Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Traité d'athéologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Saint Amant
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Ven 9 Sep - 8:36

C est tres bien dit , jonathan, c est cette exageration de tout renier, sans rien connaitre, qui fait de ce livre une somme d inepties.
Par exemple, vu qu il ne medite pas, ne pratique pas la spiritualite en termes de discipline precise comme le yoga, le tao, le chant sacre, la priere, le mantra, etc, et bien il ne sent pas les energies du corps , ni les chakras, n a pas de voyance ni de sortie astrale, n a pas de vision ni d experience spirituelle, ne sent pas la presence de Dieu, n a pas d experience avec les morts, etc etc, et il en deduit betement que ca n existe pas !
Mr fait son flemmard, ne pratique rien, comme les scientifiques, et apres il croit pouvoir parler.
Parce qu en fait , il croit stupidement qu il ne nous arrive rien, et que nous sommes totalement dans la croyance, sans aucune perception ! Il y a la un mepris d autrui, une haine, qui confine a la sottise, il n est meme pas capable de parler 1 seconde des experiences mystiques, ca montre sa mauvaise foi, et qu il n a fait aucune recherche, se contentant d exprimer ses conditionnements et ideologies de toujours. C est en cela qu il n a pas fait oeuvre de philosophe, selon moi.

J avais dit que je n en parlerais plus , mais vu toutes vos bonnes remarques, je reponds !
confettis

Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Ven 9 Sep - 8:50

Jonathan a écrit:
J'ai survolé son traité après avoir été choqué à la première page.
J'ai trouvé que c'étais haineux.

Je ne pensais pas que quelqu'un puisse être athé comme il le décrit.

La religion, tu peux bien pas y croire mais renier ta réalité d'être énergétique... je trouve que ses propos sont graves !

PS: J'ai acheté ce livre par accident, croyant que c'était sur l'angéologie et non l'athéologie lol... ou j'avais la tête ?!



Je n'ai pas trouvé trace de "haine" dans ce traité... mon "cuir" est peut être plus épais que le tien en matière d'émotivité... ou j'en suis plus détaché au sens de l'approche de la notion de "lâcher prise" développé sur le forum....?
D'autre par je n'ai pas perçu de négation quant à la "réalité énergétique"... ni même s'il aborde le sujet sous cet angle... Censure psychologique "inconsciente" de ma part...peut être... ou interprétation de ta part ?

Est-ce vraiment si grave ? Trivialement, cela te fera-t-il un trou ou tu en as déjà...? shy

Tant qu'il n'y a pas élimination physique de l'individu...il y a possibilité de s'adapter, de survivre et d'y rebondir... résilience ?

Quant à ton achat du traitée d'athéologie au lieu d'angéologie je te rappellerai que "le diable se cache dans les détails"... lol Acte manqué... ou synchronicité...un moment de réflexion qui ne concerne que toi-même afin de t'en fournir explication et sens. scratch

Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Ven 9 Sep - 9:47

Saint Amant a écrit:
Tout le monde bégaye, et la religion a accouché de la société occidentale, excuse du peu !
et excuse nous aussi, mais moi, le marxisme, pouêt pouêt, la chrétienté est toujours vivante en moi.

Sans religion : 0 civilisation. ça n'existe pas.

Tu veux la démonstration ?


Je suis tout a fait d'accord avec toi pour dire que sans religion point de civilisation. Mais là encore, la religion en dépit de son étymologie a-t-elle un rapport avec Dieu, mot valise de toute les interrogations humaines sur "l'étrangeté" de la prise de conscience de sa place et de son environnement... expérience toujours actuelle de chaque bébé débarquant dans "son" monde revu et formaté par l'endroit (dans le sens être au mauvais ou bon endroit au bon ou mauvais moment) où il naît. Le nouveau-né n'en sort pas indemne, il va être marqué du sceau du groupe où il émerge.

Quittant le niveau individuel on est "obligé" de s'abstraire de ce "collectif" pour en étudier les processus adaptatifs qui ne sont pas "innocents" dans la mesure ou nous nous trouvons dans un modèle cybernétique évolutif.

Cette prise de conscience et adaptation se fait sur un fond de peur et d'agressivité dans une logique de survie. L'homme se pose tout d'abord en s'opposant, il se construit par le déploiement d'une logique incoercible de survie dont il à l'obscur pressentiment. D'abord survivre, identifier les "ennemis". Structure paranoïde selon notre terminologie actuelle s'il en est.
Le monde lui semble animée de "forces" sur lesquelles il projette des intentions favorables/défavorables. Expérience terrorisante et sidérante du sacré -dans le sens de Rudolf Otto-.
Apparition de l'animisme dans la construction laborieuse d'une cosmologie et père des religions à venir.
Phénomène de "décantation", les forces quittent Gaïa et se regroupent dans des olympes mythologique qui avec l'apparition de l'écriture vont migrer vers les ou LE livre parole d'un dieu, monothéisme dernier stade de cette conception avant disparition de cette approche magique à laquelle va se substituer une démarche scientifique qui permettra par ses technologie de poser un début de contrôle hasardeux de l'univers et de son énergie.

Exit Dieu, principe non explicatif dans l'approche cognitive du ou des mondes.

De la toute puissance incontrôlable des divinités l'homme prend possession de l'énergie dans un défi prométhéen. Blasphème absolu, vision émotive teintée de peurs et de malédictions, archaïsme d'un penser reptilien donc profondément matérialiste sur lequel va se construire paradoxalement le "spirituel".

Voila succinctement ma vision de l'évolution et de l'histoire de l'humanité dont je ne cherche pas à surdéterminer le but, me contentant du "voyage" qu'offre cette opportunité dont le pourquoi ne m'intéresse pas; simplement le comment cela est-il possible ? Je ne veux pas mettre la charrue avant le "bœuf" que je suis. lol

Si dieu me considère comme son "fils" (vision familiale à haute coloration sociétale) je me considère né de père inconnu, sans autre état d'âme. wink Couper le cordon ombilical me semble fondamental dans le processus d'individuation et je ne suis pas tenté par une recherche en paternité ou maternité, drame de nombres d'humains immatures adoptés et incapables de surmonter ce "traumatisme" qui renforce le bien-mal fondé de la notion de famille. Ils en font la quête de leur Graal de la vie...dommage pour eux. Forme de déperdition d'énergie... mais il est vrai que l'univers est généreux jusqu'au gaspillage... Vision trop économiste sans doute... Sans amour... mais, sans haine:hahaha: bise
Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Ven 9 Sep - 10:09

Jonathan a écrit:
J'ai survolé son traité après avoir été choqué à la première page.
J'ai trouvé que c'étais haineux.

Je ne pensais pas que quelqu'un puisse être athé comme il le décrit.

La religion, tu peux bien pas y croire mais renier ta réalité d'être énergétique... je trouve que ses propos sont graves !

PS: J'ai acheté ce livre par accident, croyant que c'était sur l'angéologie et non l'athéologie lol... ou j'avais la tête ?!




je disais qu'il n'y avait que la couverture de bien car elle représente un ange combattant avec jacob !

mais non , finalement elle est trompeuse elle aussi , car elle fait vendre le livre par inadvertance si on ne se fie qu'à la couverture !
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Ven 9 Sep - 11:43

Au risque de me répèter, "la carte n'est pas le territoire, le mot la "chose" qu'il désigne". Il sont souvent à la pensée "le soutien que la corde apporte au pendu"... mdr La couverture du livre atteint son but et même au-delà pour ceux qui confondent "mots" et "choses"... la couverture et le contenu... wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Ven 9 Sep - 14:18

et bien !! sujet hyper interessant, j'ai l'impression que je rejoins st amant s'il s'avère qu'onfray juge les religions et toutes formes de spiritualités sans avoir essayé, c'est comme un enfant qui n'aime pas les brocolis pour l'aspect alors qu'il n'y a jamais gouté...mais malgrès tout j'aime assez son style, un philosophe moderne, un rien de mauvaise foi, et des sujets qui dérangent, bref le thème de l'athéisme ne m'interesse pas vraiment, par contre celui de la psychologie beaucoup plus !! dac blup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Sam 10 Sep - 1:56

@hokmah
Tu parle de libre arbitre et de syncronicité, ton nom fait référence à la kabale; tu ne peux te dire athé.

J'ai réouvert le livre et ce que j'ai trouvé haineux était une citation de Nietzsche à la première page pour le reste que j'ai lu, il n'y a rien de méchant en tant que tel. Toutefois, pour le citer en avant-propos, il doit bien avancer la même chose à quelque part dans son livre.

Citation :
« La notion de « Dieu » a été inventée comme antithèse de la vie - en elle se résume, en une unité épouvantable, tout ce qui est nuisible, véné­neux, calomniateur, toute haine de la vie.

La notion d'« au-delà», de « monde-vrai » n'a été inventée que pour déprécier le seul monde qu'il y ait - pour ne plus conserver à notre réalité terrestre aucun but, aucune raison, aucune tâche !

La notion d'« âme », d'« esprit » et, en fin de compte, même d'« âme immortelle », a été inventée pour mépriser le corps, pour le rendre malade - « sacré » - pour apporter à toutes les choses qui méritent le sérieux dans la vie - les questions d'alimentation, de logement, de régime intellectuel, les soins à donner aux malades, la propreté, le temps qu'il fait - la plus épouvantable insouciance ! Au lieu de la santé, le « salut de l'âme » - je veux dire une folie circulaire qui va des convulsions de la pénitence à l'hystérie de la rédemption !

La notion de « péché », a été inventée en même temps que l'instrument de torture qui la complète, la notion de « libre arbitre », pour brouiller les instincts, pour faire de la méfiance à l'égard des instincts une seconde nature. »
Nietzsche, Ecce homo, Pourquoi je suis un destin, § 8.


Onfray ne cesse de parler de réalité faussé à cause des religions.
Est-ce que vous croyez en tout ce que vous voyez à la télé, dans les livres ou l'histoire ou ce que vos amis et famille vous disent ?
C'est la même chose pour la religion et spiritualité. Pas besoin d'être athé ! Prend ce qui te convient et jette le à ta guise. Qu'est ce que tu veux toi ? Qu'est ce que ton toi croit ?
Nous sommes tous unique et autonome de pensé. La réalité dépend de ce que tu vois.

Je trouve quand même sa philosophie "vite-faite".
Une fourchette à des dents, j'ai des dents, je suis une fourchette !

Je n'ai plus rien à dire sur l'athéologie parce que je suis loin d'être athé.
Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Lun 12 Sep - 22:14

hokmah a écrit:
"le principe de la philosophie est de tout remettre en question , de repartir avec un esprit neuf , d'oublier ce que l'on nous a enseigné , appris et même démontré , de réfléchir par nous même sans parti pris , sans préjugés , en allant aux fonds des choses avec honnêteté et opiniatreté , en pesant le pour et le contre ..."argileblanche

"Oublier c'est se condamner à revivre son passé". Sans cette étrange faculté qu'est la mémoire nous ne serions qu'arc réflexe automatique incapable de s'adapter rapidement à une situation nouvelle. La culture d'une société est ce réservoir de connaissances collectives sans lequel les individus qui la composent seraient en difficulté de survie. Je mets au défi quelqu'un de faire table rase de l'empreinte sociale qu'il reçoit de par son milieu... et de penser par lui même car le terme même de penser lui deviendra impensable.

hokmah tu as eu raison de me reprendre , quand je parlais d'oublier ce que l'on nous a enseigné , en fait il fallait que je dise : mettre de côté ce que l'on nous a enseigné pour pouvoir penser par nous même et eventuellement par la suite reprendre tout ou partie de cet enseignement ou alors tout rejeter ...

jonathan , j'apprécie beaucoup ton dernier message , c'est ce que je pense aussi

bise bise
Revenir en haut Aller en bas
Saint Amant
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Lun 12 Sep - 23:29

Bonsoir,

Il est nécessaire en effet de déboulonner certaines statues, mais il est vrai que celle-ci est facile à dévisser, du moins sur ce sujet là.

je cite Nietzche :

« La notion de « Dieu » a été inventée comme antithèse de la vie - en elle se résume, en une unité épouvantable, tout ce qui est nuisible, véné­neux, calomniateur, toute haine de la vie."


Non, il ne sait pas du tout si Dieu a été inventé. Dieu a bien évidemment été ressenti par certains hommes, plus ou moins fortement, des saints jusqu'aux chercheurs spirituels.
Mais un ignorant matérialiste tel que Nietzche n'est absolument pas en mesure de comprendre ça. Et dans tous les cas, il ne s'agit pas d'antithèse de la vie (procès d'intention stupide et gratuit de la part de Nietzche comme de Marx), mais de sublimation de la vie.
Ensuite, autre imbécilité, cela ne se résume ni en unité épouvantable, ou nuisible, ou en haine de la vie, mais bien en son contraire, en vrai joie, en vrai non-violence (seuls les matérialistes sont nuisibles) , en vrai fête de la vie.

D'ailleurs, je signale que ce monsieur s'est suicidé. Qui est haineux de la vie ?
Même une pathologie n'arrive pas par hasard, il s'est détruit depuis jeune.

Le nombre d'aberrations et de mensonges gratuits apparait à chaque mot, il est très difficile d'être plus aberrant qu'un matérialiste de base, alors en gros :

La notion d'âme n'a pas du tout été inventée pour mépriser le corps car le yoga a pour but par exemple de le rendre fort et joyeux, condition indispensable à l'évolution spirituelle, donc, là encore, ces gugusses n'ont même pas été capables de se documenter sur la réalité de la religion ailleurs, ni même sur la mystique chrétienne qui est impeccable.
Ce philosophe des masses (ou à la masse...) parle de religion qui mène à l'insouciance envers les malades alors que c'est l'église qui prône la charité et qui a créé TOUTES les premières oeuvres caritatives, les hospices et orphelinats pendant que le matérialiste s'achetait des voitures et des cravates en soie, en faisant bosser des enfants de 10 ans, 12 heures par jour !
Le caritatif se voit encore de nos jours avec Mère Teresa, Soeur Emmanuelle, l'Abbé Pierre, et consorts.
et de plus, l'homme n'est pas un animal et doit dominer ses instincts, sinon imaginez les conséquences.

En fait, j'ai compris, ces "philosophes" étaient les comiques de l'époque.

Et des menteurs.

confettis
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Mar 13 Sep - 0:33

Menteurs... imbéciles...suicidaires... présentation charitable de athées selon St Amant scratch

A Bali on dit qu'une personne est "amok" lorsque, voulant se suicider et n'en ayant pas la force "discrète", elle se précipite dans un marché et blesse au hasard des gens dans la foule... qui finira par la lyncher. Objectif atteint...

Jésus, fis de dieu est venu en toute conscience se suicider à l'identique en s'incarnant parmi la foule des hommes avec pour conséquence un puissant antisémitisme chez nombre de bons croyants chrétiens et autres pendant des siècles sans que cela soit 2000 ans après totalement éradiqué. On peut comprendre une certaine lecture nietzchéenne ou marxiste...

Nul n'a de leçon en la matière à recevoir de personne en dépit de personnages exceptionnels tels sœur Thérésa ou l'abbé Pierre que très peu de croyants ou spirituels sont capable d'imiter.

Donc se prétendre spirituel ne change rien à l'affaire, le résultat est le même... et risque de durer...ça n'est pas une prophétie... lol

Face à ce constats il est fort utile à ces derniers de dénoncer, comme à leur habitudes, des boucs émissaires ici les matérialistes athées qui portent, humainement parlant, les mêmes aptitudes qu'eux mêmes dans leur globalité. Humains trop humains en dépit d'un vernis spirituel qui ne va guère plus loin que le vœu évidemment pieux... pour les "spirituels" wink
Revenir en haut Aller en bas
Saint Amant
Initié
Initié



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Mar 13 Sep - 1:41


hokmah dit :
"Menteurs... imbéciles...suicidaires... présentation charitable de athées selon St Amant"

- je n'ai pas dit ça, j'ai dit que nietzche, marx, onfray, qui sont des menteurs, sont dans cette catégorie. Rien de plus, et rien ne sert d'exagérer pour échapper à l'évidence.
(toujours la technique de l'enfumage... wink )


ensuite, hokmah dit encore :
"Jésus, fis de dieu est venu en toute conscience se suicider à l'identique en s'incarnant parmi la foule des hommes avec pour conséquence un puissant antisémitisme chez nombre de bons croyants chrétiens et autres pendant des siècles sans que cela soit 2000 ans après totalement éradiqué. On peut comprendre une certaine lecture nietzchéenne ou marxiste..."

- il n'y a pas de lien de cause à effet entre Jésus et l'antisémitisme.
c'est du à la bêtise des hommes, il n'y a qu'à voir l'extreme droite athée du 20èm : Céline, Brasillach, Drieu la Rochelle, Paul morand, etc ont fini fusillés ou déconsidérés par un antisémitisme forcené, voire criminel par collaboration. Donc, Nietzche et marx racontent bien n'importe quoi.
et de toute façon, des faits historiques n'invalident EN RIEN la validité d'une religion ou spiritualité, qui représentent un phénomène intérieur.
Mais quand on manque d'arguments... on enfume, n'est ce pas, Mr Hokmah.. lol


et puis encore :
"Nul n'a de leçon en la matière à recevoir de personne en dépit de personnages exceptionnels tels sœur Thérésa ou l'abbé Pierre que très peu de croyants ou spirituels sont capable d'imiter."

- en attendant, ce sont des religieux qui ont donné des leçons pendant très longtemps, et ça continue aujourd'hui, comme par hasard, les faits sont têtus, et gesticuler dans tous les sens et dire le contraire n'y changera rien. l'histoire est là.


confettis






Revenir en haut Aller en bas
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Mar 13 Sep - 10:02

et Jésus , fils de Dieu comme nous tous , n'est pas venu se suicider mais a été assassiné après un procès truqué par les religieux pour des raisons politiques et religieuses

il dénonçait l'hypocrisie religieuse des pharisiens religieux au pouvoir de son temps et il commençait à rassembler les foules autour de lui , donc une jalousie et une frustration de ces religieux mélé d'une crainte de rebellion des foules contre la domination romaine de mèche avec les pharisiens ...

à aucun moment question de suicide mais une lucidité sur la dangerosité de sa mission qui pouvait être mal interprétée , mission de faire connaitre le vrai Dieu , La Source , L'Energie éternelle ...

:energie: :energie: :energie: :energie: :energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Traité d'athéologie    Aujourd'hui à 17:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Traité d'athéologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Contre la Religion 2 philosophes : Redeker Michel Onfray
» Que pensez-vous de Michel Onfray?
» La bible de l'athéisme: le traité des 3 imposteurs
» [Papier] Traité d'héraldique
» Le salut par la charité (Théologie catholique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: Livres-
Sauter vers: