Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le poisson devenu toxique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Le poisson devenu toxique.   Ven 18 Déc - 11:17

Le poisson devenu toxique

A la fin d’une journée d’été, qu’il est agréable de flâner le long d’un quai alors que les pêcheurs remontent leurs prises, nous mettant l’eau à la bouche. Il y a peu de temps encore, on pouvait penser que tous les poissons et fruits de mer constituaient un repas sain et qu’il s’agissait d’une ressource inépuisable. Aujourd’hui, la surpêche, une pisciculture destructrice et les polluants toxiques ont compliqué le menu. Mais on peut toujours trouver des poissons qui ont été pêchés en tenant compte de la durabilité et qui restent bons pour la santé. Il suffit d’y regarder à deux fois avant de commander l’assiette du capitaine ou un plateau de fruits de mer. Voici comment et pourquoi.

Le mercure, rejeté dans l’air par les centrales électriques ou les incinérateurs de déchets, se transforme dans l’eau en méthylmercure, un neurotoxique qui s’accumule dans l’organisme des poissons et des mollusques. Chez les adultes, un empoisonnement au mercure se traduit par des symptômes comme des maux de tête, des fatigues, des troubles de la mémoire et des douleurs articulaires. Mais comme les adultes ont terminé leur croissance, ils se portent généralement mieux dès qu’ils arrêtent de consommer des poissons contaminés, car leur corps excrète graduellement les toxines. Par contre, d’après Philip J. Ladrigan, directeur du Center for Children’s Health and the Environmentde l’école de médecine de Mount Sinai, chez les foetus et les enfants, le mercure peut nuire au développement du système nerveux et du cerveau. Le Centre américain pour le contrôle des maladies rapporte que 16 % des femmes en âge d’avoir un enfant aux Etats-Unis présentent dans leur sang des taux de mercure suffisamment élevés pour mettre en danger leur progéniture. En 1999-2000, selon une étude publiée dans le numéro d’avril 2004 du magazine spécialisé Environmental Health Perspective,plus de 300’000 nouveau-nés aux Etats-Unis ont été exposés à des « niveaux de mercure inacceptables » par le biais de la consommation de poisson de leurs mères. L’exposition au mercure par l’alimentation est un problème mondial : le quotidienUSA Todaya rapporté qu’à Hong Kong, où le port est fortement pollué, on avait décelé des taux de mercure dans le sang inquiétant, de plus de 5 microgrammes par kilo de masse corporelle chez 10 % des lycéens.

Des études montrent que d’autres neurotoxiques, en particulier les polychlorobiphényles (PCB), ont causé des défaillances dans le développement des enfants dont les mères mangeaient régulièrement des poissons de rivières ou de lacs pollués. Une étude publiée dans Science en janvier 2004 a révélé des PCB et d’autres polluants organiques persistants (POP), tels les pesticides et les dioxines, à des niveaux plusieurs fois plus élevés chez les saumons d’élevage que chez les saumons sauvages. Selon les chercheurs, dans la mesure où les POP s’accumulent dans la graisse animale, les protéines animales présentes dans la nourriture des poissons d’élevage en sont probablement la cause.

En étant sélectifs, nous pouvons, nous les consommateurs, protéger notre santé tout en encourageant le rétablissement des populations de poissons menacées, comme l’ont montré les campagnes récentes « Sauvez les espadons » ou « Boycottez le bar chilien » (légine australe de son vrai nom). Le Monterey Bay Aquarium et d’autres groupes environnementaux publient régulièrement des listes de poissons provenant de piscicultures et de pêcheries exploitées de façon durable, qui évitent les mécanismes de concentration des toxines.

Alors que faire ? Voici quelques conseils simples :

- En savoir plus sur le poisson : que mange-t-il ? Comment les polluants s’accumulent-ils dans l’organisme des poissons et suivent-ils la chaîne alimentaire ? Les gros prédateurs comme les thons, les requins et les espadons ont tendance à avoir des taux de mercure plus élevés, le saumon allégé en boîte ne contient qu’un taux de mercure modéré. Le saumon sauvage, le flet, la sole (qui se nourrissent de petits poissons), le hareng et la sardine présentent de faibles taux de mercure.

- Demandez à votre poissonnier ou à votre restaurateur d’où il provient. Les niveaux de polluants et l’état des pêcheries varient selon les endroits. Le cabillaud, le flet et la sole du Pacifique, par exemple, sont des espèces en voie de rétablissement, alors que leurs parents de l’Atlantique sont encore menacés. Cherchez le label de l’International Marine Stewardship Council(Conseil international de gestion des mers) qui certifie que le poisson provient de pêcheries exploitées de façon durable.

- Réfléchissez à qui va le manger. La FDA et l’EPA déconseillent aux jeunes enfants, aux femmes enceintes, aux mères qui allaitent et aux femmes en âge d’avoir un enfant de manger du poisson ou des fruits de mer plus de trois fois par semaine, ou plus de 350 grammes en tout, et leur recommande de limiter leur consommation de poisson contenant de forts taux de mercure à une fois par semaine. Cependant, pour plus de sécurité, l’Environmental Working Group et d’autres groupes environnementaux conseillent aux jeunes enfants, aux femmes enceintes ou allaitant, et à celles qui envisagent d’avoir un enfant d’éviter totalement les poissons aux taux de mercure élevés et de limiter la consommation de ceux qui ont un taux de mercure modéré à une fois par mois.

- Faites attention en cuisinant. Evitez la peau ou les parties grasses du poisson où les POP s’accumulent. Préférez le poisson grillé ou bouilli plutôt que frit.

- Quand vous faites vos courses ou que vous mangez au restaurant, prenez avec vous une liste de poissons classés selon des critères environnementaux et de santé publique. Vous en trouverez une gratuitement (en anglais) sur le site http://www.thegreenguide.com.

Et rappelez-vous : en tant que consommateurs, ne mordons pas à l’hameçon. Si nous voulons continuer à manger du poisson, nous ne devons pas épuiser toutes les réserves.

Mindy Pennybacker est rédactrice en chef de GreenGuide, publié par le Green Guide Institute, qui a effectué les recherches pour cet article.

Source : www.delaplanete.org

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Le poisson devenu toxique.   Ven 18 Déc - 11:22

Le saumon : votre santé en danger ?

L'aquaculture intensive : un élevage aberrant ? Quel danger pour la santé ?
Les femmes enceintes ont-elles droit au poisson ?

Un élevage aberrant ?

<< Pour produire un kilo de saumon d'élevage, sept kilos de poisson
sauvage réduits en farine sont nécessaires ! >>

Ce fort indice de conversion commence à être de plus en plus mal accepté dans les opinions quand on sait par ailleurs que les stocks de poissons sont en diminution et que certaines espèces sont en voie de disparition. En effet, la pêche industrielle européenne, américaine et surtout asiatique avec le pillage systématique des Océans rejette plusieurs dizaines de millions de tonnes de poisson non désiré. Enfin le tiers des poissons pêchés dans le monde (soit plus de 28 millions de tonnes) ne servent pas à nourrir les humains, mais les animaux : poulets, vaches, poissons, etc.

L'aquaculture intensive : dangereuse pour la santé ?

<< Manger deux filets de saumon d'élevage par semaine, dépasse les limites de sécurité fixés par l'OMS et l'EPA (1)>>

Selon un rapport publié par la revue " Science ", des scientifiques américains et canadiens ont relevé dans les saumons d'élevage des indices élevés de 14 polluants organochlorés tels que le PCB, le DDT, les HCB, des dioxines, du mirex, de la dieldrine, du lindane, des toxaphènes, ou du nanochlore. Tous ces polluants font partie des produits les plus dangereux pour l'homme. Ils peuvent entraîner des dommages allant des troubles du système nerveux, reproducteur et immunologique au cancer en passant par des troubles du comportement. Les saumons d'élevage européen sont les plus contaminés au monde et présentent des indices 14 fois supérieurs à ceux relevés dans les saumons sauvages.(2)

L'aquaculture intensive : détruit-elle l'environnement ?

<< Selon les experts de l'ONU, l'aquaculture intensive produit : 110 kg
d'azote par tonne de poissons produits, 12 kg de phosphore,
et 450 kg de carbone. >>

L'aquaculture utilise des produits chimiques, des engrais, qui sont nocifs alors que les contrôles sont très limités. Les effets nocifs sur l'environnement proviennent de plusieurs facteurs : du gaspillage de nourriture non consommée par les poissons (de 10% à 30% selon la méthode de nourrissage), des produits du métabolisme des poissons, des traitements chimiques pour traiter les maladies et parasites des poissons. (3)

Plus d'infos … " Forum mondial des pêcheurs (WFF). "


Les femmes enceintes ont-elles droit au poisson ?

Les femmes enceintes et celles qui allaitent doivent éviter de manger des poissons carnivores à longue durée de vie comme le thon, la daurade, l'espadon, le marlin, … (le saumon d' élevage n'est pas concerné), afin de ne pas contaminer leur enfant au "méthylmercure ". Ces recommandations concernent aussi les poissons d'eau douce (perche, brochet). Plusieurs grandes agences de santé américaines, canadiennes, conseillent, que les femmes enceintes mais aussi les enfants ne mangent pas de gros poissons plus d'une fois par mois.

Pourquoi l'AFSSA (Agence Française de sécurité sanitaire des aliments) a-t'-elle choisie de ne pas alerter les femmes enceintes ? Sophie Galloti déclare : << On ne voulait pas risquer d'inciter les gens à ne pas manger de poisson. On était coincé par l'avis du Programme national nutrition santé >>. L'AFSSA, a publié un avis le 21 novembre 2002 conseillant aux femmes enceintes de diversifier leur consommation de poisson afin de protéger leur bébé d'une exposition au mercure.


BioWeight demande à l'Union européenne un plan et une réglementation stricte et sévère pour éliminer la pollution dans l'aquaculture, l'agriculture et l'élevage.

<< Les consommateurs ne devraient pas avoir à choisir entre nutrition et pollution >>.



La surpêche quel danger ?

<< Partout dans le monde, des espèces sont pêchées sans considération pour la survie des stocks. >>

Pour vous donner une idée, en France, les mousquetaires << intermarché >> et ses partenaires disposent d'une petite flotte d'une vingtaine de navire constituée majoritairement de grands chalutiers (pêche aux filets) qui capture quelque 15.000 tonnes de poissons par an au large de l'Ecosse et de l'Irlande, le long des côtes de l'Afrique de l'ouest, dans l'océan indien, aux Kerguelen, et dans les mers australes et antartiques. Quand on pense qu'il y a plus de quatre millions de bateaux de pêche dans le monde !

<< La pêche industrielle crée du chômage >>

En 1992, la pêche à la morue a été interdite sur les Grands Bancs de Terre-Neuve. 40.000 personnes ont perdu leur emploi et les contribuables ont dû débourser 2 milliards de dollards en assurance chômage et en programmes de formation. Sur la côte pacifique, la baisse des stocks de saumon menace 13.000 pêcheurs dans 100 communautés de pêche, la moitié de ceux-ci n'ayant pour ainsi dire aucun autre moyen de subsistance. (4) En Europe, la pêche traditionnelle à presque disparue, Français, Portugais, Espagnols, Italiens, grecs, … vivent une véritable tragédie, pourtant c'est cette pêche qui représente le mieux l'avenir.

Quelques chiffres qui laissent songeur !

Les palangres : engins dormants mouillés pouvant mesurer jusqu'à 100 km !

Les filets tournants : jusqu'à 1000 m de long et 100 m de haut (sardine, anchois, hareng, thon).

Les filets dérivants : jusqu'à 60.000 mètres de long et 25 m de haut (calmar, saumon, …).
Pendant la saison de pêche dans l'océan Pacifique, plus de 1500 bateaux déploient chaque nuit plus de 32.000 Km de filets. Un délire absolu !

Nombre de bateaux dans le monde : En 1970 : 585.000 bateaux,

en 1990 : 1.200.000 bateaux,
en 1995 : 3.500.000 bateaux.
en 2005 : 5.570.000 bateaux ?

Les sources

(1) Agence de protection de l'environnement des États-Unis.
(2) L'étude que publie " Science " à été réalisée sur plus de deux tonnes de saumon d'élevage provenant des principaux producteurs du monde.
(3) Monsieur Fouad Abousamra, coordinateur d'un rapport du plan d'action pour la méditerranée (PAM) du programme des Nations-Unies pour l'environnement (PNUE).
(4) Intermediate Technology Publications - Greenpeace.

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Le poisson devenu toxique.   Ven 18 Déc - 11:24

Autre source http://www.consoglobe.com/bp85-1973_alimentation-mercure-poissons.html



Au Québec, il existe beaucoup d'information sur le taux de mercure dans les poissons
des lacs et des rivières, mais peu d'information sur le poisson en boîte. Or, le thon, un
prédateur important, est consommé par un grand nombre de personnes. Dans une étude
menée par le Centre d'étude des interactions biologiques entre la santé et l'environnement
(CINBIOSE) auprès de 159 femmes enceintes, 38 % disaient qu'elles mangeaient du thon en
boîte. Quelques-unes mangeaient jusqu'à 1 boîte par jour. Différents types de thon sont
vendus en boîte, surtout du thon pâle et du thon blanc, dans l'eau ou dans l'huile. Notre
équipe de recherche a acheté dans divers magasins d’alimentation de la région de Montréal,
59 boîtes de thon de ces quatre sortes et de marques différentes. Leur contenu a été analysé
dans le laboratoire de GÉOTOP-UQAM-McGill. Les résultats démontrent que le thon pâle
contient très peu de mercure, tandis que le thon blanc contient en moyenne 7 fois plus de
mercure que le thon pâle (0,05 ppm pour le thon pâle contre 0,36 ppm pour le thon blanc). De
plus, les concentrations de mercure les plus élevées ont été retrouvées dans le thon blanc dans
l'eau.

Voir le PDF >>> MAXIMISER L'APPORT NUTRITIF. MINIMISER LE RISQUE TOXIQUE

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le poisson devenu toxique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le poisson devenu toxique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le poisson devenu toxique.
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Nouvelle espèce de poisson
» GLM type Poisson : validation et valers prédites négatives!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Un meilleur respect des Hommes, de la Terre et de la vie :: Ecologie-
Sauter vers: