Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le raisin sur l'épine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   Jeu 29 Sep - 10:13

Dire que la sphère est une surface est une abstraction bidimensionnelle d'un objet tridimensionne

Groupe sujet
du second verbe être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   Jeu 29 Sep - 10:22

hokmah a écrit:
Dire que la sphère est une surface est une abstraction bidimensionnelle d'un objet tridimensionne

Groupe sujet
du second verbe être.

chiure de mouche sur une vitre claire ? (Tu as vu ? j'ai mis un salvateur point d'intérrogation ! cool...)
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   Jeu 29 Sep - 10:53

Nous sommes tous plus ou moins normatifs selon des niveaux silencieux, non verbaux et il est clair que parvenir a faire exactement coïncider verbalement ces champs non verbaux avec l'autre est une entreprise difficile et source d'incompréhension, de confusion du simple fait que si je t'étais identique (de façon aristotélicienne) je serais toi. En ce sens nous aurions fusionné dans le grand tout par abolition de nos singularités évanouies. Nous serions devenu le tiers exclu a tout couple, qui peut s'exprimer arithmétiquement 1+1=3 et qui est souvent ignoré d'où des discussions qui peuvent durer des lustres.

Faire simple... c'est ce que le monde fait tout les jours.... pourquoi se lamenter sur les résultats alors ?

Au sujet du "plantage" d'Einstein a-t-il dit un jour Voici le Livre indépassable de la Physique, c'est Dieu qui me l'a dicté ? Ayant bouleversé lui même notre vision du monde je le pense très conscient de ne pas avoir écrit un livre sur la fin de la Physique.

La théorie des cordes qui est en gestation produira peut être des bouleversements dans notre prochaine vision du monde... on ne peut que constater la fertilité du doute scientifique qui à l'avantage d'utiliser une symbolique sémiotique acceptée comme langage universel par la communauté des chercheurs ce qui est loin d'être le cas dès que deux personne lambda échange des mots ou des idées qui ne sont clairs qu'au locuteur lui même. great
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   Jeu 29 Sep - 11:05

''Nous sommes tous plus ou moins normatifs selon des niveaux silencieux, non verbaux et il est clair que parvenir a faire exactement coïncider verbalement ces champs non verbaux avec l'autre est une entreprise difficile et source d'incompréhension, de confusion du simple fait que si je t'étais identique (de façon aristotélicienne) je serais toi. En ce sens nous aurions fusionné dans le grand tout par abolition de nos singularités évanouies. Nous serions devenu le tiers exclu a tout couple, qui peut s'exprimer arithmétiquement 1+1=3 et qui est souvent ignoré d'où des discussions qui peuvent durer des lustres.''

En Français qu'est-ce que ce ''verbiage'' pseudo scientifique donne ? (Tu as vu le point d’interrogation ?) Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. J'ai un QI de 160 et je dois lire et relire à la loupe pour comprendre que ce que tu as écris plus haut ne veut absolument rien dire. C'est comme le jet d'encre d'une seiche: il cache l'animal qui fuit. Tu cache la vacuité de ta vie spirituelle derrière le jet d'encre de tes mots.

''Faire simple... c'est ce que le monde fait tout les jours.... pourquoi se lamenter sur les résultats alors ? ''

Franchement je n'ai jamais eu l'impression que le monde faisait simple. Il fait simpliste mais la simplicité ce n'est pas celà.

''Au sujet du "plantage" d'Einstein a-t-il dit un jour Voici le Livre indépassable de la Physique, c'est Dieu qui me l'a dicté ? Ayant bouleversé lui même notre vision du monde je le pense très conscient de ne pas avoir écrit un livre sur la fin de la Physique.''

Une particule a été chronométrée plus vite que la lumière ! Impossible selon Albert et pourtant...et si cela voulait dire que nous ne savons pas tout ? peut-être même que Dieu existe ? Fou ! Non ?

La théorie des cordes n'a rien à voir avec la vitesse supra-luminique constatée d'une particule.


Dernière édition par satnam le Jeu 29 Sep - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   Jeu 29 Sep - 11:13

satnam a écrit:
hokmah a écrit:
Dire que la sphère est une surface est une abstraction bidimensionnelle d'un objet tridimensionne

Groupe sujet
du second verbe être.

chiure de mouche sur une vitre claire ? (Tu as vu ? j'ai mis un salvateur point d'intérrogation ! cool...)

A l'analyse microscopique la chiure de mouche aura peut être la même importance que la moisissure trouvée sur de vielles godasses par un certain Alexander Fleming, découvreur en 1928 de la pénicilline.

"Le diable se cache dans les détails"

Je n'ai d'autre part rien d'autre que mon cerveau que je sais, au demeurant capable, dans des états modifié de conscience, me faire goûter à l'ineffable, au numineux... appelle le comme tu veux tout en sachant que cette expérience m'est propre et naturellement indicible car interdit de formulation... ce qui au passage clôt sagement des discussions qui pourraient durer des lustres car je les sais inutiles et vaines. Principe de réalité.

"Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas"Matthieu 24-35
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   Jeu 29 Sep - 11:34

''A l'analyse microscopique la chiure de mouche aura peut être la même importance que la moisissure trouvée sur de vielles godasses par un certain Alexander Fleming, découvreur en 1928 de la pénicilline.''

Sympa comme anecdote ! sympa mais fausse: La moisissure en question n'a pas été découverte sur les semelles de vieilles chaussures mais dans une boite de pietri où Fleming cultivait des staphylocoques... ''Je n'ai d'autre part rien d'autre que mon cerveau que je sais, au demeurant capable, dans des états modifié de conscience, me faire goûter à l'ineffable, au numineux... appelle le comme tu veux tout en sachant que cette expérience m'est propre et naturellement indicible car interdit de formulation... ce qui au passage clôt sagement des discussions qui pourraient durer des lustres car je les sais inutiles et vaines. Principe de réalité.

"Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas"Matthieu 24-35''


Voilà que tu cite Jésus dans l’évangile de Matthieu ? rappelle moi qui se moquait de mes citations me qualifiant de perroquet stérile ?

Pour ce qui concerne le caractère sacré de tes états modifiés de conscience je n'en doute pas, raconte nous et parle nous de cet amour sacré (Donc Divin) cela m'intéresse plus que les scientifiques, philosophes et auteurs de science fiction que tu cite habituellement en référence.

''Tu reconnaîtra l'arbre à son fruit.''

Où cache-tu ces trésors d'amour et de compassion que le caractère numineux de tes états de conscience modifiée n'ont pas manqués de te faire découvrir en toi ? les garde tu pour toi seul pour mieux nous gratifier de la malignité (malice ?, je ne sais pas, je ne sais plus !) de tes habituelles interventions ?

Quand d'autres, comme sourire intérieur (par exemple) ou ma petite personne, mais pas seulement, faisons le partage de ce caractère sacré (numineux) trouvé dans le quotidien de nos méditations tu t'en gausse allègrement tournant nos partages en dérision.

Par contre pour ce qui concerne tes ''méditations'' sacrées (numineuses) elles sont légitimes, propres (dans le sens de personnelles) et indicibles. Pourrais-tu faire monter au niveau de tes manifestations sociales l'indicible de tes méditations ? Cela tomberait bien, sur un forum traitant de spiritualité...Partage l'Amour que le sacré te donne et pas seulement les flèches de ton intelligence...Ah...quand on est un esprit fort !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le raisin sur l'épine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le raisin sur l'épine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le raisin sur l'épine.
» l'Aubépine
» la couronne d'épine
» La Cure de Raisin
» Aubépine / Spern Gwenn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: Les citations et Personnages Célèbres-
Sauter vers: