Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'avortement provoqué: est-ce un crime?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Saint Amant
Initié
Initié



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Jeu 12 Fév - 11:27

Shyvayah,

Vous écrivez :

"La désinvolture par rapport à la vie ? Je trouve ça atrocement réducteur de penser que tous les avortements le sont. Dans mon propos, je ne parle pas d'avortement de convenance, je ne parle pas du cas de la femme cadre, ayant ressources, logement et mari fiable qui décide d'avorter car ça ne colle pas avec son timing de carrière ! Non, ces avortements là, ça ne m'intéresse pas d'en parler, ni de les juger, je vous laisse le faire =D"


==> Je n'ai jamais dit que tout le monde était dans ce cas, merci de ne pas déformer mes propos. Ce qui est atrocement réducteur, c'est, pour ceux concernés, de considérer un être comme juste un morceau de chair, afin de pouvoir s'en débarrasser.
ça ne vous intéresse pas de parler de la majorité des ivg, soit, mais ils n'en constituent pas moins la majorité des cas, donc moi, j'en parle. (les viols sont minoritaires).


Vous écrivez :

"De la politique, toujours de la politique. Pourrait-on parler de ce qu'on ressent ou de ce qu'on pense sans venir foutre la politique au milieu ? Dans mes propos, je ne parle pas de gauche, de droite. Si vous croyez vraiment que ça change quelque chose... On a vécu pendant des années sous des gouvernements mixtes, président de droite, assemblée nationale de gauche, et inversement ! Est-ce que cela change tant de choses que ça ? Ces conflits sont faussement idéologiques, la politique ce n'est plus avoir des valeurs à défendre, c'est quêter du pouvoir. Je ne parle pas à nouveau d'avortements de convenance, mais d'avortement dans un contexte où l'on a pas le choix. Que dire alors des femmes qui se faisaient avorter avant que les indidualistes blablabla d'extrême droite ne débarquent ? "


==> La philosophie et la politique ont apporté ça, donc, oui, il faut en parler absolument, je n'ai pas dit que vous en parliez, je vous dis que moi j'en parle, car les gens en société, jouent aux "cools", font croire qu'ils sont modérés "de gauche et droite", alors que leur positionnement froid, cynique, et irresponsable est originaire d'extrême droite.
C'est très refoulé en société , on veut faire croire que tout ça vient de positionnements tout mimis et libertaires, alors que ça vient de l'extrême droite individualiste athée.
Donc, oui, c'est très important de dire que quand on prend la vie à la légère, on est d'extrême droite sur le sujet. Et tous les anars peuvent se mentir, ça ne changera rien à l'affaire.

Ce n'est pas de la politique politicienne, mais de la philosophie politique, nuance.



Vous écrivez :


"Etes-vous un homme ? Désolée pour cette question, mais hônnetement, quand je lis ça. Je tombe juste des nues... "


==> laissez tomber les préjugés, je ne parlais pas avec le mental, je suis médium.


Vous écrivez :


"Un enfant, fait parti de sa mère, grandit en elle, dépend d'elle pendant une grossesse et reste connecté à elle toute sa vie. Oui c'est un être distinct, mais ôter sa part d'interdépendance et d'intense connexion avec sa mère est aussi stupide et fait autant preuve de pathologie mentale que son inverse."


==> En tant que médium, je connais les liens mère-fils, merci, je n'ai jamais dit le contraire.
être connecté ne change rien à l'affaire que c'est un être totalement distinct. Et vouloir amoindrir le fait que c'est un être distinct, à cause d'un lien d'alimentation temporaire et d'un lien spirituel, c'est ça qui est trompeur et aberrant, car il n'en reste pas moins que c'est un être totalement distinct. 


Vous écrivez :


"Je pense qu'effectivement, l'irresponsabilité masculine est souvent oubliée. Mais pourquoi cherchez absolument à pointer du doigt des responsables ? Pourquoi ne pas plutôt réfléchir à des solutions ? Se livrer à quelque chose de constructif ?"


==> oui, l'homme est en grosse partie à l'origine de ça, vous avez raison, je le pense aussi, et si on regarde le monde entier, et pas seulement la France, c'est encore plus vrai, car la situation est tellement dure et horrible ailleurs pour les femmes, qu'on voit tous les détails et mécanismes de désespoir féminin qui mène finalement à ce genre de choses, par la faute de l'homme.


Madame, il n'est pas question de trouver des responsables, il est question de voir l'origine d'un problème, pour pouvoir trouver des solutions, car si on ne dit rien, tout le monde fuit.
C'est quand on regarde les choses de face, qu'on peut changer. Si on refoule l'origine des problèmes, on ne changera rien du tout.
Et comme tout est bloqué parce que les tenants de l'obsession sexuelle menant à l'ivg jouent aux "cools"et aux "libertaires", il est essentiel de dire qu'ils ne sont pas "cools" du tout, mais originaires d'extrême droite, avec tout ce que ça comporte de dureté irresponsable.
Une fois qu'on a déblayé ce gros mensonge du "cool", on peut alors se remettre en question, et chercher des solutions, qui sont évidemment spirituelles.


Si on apprenait aux enfants à méditer, si les médias et les artistes, l'éducation en générale, montraient beaucoup moins d'obsession sexuelle, ça irait déjà beaucoup mieux.


La méditation concentre les énergies, les éveille, les alchimise, permet le contrôle de soi, et la perception directe de l'énergie de Vie.
Une fois que l'on perçoit l'énergie de Vie, tout va mieux, on donne de l'importance aux actes, et l'amour, qui est une énergie, prend un autre sens, une toute autre ampleur, une autre profondeur, qui n'aura rien à voir avec l'obsession sexuelle pathologique qu'on voit partout, comme si c'était normal.

Mais instaurer la méditation, la profondeur culturelle, ça ne se fait pas comme ça, il faut d'abord pointer du doigt les mensonges et les dégats, sinon les gens diront que tout va bien et qu'il ne faut rien changer.

:energie:
Revenir en haut Aller en bas
Saint Amant
Initié
Initié



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Jeu 12 Fév - 13:15

Je précise bien que je ne suis pour aucun changement de loi sur l'ivg, décider de comment la vie d'autrui doit s'organiser n'est pas du tout mon truc, ça ne me regarde pas.

J'ai bien dit plusieurs fois aussi que je ne parlais pas du tout de crime, je dis juste qu'il y a souffrance pour mère et enfant, que c'est dommage, et que je suis totalement incompétent pour parler d'autre chose. Si des gens osent sortir ce mot de crime, pour le valider ou l'invalider, ils en portent la responsabilité.

Mon propos est plutôt une critique générale de la société moderne, car on aime souvent faire croire que tout est bien et normal, alors que ce n'est pas le cas, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Merline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Jeu 12 Fév - 15:55

Personnellement je suis contre l'avortement... A mon avis on ne se "débarrasse" pas d'un enfant comme d'un mouchoir en papier !
ceci dit...

Chaque cas est un cas différent de l'autre mais dans tous les cas, cela reste un traumatisme pour la femme, la "future mère" qui n'en sera plus une à un moment donné de sa grossesse ! Le corps qui se prépare à changer, à "voir" grandir en lui un nouvel être et qui , d'un geste n'est plus celui là !
Traumatisme physique et moral ! Ce n'est pas un acte anodin mais trop souvent banalisé !

Quand certaines vont faire de cet acte l'histoire de leur vie, d'autres vont très bien l'accepter ! d'où l'importance d'en parler; Bien que, souvent se sont des actes faits dans la plus grande discrétion.
Une femme peut-elle vraiment oublier un avortement ??? De se dire... il ou elle aurait tel âge, de regarder les autres enfants jouer dans une cour d'école, entendre des rires, des pleurs.. est ce toutes ces petites choses de la vie ne font pas rappeler un événement douloureux ?

... Par contre, a-t-on le droit et le devoir de garder un enfant à venir atteint d'une maladie grave ?
Question difficile ! 
Je sais que je n'en aurais pas été capable...  pas capable d'assumer ! 
Un avortement alors peut être envisagé !

je ne demande pas qu'on soit d'accord ou pas... c'est mon avis !
Revenir en haut Aller en bas
shyvayah
Initié
Initié



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Jeu 12 Fév - 18:14

Merline a écrit:
Personnellement je suis contre l'avortement... A mon avis on ne se "débarrasse" pas d'un enfant comme d'un mouchoir en papier !
ceci dit...

Chaque cas est un cas différent de l'autre mais dans tous les cas, cela reste un traumatisme pour la femme, la "future mère" qui n'en sera plus une à un moment donné de sa grossesse ! Le corps qui se prépare à changer, à "voir" grandir en lui un nouvel être et qui , d'un geste n'est plus celui là !
Traumatisme physique et moral ! Ce n'est pas un acte anodin mais trop souvent banalisé !

Quand certaines vont faire de cet acte l'histoire de leur vie, d'autres vont très bien l'accepter ! d'où l'importance d'en parler; Bien que, souvent se sont des actes faits dans la plus grande discrétion.
Une femme peut-elle vraiment oublier un avortement ??? De se dire... il ou elle aurait tel âge, de regarder les autres enfants jouer dans une cour d'école, entendre des rires, des pleurs.. est ce toutes ces petites choses de la vie ne font pas rappeler un événement douloureux ?

... Par contre, a-t-on le droit et le devoir de garder un enfant à venir atteint d'une maladie grave ?
Question difficile ! 
Je sais que je n'en aurais pas été capable...  pas capable d'assumer ! 
Un avortement alors peut être envisagé !

je ne demande pas qu'on soit d'accord ou pas... c'est mon avis !

Ma chère Merline

great  J'aime ta douceur et tes nuances ! ça peut servir d'exemple comme attitude constructive dans les débats Smile

Bisou confettis
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCYRNxh2BTmWYTqIBh7lxFCw
Saint Amant
Initié
Initié



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Jeu 12 Fév - 22:56

Bonsoir,

Merline écrit :

"Personnellement je suis contre l'avortement... A mon avis on ne se "débarrasse" pas d'un enfant comme d'un mouchoir en papier !
ceci dit...
Chaque cas est un cas différent de l'autre mais dans tous les cas, cela reste un traumatisme pour la femme, la "future mère" qui n'en sera plus une à un moment donné de sa grossesse ! Le corps qui se prépare à changer, à "voir" grandir en lui un nouvel être et qui , d'un geste n'est plus celui là !
Traumatisme physique et moral ! Ce n'est pas un acte anodin mais trop souvent banalisé !
Quand certaines vont faire de cet acte l'histoire de leur vie, d'autres vont très bien l'accepter ! d'où l'importance d'en parler; Bien que, souvent se sont des actes faits dans la plus grande discrétion.
Une femme peut-elle vraiment oublier un avortement ??? De se dire... il ou elle aurait tel âge, de regarder les autres enfants jouer dans une cour d'école, entendre des rires, des pleurs.. est ce toutes ces petites choses de la vie ne font pas rappeler un événement douloureux ?
... Par contre, a-t-on le droit et le devoir de garder un enfant à venir atteint d'une maladie grave ?
Question difficile ! 
Je sais que je n'en aurais pas été capable...  pas capable d'assumer ! 
Un avortement alors peut être envisagé !
je ne demande pas qu'on soit d'accord ou pas... c'est mon avis !"



==> En effet, moi aussi, j'apprécie ta douceur de communication, sans attaque déformant les propos d'autrui qu'on voit trop souvent, et ton exposé nuancé, j'aime ça aussi, ainsi que d'apporter des solutions concrètes.


Sur le sujet, intérieurement, je n'aime pas l'avortement non plus, et ta phrase : "on ne se débarrasse pas d'un être vivant, comme un mouchoir de papier" exprime ce que toute personne saine, et dotée d'humanité et de sensibilité, devrait penser à la base.


Après, viennent en effet les cas particuliers, viols, déformations génétiques, maladies, etc etc, qui font que, justement, on ne demande évidemment pas un changement de loi, car presque tout le monde sera d'accord, je crois, pour comprendre pleinement ces cas très douloureux.
En n'oubliant pas non plus que certains cas ne sont pas des viols, avec plainte à la police, mais sont quand même moralement des viols, vu les conditions lamentables dans lesquelles les choses se passent parfois, y compris dans les couples. N'oublions pas que l'homme abuse très souvent de la gentillesse des femmes, on va encore dire que je suis sévère, mais abuser de la douceur d'autrui, est pour moi une forme de viol, surtout quand l'homme n'assume pas les conséquences de ses actes. Et reconnaitre ces situations comme des formes de viol, c'est reconnaitre aussi qu'il s'agit des cas particuliers pour l'ivg, d'où l'intérêt de dire les choses clairement.
Non pas que je sois d'accord pour l'ivg dans les cas particuliers, mais personnellement, je pense que c'est à chacun de décider en son âme et conscience dans ces cas-là, sans que les anti viennent imposer autoritairement leur point de vue.

Mais les cas particuliers où on tombe d'accord sur la souffrance extrême ne sont pas du tout la généralité et la banalisation de l'acte, car toute banalisation conduit à des excès lamentables, et à d'autres actes très douteux, dans d'autres thématiques.
C'est ça, la manipulation du Système : faire croire que des cas particuliers sont la situation générale.


Tu écris :


"Quand certaines vont faire de cet acte l'histoire de leur vie, d'autres vont très bien l'accepter !"


==> Oui, mais franchement, je ne crois pas que ce soit très bon signe de ne pas être conscient de ce que l'on fait. Déjà, ne pas sentir la vie en soi n'est pas très bon, alors l'enlever sans rien sentir, bof, pas terrible....
Ce sont les mêmes qui rigolent quand on parle de respecter la vie animale, que les animaux souffrent, que la société les torture actuellement dans l'atroce élevage industriel....


:energie:
Revenir en haut Aller en bas
Merline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Ven 13 Fév - 10:03

Je passerai le sujet sur les hommes qui prennent tous "leurs" droits et moins leurs devoirs !

Et l'Amour, bordel, il est où dans tout ça ! L'Amour avec un grand A, parce que l'autre... n'en parlons pas !!!
Quand certains couples se battent pendant des années pour avoir un jour la chance d'avoir un enfant adopté, alors que d'autres se battent pour les "éliminer" !
Y a-t-il un juste milieu quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Amande
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Sam 21 Mar - 15:17

Oui je ne me souviens pas des détails, mais l'âme rejoint le corps du bébé à partir d'un certain temps de croissance....

La femme peut communiquer avec l'âme qui vient d'entrer dans le corps du futur bébé, elle peut lui demander de partir parce qu'elle ne se sent pas prête..

Je pense que du moment que tout ce fasse dans l'amour inconditionnel et le respect de l'autre, il ne peut pas y avoir de mal... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 8:44

Bonjour,
Je suis tombée sur ce sujet en parcourant le forum hier soir.
D'une manière générale, on ne peut pas, je pense, dire que c'est un crime ou non de choisir cette solution quand elle arrive.
On sait tous que l'IVG n'est pas un moyen de contraception, alors je pense que lorsque cette décision est prise, elle est prise pour peut être mille raisons qui nous paraîtraient inacceptables pour nous, mais pas pour la personne qui a besoin de ne pas porter l'enfant qu'elle porte.
On ne vit pas à la place des autres, et ce qu'ils vivent leur appartient, nos jugements aussi. Si on est choqués par cet acte, peut être que c'est notre domestication qui engendre nos pensées, ou le souvenir de quelque chose, un combat pour la vie... Bref, toutes sortes de choses peuvent faire que l'on combat assidûment le non droit à l'IVG.
Je combats pour ce droit de mon côté, toute médium et croyante que je suis, et je suis heureuse que ce droit existe car j'y ai eu recours et je n'ai pas honte d'en parler.
Si ce droit n'avait pas exister, j'en serais morte d'une manière ou d'une autre.
Avoir des prétextes tels que : "l'enfant était (par exemple) trisomique" pour assumer un tel acte n'est pas valable pour moi. Pourquoi aurait-on le droit de retirer la vie à un enfant malade plus qu'à un autre? Le droit à la vie est pour tous.
Le choix d'avorter est un choix extrêmement difficile. Quoiqu'il en soit, on perd une partie de soi... en gardant, ou en avortant.
Sidoréline.


Dernière édition par Sidoréline le Mar 24 Mar - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 8:55

la plus grande avorteuse et la plus grande criminelle au monde , c' est Dame Nature!



Sidoreline , je comprends très bien ce que tu as écris, et comme toi , je laisse le choix à chacune de nous , et je SAIS que CHOISIR dans ce cas  est UN DRAME et une SOUFFRANCE sans nom.
On ne va pas à l' avortement comme vers un moyen de contraception, c' est une interruption de grossesse , un arrêt de vie en cours , et les femmes y ont CONSCIENCE!
Ceux qui jugent ne savent pas ....
Je combattrais aussi pour que les femmes aient le CHOIX....
Revenir en haut Aller en bas
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:01

Merci Ivresse pour le soutien que tu apportes aux femmes qui ont vécu cette épreuve. Car pour le corps, n'oublions pas que c'en est une, pour l'esprit aussi....
Si nous parlions de nos corps qui éjectent des enfants en fausse couche effectivement?
Si nous parlions des moyens barbares des femmes désespérées qui ne pouvaient pas garder un enfant? Est ce mieux? Moins pire parce que moins visible?
La première personne a être choquée dans cette histoire, c'est la maman (parce qu'elle reste une maman cette femme qui avorte) qui doit choisir.... Je crois que la punition est bien assez lourde comme ça sans qu'il y ait jugement de la société ou des croyances par dessus. Et si nous parlions des hommes qui jugent et n'ont pas à porter ce choix dans leurs entrailles?
Le Seigneur m'a donné le libre arbitre, il m'a donné le choix oui, et je m'en suis servi en mon âme et conscience. Et je n'ai écouté que moi, cet enfant, je ne l'aimais pas, je ne l'aurais pas aimé parce que je ne l'avais pas choisi... Je vous choque? Tant mieux... Ressentez la colère ou la compassion en vous...
Peu importe ce que vous ressentez, chaque fois qu'on ressent quelque chose, c'est qu'on est vivant, et qu'on se dégage de tous nos poids.
Sidoréline.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:16

Exact! Sidoreline,

Et comme pour le suicide assisté en fin de vie , je ne jugerai jamais , car je sais que je suis pour le faire , et que  je suis fière d' avoir ce choix d' humain...Et que ces actes se font dans une très grande conscience de VIE que les mots ne peuvent décrire....
Il faut avoir côtoyer la mort pour comprendre...

Tu as raison , ce sont dans ces moments de choix entre vivre et mourir que l' on se sent vraiment VIVANT....


Dernière édition par Ivresse le Mar 24 Mar - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:16

Ce texte ne va pas faire que du bien...

Voici un extrait du livre Action/réaction de Xavier Chico




Et l’avortement provoqué, Assistant ? demanda Hilario, extrêmement intéressé. Devant la
gravité dont se revêtent vos paroles à ce sujet, il nous est donné de présumer qu’il s’agit d’une faute grave…

– Une faute grave ?! Il serait plus indiqué de dire un crime douloureux. Arracher un enfant du sein maternel est un infanticide reconnu. La femme qui le provoque ou qui en vient à justifier un tel délit est contrainte par les lois irrévocables à souffrir de tristes altérations dans le centre génésique de son âme, se prédisposant généralement à des infirmités telles que la métrite, le vaginisme, la métralgie, l’infarctus utérin, la tumeur cancéreuse, fléaux par lesquels, bien souvent, elle se désincarnera, rejoignant l’Au-delà pour répondre du crime pratiqué devant la Justice Divine. C’est alors qu’elle se verra vivante, mais rendue malade et malheureuse parce que par l’incessante répétition mentale de l’abominable acte, à travers le remords, elle retiendra la dégénérescence des forces génitales pour une longue période.

Page 129.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:19

Ce texte ne me choque pas....
Il ne me touche même pas en fait...
Je pense qu'il faut que des personnes pensent comme ça même pour en entrainer d'autres, puis que ces autres se disent un jour 'mais en fait, j'aimerais bien penser autrement', et c'est là que commence l'éveil souvent  wink.
Ivresse, je suis d'accord également avec la fin de vie. J'ai également frôlé la mort.... c'était bien!


Dernière édition par Sidoréline le Mar 24 Mar - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:20

désolée , mais ce texte est " foutaise" pour moi.....
Vous pensez que la Nature se réfère à des textes , que la souffrance écoute des mots abstraits?

Revenir en haut Aller en bas
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:21

Ne sois pas touchée par cela Ivresse... Il faut te défaire des jugements. Ils appartiennent aux autres...
Revenir en haut Aller en bas
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:22

Par contre cela m'intéresse Nossolar le pourquoi tu as posté ce passage?
Tu cites un passage de livre mais dans quel but? Parce que c'est aussi ta vérité? Parce que ce n'est pas la tienne?
Quel est ton avis d'homme?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:24

Sidoreline,

Il existe des "justes" colères, et les marchands des divers temples , m' agacent un tantinet ( je parle du livre)....
L' ivresse peut être joyeuse , mais aussi tenebreuse!
Nom du ciel, on ne peut séparer dans notre monde , ténèbres et lumière , soyons un peu réaliste....
J' aime le jour, j' aime la nuit , les deux me sont necessaire!
Ouf! ça va mieux.....MDrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:40

Je suis bien d'accord avec tout ce que tu écris!
La colère doit être exprimée! Tout doit être exprimé même à mon sens, c'est ce que je voulais dire dans mon post.
Je trouve ce texte franchement honteux, mais ça c'est mon avis personnel que je ne voulais pas donner  blup.
Je suis contente que tu te sentes mieux! Moi aussi!  confettis
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:44

Sidoréline a écrit:
Par contre cela m'intéresse Nossolar le pourquoi tu as posté ce passage?
Tu cites un passage de livre mais dans quel but? Parce que c'est aussi ta vérité? Parce que ce n'est pas la tienne?
Quel est ton avis d'homme?

Le mieux est de lire ses livres et de regarder le film 'les mères' film très beau et très dur a la fois, mais tellement réprésentant de la vie que nous vivons tous les jours.

Mon avis importe peu, chacun est libre de faire ce qu'il lui plait, j'ai une immense chance de ne pas avoir a prendre une décision pareil qui dans un cas, comme dans l'autre est douloureuse, d'ailleurs je ressens la douleur d'ici.

Et j'avoue ne pas aimer parler de cela....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 9:47

great Merci d'avoir répondu Nossolar.
Je ne regarderai pas le film personnellement... mais merci d'avoir partagé le lien, il pourra servir à d'autres personnes qui ont besoin d'être convaincues et aidées dans ce qu'elles doivent penser de tout cela.
Sidoréline
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 10:07

Nossolar , je comprends ...
mais les livres sont des mots qui appartiennent aux autres...
Les films aussi...
On doit y garder notre libre pensée et je suis une libre penseuse ( dans les limites qui m' ont été données).
Trop se cachent derrière les mots des autres ...Les système de vie des autres. C' est plus facile , y a plus à penser par soi même.
Les livres sont juste des idées, des petits cailloux placé devant nous , ce ne sont pas des montagnes  incontournables ( elles peuvent même se déplacer).
Je lis aussi mais tout passe par la moulinette de ma conscience du moment et de mon expérience vécue.

Je suis une maman " autrement" ( adoptive)
La nature m' a abîmée ( de grâce, ne me parlez pas de karma! angry )
Juste des causes et effets, même transgénérationnels....Cela  suffit a ma pensée par mon expérience.
Elle m' a fait faire trois avortements , car trois enfants morts dans mon ventre) et que je désirai plus que tout , à la folie, mes enfants....A la suite d' un curetage , une anesthésie se passe mal et je fais une EMI....
A mon retour , crois moi, je n' étais plus la même personne ....
ma conscience avait changée ....
Et j' ai relativisé toutes les religions que j' ai parcouru et les systèmes philosophique et je ne parle pas d' ésotérisme.... qui ne sont que des FORMES, des reflets , des représentations  du monde invisible où je suis allée , hors espace/temps/matière....
La VIE est bien autre chose....que ce que l' on pense avec nos petites gouttes de vie personnelles.

Et donc, oui , je ressens la douleur des femmes qui acceptent ou pas , les petits à venir et leur choix .
Je connais la souffrance du ventre.
Et je peux leur dire que si elle accueille leur choix , sans l' accepter ni le repousser , il ne leur arrivera rien dans la vie devant elle .
Elles ont fait un acte qu' elle pensaient juste à ce moment de leur vie .
C' est leur culpabilité par rapport a la morale dominante qui va leur gâcher leur vie....

Bien oui, je me suis un peu lâcher, car je connais cette souffrance , même si je la vivais dans le sens inverse..Je voulais donner la vie.
Mais , mais , des femmes abandonnent leurs petits et d' autres femmes tendent leurs mains pour les recevoir!


Dernière édition par Ivresse le Mar 24 Mar - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 10:09

Je n'avais pas partagé le lien mais le voici




Synopsis: "Les Mères de Chico Xavier" est basé sur des faits réels et raconte l'histoire de trois mères, qui vivent à différents moments de leur vie et elles voient leur réalité changer soudainement: Ruth (Via Negromonte), dont le jeune fils est en difficulté avec la drogue, Elisa (Vanessa Gerbelli), tente de surmonter l'absence du mari à la maison, se consacrant entièrement à son fils, le petit Théo (Gabriel Bridges) et Lara (Taina Muller), une enseignante qui est confrontée au dilemme d'une grossesse imprévue. Leurs histoires se croisent. Quand ils se rencontrent et reçoivent réconfort et espoir de vie à travers le contact avec Chico Xavier. scénario de Glauber et Emmanuel Nogueira Filho, inspiré par le livre "Derrière le voile d'Isis", le journaliste et écrivain Marcel Souto Maior (également auteur de "La vie de Chico Xavier") Production: Films Light Station
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
Sidoréline
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 10:17

confettis pour toi Ivresse, et le chemin que tu as parcouru.
Revenir en haut Aller en bas
Nossolar
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 10:19

Ivresse a écrit:
Nossolar , je comprends ...
mais les livres sont des mots qui appartiennent aux autres...
Les films aussi...

Les livres sont des mots qui servent a partagé la "connaissance" avec les autres, tous bien sur ne disent pas 'la vérité', mais bien la perception de la réalité qui est vue par celui qui l'écrit.

Par contre le film que je viens de poster est tiré sur des faits réels, ils ne sont donc pas passé par l'imagination de quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xolium.be/stage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 10:23

Sidoréline,

Merci, mais tu sais pour moi , c' est naturel, c' est ma petite goutte de vie qui coule selon sa pente et je ne vais pas m' échapper en  inventant des karmas hypothétiques pour expliquer mon instant de vie...Je vis cet instant et cela suffit à ma joie ( ou douleur) de vivre

Je voulais rajouter qu' être mère c' est désirer un petit, le prendre par la main pour le conduire à demain...

Et une femme qui a avorté volontairement pour des raisons thérapeutiques ou de vie impossible  , le jour où elle désire son enfant , elle est MÈRE!
Toutes les femmes ont la potentialité d' être mère, un jour ou l' autre....Même les femmes stériles ou stériles secondairement.
Même celles qui ont un enfant " non désiré", elles peuvent rejeter l' enfant toute leur vie  et donc ne sont pas mère, mais aussi l' amour de son enfant peut se réveiller  et là, elles deviennent mères.
A nous toutes de choisir..... :energie:


Dernière édition par Ivresse le Mar 24 Mar - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Mar 24 Mar - 10:34

Nossolar ,
je vais regarder le film et te dire....
J' ai vu de si beaux films sur la naissance , il y a longtemps... Les titres m' échappent , je crois qu' un s' appelle " CRIS" et montre comment l' on naît sous toute latitude...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'avortement provoqué: est-ce un crime?   Aujourd'hui à 18:54

Revenir en haut Aller en bas
 
l'avortement provoqué: est-ce un crime?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'avortement provoqué: est-ce un crime?
» L'avortement en Islam
» avortement.. crime.. assassinat....
» question sur l'avortement
» l'OMS et la légalisation de l'avortement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Les niveaux de Conscience :: Voyages intérieur - Voyages exterieur-
Sauter vers: