Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.   Dim 6 Déc - 13:29

La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.
Cette article complet va permettre de faire le point sur celle-ci depuis le premier cas en 1580 jusqu'à nos jours. Véritable maladie ou Complot gouvernemental ? voici un élément de réponse...
La grippe réapparaît en 1173 mais le premier cas sérieux fut en 1580. Au 18e siècle, fut créé le terme influenza. En 1837, la maladie et le froid provoquèrent de nombreux cas à Berlin.

Le virus de la grippe souffre des mutations au cours du temps.

Les traitements varièrent aussi au cours des temps.Par exemple, au 18e siècle, les médecins français garantissaient que la grippe était causée par l'excès de relations sexuelles. On utilisa des bains chauds, la quinine, les purgatifs...

Le premier vaccin surgit en 1945 aux États-Unis à partir de virus morts.

Le virus de l'influenza A ( sauvage et plus dangereux) fut isolé en 1933, la version B ( grippe d'hivers) en 1939 et la version C (grippe commune) en 1950.

Le virus de type A est le responsable des pandémies. Le virus de la grippe est seulement constitué de DNA et de RNA . Pour se reproduire, il doit vivre dans um hôte.
Le virus a des difficultés pour sauter de l'oiseau à l'homme. En 1918, ce saut se serait fait en passant par le porc.
Grippe russe de 1889-1890 . C'était le virus A sous-type H2N2. En 15 jours, il traversa la Russie entière par le vent et le Transibérien. 1,5 millions de morts
Grippe espagnole de 1918-1919. C'était le virus A sous-type H1N1. Il y eu de 30 à 100 millions de morts.
Grippe asiatique de 1957-1958. C'était le virus A sous-type H2N2. Utilisation de vaccin en quantité insuffisante.
Grippe de Hong Kong de 1968-1969. Mutation du virus type A sous-type H2N2 avec 1 million de morts
Grippe aviaire de 1997-2004. Le virus était de type A . Au début, le sous-type était H5N1 puis a muté vers H9N2. 300 morts.

La grippe espagnole a-t-elle été créée par l'homme ?

En 1948, Heinrich Mueller, l'ancien chef de la Gestapo, a dit à son interrogateur de la CIA que la peste la plus dévastatrice de l'histoire humaine avait été créée par l'homme.
Il se référait à la pandémie de grippe de 1918-1919 qui infecta 20% de la population mondiale et tua entre 60 et 100 millions de gens. C'est en gros, trois fois autant que les morts et blessés de la WWI (Première Guerre Mondiale), et c'est comparable aux pertes de la WWII, néanmoins cette peste moderne a disparu au fond du trou de la mémoire.
Mueller a dit que la grippe a commencé comme une arme de guerre bactériologique de l'armée US qui a infecté de façon ou autre les rangs de l'armée US au Camp Riley du Kansas en mars 1918, et s'est propagée autour du monde.
Il dit qu'elle s'est libérée du contrôle , mais nous devons tenir compte de la possibilité horrible que la grippe espagnole était une mesure de dépopulation délibérée de l'élite, et qu'elle pourrait être utilisée encore. Les chercheurs ont trouvé des liens entre elle et l'actuelle grippe aviaire

Il n'y avait rien d'espagnol dans cette grippe.

Aux USA, environ 28% de la population en ont souffert, et 500.000 à 675.000 personnes en sont mortes. 200.000 en sont mortes en Grande-Bretagne ; plus de 400.000 en France. Des villages entiers ont péri en Alaska et en Afrique australe. En Australie 10.000 personnes environ sont mortes. Aux Îles Fidji, 14% de la population est morte en seulement deux semaines et 22% aux Samoa occidentales. 17 millions environ sont morts en Inde, soit à peu près 5% de la population de l'époque. Dans l'armée indienne, pratiquement 22% des troupes ont attrapé la maladie et en sont morts.
En fait, les symptômes en 1918 étaient si peu communs qu'au début la grippe a été diagnostiquée comme de la dengue, du choléra, ou de la typhoïde. Un observateur a écrit, ' L'une des plus dramatiques complications était l'hémorragie des membranes muqueuses, particulièrement du nez, de l'estomac, et de l'intestin. Des saignements d'oreilles et des hémorragies pétéchiales de la peau se sont également produites.
Une autre caractéristique peu commune de cette pandémie est qu'elle tuait la plupart du temps des jeunes adultes, avec 99% des décès chez les moins de 65 ans , dont plus de la moitié chez les jeunes adultes de 20 à 40 ans. C'est peu commun puisque la grippe est normalement plus mortelle chez les très jeunes (moins de deux ans) et chez les très vieux (plus de 70 ans).

La source de Mueller

Lors d'une conférence nazie à Berlin en 1944 à propos de la guerre bactériologique, le Général Walter Schreiber, Chef du Corps Médical de l'armée allemande, a dit à Mueller qu'il avait passé deux mois aux USA en 1927 à s'entretenir avec ses homologues. Ils lui ont dit que le soi-disant double coup viral c'est-à-dire la grippe espagnolea été développé et utilisé pendant la guerre de 1914.
mais selon Mueller, elle est devenue hors contrôle et, au lieu de tuer les allemands qui s'étaient rendus à l'époque , elle est revenu sur eux, et sur presque tous les autres
James Kronthal, l'interrogateur, chef de la station de la CIA de Berne, a demandé à Mueller d'expliquer le double coup viral. Cela me rappelle le SIDA. Mueller : Je ne suis pas médecin, vous comprenez, mais le double coup se rapportait à un virus, ou en fait à une paire de virus qui oeuvraient en combattants professionnels. Le premier coup attaquait le système immunitaire et rendait la victime sensible, et ainsi condamnée au deuxième coup qui était une forme de pneumonie... qu'un scientifique britannique l'avait réellement développée... Maintenant vous voyez pourquoi de telles choses sont folie. Ces choses peuvent se modifier elles-mêmes et ce qui commence comme une chose limitée peut se changer en quelque chose de vraiment terrible.
Le sujet de la grippe espagnole a surgi dans le contexte d'une discussion sur le typhus. Mueller a dit que les nazis avait délibérément introduit le typhus dans les camps de prisonniers de guerre russes et, avec la famine, il a tué environ trois millions d'hommes. Le typhus a été propagé à Auschwitz et dans d'autres camps de concentration avec des prisonniers de guerre russe et polonais.
Dans le contexte de la guerre froide, dit Mueller Si Staline envahissait l'Europe une petite maladie ici et là aurait éliminé ses hordes en laissant tout intact. Du reste, une petite bouteille de germes est tellement meilleur marché qu'une bombe atomique, n'est-ce pas ? Pourquoi voulez-vous tenir dans votre main plus de soldats que Staline pouvait sans doute en commander. Vous n'aurez pas à les nourrir ni à les vêtir, ni à les fournir en munitions. D'autre part, la menace de guerre fait des merveilles pour l'économie.
Mueller est-il crédible ? À mon avis il l'est. Gregory Douglas apparaît être le pseudonyme de son neveu à qui il a laissé ses papiers. Normalement un canular ne couvrirait pas des milliers de pages. The Interrogation fait 800 pages. Les mémoires font 250 pages. Les archives microfilmées couvrent apparemment 850.000 pages. En conclusion, le matériel que j'ai lu est incroyablement bien informé, il fait autorité, il est bien fondé et cohérent.

l'arrivée de la grippe avaire

La grippe aviaire, provoquée par une souche A du virus grippal, est une maladie infectieuse affectant les oiseaux. Identifiée pour la première fois en Italie il y a plus de 100 ans, elle survient dans le monde entier.

La maladie chez l'oiseau : impact et mesures de lutte

On pense que tous les oiseaux sont sensibles à cette infection, bien que certaines espèces soient plus résistantes que d'autres. Elle peut avoir des symptômes très variés, allant d'une forme bénigne à une maladie très contagieuse et rapidement mortelle qui provoque de graves épidémies. On parle alors de grippe aviaire hautement pathogène, qui se caractérise par une apparition brutale, de graves symptômes et une évolution rapide vers la mort, le taux de mortalité pouvant avoisiner les 100 %.

Un virus en mutation constante : deux conséquences

Tous les virus grippaux de type A, y compris ceux que l'on retrouve régulièrement à l'origine des épidémies saisonnières chez l'homme, sont génétiquement instables et bien adaptés pour échapper aux défenses immunitaires de l'hôte. Ils ne disposent pas de mécanismes de " repérage " et de réparation des erreurs qui se produisent pendant la réplication. Il en résulte que leur composition génétique change à mesure qu'ils se répliquent chez l'homme ou l'animal et une nouvelle variante antigénique remplace bientôt la souche de départ. On appelle " glissement " antigénique ces modifications constantes et en général mineures des virus grippaux A.
Cette tendance des virus grippaux à subir en permanence des modifications antigéniques fréquentes oblige l'homme à surveiller constamment l'évolution de la situation dans le monde et à ajuster chaque année la composition des vaccins antigrippaux. Ce sont deux activités fondamentales du Programme mondial de l'OMSconcernant la grippe depuis son lancement en 1947.
Les virus grippaux présentent une seconde caractéristique très préoccupante pour la santé publique : les virus A, y compris les sous-types de différentes espèces peuvent échanger, c'est-à-dire réassortir leur matériel génétique et fusionner. Ce processus entraîne une variation antigénique majeure qui aboutit à la création d'un nouveau sous-type, différent des deux virus dont il est issu. Comme les populations n'ont aucune immunité contre ce nouveau sous-type et qu'aucun vaccin ne permet de s'en protéger, ces variations antigéniques majeures ont entraîné dans le passé l'apparition de pandémies avec une mortalité élevée. Pour qu'un tel événement puisse se produire, le nouveau sous-type doit avoir des gènes provenant de virus grippaux humains qui lui donnent la possibilité de se transmettre facilement et durablement d'une personne à l'autre.

Vaccin contre la grippe aviaire et guerre biologique

Il y a des raisons de croire que ces divisions de l'industrie pharmaceutique internationale agissent de concert avec le gouvernement des États-Unis pour développer une substance du virus H5N1 génétiquement modifiés susceptible d'engendrer une pandémie créée par l'homme, et qui pourrait être plus mortelle que la pandémie de la grippe espagnole de 1918 à laquelle on attribue la perte de 30 millions de vies humaines.
Rima E. Laibow, MD, chef de la Fondation des Solutions Naturelles, un groupe de surveillance citoyenne qui surveille l'industrie pharmaceutique déclare que : " Notre meilleure estimation réalisée par nos renseignements est que la pandémie de grippe aviaire a déjà été créée par le génie génétique aux États-Unis, en fusionnant le mortelle génome de la pandémie de 1918, la mal nommée grippe espagnole, avec l'ADN du virus inoffensif H5N1 dans une culture de croissance à base de cellules du rein de l'homme et ce, selon l'Institut Nationale de la Santé et le fabricant du vaccin. Certains virologues croient que cela permettra au virus mutant créé par l'homme de reconnaître les cellules humaines lui permettant ainsi de les envahir. "
Si cela est vrai, tel que le souligne Laibow, " Un fait à la base de la virologie est que le public n'a pas été informé qu'il est impossible de créer un vaccin contre un virus qui n'existe pas encore. Les efforts de relations publiquesvont dans le sens contraire, sI un vaccin contre la grippe aviaire est développé dans sa forme pandémique, cela signifie que le virus pandémique devait déjà exister, avant cette période, fin de la discussion. "
Le génome du virus de la pandémie de 1918, dite grippe espagnole, "a récemment été intentionnellement ressuscité par le gouvernement des États-Unis à partir d'un cadavre congelé d'une personne morte de la grippe en 1918 en Alaska. En raison de cette résurrection, la grippe aviaire et son " vaccin " représentent maintenant une menace importante à la santé publique.
La grippe espagnole, qui n'avait rien d'espagnol, a été créée aux États-Unis dans l'un des premiers programmes d'armes biologiques et elle fut injectée à des jeunes hommes en bonne santé c'est-à-dire, des soldats au cours de la première vaccination obligatoire dans l'armée pendant la Première Guerre mondiale. La grippe espagnole, née dans des bases militaires américaines du Kansas, est l'une des pandémies les plus mortelles de l'histoire moderne. Elle a également été l'une des armes biologiques les plus réussies et à n'avoir jamais été créées jusqu'à ce jour. L'Aspartame et la compagnie Tyson Foods Inc en doutent.
À ce jour, il y a seulement eu qu'environ 385 cas humains de grippe aviaire repérés dans le monde entier en supposant que ces indications sont fiables, bien sûr, causant 243 décès. Afin de mettre en perspective l'absurdité de tout ces efforts, Laibow souligne que la mort subite découlant de problèmes cardiaques, que les chercheurs croient fortement associée à la consommation d'aspartame, est l'une des principales causes de mort qui par exemple, selon le Centre de contrôle des maladies, aurait tué 460,000 Américains en 1999 et les chiffres continuent d'augmenter...

Pandémie de grippe nord-américaine A/H1N1

Le virus de la grippe porcine, forme mutante de la grippe aviaire, a évolué et se transmet maintenant à l'homme. Après le Mexique, il frappe l'Amérique du Nord. Selon plusieurs sources d'information, 200 victimes seraient déjà décédées et plus de 3000 personnes seraient contaminées au Mexique, dont les écoles et universités ont été fermées, en attendant un possible décret de l'état d'urgence. La souche du virus a été repérée en Californie et au Texas. Le virus mélange des éléments de virus porcin, humain et aviaire.

Ce virus, jusqu'alors inconnu, est une forme mutante de la grippe aviaire. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, il diffère génétiquement du virus H1N1 de la grippe saisonnière qui circule depuis plusieurs années. Cette nouvelle souche contient un ADN typique des virus aviaires, porcins et humains. Le gouvernement mexicain a fait savoir dans la nuit de vendredi à samedi que 60 personnes avaient succombé à la maladie dans le centre du Mexique et que le virus pourrait être responsable de 140 autres décès. Il s'est d'ores et déjà propagé aux Etats-Unis, où plusieurs malades ont été signalés en Californie et au Texas. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a précisé que les souches des virus avaient la même structure génétique dans tous les cas.

La grippe porcine est-elle une arme biologique?

Le virus de la grippe porcine est décrit comme étant complètement une nouvelle souche de grippe, un mélange intercontinental de virus humain, aviaire et porcin. Pourtant, il n'y a eu aucune infection de porcs au A-H1N1 qui ait été rapportée.
Selon une source connue de l'ancien fonctionnaire à la National Security Agency (NSA), Wayne Madsen, " Un éminent scientifique de l'Organisation des Nations Unies, qui a étudié le déclenchement du virus meurtrier Ebola en Afrique, ainsi que les victimes du VIH / sida, a conclu que le H1N1 possède certains vecteurs de transmission qui suggèrent que la nouvelle souche de grippe a été génétiquement fabriquée en tant qu'arme de guerre biologique militaire.

preuve de sa création en laboratoire

Madsen affirme que sa source de même qu'une autre source en Indonésie sont convaincus que l'actuelle épidémie causée par une nouvelle souche de la grippe porcine dans certaines régions du Mexique et des États-Unis, est le résultat de l'introduction d'un agent pathogène humain fabriqué qui pourrait entraîner une vaste pandémie mondiale, avec des conséquences potentiellement catastrophiques sur les voyages et les échanges commerciaux nationaux et internationaux.
toutefois, il est important de souligner qu'il est encore trop tôt pour affirmer cette hypothèse. Nous devons garder à l'esprit que le nombre de victimes est relativement faible si l'on considère le fait que des centaines de milliers de personnes au Mexique contractent chaque année, des maladies infectieuses liées à la pauvreté comme la tuberculose et la malaria
Fort Detrick, là où se trouvent les installations du centre de commandement médical de l'US Army et qui est à l'origine des attaques à l'anthrax de 2001, attire à nouveau les soupçons au sujet de la panique entourant la grippe porcine après qu'il eut été révélé que des enquêteurs sont en train de déterminer si des échantillons de virus ont récemment disparus de ses laboratoires de recherches.
Chad Jones, porte-parole de Fort Meade, dit que le Commandement des enquêtes criminelles de l'US Army enquête sur la possibilité que des échantillons de virus soient manquants de l'US Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USARMRIID), selon The Frederick News
En février, l'USAMRIID interrompait leur travail lorsqu'on a découvert que des échantillons de virus étaient absents des inventaires. Les enquêteurs de crimes de l'US Army Criminal Investigation Division, une unité de Fort Meade, enquêtent actuellement à savoir si des échantillons de virus sont manquants dans le plus important laboratoire biologique de l'US Army. Ce laboratoire fait également des études sur des agents pathogènes tels que le virus Ebola, l'anthrax et la peste.
De toute évidence, à la lumière de l'actuelle crise de grippe porcine et de la possibilité que la nouvelle souche soit d'origine synthétique, le fait que des échantillons de virus puissent avoir disparus du même laboratoire de recherche de l'Armée d'où est sortie la souche d'anthrax de 2001, est extrêmement préoccupant.
une enquête conjointe du FBI et du ministère de la Justice de 2008 a conclu que Bruce Edwards Irvins, un microbiologiste, vaccinologue et chercheur senior dans le domaine de la biodéfense à la United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID) à Fort Detrick au Maryland, était responsable d'avoir posté de l'anthrax aux membres du Congrès et aux médias en septembre et octobre 2001.
Le fait que Irvins se soit apparemment suicidé peu de temps avant que soit faite cette annonce a amené plusieurs personnes à croire qu'il était le bouc émissaire d'un vaste complot. Malgré les circonstances suspectes, aucune autopsie n'a été effectuée sur le corps de Irvins. Son avocat était certain que Irvins, qui a coopéré tout au long des 6 années qu'a duré l'enquête, était innocent des cinq décès reliés à l'anthrax.

anthrax

Le ministère de la Justice a d'abord considéré le Dr Steven Jay Hatfill comme un important suspect dans les attaques à l'anthrax, mais il a par la suite poursuivi le gouvernement et il a reçu 5,8 millions de dollars en dommages et intérêts. Un article du New York Times au sujet du suicide de Irvins posait l'hypothétique question : Que ce serait-il produit si le Dr Hatfill s'était suicidé en 2002, tel que le craignaient ses amis? Est-ce que les enquêteurs auraient alors publié leur conclusion et déclaré que l'auteur était mort?
Les craintes qu'une gigantesque pandémie était en train d'être concoctée a couru dans la communauté des conspirationnistes depuis le 11 septembre 2001. Les chercheurs soulignent que l'inhabituel nombre très élevé de décès parmi les meilleurs microbiologistes laisse croire que les personnes ayant eu connaissance de ce programme sont éliminées.

Vaccin grippe A : deux vaccins approuvés

L'Agence européenne du Médicament (EMEA) vient de donner un avis favorable à la mise sur le marché de deux vaccins contre le virus de la grippe A(H1N1). Il s'agit du Pandemrix, du laboratoire GlaxoSmithKline, et de Focetria, de Novartis.
La décision finale d'Autorisation de mise sur le Marché est désormais du ressort de la Commission européenne. Cette procédure devrait prendre 10 à 20 jours. L'EMEA recommande l'administration de deux doses espacées de trois semaines pour toute la population, femmes enceintes et nourrissons de plus de 6 mois compris.
L'Agence souligne également " ne pas avoir de doutes sur la sécurité des vaccins bien que le processus d'études ait été accéléré ".
" Des décennies d'expérience avec les vaccins contre la grippe saisonnière indiquent que l'insertion d'une nouvelle souche dans un vaccin ne devrait pas affecter considérablement la sécurité ou le niveau de protection offert ", précise l'EMEA.
Rappelons que la Commission européenne suit généralement les recommandations de l'EMEA.
Le gouvernement français a dévoilé son plan de vaccination contre la grippe A(H1N1), dans la perspective d'une diffusion de la pandémie au cours de l'automne. Il devra être activé sur ordre des préfets, " si la situation et les préconisations des experts le justifient " et cela à partir du 28 septembre 2009.
Les ministres de l'Intérieur et de la Santé détaillent leur stratégie dans une circulaire adressée aux préfets le 21 août 2009. Chacun d'entre eux devra ainsi établir un " plan départemental de vaccination ". Ainsi, " un minimum de trois sites de vaccination " devra être mis en place dans chaque département. Ces centres seront installés dans des gymnases ou des salles polyvalentes et non dans des établissements de santé.
Selon leurs capacités, ils devront être capables d'assurer la vaccination de 700 à 2.100 personnes par jour. Par ailleurs, " la vaccination des élèves et de toute la communauté éducative sera assurée par des équipes mobiles dans les établissements scolaires ". Il en sera de même dans les lieux de vie collective ou fermés (établissements médico-sociaux, centres de détention...).
Sur présentation de bons de vaccination émis par l'Assurance-maladie, la vaccination sera proposée " à toute personne qui le souhaitera ", comme l'a précisé Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé. Le schéma d'injection devrait être de deux doses, administrées à trois semaines d'intervalle. Quant aux populations prioritaires, elles devraient être définies par le Haut Conseil de Santé publique, " dans les jours à venir ".

Les premiers vaccins vers la mi-octobre


Les ministères insistent sur le fait que " la décision relative au lancement de la campagne de vaccination sera prise en fonction notamment de l'obtention des autorisations de mise sur le marché des vaccins ". Le gouvernement a en effet commandé 94 millions de doses de vaccins auprès de quatre fabricants, Sanofi Pasteur, GSK, Baxter et Novartis. " Elles seront livrées de manière échelonnée tout au long de l'automne et du début de l'hiver ", est-il précisé dans la circulaire. Roselyne Bachelot ayant ajouté en conférence de presse, que " la France devrait disposer des premières doses vers la mi-octobre ".
Rappelons qu'à ce jour en France métropolitaine, la " circulation du virus reste limitée ", comme le souligne l'Institut de Veille sanitaire (InVS). La semaine dernière, " le nombre de patients vus en consultation de médecine de ville pour grippe A (H1N1) est estimé à environ 4.500 ". En revanche, l'épidémie " progresse fortement dans l'ensemble des territoires français de l'Océan Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna), actuellement en hiver austral, saison propice à la circulation des virus grippaux ", rappelle l'INVS.

source: http://www.secret-realite.net/index.php?mod=articles&ac=commentaires&id=375
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.   Dim 6 Déc - 19:06

Merci Xenia, pas encore tout lu, mais ça me semble tres interessant, je reviendrais lire la suite lumiere lumiere lumiere

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.   Dim 6 Déc - 20:32

Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grippe et ses mutations: tout ce que vous devez savoir.
» Tout ce que vous devez savoir sur la litière à chat !
» Tout ce que vous devez savoir pour vous sentir "divinement" bien de candace Pert
» Tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel
» [3ème] À tout hasard, auriez-vous...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: BLOG Actualités - Articles - conferences-
Sauter vers: