Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les égrégores

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Les égrégores   Lun 28 Jan - 13:09

Article original : http://www.crom.be/fr/documents/les-egregores-1


Dans les milieux spiritualistes, on entend régulièrement parler d’«égrégores» Pourtant, la littérature ésotérique et spirituelle sérieuse en fait rarement mention. Il nous a paru utile d’éclaircir cet aspect essentiel à la compréhension de notre réalité occulte. Alors, qu’est-ce qu’un égrégore? Comment naissent les égrégores? Comment s’organisent-ils? Comment se nourrissent-ils? Y a-t-il de bons et de mauvais égrégores? Qui règne au sommet de leur hiérarchie?

Les trois centres

Depuis la plus haute Antiquité, la science spirituelle transmise dans les écoles des mystères enseigne que l’être humain est constitué de trois centres principaux ou «moteurs énergétiques». Grâce à ces trois centres, le corps humain capte et transforme l’énergie du cosmos.

Le premier centre est celui du bassin, celui de l’énergie vitale fondamentale. Il constitue le moteur de l’action sur le plan physique, ainsi que le centre de l’instinct de conservation (alimentation, protection-sécurité) et de l’instinct de reproduction. Il est relié au plan subtil inférieur, le plan instinctif. Il capte l’énergie provenant de ce plan énergétique.

Le second centre est celui du cœur. C’est le centre des désirs, des émotions, des sentiments et de la dévotion. Il est relié au plan intermédiaire, émotionnel ou astral. Sur ce plan, il capte une énergie plus raffinée et de plus haute fréquence.

Le troisième centre est celui de la tête. Il capte une énergie supérieure qu’il transforme soit en électricité pour transmettre ses ordres via le système nerveux, soit en énergie psychique pour produire la pensée.

Nous sommes reliés à ces trois plans énergétiques subtils et notre conscience passe d’un plan à l’autre en fonction du type d’expérience que nous vivons.

Ces plans subtils sont une réalité. Ils sont notre réalité. Ils sont les dimensions sur lesquelles nous existons, mais également les dimensions sur lesquelles nous construisons, le plus souvent sans le savoir. En effet, notre activité, qu’elle soit instinctive, émotionnelle ou psychique, a des effets durables sur les dimensions subtiles.

La construction d’un égrégore

Par notre activité nous créons tous, individuellement, des objets subtils, tout aussi réels que les objets matériels, des objets que les clairvoyants peuvent observer et que toute personne sensible peut capter et ressentir.

Par la répétition d’un désir, d’un sentiment ou d’une pensée, nous pouvons même donner vie à une entité énergétique autonome et auto-conservatrice. Une telle entité subtile qui naît de la répétition d’une activité, quelle que soit la nature de cette activité (instinctive, émotionnelle ou mentale), est ce que l’on appelle un golem. Le sentiment amoureux donne vie à un golem. Les tics et les tocs (troubles obsessionnels compulsifs) constituent un trait psychiatrique des effets d’un golem. La consommation de cigarettes produit également un golem.

Un golem peut être formé par l’activité d’un groupe de personnes, auquel cas on parle d’un égrégore. Les égrégores ne sont rien d’autre que des golems collectifs.

On peut considérer les égrégores comme des créatures énergétiques artificielles produites par la pensée, le désir ou la volonté unifiée d’un groupe d’individus, dynamisés et vivifiés par des rites – voire des sacrifices, et qui acquièrent une puissance d’action occulte.

Pour qu’un égrégore se crée, le groupe de personnes doit avoir une volonté unifiée, un objectif commun, un même but, qui peut aller du plus futile au plus élevé. Par exemple, une famille, un club de foot, une association humanitaire ou un parti politique sont associés à des égrégores particuliers.

Hiérarchie des égrégores

Les égrégores s’organisent et se hiérarchisent sur trois niveaux qui dépendent du centre énergétique auquel ils s’alimentent.

Le premier niveau est celui du plan instinctif. À ce niveau, les égrégores se nourrissent de l’énergie instinctive, principalement celle de l’instinct de conservation et de protection, ainsi que celle de l’instinct de reproduction.

À ce premier niveau correspondent les égrégores familiaux, des discothèques, des clubs de foot, etc. Ces égrégores disposent d’une puissance d’action occulte réelle mais limitée.

Le deuxième niveau est celui du plan intermédiaire ou émotionnel, où sont apparus différents types d’égrégores, dont les égrégores humanitaires et religieux. Leur survie repose sur le détournement de l’énergie dévotionnelle. Alors que le centre énergétique du cœur doit normalement insuffler le désir d’élévation, les égrégores situés sur le plan émotionnel cherchent au contraire à rabaisser la personne et à la rendre passive.

La puissance d’un égrégore dépend de la somme d’énergie des membres qui l’ont produit.

On comprend facilement que, du fait de la quantité d’énergie qu’il est capable de recueillir chaque jour, un égrégore religieux dispose d’une puissance d’action occulte considérable. Lorsqu’on compare l’égrégore d’un club de foot, à celui de l’Église Catholique, qui focalise la ferveur d’un milliard deux cents millions de fidèles ou encore à l’Islam qui réunit un milliard six cents millions de musulmans, on imagine aisément la supériorité, en termes de puissance occulte, des égrégores religieux sur les égrégores instinctifs.

Cette puissance permet aux religions de procurer à la personne un intense sentiment de sécurité, un sentiment de fusion avec la communauté des croyants, un sentiment de puissance. Ces égrégores peuvent produire des guérisons spectaculaires, des «miracles» qui s’expliquent parfaitement du point de vue énergétique ou occulte. Ces égrégores religieux, de fréquence intermédiaire, peuvent vivre plusieurs millénaires.

Le troisième niveau est celui du plan psychique ou intellectuel. Ce plan est principalement composé des égrégores de type idéologique et magique, tels que l’égrégore des Jésuites. Les Jésuites ont progressivement développé des rituels magiques dans le but de renforcer leur pouvoir occulte sur l’Église. Par leur grande connaissance des forces occultes, ils se sont progressivement élevés au-dessus des égrégores religieux.

Ces égrégores situés sur le plan psychique sont d’une si haute fréquence qu’ils sont capables de produire des effets occultes puissants. Ce sont eux qui dominent la hiérarchie occulte.

Conclusion

Nous savons maintenant pourquoi et comment apparaissent les égrégores, comment ils s’organisent sur les plans subtils, et quelle puissance occulte ils peuvent acquérir.

Pour comprendre comment s’en libérer, il nous reste à découvrir comment, concrètement, les égrégores se nourrissent et renforcent ainsi leur emprise sur nos trois centres énergétiques. C’est ce que nous découvrirons dans la prochaine partie de cet article...



Annexe : L’expérience «Véronica»
Parfait exemple d’un égrégore du premier niveau

Jacques Rubenstein relate l’expérience qu’il vécut au cours d’une émission sur France Inter : «Ce soir-là, un dieu fut créé, féminin, du nom de Veronica. On lui attribua 24 heures de vie. Là ne s’arrêta pas l’expérience, car nous décidâmes de faire agir Veronica ; on lui donna la mission de supprimer dans la minute même toutes les douleurs chez ceux qui, à l’écoute, souffraient quelque part dans leur corps physique. On indiqua aussi au public qu’il pouvait demander différentes choses à Veronica. Enfin, on demanda au public d’écrire. Cette expérience fut suivie par des personnes qui s’étaient regroupées à Marseille, Bordeaux, etc. C’est par centaines et centaines que les lettres arrivèrent à la rédaction et arrivent encore. Le côté le plus marquant de l’expérience fut bien sûr le plus immédiat, celui de la cessation de toute douleur ! Vinrent ensuite des résultats absolument inattendus, et ce dans tous les domaines.»

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein




Dernière édition par Astya le Lun 28 Jan - 13:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 13:13

Article original : http://www.crom.be/fr/documents/les-egregores-2

Dans la première partie de cet article, nous avons vu que l’être humain est constitué de trois centres énergétiques reliés à trois plans subtils : le plan instinctif, le plan émotionnel et le plan psychique. Nous existons et nous construisons sur ces trois plans subtils. Nous créons par notre activité énergétique (instinctive, émotionnelle ou psychique) des objets subtils qui deviennent des entités énergétiques autonomes (golems) lorsque l’activité est répétitive. Ces golems, lorsqu’ils sont collectifs (créés par un groupe de personnes), deviennent des égrégores. La puissance d’action occulte de ces égrégores dépend de la qualité et de la quantité d’énergie qui leur est transférée.

Les égrégores sont ce qui constitue l’au-delà, plus que tout autre élément. Nous devons donc en saisir parfaitement le fonctionnement si nous voulons appréhender sans erreur notre réalité subtile et nous libérer de toute influence ou manipulation occulte. Nous allons maintenant découvrir comment se nourrit un égrégore, et comment il utilise l’énergie de l’un ou l’autre des trois centres moteurs humains.

C’est à travers les rituels que l’énergie est transférée vers l’égrégore. Chaque type d’égrégore se nourrit d’une manière spécifique, par un rituel approprié.

Sur le plan instinctif, les égrégores sont nourris par des rituels peu structurés : cérémonies familiales (offrandes, libations, protocoles, etc.), football (inventé par une société secrète anglaise qui a laissé sa signature à travers différents symboles apparaissant dans les matchs), émissions de télévision, etc.

Sur le plan émotionnel, le rituel le plus efficace est celui de la messe. Il s’agit d’un rituel très structuré, peu exigeant pour les participants qui fournissent l’énergie, mais très exigeant pour les officiants qui canalisent l’énergie avant de la transmettre. La messe utilise l’énergie issue du bassin et du cœur des fidèles.

Sur le plan psychique entre en jeu un rituel particulier, très structuré, parfaitement codifié et intégrant de puissants symboles. Tous les participants sont sélectionnés, formés et initiés. Il s’agit d’un rituel total qui implique l’énergie issue du bassin, du cœur et de la tête. En intégrant des symboles incompris ou mal compris, ce type de rituel place la personne sous une emprise occulte, à tous les plans de son être.

Toutefois, malgré l’utilisation de rituels adaptés, les égrégores ont du mal à s’octroyer toute l’énergie dont ils ont besoin.

Ces créatures énergétiques autonomes deviennent voraces. Il en découle une guerre des égrégores, qui luttent pour trouver de plus grandes sources d’énergie. Les missionnaires catholiques sont une illustration de ce combat pour la survie. Une autre possibilité pour accroître l’alimentation énergétique de l’égrégore consiste à augmenter la fréquence des rituels (les repas), ce qui cependant n’est matériellement pas toujours possible.

Le rite de sang

La solution la plus efficace qui permet d’accroître l’intensité du rituel (et donc du transfert énergétique) est celle du rite de sang. Le sang est le liquide physiologique qui concentre l’énergie des trois centres : la puissance psychique de la tête, l’énergie pranique du cœur et la force karmique du bassin. On sait à quel point les guerriers sont galvanisés lorsque le sang coule sur le champ de bataille.

Un exemple pertinent de rite de sang est celui du 11 septembre 2001 – en fait une grande messe médiatique. On y retrouve tous les éléments propres au rituel : sacrifice de personnes (2 000 morts), participation émotionnelle et dévotionnelle (au niveau planétaire), structuration de l’énergie captée par de hauts initiés et utilisation de symboles puissants tels que le pentagramme (Pentagone) et les deux colonnes du temple (les deux tours).

Il est certain que lorsque l’on choisit de médiatiser un meurtre parmi des milliers d’autres, c’est que ce meurtre participe d’un rituel secret.

Outre les assassinats rituels, les rites de sang sont pratiqués ouvertement et régulièrement par le judaïsme et l’Islam : l’abattage rituel kasher ou hallal et l’aïd (« fête » du mouton) en sont des exemples connus.

Malgré l’exploitation maximale de toutes les sources d’énergie dont il peut disposer, l’égrégore reste insatiable et accroit régulièrement sa pression sur les êtres auxquels il soutire son énergie. Beaucoup cherchent alors à se soustraire de son emprise, ce qui est difficile.

Comment échapper à un égrégore ?

Entrer en contact avec un égrégore signifie établir un lien avec lui. En quelque sorte, la personne fait un emprunt auprès de la banque de l’occulte et vit ainsi au-dessus de ses moyens énergétiques/karmiques normaux, en « empruntant » divers plaisirs, du pouvoir, une guérison, etc.

Mais cet emprunt doit être remboursé, et parfois cela est impossible, même au prix de toute une vie d’efforts. Le taux d’intérêt peut être exorbitant. Le pacte est de type mafieux et peu réussissent à s’y soustraire.

Dans certains cas, on doit s’attendre à subir les représailles de l’égrégore, comme les su¬bissent les personnes qui quittent l’Islam, ou celles ayant quitté l’Église et finissent sur le bûcher après de longues tortures. Il en est de même pour les nations cherchant à se soustraire de l’égrégore planétaire, qui se voient imposer la « démocratie » par les bombes.

La force de cohésion des égrégores repose sur la peur inconsciente des représailles qu’ils suscitent.
Inutile d’être juif ou témoin de Jéhovah, catholique ou musulman pour être sous l’emprise d’un égrégore. Nous sommes tous liés aux égrégores qui dominent l’au-delà, ce en participant inconsciemment à toutes sortes de rituels : médiatiques, politiques (élections, etc.), économiques (travail, consommation, etc.), sociaux, familiaux, scolaires, administratifs, etc.

De la naissance à la mort, nous sommes totalement sous contrôle des égrégores.

Cette emprise perdure et ne prend fin que si l’on parvient à libérer et maîtriser nos trois moteurs énergétiques principaux (tête, cœur et bassin), ce que l’on ne peut faire que de notre vivant.

Après la mort

Lorsqu’un membre d’un groupe structuré (donc relié à un égrégore) vient à mourir, que son être multidimensionnel dépose son corps matériel, la volatilisation de la personnalité et la dissolution des éléments subtils devraient normalement avoir lieu. Néanmoins, ce processus peut être retardé, voire totalement interrompu, car une grande quantité d’énergie issue du plan physique nourrit les restes de la personnalité, au point que celle-ci ne peut être anéantie.

Cette survie artificielle et parasitaire de la personnalité dans l’au-delà est la contrepartie qui rend le pacte occulte intéressant pour des êtres foncièrement égocentriques ayant toujours refusé d’affronter la question existentielle de la mort.

En définitive, si nous n’avons conclu aucun contrat occulte important durant la vie, c’est notre égrégore religieux de naissance qui nous accueillera, après la mort, pour nous offrir encore quelques belles années de survie parasitaire, faisant de nous des vampires de l’au-delà qui influencent les désirs des vivants pour les inciter à fournir de l’énergie à leur égrégore, la structure énergétique dans laquelle ils se sont désincarnés.

L’au-delà est parfaitement structuré par ce système hiérarchique d’égrégores qui constitue une sorte de reflet du monde physique. Chaque action survenant sur le plan physique a ses effets sur les plans subtils car chaque groupe humain est associé à un ou plusieurs égrégores.

Au sommet de la hiérarchie des égrégores trônent des puissances que la tradition gnostique a longtemps gardé secrètes, n’en divulguant l’existence qu’au sein des Ecoles des Mystères pour ne pas attirer les foudres des autorités religieuses.

Ce sont ces puissances égrégoriques suprêmes appelées les Éons qu’il nous restera à découvrir dans le prochain numéro d’Abraxas...

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 13:46

Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 17:13

Lol, pffff ... mais ej n'ai plus rien a faire moi

non ce n'est pas grave, certains ne vont jamais dans la rubrique articles et vice et versa, ça donne deux chance d'etre vu

Je trouve cet article très bien expliqué et ça explique pourquoi je ne veux pas de Dieu ou de religion ici a part pur en parlé de façon a expliquer d'autres choses.

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
esther
Initié
Initié
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 17:52

Merci Opale et Astya,


La question que je me pose à présent est : quels sont les moyens de lutter contre les égrégores ? ou bien de s'en préserver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 17:58

Citation :

Lol, pffff ... mais je n'ai plus rien a faire moi

Ben si au contraire, t'as encore plein de trucs à faire ici et ailleur....

Tu peux choper l'article 3 dans le mien, j'ai tout mis wink


calin

Revenir en haut Aller en bas
Jundow
Initié
Initié
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 18:11


Voilà un article des plus intéressant great
Merci beaucoup Astya Smile

Mais je me pose la même question qu'Esther: Comment lutter contre eux? Comment faire pour ne pas être sous leur influence?
Revenir en haut Aller en bas
http://fandejeuxvideos.xooit.be/index.php
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 18:51

Je ne le sais pas encore. Ce que je sais, c'est que nos craintes, angoissent etc en créé aussi et ça a des répercutions négative ici ... JE sais que durant mes apralysies du sommeil, je suis allée dans l'astral me battre avec des "démons" et que lorsque je "gagne", les élimines, ça arrange ma vie ... c'est pourquoi je suis certaines que cet article a raison. Certains éliminent un egregore via un autre egregore comme dieu, jesus ... e ne pense pas que ce soit très bon ... en fait j'en sais rien donc dans le doute ..

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Jundow
Initié
Initié
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 28 Jan - 19:12


Ces démons comme tu les appelle sont peut-être des égrégores que tu "élimines" durant tes voyage astraux. Ca expliquerais pourquoi ça va mieux ensuite.
Enfin, ce n'est qu'une hypothèse bien sur mais, ca me paraît logique vu comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://fandejeuxvideos.xooit.be/index.php
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Mer 30 Jan - 9:46

Oui Jundow, c'est exactement ça, enfin, non, ce sont des golems créé par mes propres angoissent, peurs etc ... ces golems peuvent être créé par la colère etc
ça fait des mois que je le dis, nous sommes des créateur, la pensée creatrice existe mais pas seulement quand on travail dessus, nous créons tous inconsciemment un tas de choses. L'inconscient est plus grand créateur que le conscient et en éliminant ces égrégores ou golems dans l'astral, nous améliorons notre vie. En général, les paralysie du sommeil avec sortie partiel du corps se manifeste a des moment clé de ma vie, choix a faire, changement important etc ... du coup, angoisses, craintes etc = golems que je dois éliminer. Rêves, cauchemars etc ... mais tout cela me permet de comprendre et de faire le nécessaire afin de réussir a avancer. Parfois ce qui parait mauvais peut cacher du bien ... et vice et versa ...

Quand notre inconscient créé des égrégores ou golems "négatifs", on peut comparer ça a un auto envoutement et la plupart des entités négatives qui nous parasites, sont NOS créations.
La magie, c'est aussi la création d’égrégores ou golems, mais de façon consciente etc ... le fait de croire que 'on est envouté créé un golems ou attire un égrégore et si on n’était pas envouter, on le devient ... le fait de croire en Dieu, alimente un égrégore .... etc

et quand d'autre, en paralysie appelle "jesus", "dieu" etc pour le sauver d'un démon .. ils appellent un égrégore pour éliminer un golem .... ça alimente encore un égrégore.

Pa simple hein !

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
focusrite
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Jeu 2 Oct - 0:24

Hello,
Merci pour cet article, cela explique tellement de choses.
- Dans la clarification de l'espace, c'est à dire la purification d'un lieu. Il y a ce que je nomme 'les formes pensées'. Ce sont des masses 'gluantes' qui restent dans un lieu clôt. Par exemple: un homme se tenait toujours là et il broyait du noir. Du coup à cet emplacement apparaît une ‘forme pensée’. Ce qui correspond à un golem selon ce qui est cité plus haut ? Ceci empêche le lieu de vibrer, je le  nettoie avec mon cristal de roche. C'est très fatigant mais je ne garde jamais aucunes séquelles. Contrairement au magnétisme ou il faut toujours se vider ici c'est juste de la fatigue. Ces 'formes pensées' ne supportent pas le vent, certains bruits, elles sont toujours à l'intérieur.
- Ces derniers temps j'ai la chance de suivre des séances de méditation avec une magnétiseuse. Ce qui est intéressant c'est qu'elle travaille individuellement sur nous pendant la médite. Du coup je n'ai qu'à penser à un golem qui me turlupine, je le fais remonter et elle n'a plus qu'à l'enlever. L'autre jour elle m'a enlevée un énorme serpent. Il est sorti par le chakra de la gorge. Sur le coup je ne voyais pas trop ce que cela voulait signifier. Mais en y réfléchissant j'ai compris. C'était une de mes addictions qui me pourrit la vie. Trop tôt pour dire si c'est guérit mais je me rappelle l'avoir bien imaginée en début de médite. Je sais que cette addiction c'est visualisée sous la forme de ce serpent. Voilà comment je me nettoie, grâce aux médites. Parfois si c’est trop fort, il faut se faire aider.
ps: mais non je ne suis pas ‘zinzin’  smile                   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Jeu 2 Oct - 17:02

Bonjour Focusrite,

La purification d'un lieu que tu appelles les "formes pensées" ne seraient-elles pas plutôt la "mémoire" des lieux ??

Par contre, s'il t'étais possible d'écrire sans agrandir les caractères ça serait sympa  wink


kukai
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Jeu 2 Oct - 17:11

Bonjour,
Non, je pense que le mot 'mémoire' des lieux correspond plutôt à ce que la matière garde. Par exemple les murs d'une maison, une maison construite sur un cimetière... Lorsque l'on me l'a appris c'est avec l'expression 'formes pensées'. Je trouve que c'est différent car ici il s'agit de formes créées avec la pensée. La différence est assez subtile la mémoire des lieux correspondrai plus à l'ensemble et la forme pensée à un élément de cet ensemble. La forme pensée est créée par l'homme de son vivant, je la visualise sous la forme d'une masse qui ne vibre pas, un nuage repoussant et gluant qui stagne à un endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Avidae Lupus
Petit Scarabé
Petit Scarabé
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Jeu 2 Oct - 22:51

Mais dans ce cas j'ai une question, si le sentiment amoureux par exemple est un golem, et que lorsqu'il est partagé il devient un égrégore, égrégore de votre relation avec l'être aimé, alors faut-il se libérer de cet égrégore ? Et donc faire en sorte de ne plus être amoureux ? Puisque par définition l'égrégore est négatif. Est-ce de l'amour, ou n'est-ce qu'un égrégore qui se goinfre... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 0:09

Bonsoir,

Avidae Lupus a écrit:
Mais dans ce cas j'ai une question, si le sentiment amoureux par exemple est un golem, et que lorsqu'il est partagé il devient un égrégore, égrégore de votre relation avec l'être aimé, alors faut-il se libérer de cet égrégore ? Et donc faire en sorte de ne plus être amoureux ? Puisque par définition l'égrégore est négatif. Est-ce de l'amour, ou n'est-ce qu'un égrégore qui se goinfre... ?

Il ne faut pas tomber non plus dans l’excès, car on ne vit plus. Pour créer un égrégore "qui tienne", une pensée ne suffit heureusement pas, par contre si on a la rage contre quelqu'un, si cette rage est très forte, si cette rage est de la haine, les bases d'un égrégore sont là. Après, pour qu'il aille sur cette personne, il ne suffit pas de créer un égrégore, il faut aussi l'envoyer et pour le diriger il faut une certaine force qui n'est pas permise à tout le monde, sinon, le nombres d'égrégores qu'on aurait sur soi !!!!

Il ne faut pas perdre de vue qu'un égrégore est une forme pensée ou champ énergétique construit par un groupe de personne ayant la même intention, mais certaines personnes dans certain cas de leur vie peuvent en créer un, et suivant l'état de la personne dans ce moment là, l'égrégore peut être fort, voire très fort.

kukai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 0:14

Bonsoir,

focusrite a écrit:
Bonjour,
Non, je pense que le mot 'mémoire' des lieux correspond plutôt à ce que la matière garde. Par exemple les murs d'une maison, une maison construite sur un cimetière... Lorsque l'on me l'a appris c'est avec l'expression 'formes pensées'. Je trouve que c'est différent car ici il s'agit de formes créées avec la pensée. La différence est assez subtile la mémoire des lieux correspondrai plus à l'ensemble et la forme pensée à un élément de cet ensemble. La forme pensée est créée par l'homme de son vivant, je la visualise sous la forme d'une masse qui ne vibre pas, un nuage repoussant et gluant qui stagne à un endroit.

D'accord, j'ai mieux compris ce que tu voulais dire. Dans ce cas là, on appelle ça, dans le domaine de la radionique à des "ondes collantes".

Pardon pour ma mauvaise compréhension.

kukai
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 8:46

Bonjour KuKai
"Ondes collantes", je n'ai jamais entendu cette expression. C'est pas mal et synonyme de 'formes pensées' dans mon cas. Pourquoi un égrégore est t'il négatif, je ne trouve pas que le fait d'être amoureux le soit. Evidement si l'un des deux ne l'est pas et que l'autre fait de la magie, cela peut devenir de l'envoutement. Par ailleurs nous sommes tous reliés, une simple pensée doit logiquement créer un égrégore. De moindre puissance mais un égrégore tout de même. Sujet très intéressant, ce que j'aimerai comprendre maintenant c'est comment fait-on pour le manipuler ? Dans le cas d'un petit égrégore par exemple celui d'être amoureux secrètement d'une femme. Puis-je le visualiser, lui demander d'apparaître et le détruire de la même façon que je détruis une forme pensée. Mais étant toujours amoureux, je ne pourrai sans doute pas le détruire car recréé immédiatement.


KuKai, je te joins un positive égrégore !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 10:44

Bonjour Focusrite,

Non, tous les égrégores n'ont pas une base négatives, ils y en a qui sont positif, heureusement. Effectivement, deux amoureux ne peuvent que créer un égrégore positif qui les relira encore plus fort suivant l'amour qu'ils se portent. Cet égrégore qu'ils auront créer pourra devenir tellement fort que l'un pourra savoir à l'avance ce que l'autre veut et vice versa. On dira alors qu'un lien fort les unis.

Mais si l'un ou l'autre faute, c'est égrégore positif qu'ils avaient créer "sautera", et suivant comment l'autre percevra cette faute, une haine profonde, peut-être même viscérale peut se créer à la place de l'amour existant. Il y aura escalade, séparation, garde d'enfant s'il y en a, procès, pension alimentaire, l'égrégore peut grossir, va grossir, et va  "empoisonner" la vie de ces deux personnes en rejaillissant sur les enfants, car malheureusement l'humain est plus apte à créer du négatif que du positif.

Tout ça n'est pas simple, et ce genre de cas il y en a malheureusement des milliers. Quand à savoir comment "diriger" un égrégore, si cela se passe entre deux personnes, voir comme c'est décrit ci-dessus, pour les autres cas, tel comment créer un égrégore et le diriger sur une personne, ce forum n'est pas fait pour que je l'explique, quand à annuler un égrégore qu'une tierce personne a lancer contre soi et qui nous pourrit la vie, si tu lis bien le forum, je l'ai déjà écrit, pas en parlant d'égrégore mais d'autre chose.


kukai
Revenir en haut Aller en bas
Avidae Lupus
Petit Scarabé
Petit Scarabé
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 15:56

Bonjour Kukai et Focusrite,

Merci pour ces éclaircissements. Donc un égrégore n'est pas toujours négatif. Je le pensais, car comme il était présenté dans le sujet, demandeur d'énergie et auprès duquel vous pouvez contracter des dettes pour les bienfaits qu'il vous apporte, j'en ai déduis que cela ne pouvait être que négatif, comme tout ce qui nous emprisonne et nous met en dépendance, que la prison soit dorée ou non. Mais dans ce cas je trouvais cela particulièrement cruel, puisque l'on ne peut pas échapper aux égrégores dans notre vie quotidienne, cela aurait été donc une fatalité lourde à porter en effet ! Tant mieux, il ne sert donc à rien de se battre contre tous nos égrégores. 
Le terme de lien dans le cas d'un égrégore positif, comme celui d'un amour partagé, me parle plus. Un lien se nourrit, s'entretient, se renforce, c'est bien cela qu'il y a entre des personnes qui s'apprécient ou s'aiment. Et cela n'est en rien négatif, il procure du bien-être, un sentiment de confiance, et il tient chaud au cœur ! Alors oui c'est peut-être la "facilité", mais un bonheur qui ne fait pas de mal à autrui, je ne vois pas pourquoi on en serait redevable. 

Pour se débarrasser d'un égrégore, je ne connais pas le moyen, en revanche je sais qu'il y a des techniques et des gens qui peuvent nous aider à les faire disparaître. Comme ce que l'on pourrait appeler nos habitudes, nos automatismes, nos propres cercles vicieux dont on arrive pas à sortir, qui finissent par nous faire perdre de vue qui nous sommes réellement et ce que nous voulons pour nous-même. 

En revanche dès que cela affecte une autre personne, je ne pense pas que l'on doive intervenir, pardonnez-moi le terme mais cela s'apparente alors à de la magie noire ou de l'envoûtement effectivement, et ce n'est pas souhaitable. Je rejoins Kukai sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 18:15

Bonsoir,

J'ai oublié de dire aussi plus on est heureux, plus on doit le cacher, ce qui rejoint le proverbe qui dit : "pour vivre heureux, vivons caché", car vivre heureux attire la méchanceté, l'envie, la jalousie, etc ...

kukai
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Ven 3 Oct - 23:32

Merci Kukail et à Avidae Lupus loin de moi l’envie de faire une quelle conque magie, je vous rassure je suis dans votre camp ! Je comprends mieux le concept d’égrégore ; j’ai besoins de temps pour analyser tout cela. Mais je pense que l’important dans les égrégores c’est justement de ne surtout pas être trop ‘parano’. Il faut savoir faire attention à garder une distance. Savoir s’en détacher ne pas trop y penser. Pour moi c’est nouveau mais je vois là une façon de me corriger, ce qui explique ma curiosité : MAIS : Chaque choses en son temps et un temps pour chaque choses. Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Avidae Lupus
Petit Scarabé
Petit Scarabé
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 6 Oct - 13:47

"Pour vivre heureux, vivons cachés". C'est amusant, car en effet je me suis fait la réflexion, au niveau même subtile, sans le montrer, comme si certaines personnes sentaient chez vous un équilibre que vous avez, ou vers lequel vous approchez de plus en plus, et elles qui sont au contraire dans une démarche inverse ou que sais-je, vous renvoient du négatif pour ça. 
 Je parle de n'importe qui, quelqu'un dans la rue ou croisé dans un magasin. Je ne pense pas que ce soit conscient, mais ils sentent quelque-chose chez vous qui les rend agressifs. Loin de moi l'idée de dire que j'ai atteint un niveau de sagesse et d'harmonie absolue, mais plus les années passent, plus j'évolue, plus je m'éveille, plus je ressens cette hostilité parfois. Assez rarement fort heureusement, mais quand je la perçois, cela m'interpelle. 

Le côté "Il ou elle m'énerve avec son bonheur !", est une phrase courante, et je n'ai jamais compris pourquoi. Je vois quelqu'un d'heureux, je me dis que j'aimerais être heureux moi aussi, mais je ne lui reproche pas son bonheur, au contraire. Les gens heureux m'attirent, ils me font du bien, surtout si je vais mal. La jalousie est quelque-chose qui est malheureusement très répandue, acceptée, et vécue comme normale pour beaucoup. Lorsque l'on réalise que nos pensées et nos mots peuvent avoir une influence, des conséquences, on se rend compte à quel point ces sentiments de jalousie, d'envie, de méchanceté sont néfastes.  

Ne t'en fais pas Focusrite, on doit tous passer par là, lorsque l'on apprend quelque-chose de nouveau, le temps de le comprendre et de l'intégrer on passe par toutes sortes de questionnements. Surtout dans ce domaine, qui sort de notre conception culturelle et sociale du Monde. J'ai mis plusieurs mois, parfois plusieurs années à intégrer certaines informations, à les comprendre vraiment, et j'ai encore beaucoup à apprendre. Le chemin est long, mais sa longueur est nécessaire, car c'est dans la durée même que tu apprends. Certaines choses ne peuvent pas être apprises en quelques jours, et la manière dont nous les apprenons est propre à chacun. 

 Dans notre époque du tout tout de suite, où la patience est vécue comme une tare... et une perte de temps..., la quête personnelle qui se fait en plus que quelques mois ou quelques séances de coaching a perdu de son attrait. C'est pour cela qu'il est nécessaire de prendre un peu de distance avec notre mode de fonctionnement habituel, pour être capable de se mettre sur un autre rythme que celui de la société qui nous entoure, c'est là que le travail commence. Après je ne dis pas ça pour toi, je ne sais absolument pas où tu en es, et je n'ai certainement pas les capacité à en juger Wink .  

Je suis comme toi, j'apprends au sujet des égrégores. En effet, ne pas être parano non plus. En fait c'est comme tout, à partir du moment où tu vas dans un extrême ou un autre, tu fais fausse route, car tout se trouve au milieu, les extrêmes ne sont jamais bon, ils ne sont là que pour permettre à ce milieu d'exister, mais ne sont certainement pas la bonne réponse. Trouve l'équilibre, trouve se qui unit et tu auras le bon chemin, c'est une formulation qui me parle, que je trouve juste et censée.
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 6 Oct - 15:22

Bonjour,


Caché ?
Personnellement je trouve ce dicton égoïste. Je ne sais plus qui à dit cela, mais ce 'dictoteur' n'était surement pas heureux. D’ailleurs n’est-ce pas plutôt ’vivons bien vivons cachés’ ?
La joie est propice à la vie et aux jolies rides (me !)
Evidement que le regard des autres est égrégore, ce qui peut être très dur à supporter pour quelqu’un d’heureux. A moins d’être un imbécile heureux ! Là c’est plus simple. J’y ai mis du temps avant de m’apercevoir qu’en fait mon chemin se devait d’être heureux et communicatif. C’est mon parcourt spirituel. Reste à trouver les valeurs de chacun. Une fois trouvées, il y a toujours un retour. Ce qui compte pour moi c’est d’être attentif à ceux que j’aime, mes proches, ceux que je croise dans la rue, mes ennemis, ceux qui m’ont fait mal, ceux que j’ai pu blaisser, ceux que je critique et tout ce qui vibre. Ca marche bien pour moi et c’est dingue aujourd’hui j’aime même la tristesse ! Suis-je un imbécile ? Je l’espère !.
Allez un petit texte qui n’est pas de moi :
‘Ce que je respecte, c’est la démarche authentique
Les gens vrais, les gens simples avec une éthique.
lucides et qui agissent avant que ça vire au pathétique
Cash dans la démarche authentique…’ cd notre dame des landes
Longue vie à  toi Avidae Lupus. blup
Revenir en haut Aller en bas
Avidae Lupus
Petit Scarabé
Petit Scarabé
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 6 Oct - 15:59

Bien merci Focusrite, c'est toujours bon à prendre Wink

Je pense que Kukai disait cela plus dans le sens de ne pas étaler son bonheur, pas dans de vivre reclus, sans échanger avec son voisin, en gardant jalousement son bonheur. Ne pas trop montrer que tu es heureux et pas à tout le monde, sans pour autant jouer la comédie, simplement garder une retenue, et certaines choses pour toi. Il y aussi certains cas, où montrer ton bonheur serait tout simplement cruel vis a vis d'une personne qui est dans la détresse, qui pourrait selon sa personnalité en devenir jalouse, aigrie, triste, ou en colère.
En tout cas, c'est dans ce sens que je l'entends. Ce n'est pas de l'égoïsme, c'est de la parcimonie. 

Pour le reste, je suis d'accord avec toi, ton mode de fonctionnement est tout à ton honneur.
Revenir en haut Aller en bas
focusrite
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: Les égrégores   Lun 6 Oct - 17:16

Je ne critiquais pas KuKai, je ne me le permettrai pas.  Je parlais du dicton, de son auteur et de mon intérêt à communiquer des choses positives. Si quelqu'un pleure en face de moi je ne vais pas me mettre à rire ou à pleurer. Je suis alors attentif et respectueux. C’est important de toujours chercher à positiver. Et ce même si je suis loin d’être parfait, fort heureusement. J’essaye de ‘télépathiquer du positif’. Mais je sais aussi m’enfermer dans ma bulle si je ne vais pas bien. Et dans ce cas là je ne ‘télépathique’ rien du tout’.
Ce qui est yin a toujours son yang, ils le savent bien ceux qui pratiquent la voie du tao.  Tant de bonheur = tant de tristesse, tout est dans l’équilibre, la kénose.
Ps : heu ! ça existe ‘télépathiquer’ ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les égrégores   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les égrégores
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Info] Les égrégores et la création.
» [Help] Question sur les égrégores.
» [Help] Égrégores.
» Les égrégores
» [Help] La création d'égrégores / de familier psychique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Spiritualité, ésotérisme :: Ésotérisme en general-
Sauter vers: