Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AUTISME...

Aller en bas 
AuteurMessage
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: AUTISME...   Sam 17 Sep - 20:19

Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Sam 17 Sep - 23:12

Tu pourrais nous resumer le contenu ?

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: AUTISME...   Sam 17 Sep - 23:38

"Origine : AGORAVOX

Autisme : les psychanalystes dans « Le Mur »
Le 7 septembre dernier, l’association « Autistes Sans Frontières » organisait une projection publique d’un documentaire intitulé « Le Mur : la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme ». Ce film est aujourd’hui visionnable sur le site web de l’association (lien ici).


Que découvre-t’on dans ce film ? Il s’agit en fait d’une succession d’interviews de pédopsychiatres de renom ou de psychologues, tous actuellement en activité dans divers centres hospitaliers ou cabinets de psychiatre. On y retrouve quelques noms prestigieux comme le Pr Bernard Golse, chef du service de pédopsychiatrie de l’hopital Necker à Paris, ou le Pr Pierre Delion, responsable du Centre Ressource Autisme du Nord-pas-de-Calais. Ces professionnels, qui sont amenés tous les jours à diagnostiquer et mettre en place des thérapies pour les enfants autistes que les familles leur amènent, nous expliquent en détail leurs conceptions théoriques de l’autisme à travers la vision psychanalytique qui est la leur. Dans le dernier tiers du documentaire, ils nous disent aussi ce que, selon eux, la psychanalyse peut apporter concrètement à un enfant autiste.

En contrepoint, quelques scènes de vie quotidienne de plusieurs familles touchées par l’autisme d’un enfant nous sont montrées. Dans ces scènes, les parents racontent leurs parcours et nous expliquent comment et pourquoi ils ont, eux, choisi pour leurs enfants des prises en charge éducatives, non psychanalytiques, et les enfants eux-mêmes nous montrent l’étendue de leurs progrès.

Il s’agit donc a première vue d’une nouvelle résurgence de la querelle entre psychanalystes et cognitivistes sur la question de l’autisme, ses causes et sa prise en charge. Sauf qu’ici, ces professionnels d’orientation psychanalytique, tous en activité, nous livrent le fond de leur pensée, sans détour. Et c’est là où l’on apprend déjà que selon ces professionnels, l’autisme est toujours une « psychose » c'est-à-dire une maladie mentale résultant d’un effondrement du psychisme, alors même que les recommandations françaises et internationales ont depuis des années énoncé qu’il n’en est rien et qu’il faut cesser d’entretenir la confusion entre ces deux types de troubles. Cette confusion autisme/psychose est en effet responsable en partie de l’utilisation de thérapies inadaptées toujours en application en France.

Mais pire, on apprend que toujours selon ces professionnels, la mère est reste la principale responsable de l’autisme de l’enfant (la « mère crocodile », « les dents de la mère ») de par ses pulsions psychiques incestueuses, et que c’est le « phallus du père » qui permet de l’en empêcher. Ou encore, que « mieux vaut un inceste paternel qu’un inceste maternel, parce qu’un père incestueux, ça donne une fille juste un peu débile, alors qu’une mère incestueuse ça fait un garçon psychotique »… On est à des années lumières des discours publics habituels des mêmes professionnels, qui repètent à qui veut les entendre que cela fait bien longtemps qu’on a abandonné l’idée de la culpabilité maternelle chère à Bettelheim et Mannoni.

L’intérêt de tout cela est que ces personnages nous confirment ainsi ce dont les familles d’enfants autistes témoignent régulièrement : les diagnostics inadaptés, les discours culpabilisants envers la mère, tout cela est subi aujourd’hui par beaucoup de familles désemparées en quète d’aide compétente pour leur enfant, et qui se tournent vers les professionnels de la pédopsychiatrie. Cette situation est dénoncée par les associations de parents depuis des années (voir par exemple le Livre Blanc de Autisme France).

Par ailleurs, ces notions de « psychose infantile » et de culpabilité maternelle sont aujourd’hui abandonnées par la communauté scientifique internationale, depuis des décennies. On sait que l’autisme est un trouble neurodéveloppemental d’origine principalement génétique avec l’influence de facteurs environnementaux physiologiques, on a démontré depuis 15 ans grâce à des études épidémiologiques que les parents n’étaient absolument pas en cause dans l’apparition de l’autisme de leurs enfants, on sait aussi que ces enfants ont avant tout besoin d’une prise en charge éducative cognitivo-comportementale. Ces résultats sont détaillés dans un Etat des Connaissances publié en 2010 par la Haute Autorité de Santé (lien ici) et par plusieurs guides de bonnes pratiques étrangers (un guide français est en cours d’élaboration par la HAS).

Mais le pire est montré dans le dernier tiers du film, où l’on demande à ces professionnels : « que peut attendre concrètement un autiste de la psychanalyse ». La meilleure réponse est sans conteste « le plaisir de regarder voler une bulle de savon ». Chacun se fera son idée en visionnant les réponses des divers protagonistes interrogés.

Finalement, deux « bonus » permettent de faire un état des lieux (présenté par le Dr Zilbovicius) sur les dernières avancées des neurosciences dans le domaine de l’autisme. On a là une explication claire de ce que l’on a découvert récemment sur les véritables causes de l’autisme, ses racines neurophysiologiques, et leurs conséquences sur la perception du monde par les autistes, expliquant une bonne partie de leurs difficultés. Le contraste avec les propos tenus par les professionnels d’orientation psychanalytique du documentaire est saisissant.

En conclusion l’auteur de cet article ne peut que recommander à tout un chacun de visionner ce documentaire, car c’est la première fois qu’on peut découvrir ce que les pédopsychiatres et psychologues d’orientation psychanalytique pensent vraiment des parents – que leurs enfants soient autistes ou non."

Mon commentaire

Dans une première partie la tribu des psychanalystes et leurs discours confessionnels, leur fantasmes "spirituels", mystico-juridique -la loi du père, pénis légiférant- etc... distrayant au demeurant.
Certains s'appuyant sur Lacan qui, malgré ses délires, a, dans un instant de lucidité, déclaré lors d'une conférence: "nous sommes des jean-foutre de la folie"... donc tout espoir n'est pas perdu... lol

Dans le "bonus" la démarche scientifique calme et pondérée, avec ses observations physiologiques, imagerie cérébrale, faite d'hypothèses, de protocoles de recherches etc... cool
Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 1:14

très intéressant , merci hokmah ! great
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 4:05

argileblanche a écrit:
très intéressant , merci hokmah ! great

angel Mais de rien, argileblanche... angry non...non de beaucoup... je suis très intéressant en effet... heu... enfin le sujet abordé... glouglou Dire qu'entre mes réflexions spiritiques et psychanalytiques... j'ai du perdre 35% de mon temps à tourner en rond pour désapprendre les conditionnements pernicieux de tout un système... quoique, narcissiquement j'en ai eu certaines satisfactions egotiques (coucou melahel wink ) tartinée d'une bonne dose d'hypocrisie consciente et assumée, pour naviguer dans certaines faunes de cultureux qui ont la fâcheuse tendance à se croire cernés par des culs terreux...

Je crois que mon esprit goguenard m'a été bien utile pour survivre... lol

Les rares moment où je suis sérieux c'est lorsque je dis "foutaises", réplique systématique que j'ai adoptée d'un héros, yogi de son état, dans un roman de science fiction dont je ne me souviens plus du titre... ni de l'auteur...Alzheimer... peut être... sad

Bref, je sais que d'aucun me jugent irrespectueux, insultant mais qu'ils sachent que je pense ce que je dis, dis ce que je pense, sans mépris pour la personne qui, si elle se sent à bout d'arguments, ne sera pas jugée pour autant, seul son discours lui pose problème et si, d'aventure, sa réponse me pose problème j'en serai ravi, ne me sentirai ni blessé, ni insulté mais motivé à éclaircir une de mes nombreuse lacunes. blup

Pour l'instant je me considère comme une "machine cognitive" qui est déjà suffisamment complexe et ignorante d'elle même pour ne plus perdre son temps dans des certitudes indécidables au niveau collectif, qui relèvent de la foi que je n'ai pas et qui de plus, à mon avis ne relève nullement d'un processus démocratique par lequel elle déboucherait sur tout les totalitarismes possibles et imaginables. angry

Ma logique (voir Stéphane Lupasco) me fait dire : pourquoi débattre de choses où, au final, chacun se retirera indéfectiblement en sa croyance... au risque de se perdre en la perdant ?

Combien de conflits latents sur les différents sujets abordés sur le forum ? Combien de définitions divergentes pour un même mot utilisé par différentes personnes. Sans commencer par un laborieux travail d'éclaircissement lexical on ne peut aller que de dérives en dérives, avec de coruscants discours que l'on baptise "spirituels" sur fond d'obscurantisme galopant et récurent démontré par les résurgences de "sciences anciennes", de rituels magiques, d'entités sylvestres, aquatiques, telluriques ou célestes... un néo animisme grotesque au sens étymologique, toujours tapis que nous sommes au fond de la caverne, matrice psychanalytique de la "Grande Mère" Gaïa...

L'homme semble être un animal religieux s'opposant viscéralement à la monstruosité d'un "inconcevable" athéisme sans orgueil, mais simplement lucide et porteur de son à venir en toute liberté et responsabilité dans une démarche scientifique qui tente de déchiffrer le grand livre énigmatique de l'univers avec les moyens techniques qu'ils se dotent dont aucune recette n'a jamais figuré dans les Livres Sacrés, tout au plus catalogues des comportements psycho-sociologiques littéraires de sociétés du passé qui ne peut que se répéter en les prenant pour "paroles d'évangiles"... shocked

Blasphème me direz-vous ? Le danger est là...! Les sous-produits du religieux sous formes d'intégrismes avec des valeurs dévoyées d'intégrité qui n'est alors que malhonnêteté. Renversement dialectique dirait le philosophe, rupture épistémologique, changement paradigmatique, saut quantique pour ceux qui ne comprennent rien à cette physique.

N'est-ce pas renversant que dans pratiquement aucun pays au monde un président se déclarant athée ne serait élu, USA en tête...? Même si St Amant m'objecte que se sont de "mauvais croyants", c'est sur fonds religieux et spirituels qu'ils font démocratiquement leur miel.

Là j'admets mon impuissance et l'accepte sans acrimonie... laissons du temps au temps...qui se spiritualisera peut-être... si dieu le veux... calin PAF
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 8:50

Salut Hokmah mais...
Oh là oh là... je te cite :
"... n'est-ce pas renversant que dans pratiquement aucun pays au monde un président athé ne serait élu, U.S.A. en tête ..."
à ton attention Hokmah je te signale si tu ne le savait déjà pas (ce dont je doute de la façon la plus extreme qui soit) que la géniale et mythique punk (s'il en fut) Nina Hagen est présidente des U.S.A. et ect... depuis la premiere et d'ailleurs aussi la derniere guerre mondiale nucléaire de 1983

https://www.youtube.com/watch?v=tGoIz_bmadQ
Faut-il que je soit là pour le dire?
Ne pouvait-elle pas le dire elle même?
Non on s'est fait nucléaro-pulvérisé et ce qui reste ne sont que les traces cramées de nos doigts...
... Saphiraméthyyyyyy ah....
Revenir en haut Aller en bas
esther
Initié
Initié
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 10:53

hokmah a écrit:


Blasphème me direz-vous ? Le danger est là...! Les sous-produits du religieux sous formes d'intégrismes avec des valeurs dévoyées d'intégrité qui n'est alors que malhonnêteté. Renversement dialectique dirait le philosophe, rupture épistémologique, changement paradigmatique, saut quantique pour ceux qui ne comprennent rien à cette physique.

N'est-ce pas renversant que dans pratiquement aucun pays au monde un président se déclarant athée ne serait élu, USA en tête...? Même si St Amant m'objecte que se sont de "mauvais croyants", c'est sur fonds religieux et spirituels qu'ils font démocratiquement leur miel.

Là j'admets mon impuissance et l'accepte sans acrimonie... laissons du temps au temps...qui se spiritualisera peut-être... si dieu le veux... calin PAF

"Pour moi, je ne doute point […] que de temps en temps la religion empêche nombre de petits maux et ne pro-duise nombre de petits biens. […]
Mais croyez-vous que les terribles ravages qu’elle a causés dans les temps passés et qu’elle causera dans les temps à venir soient suffisamment compensés par ces guenilleux avantages-là ? Songez qu’elle a créé et qu’elle perpétue la plus violente antipathie entre les nations. Il n’y a pas un musulman qui n’imaginât faire une action agréable à Dieu et à son prophète, en exterminant tous les chrétiens, qui, de leur côté, ne sont guère plus tolé-rants. […] Songez qu’elle a créé et qu’elle perpétue dans la société entre les citoyens, et dans les familles entre les proches, les haines les plus fortes et les plus constantes. Le Christ a dit qu’il était venu pour séparer l’époux de sa femme, la mère de ses enfants, le frère de sa sœur, l’ami de l’ami".
Denis Diderot, Entretiens d’un philosophe avec la maréchale de *** (1776)

Je te vois bien contemporain de Diderot Okmah, ou bien en sorcier du Moyen Age voué au bûcher pour son athéisme. cool

Mais depuis l'époque du dogme tout puissant, de l'eau est passés sous les ponts. Nietzche l'a dit lui-même: "Dieu est mort, c'est moi qui l'ai tué" (Zarathoustra).

Ce ne sont pas les religions qui sont à l'origine des horreurs du XXème siècle. Hitler et Staline n'ont pas eu besoin d'invoquer la Bible pour pratiquer leurs génocides. Certes, par le passé les guerres de religion ont été particulièrement sanglantes. Mais aucune de celles-ci n'atteint le degré d'inhumanité industrielle dont se sont rendus coupables les régimes "athés". Je dis "athés" car ils n'ont pas justifié leurs massacres au nom de la religion mais au nom d'une idéologie fondée sur la suprématie de l'homme.

Ce n'est pas non plus la religion qui, aujourd'hui, est à l'origine de la perversion libérale. Les spéculateurs qui font monter sans vergogne le prix des denrées alimentaires au risque de provoquer des famines, l'industrie pétrolière qui a saccagé l'Afrique (le delta du Niger) et qui s'attaque aujourd'hui à la Guyane, l'industrie pharmaceutique qui empoisonne la population... et j'en passe... ne s'embarrassent d'aucun motif spirituel.

"A l'heure où les dictatures sont cachées", ce ne sont plus Yahvé, Allah ou Vishnu, qui mènent le bal, ce sont Euro (en sursit ?), Dollar et yen (Yen voudrait bien tuer Dollar mais il a encore un peu besoin de lui). Et tant pis pour la mauvaise Grèce !

Le culte du veau d'or aurait-on dit en d'autres temps.

Avant l'Apocalypse ?









Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 12:41

jésus comme ses contemporains avait un grand sens de la famille , il faut comprendre ce qu'il a dit sans le sortir de son contexte

il a dit plus exactement qu'il était venu mettre la division , en fait il dit cela au moment où il envoie ses disciles prêcher par tout le pays et donc il les prévient qu'il y aura de la division dans les familles car certains accepteront le message et d'autres s'y opposeront

( le message du royaume de Dieu qui n'est pas de ce monde , de ce système , car certains voulaient prendre jésus comme roi et se révolter contre la domination romaine )

quand à dire que Dieu serait mort , encore un amalgame avec la religion , Dieu est bien vivant et on peut même dire que les événements qui se produisent sont soit permis par lui ( car il servent son but final ) soit carrément dirigés toujours en vue de ce but final qui est de redonner la paix et le bonheur aux hommes ,

même s'il faut en passer par une apocalypse , qui aboutira à la fin de ce système , pour pouvoir mieux redémarrer

Revenir en haut Aller en bas
melahel
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 19:33

shocked quel rapport tous ça avec l autisme????!!!!au debut je me suis dis ,tiens super un sujet sur l autisme et a la fin on parle de religion???l autiste n as pas de religion.???

ou on parle alors de la lutte psychanaliste et cognitiviste????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 20:16

Salut
mais j'ai vu le cheminement quand j'ai voulu placer mon lien artistic-autistique :
https://www.youtube.com/watch?v=tGoIz_bmadQ

...ensuite etant donnée qu'elle est punk on a voulu se recentrer un peu...
J'ai bien conscience que c'est ma faute et le pire c'est que je suis partit écouter ma musique pendant l'office confus
allez un peu d'energie :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: AUTISME...   Dim 18 Sep - 20:38

angel Il est vrai que Nina Hagen a impacté son époque... elle m'a vraiment agréablement surpris lorsqu'elle a émergé... son côté provoc et iconoclaste, le genre de titillement que j'apprécie... une forme de folie qui dérange mais surtout enchante...Ce qui ramène au sujet folie/autisme...??? ou l'on s'aperçoit que l'approche neuro-scientifique semble plus efficace que la psychanalytique qui sous un certain angle est frappée du sceau de la religiosité et de son Pape Freud orthodoxe et ses chapelles dissidentes junguienne, adlérienne, reichienne, rankienne... wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AUTISME...   

Revenir en haut Aller en bas
 
AUTISME...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» au coeur du cerveau de l'autisme TSR
» séminaire sur l'autisme et sa prise en charge
» DOCUMENTAIRE AUTISME
» Diagnostic de l'autisme
» Livre super intéressant sur le thème de l'autisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: BLOG Actualités - Articles - conferences-
Sauter vers: