Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homme et les plantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: L'homme et les plantes   Jeu 10 Sep - 11:20

Si l'on ne sais pas précisément ce que nos ancêtres mangeaient aux débuts de l'humanité il y a 5 à 7 millions d'années,il est certain que les plantes faisaient partie de leur alimentation quotidienne.Les végétaux leur étaient en effet indispensables pour la simple raison que le corps humain a impérativement besoin de vitamines,mais que,contrairement aux plantes,il ne peut pas synthétiser lui-même ces substances et doit donc les intégrer dans sa nourriture.S'il en manque,il connaitra tout d'abord des symptômes de carences pouvant entrainer par la suite de graves problèmes de santé.

Cependant les plantes ne représentaient pas uniquement une source importante de vitamines.En effet,nos ancêtres.savaient déjà également apaiser leur faim avec les graines nutritives de certaines espèces ou encore étancher leur soif avec des fruits juteux.Ils découvrirent vraisemblablement très tôt dans leur évolution que certaines plantes pouvaient soulager voire guérir un certain nombre de maux et firent aussi l'expérience des effets mystérieux,grisant ou psychoactifs de certains végétaux qu'ils voyaient comme des dons de Dieu leur permettant d'entrer en contact avec les puissances supérieurs.

Grâce à des objets trouvés dans des tombeaux,nous savons même dans certains cas quelles plantes étaient particulièrement appréciées de nos ancêtres.On a ainsi retrouvé des restes de plantes médicinales,dans des graines d'Achillée millefeuille et de guimauve officinale,remèdes naturels encore très populaires aujourd'hui,dans des sépultures datant d'il y a au moins 60 000 ans en Mésopotamie et en Égypte,mais également dans des cités lacustres au bord du lac de Constance.

source:Auteur:Dr:Hans W.Kohte


Dernière édition par xenia la chamane le Sam 12 Sep - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'homme et les plantes   Jeu 10 Sep - 15:25

En revanche,on ne sait pas pour quels maux ou quelles maladies les plantes étaient préconisées,car les écrits sur l'utilisation précise des différentes plantes médicinales ne sont que bien plus tardifs.Me papyrus Ebers,écrit vers 1 600 av.J.C.,est l'un des témoignages les plus complets sur ce sujet.Ce rouleau de papyrus de grande valeur,provenant du pilage d'une sépulture et qui porte le nom de l'égyptologue Georg Ebers(1837-1898) qui en fit l'acquisition en 1873 pour le compte d'un musée allemand,mesure 18 mètres de long et comporte en tout 877 articles,essentiellement des recettes de médecine égyptienne à base de plantes mais également des formules magiques et des invocations,éléments incontournables à l'époque.Le papyrus Ebers mentionne notamment la myrrhe(Commiphora molmol) et l'ail cultivé(Allium sativum).
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'homme et les plantes   Jeu 10 Sep - 17:37

Les premiers témoignages sur l'utilisation de remèdes naturels provenant d'Inde datent approximativement de la même période.Ainsi le <>,recueil d'hymnes dont le titre peut se traduire par<> contient de nombreuses informations sur les connaissances en plantes médicinales de l'époque ;le <> qui rassemble des traités médicaux rédigés par le médecin indien Caraka vers 700 ans av.J.C. mais dont l'origine est vraisemblablement plus ancienne,recense déjà 1 500 plantes médicinales.On a également retrouvé en Chine nombre d'ouvrages médicaux datant de cette époque et compilant des centaines de plantes et leurs usages.

A cette époque,la médecine des grandes cultures européennes et asiatiques tenta de plus en plus de prendre ses distances avec les pratiques magiques et le monde des esprits ,qui jouaient jusqu'alors un rôle primordial dans le traitement des patients.Le médecin grec Hippocrate(460-377 av.J.C) préconisa notamment de considérer les maladie non plus comme des phénomènes surnaturels mais comme des événements naturels et en conséquence de procéder au traitement thérapeutique sans utiliser d"accessoires rituels.Cette façon révolutionnaire d'appréhender la médecine influença notamment les successeurs directs d'Hippocrate,tel son compatriote Dioscoride,qui vécut au 1 er siècle apr:J.C. et présenta quelques 800 plantes médicinales dans son <> ou encore Galien ( vers 129-199) médecin romain d'origine grecque,auteur de centaines de traités médicaux,mais également toute la médecine occidentale au cours des 1 500 années suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'homme et les plantes   Jeu 10 Sep - 18:06

Après la chute de l'empire romain,c'est à la médecine arabe que l'on doit la conservation et le développement du savoir acquis dans l'Antiquité.Il convient de nommer dans ce contexte le médecin<> (980-1037) auteur de la célèbre encyclopédie <> irremplaçable jusqu'au XVII siècle.
En Europe surtout les monastères qui s'occupaient de la sauvegarde et de l'évolution des connaissances médicales au début du Moyen- Age.Derrière les épaisses enceintes de leur demeure,les moines recopiaient d'anciens manuscrits et cultivaient des jardins de simples dans lesquels ils plantaient des herbes médicinales pour leur consommation personnelle et celle des nonnes,mais aussi pour soigner les malades des villages alentour.En conséquence,de nombreux monastères possédaient non seulement un jardin comportant des plantes locales aussi bien qu'étrangères mais géraient également des hôpitaux spécialisés ou des hospices.
Alors que les premiers livres sur les plantes médicinales étaient au départ rédigés en latin et reproduits à la main,ce qui représentait un travail long et fastidieux,l'invention de l'imprimerie par Gutenberg(1400-1468) permit de développer les livres de botanique en français ou dans les autres langues vernaculaires à un prix abordable de sorte que la médecine par les plantes connut un essor formidable aux XV siècles,même au sein des populations non monastiques.Les traités sur les plantes médicinales les plus connus datant de cette époque sont<> de Hieronymus Bock,dit Tragus (1498-1554) et le <> de Leonhart Fuchs (1501-1566) dont quelques exemplaires ont été conservés,si bien qu'il est encore possible aujourd'hui de s'émerveiller devant ces ouvrages extrêmement complets et illustrés de gravures sur bois très détaillées.
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'homme et les plantes   Jeu 10 Sep - 18:45

Après plusieurs millénaires d'utilisation exclusive des plantes pour traiter les maladies,une mutation soudaine s'opéra aux XIX et XX siècles.Grâce aux progrès dans le domaine de la chimie,il fut alors possible d'extraire les substances actives des plantes,par exemple la morphine contenue dans le pavot,pour les utiliser de façon ciblé.Par la suite,on parvint même à fabriquer certaines substances actives de manière synthétique,voir à les modifier pour en améliorer l'efficacité.L'industrie pharmaceutique supplanta ainsi de plus en plus la médecine naturelle.Queques chiffres viennent illustrer cette mutation:dans les années 1930,90% des médicaments étaient à base de plantes,puis le rapport s'est rapidement inversé en à peine quelques décennies au profit des produits pharmaceutiques.
Un retour en arrière est apparu au cours des dernières années,en particulier à cause de la crise de confiance dont souffrent les médicaments pharmaceutiques en raison de problèmes survenus suite à la consommation de certains remèdes.L'affaire la plus connue reste sans aucun doute le scandale de la <>,un calmant commercialisé dans certains pays sous le nom de <> et dont l'utilisation par des femmes enceintes entraina la naissance de plus de 3 000 bébés malformés en Allemagne et en Grande-Bretagne.La découverte des effets secondaires indésirables de certains médicaments pharmaceutiques a également contribué à modifier la mentalité des patients qui sont désormais plus vigilants lorsqu'ils utilisent ces produits et se tournent de plus en plus volontiers vers des remèdes domestiques à base de plantes,en particulier lorsque leurs maux sont bénins.
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Utiliser les plantes médicinales en toute sécurité   Ven 11 Sep - 18:48

Il serait faux et risqué de penser que l'utilisation de plantes médicinales est,contrairement à celles des médicaments pharmaceutiques,totalement sans danger.Au contraire,il convient d'utiliser les remèdes à base de plantes de manière très ciblée et de respecter précisément le dosage prescrit afin d'éviter tout effet indésirable potentiellement dangereux pour la santé.En effet,la capacité d'un remède à base de plantes d'influencer les fonctions corporelles dépend autant de la nature de chacune des substances active des végétaux que de la quantité ingérée.

L'exemple de la Digitale Pourpre très répondue en Europe,qui contient des glucides cardiotoniques et a sauvé la vie de nombreux patients cardiaques,peut-être mis à profit pour illustrer notre propos.

Les substances actives de la Digitale sont utilisées pour traiter les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque.Ce remède très efficace fut introduit dans la médecine officielle par le médecin et botaniste anglais >>William Withering(1741-1799) >>,mais en réalité été découvert par une herboriste anonyme qui soignait depuis très longtemps déjà avec grand succès les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque avec un extrait composé de plus de 20 plantes différentes.Withering analysa cette préparation et découvrit que la Digitale Pourpre était responsable de l'action thérapeutique.Ce remède cardiotonique ne doit toutefois être utilisé qu'en respectant le dosage prescrit,car une ingestion une fois et demie à trois fois supérieure à la dose conseillée peut-être mortelle.

Parallèlement à la Digitale,de nombreuses autres plantes peuvent également nuire considérablement à la santé si on les consomme en excès ou de façon inadaptée.Nous ne saurions que trop vous conseiller de ne pas prendre à la légère l'utilisation de remèdes à base de plantes.Afin d'évité tout risque inutile,nous vous recommandons de ne jamais établir un diagnostic vous-même,en particulier en cas de maladie grave ou chronique,et de ne pas essayer de vous soigner sans consulter un médecin au préalable.

Lorsque l'on souhaite entamer un traitement avec des plantes médicinales,on peut faire des erreurs non seulement lors du diagnostique et de l'automédication,mais également lors de la cueillette et de la préparation.Il ne faut pas confondre l'angélique des bois(Angélica Sylvestre) que l'on utilise volontiers comme remède contre la toux,avec la grande Cigue (Conium Maclatum) qui lui resseùble beaucoup mais qui est mortellement toxique.Lors de la préparation de remèdes à base de plantes,il convient enfin de respecter certaines procédures précises,sans quoi l'action souhaitée ne sera pas obtenue et il y aura de plus un risque d'effets secondaires indésirables.

D'autre part,il convient d'être particulierement vigilant lorsque l'on veut traiter les enfants:il faudra alors réduire le dosage indiqué pour l'adapter à leur poids qui est moins élevé que celui d'un adulte.Il en va de même chez les personnes âgées ou les femmes enceintes qui doivent e^tre particulierement attentivent lors de la prise de remèdes à base de plantes est toujours consulter un médecin.Enfin,la consommation de remèdes naturels doit respecter un principe qui semble évident à la plupart d'entre nous pour les médicaments pharmaceutiques;il ne faut les utiliser que pendant une période limité dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme et les plantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme et les plantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme et les plantes
» L'homme qui parlait à l'oreille des plantes
» Les plantes vertes
» Les devoirs de l'homme envers les animaux et les plantes
» Les plantes et ces vertues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Santé & Protection :: la santé au naturel :: Les plantes-
Sauter vers: