Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L' aura et l'effet Kirlian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: L' aura et l'effet Kirlian   Ven 5 Fév - 17:39

L' aura et l'effet Kirlian

L'effet Kirlian nous dévoile un monde fascinant de beauté, aux confins de la science et de la parapsychologie.Et si nous avions, parallèlement a notre corps physique, un " corps spirituel " ? La question reste ouverte. Personne, pas même les scientifiques de haut niveau qui étudient quotidiennement les photographies dues a l'effet Kirlian, n'est capable de dire exactement ce qu'elles produisent.
Une chose est certaine : Semyon et Valentina Kirlian passeront a la postérité comme, avant eux, Volta, Ampere ou les Curie. Ils ont ouvert sur le monde du vivant une étrange fenêtre, qui relie les plus anciennes croyances aux acquis de la science moderne. Une fenêtre qu'on ne refermera qu'une fois l'explication de l'effet Kirlian acquise.

L' aura religieuse

Dans les cultes et religion l'Aura désignait la lumière qui entourait la tête des êtres solaires dotés de la lumière divine. Cette lumière est composée d'une Auréole pour le corps, du Nimbe pour la tête formant ainsi l'Aura de l'être qui reçoit la lumière divine et l'irradie autour de lui. Nimbe ou Auréole indique donc la sainteté, la sacralité, la lumière spirituelle ou mieux encore l'irradiation de la lumière surnaturelle, l'expansion hors de son corps de ce centre d'énergie spirituelle qu'est censée être l'âme de l'individu, car après tout, il semble que tous les êtres vivants irradient cette lumière.

Aux Indes, l'école du Tentra, considère que l'homme, en tant qu'incarnation de son âme {Jiva} est représenté par un halo d'énergie d'un bleu clair lumineux. La plupart des Yogis décrivent le Nirvi-Kalpa Samadhi {état de méditation profonde} comme s'accompagnant de la vision de ce bleu lumineux. Le corps humain émettrait donc une empreinte énergétique que l'on appelle Aura.

Dans le Chi Kung, Yoga chinois de l'énergie, les pratiquants ont réussi à prouver, au cours de leurs expériences, qu'ils émettaient des radiations plus fortes que le commun des mortels.

Tous les mystiques de la terre attestent qu’ils observent un halo lumineux autour de la tête des gens, mais il n’est pas nécessaire d’être un illuminé pour voir l’aura.

L'aura des scientifiques

Nous sommes tous entourés d’un champ d’énergie magnétique et tous nous avons un jour ou l’autre vu cette “ aura ” émaner des autres, ou en avons du moins ressenti les effets. Malheureusement, la plupart des gens ne prêtent guère attention à ce genre d’expérience, ou ils l’interprètent mal. Tout un chacun peut y arriver, car il n’y a rien de mystérieux là-dedans. Il suffit de demeurer attentif aux expériences que vous ferez bientôt et de ne pas les rejeter d’emblée. Si vous faites preuve d’ouverture d’esprit et de persévérance tout en consacrant un peu de temps à vous entraîner, vous parviendrez avant longtemps à détecter l’aura.

D'un autre côté, vous pouvez aussi voir des auras si vous avez une migraine, une certaine forme d'épilepsie ou d'autres troubles visuels ou neurologiques. La plupart des exercices d'entraînement à la visualisation d'auras consistent à fixer des yeux un objet placé contre un fond blanc dans une salle sombre. Ce que l'on voit alors est le produit d'une fatigue de la rétine et d'autres phénomènes naturels de perception, et non pas le fruit de pouvoirs psychiques. Un phénomène similaire se produit lorsqu'on fixe certaines images. Lorsqu'il regarde un objet coloré, par exemple, l'oeil ne transmet pas au cerveau une série continue d'images identiques. Le cerveau lui-même fournit une part importante de la perception visuelle. En un mot, même si on peut percevoir des auras, il ne s'agit pas là d'une preuve qu'il existe dans le monde physique ou surnaturel un champ d'énergie qui y est associé.

La découverte


Tout commence en 1939, quand un jeune ingénieur électricien, Semyon Kirlian, est appelé dans un laboratoire de rasnodar, au nord du Caucase, pour y réparer un appareil d'électrothérapie. En laissant, par accident, traîner sa main près d'une électrode, il reçoit une petite décharge et aperçoit une sorte d'éclair. Kirlian alors se demande ce qui arriverait s'il plaçait une plaque photographique entre sa main et l'étincelle.

Au développement, une image flamboyante de ses doigts apparaît. Un peu comme une vapeur constellée de points lumineux et d'éclairs. Le jeune ingénieur recommence l'expérience plusieurs fois. L'effet se reproduit. Par contre, s'il tente de " photographier " des objets inertes, Kirlian n'obtient aucune image.

Fascine par sa découverte, Kirlian entreprend de construire, dans le minuscule deux-pièces qui lui sert d'appartement, une machine qui créerait des champs électriques a haute fréquence, avec une oscillation de deux cent mille étincelles par seconde entre deux électrodes. Tous ses loisirs sont consacres a ses recherches. Bientôt, sa femme le seconde en permanence. Semyon Kirlian devient vite un spécialiste de la photographie sous haute tension. Il conçoit une visionneuse spéciale, qui permet même d'observer son fameux " effet " en direct, sans pellicule ni émulsion sensible.

Et, toujours, apparaît autour de ses doigts, de ses mains ou de n'importe quelle partie du corps soumise a l'effet électrique, une magnifique pyrotechnie, aux couleurs plus chaudes les unes que les autres, et dont les photographies attestent l'étrangeté.

L' Effet Kirlian

Tout objet vivant soumis a une décharge a haute fréquence produit de telles images. Mais avec des intensités différentes. Alors que ses travaux commençaient a lui apporter une certaine notoriété, Kirlian voulait toujours impressionner ses visiteurs. Un jour, pour une personnalité de marque, il peaufine sa démonstration. Pourtant, rien de très net ne se produit. L'ingénieur démonte sa machine, refait des essais. En vain. Avec Valentina, sa femme, l'image est par contre d'une extrême netteté. Kirlian est perplexe. Le lendemain, il croit avoir trouve : la veille, il couvait une grippe particulièrement forte. La photographie le " savait " avant lui. Une nouvelle piste s'offrait a ses recherches : peut-être serait-il possible de prévoir, grâce a l'effet produit par la photographie a haute tension, les maladies d'un sujet.

La photographie Kirlian est le résultat d'un cliché pris par exposition à un champ de haute fréquence. Sur une plaque conductrice, qui fait électrode, on pose l'émulsion photographique, gélatine au-dessus, puis l'objet, relié à un fil électrique (masse). On met le contact, selon un temps qui varie en fonction de la sensibilité de l'émulsion photographique et on développe. Ces appareils présentent plusieurs dangers : le premier est que si l'on arrivait à diagnostiquer une maladie à son début, humoristiquement, il n'y aura plus besoin de livres ; le second, l'appareil doit bien être çoncu pour éviter tout accident ; le troisième, il fait dépenser de l'argent à ceux qui n'en ont pas l'utilité.Cela vaut quelques deux cent à trois cent dollars aux Etats Unis.

Peux-t-on percevoir l' aura ?

En temps normal, les auras ne seraient visibles que pour certaines personnes dotées d'un pouvoir psychique spécial. Toutefois, avec un peu d'entraînement, ou grâce à des Lunettes à Auras équipées d'un filtre au "bromure de pinacyanole" (disponibles dans toute bonne boutique Nouvel-Âge), tout le monde pourrait voir des auras.

La couleur

La notion de la santé se réflétant dans l'aura est populaire parmi les vrais croyants. Mais quelle couleur indique quel état? Il n'y a pas consensus sur la signification des couleurs.Certains "voyants" prétendent que les couleurs spécifiques de l'aura ont une signification particulière. Edgar Cayce, par exemple, définit sept couleurs spécifiques et associe à chacune d'elles une note de la gamme, une planète du système solaire, et certains problèmes de santé.
Selon les Yogis, les Auras auraient différentes couleurs qu'ils interprètent de la manière suivante : Blanc : vitalité, santé. Grise : dépression. Noire : neurasthénie, tristesse. Bleu clair : fatigue, sénilité. Rouge foncé : colère. Violet foncé : cerveau et système nerveux affaiblis.


Pour vous amuser.

La couleur bleue est la couleur de la communication.
Vous avez des facilités d'apprentissage à tous les niveaux.
Vous savez écouter les autres avec intuition et empathie.

La couleur violette au-dessus de votre tête, représente une profonde compréhension spirituelle. Elle signifie l'expérience que vous avez de vous-mêmes maintenant : mystique, capacité d'unification intime entre vous et votre environnement, sens d'unité. Vous attirez vers vous tout ce que vous désirez par votre faculté de fusion entre vous-même et l'objet.
Vous pouvez agir sur la réalité par la pensée.

La couleur verte désigne le rayonnement de l'énergie de la guérison; elle est probablement perçue ou ressentie par les autres autour de vous.
La personne émettrice de cette vibration, a la volonté de s'enrichir dans les domaines culturels, éducatives et physiques.

Différentes théories

Différentes théories ont surgies. Elles reposent sur des données physiques comme l'effet Corona, l'ionisation de l'air, l'humidité des corps, l'énergie du corps subtil, etc.... Chacune de ces théories est incomplète pour justifier la totalité des phénomènes constatés.

Sur le corps, il s'agirait d'énergie subtile. L'existence de cette énergie subtile, que les occultistes appellent "corps éthérique" a été mise en évidence. Mais qu'en est-il lorsque l'effet Kirlian se produit aussi sur des corps morts ?
Des expériences menées sur des plantes et sur l'être humain ont permet de déceler des anomalies,notamment pour des endroits malades ou en manque de vitalité. D'où des essais pour diagnostiquer les problèmes. D'autre part des paramètres comme le voltage, la pulsation électrique, le temps d'exposition, les pressions, la pellicule et l'appareil lui-même modifient les résultats.
Le Docteur Mandel plus tard a mis au point un appareil (Vega M.E.TD 101) breveté permettant la photographie sous haute fréquence des extrémités (mains, pieds...). Les photos ainsi obtenues mettaient en évidence un champ énergétique entourant les extrémités ainsi exposées. Ces photographies étaient sensées représenter la situation énergétique du patient, en rapport avec les données traditionnelles, telles que celles de l'acupuncture. Celà a donné la norme Mandel en Allemagne. De même que l'on trouve la norme Milhomens au Brésil et la norme Ambrosini en Italie. Ces normes sont des normes d'interprétation.

Les esprits sceptiques (extraits) publié dans Science et pseudo-sciences
N°212 - novembre-décembre 1994

Les esprits sceptiques n'en restent pas moins sceptiques. Selon eux, puisque l' expérience de l'effet ne peut pas être scientifiquement répétée dans de strictes conditions d'expérimentation, en laboratoire, elle ne relève pas de la science. Il est certain que les variations de l'aura en fonction de la santé ou des émotions du sujet ne facilitent pas l'étude de celle-ci. De même, d'autres ont invoque la sueur des Kirlian, ou la vétuste initiale de leur matériel pour expliquer les changements constatés dans les photographies.

La réalité est beaucoup plus simple... et tout aussi poétique, car l'explication scientifique, rationnelle, est elle-même porteuse de rêve, d'imaginaire et, donc, de poésie: ce que vous visualisez sur le papier ou le film photographique, c'est tout simplement la multitude d'aigrettes lumineuses provoquée par ionisation de l'air. Cette ionisation relève de la même explication que la foudre, les aigrettes qui courent parfois sur les pylônes électriques ou les... feux de Saint-Elme : simple avalanche d'électrons provoquée par la différence de potentiel entre la plaque chargée à très haute tension et l'objet visualisé, main, feuille, ciseaux, clé, etc.

En effet, la forme, l'intensité, la position des aigrettes dépend d'une telle quantité de facteurs aléatoires que l'on peut véritablement parler de hasard. Citons notamment, sans prétendre être exhaustif: température, pression de la main sur le papier, humidité de l'air et de la peau, cette dernière variant fortement en fonction de l'état de santé et d'émotivité de l'individu, sans qu'on puisse découvrir la moindre corrélation entre l'intensité et la forme de la couronne et l'état psychique ou physique du " cobaye ". Encore moins, bien sûr, y voir un quelconque signe d'une maladie répertoriée, à l'instar d'un scanner ou d'une IRM du pauvre!



Source : http://www.outre-vie.com/contacter/inconscient/aurajdc.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
 
L' aura et l'effet Kirlian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' aura et l'effet Kirlian
» EFFET KIRLIAN
» Effet Kirlian
» Les auras ?
» voir son Aura..... photo Kirlian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Développement personnel :: Techniques de visualisation-
Sauter vers: