Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Article de Carl Johan calleman sur l'unité de conscience et la crise monétaire

Aller en bas 
AuteurMessage
elo
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Article de Carl Johan calleman sur l'unité de conscience et la crise monétaire   Jeu 21 Juil - 14:16

Titre de l'article: Le début de la Quatrième nuit de la Neuvième Onde du système du calendrier Maya

Aujourd’hui, 13 juillet 2011 du calendrier grégorien, commence la quatrième nuit de la Neuvième onde. A moi, cette nuit semble vraiment être le dernier moment disponible pour nous préparer au scénario relativement spectaculaire qui mènera au point culminant du calendrier Maya, le 28 octobre 2011. J’ai déjà souligné certaines de mes principales vues sur cette transformation vers l’unité de conscience apportée par la Neuvième onde avec les conséquences simultanées à divers niveaux de l’univers, dans une série d’articles disponibles sur www.calleman.com et www.mayanninthwave.com. Pour cette quatrième nuit, il est donc grand temps que nous interrogions nos instincts si nous sommes au bon endroit pour participer à ce scénario d’apothéose. Il est également important de s’interroger si ce que nous faisons maintenant nous prépare pour ce que nous aurons à faire dans le ‘monde post-fin des temps’ ( un concept plutôt paradoxal ). Malheureusement, parce que tant de gens ont été dupés par des ‘chercheurs’ New Age à croire que le calendrier Maya terminerait le 21 décembre 2012, il semble clair que seule une minorité de gens dans le monde réalisera l’urgence du sujet.

Voici quelques mois, j’exprimais mes prévisions que le cinquième jour, commençant le 31 juillet, apportera un effondrement économique global qui serait le début de ce scénario de la fin des temps. Ce qui se passe à cet égard est que les banques européennes essaient toujours de trouver une solution à la crise de la dette grecque pour la fin juillet ; quelques jours après, le 2 août, la décision sera faite aux USA de relever ou non le plafond des emprunts. Entre-temps, une attention croissante se porte sur l’Italie, dont la dette rapportée à son PIB est presque aussi élevée (120%) que celle de la Grèce (140%), mais dont l’économie est sept fois plus grande et donc avec proportionnellement de bien plus grandes conséquences potentielles en cas de cessation de paiements. Ainsi, une situation très délicate est en train d’émerger au début du cinquième jour, et il reste à voir si on fera encore marcher la planche à billets pour éviter l’effondrement.

Comme il pourrait s’agir d’un effondrement financier mondial bien douloureux, cela pourrait apparaître à beaucoup comme un événement destructif, et par conséquent peu probable dans une période de lumière, un jour. Le système économique du monde est cependant probablement le plus grand obstacle au développement de cette unité de conscience existant sur notre planète. Je pense qu’on peut même dire qu’un effondrement de la structure financière mondiale est un pré-requis pour permettre d’établir des relations d’unité entre nous-mêmes. Pour cette raison, il n’est pas improbable qu’un tel effondrement intervienne un jour, et principalement dans le cinquième jour, qui est précisément le jour qui dans les ondes apporte la percée d’énergie au nouveau cadre de conscience. L’unité de conscience sera donc probablement perçue comme une menace à nombre de gens en positions économiquement dominantes, raison en partie pour laquelle de très puissants intérêts dans les media ont cherché à duper les gens sur le calendrier Maya en retardant sa vraie date, qui est le 28 octobre 2011.

Il importe donc de regarder d’un peu plus près ce qu’est l’unité de conscience. Parfois l’unité, ou conscience une, est présentée comme un simple concept mental, comme s’il s’agissait de quelque chose qu’il suffisait de conscientiser pour la voir se manifester. Certains enseignent que puisque nous sommes reliés dans un sens quantique, nous sommes tous uns. Je trouve ces arguments si triviaux qu’ils sont inutiles à faire. Bien entendu, nous sommes tous uns en ce sens que tous les êtres humains sont les produits d’une même réalité et en cela totalement interconnectés. Pourtant, une simple conscientisation d’un concept ou d’une intuition spirituelle nous est insuffisante pour vraiment vivre l’unité et l’ancrer à la réalité. L’unité de conscience est quelque chose que nous devons construire et avec laquelle travailler pour la voir se manifester à travers le support de cette Neuvième onde ; encore une fois, il se pourrait bien que cela ne soit possible qu’après un effondrement monétaire planétaire. Le point important à comprendre est que l’unité n’est pas un attribut de nous-mêmes en tant qu’individus, mais une de nos relations envers les autres et le divin.

Pour comprendre le rôle du système monétaire, voyons comme il fonctionne en réalité. Dans le fond, dans le monde moderne, il est des lieux appelés ‘banques’ qui ont des ordinateurs où les gens ont des ‘comptes’ soi disant. Dans les comptes de ces ordinateurs, il y a des chiffres, qui sont des mesures ( données en dollars aux USA ) de combien d’argent vous possédez. Une large proportion de l’humanité en fait n’a pas de tel ‘compte’, alors que certaines personnes peuvent y avoir 10.000 ($). D’autres peuvent avoir 10.000.000 ou même 10.000.000.000 ($) associés à leurs noms dans ces ordinateurs bancaires. En outre, pour un grand nombre de ces gens, ces chiffres sont négatifs car les banques leur ont ‘prêté’ de l’argent. Ainsi, il y a de grandes différences dans ces chiffres selon les personnes, en dépit du fait que les gens travaillent approximativement la même quantité de temps partout dans le monde. Parfois les chiffres peuvent être associés à un service rendu par quelqu’un à la planète, mais le plus souvent, c’est le contraire. Ceux qui causent le plus de dégâts à notre planète ont en fait les plus grands chiffres dans ces ordinateurs bancaires. Néanmoins, le point à comprendre est que les chiffres dans ces ordinateurs bancaires, plus que tout autre chose, définissent une structure de pouvoir où ceux qui ont des chiffres élevés dominent ceux avec des chiffres bas ou négatifs. L’argent n’a pas de réelle existence, mais les définitions légales d’une société maintiennent un système de domination basée sur ces chiffres d’ordinateurs.

Ces chiffres dans les ordinateurs de banques ( naturellement, la même chose s’applique aux actions, fonds de pension, etc. ) définissent les structures de pouvoir de nos sociétés et déterminent presque toutes les relations humaines, ce que nous faisons en tant qu’espèce et ce sur quoi nous focalisons nos vies sur Terre. Il y a bien sûr quelques petites exceptions, mais dans l’ensemble il est vrai que les mesures données à chaque individu dans ces ordinateurs bancaires déterminent la vie humaine en intégralité. Avec un tel système monétaire, il semble évident que l’unité de conscience ne peut exister dans un sens réel, simplement parce que ceux qui ont des chiffres élevés dans ces ordinateurs bancaires dominent et décident de ce que les autres doivent faire, et de comment ils doivent passer leur temps ; or une telle domination n’est pas compatible avec l’unité. Le système monétaire actuel est simplement incompatible avec l’unité de la conscience qui est développée par la Neuvième onde et ses jours, et c’est la raison pour laquelle je soupçonne qu’un effondrement financier global peut avoir lieu dans un jour et particulièrement dans le cinquième jour de la Neuvième onde.

Nous pouvons aussi comprendre que si ce système économique s’effondre, nous pourrions pour la première fois être des âmes souveraines et totalement responsables pour ce que nous créons. Il n’y aurait alors personne sur qui reporter nos responsabilités et projeter notre négativité si la structure de pouvoir de ces ordinateurs bancaires disparaissaient. La conséquence serait que nous devenions tous entièrement responsables du cours des événements, non seulement pour nos faits et gestes en tant qu’individus, mais aussi collectivement. Pour ceux qui empruntent pareille voie, une telle attitude active et responsable coulera de la unité de conscience avec le divin et toutes ses manifestations de la vie.

Carl Johan Calleman
Originaire de Suède, Carl Johan Calleman vit aux Etats-unis et est titulaire d'un doctorat en biologie. Il a servi en tant qu'expert sur le cancer pour l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). II commence ses études sur le calendrier maya en 1979 et fait aujourd'hui sur ce thème des conférences dans le monde entier. Il est également l'auteur de Solving the Greatest Mystery of Our Time : The Mayan Calendar (Résoudre le plus grand mystère de notre époque : le Calendrier Maya). Son dernier livre traduit en français est Cosmologie Maya et Théorie Quantique.



Revenir en haut Aller en bas
 
Article de Carl Johan calleman sur l'unité de conscience et la crise monétaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: BLOG Actualités - Articles - conferences-
Sauter vers: