava Tantra.
 
 
Explication de la technique 58 :
 
La technique 58 consiste à prendre la vie comme une pièce de théâtre dont on est un acteur. Observer les différents rôles que l’on y prend. Devenir témoin de notre jeu d’acteur afin de se détacher, se désidentifier des évènements extérieurs et ainsi ne plus se laisser psychologiquement atteindre par eux.
 
 
Explication de la technique 110 :
 
La technique 110 consiste à prendre la vie comme un jeu, avec légèreté. Non pas ce côté de ‘mauvais perdant’ et de ‘jouer pour gagner’ mais au contraire, l’enjouement, le plaisir de la partie sans se tracasser du vainqueur. Prendre plaisir, être dans le présent, ne pas s’inquiéter de la fin du jeu, ne pas s’inquiéter du temps qui passe, juste être là avec enjouement et amusement ce qui amènent un détachement du passé et du futur ainsi que des évènements extérieurs. De e détachement nait un état de témoin, une libération de nos conditionnements et on est ensuite apte à choisir l’acte que l’on veut jouer dans cette partie.
 
 
 
Pratique personnelle inspirée de ces 2 techniques:
 
Depuis ce matin, je teste la technique 58 afin d'augmenter ma présence et cela semble très bien fonctionner, je continuerai donc de l'appliquer.
 
Je l'ai nommée 'le jeu de l'âme' ... j'imagine que je suis une âme devant gérer ce corps physique comme elle l'a fait de nombreuses fois avant et devra encore le faire de nombreuses fois après. Elle observe, s'est réincarnée afin d'expérimenter la vie humaine, elle découvre et reste sereine dans les nouvelles expériences et envers l'inconnu vu que ce n'est qu'un simple rôle ... et même une simple vie futile face au long chemin de la réincarnation.
 
De son poste, elle observe les différents rôles que mon petit moi prend, ses réactions, ses cercles mentaux fermés. Elle observe, elle se sent intouchable par ce qu'elle voit. Pas vraiment dans le sens 'supérieure' mais plus dans le sens 'indifférente', peut importe ce qui arrive, c'est sans importance car rien ne peut l'atteindre.
 
D'où, j'en arrive à observer mes conditionnements, mes réactions égocentriques, sans chercher à les juger, les stopper mais simplement en prendre conscience, les 'subir' sans y être aveugle et en restant un maximum détachée.
 
J'agis aussi comme une actrice, par acte ce qui se rapproche de la technique 58. Ce matin, j'ai joué la scène de ma maison à mon boulot en ayant le rôle de 'conductrice' ... je me vois comme ayant plusieurs rôles à jouer : 'amie', 'employée', 'conductrice', 'fille', 'femme' .... la recommandation étant pour chaque acte, de le jouer au mieux en évitant de penser aux actes passés ou futurs mais de rester entièrement actrice de l'acte en cours.
 
 
 
Observation :
 
Je remarque, une fois de plus que ma vie n'est que facettes :
 
- la partie pragmatique qui gère au quotidien les aspects pratiques de la vie
- la partie enfant qui a besoin de soutien de sa famille
- la femme qui veut s'épanouir auprès des hommes, prendre son indépendance
- la partie qui veut évoluer spirituellement
- la partie qui aime avoir des amis et des contacts
- la partie solitaire qui au contraire aime s'isoler et être seule
 
C'est vraiment comme si j'étais une actrices, je change de rôle tout le temps, je jongle avec, mon égo voit à travers diverses lunettes. Les lunettes roses : la vie est belle, je plane, les noires : la vie est déprimante et je peux en changer en quelques secondes. Ce ne sont que des rôles, donc je ne suis rien de tout cela, je suis au-delà, la conscience qui observe
 
De plus, cela me permet un grand détachement en mettant une distance entre la situation extérieure et moi. Ce n'est qu'un jeu de rôle, j'expérimente x et y, rien de grave ne peut arriver, tout est bon à essayer. Que ce soit le positif, ou le négatif selon le point de vue du mental, ça reste une nouvelle expérimentation, une croissance pour cette âme et c'est donc purement bénéfique.
 
Plus rien ne me semble grave, le futur ne m'effraie plus. Je dois éviter de tomber dans l'excès opposé et ne plus avoir goût à la vie, le jemenfoutisme. Si je ne vise plus d'objectif, je dois prendre plaisir à simplement être pour être. Quand je garde en tête que je joue un rôle, je me détache et n'étant plus 'dedans', je ressens moins ce plaisir d'être. C'est plus la sensation d'être observatrice qui ne peut pas être touchée par ce qui se passe à l'extérieur.
 
 
Oscillation
 
Souvent, je retombe dans mon mode aveugle/automatique mais ce n'est pas grave non plus, toutes les fois où je m'oublie sont des occasions de reprendre à nouveau contact avec cet Etre intérieur et à amplifier sa stabilité en moi via ma conscience de son existence. Souvent donc, je me rends compte 'après-coup' que j'étais retombée inconsciemment dans un des rôles, y étant entièrement identifiée.
 
Je continue donc de placer au centre de ma pratique le contact, la libération de cette force en moi via ma conscience, l'observation sans jugement de la façon dont je réagis par automatismes, conditionnement et mon égo. Je travaille ainsi ma présence et mon détachement. J'essaie donc à la fois de sentir, amplifier cette force mais en même temps de m'observer.
 
 
Comparaison
 
Au contraire, quand je travaillais le lien de mes sens avec mon coeur (technique 16), la moindre sensation anodine me faisait frémir de plaisir, mais j'étais complètement 'dedans' et non observatrice. 'Dedans' c’est à dire dans mon coeur mais je perdais vite ma concentration et n'avait aucun détachement. Peut-être dois-je trouver un équilibre entre les deux. Je ne sais pas quelle est la bonne attitude à prendre, je continue de pratiquer la technique de 'je joue un rôle' et je verrai où cela me mène.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 17:52

Bonsoir!

Ca me parait une bonne idée, mais une fameuse tartine à lire!  lol 

Quoi qu'il en soit, merci pour ce partage. Je vais lire ça avec attention!

Belle soirée à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Elémentalia
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 20:18

siguan a écrit:
Bonsoir!

Ca me parait une bonne idée, mais une fameuse tartine à lire!  lol 

Quoi qu'il en soit, merci pour ce partage. Je vais lire ça avec attention!

Belle soirée à toi!


Oui, c'est pour cela que je n'ai mis que 4 techniques ... il y en a 112 en tout, mais je ne voulais pas trop vous assommer dès le début. Juste éveiller votre curiosité sans vous dégoûtez.
Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Ven 24 Jan - 20:55

112  shocked  calin PAF  je reviens plus tard  lol  joke 

En tous cas, ça a l'air interessant  wink

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Mar 16 Déc - 10:42

ça a l'air très intéressant, je vais lire tout cela avec attention. Merci du partage ! Sur quelle région es-tu ?

Citation :
c’est donc ni philosophique, ni intellectuel. La théorie est inutile, seule l’expérience compte.

Je t'avoue que par contre cela m'a fait tiquer.

- Dire qu'il n'y a pas de théorie, n'est-ce pas déjà un point de vue philosophique ? N'est-ce pas déjà une forme de philosophie de la méthode ?
- Chaque pratique amène à une forme d’intellectualisation, conceptualiser c'est déjà philosopher.

Après j'ai compris à travers cette phrase qu'il s'agit d'appliquer sans réflexion ? Pour moi qui suis bouddhiste, tout doit être réfléchi avant d'être appliqué, c'est l'enseignement de Bouddha -> Méditez ses enseignements avant de les mettre en pratique. 


Je suis très sceptique là-dessus...

Au plaisir de te lire !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Vijnana Bhairava Tantra   Aujourd'hui à 22:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Vijnana Bhairava Tantra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Vijnana Bhairava Tantra
» Le Vijnana Bhairava Tantra
» Mon "credo" bouddhiste
» Bibliothèque/Bouddhisme tibétain : DZOGCHEN ET TANTRA : la Voie de la Lumière du Bouddhisme Tibétain de Norbu RINPOCHE, Namkhai
» Tantra yoga selon Swami Sivananda ,instructeur présumé de Franz Bardon .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Développement personnel :: Techniques de Developpement Personnel-
Sauter vers: