Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?    Mar 15 Fév - 23:49

Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?

Épice omniprésente dans la cuisine indienne et sud-asiatique depuis des centaines d'années le curcuma est connu pour ses effets anti-oxydants. Afin de maximiser ses effets bénéfiques, des chercheurs américains viennent de mettre au point une nouvelle molécule dérivée du curcuma appelée CNB-001. Des expériences menées sur le lapin mettent en évidence un rôle protecteur de CNB-001 sur les cellules cérébrales et aiderait aussi à les régénérer après un accident vasculaire cérébral.

Une molécule dérivée du curcuma

Depuis fort longtemps, les propriétés anti-oxydantes du curcuma, également appelé safran d'Inde, intéressent les chercheurs. Recherches pour traiter blessures et maladies du cerveau se succèdent. Hélas, cette épice présente plusieurs inconvénients majeurs : mal absorbée par l'organisme, elle se dilue rapidement et n'atteint pas ses cibles. Mais le véritable problème réside dans le fait qu'elle ne traverser pas la barrière de protection du cerveau, mécanisme de protection naturel empêchant des substances étrangères d'y entrer.

Ainsi, le Dr Paul Lapchak, directeur de recherche au service de neurologie du Centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles, et son équipe ont réussi à mettre au point une molécule dérivée du curcuma appelée CNB-001, "dotée d'un grand nombre des mêmes vertus que le curcuma mais avec la capacité de franchir sans problème la barrière naturelle de protection cérébrale et pouvant ainsi être rapidement acheminée et distribuée dans le cerveau et doper plusieurs mécanismes clés jouant un rôle dans la survie des neurones", a précisé le Dr Lapchak dans un communiqué.

Favoriser la croissance et la survie des neurones
Des expériences menées avec cette molécule sur des lapins (modèle déjà utilisé par les chercheurs pour mimer l'AVC) ont montré qu'elle aurait bien un effet bénéfique. Pour rappel, un accident vasculaire cérébral peut être de deux natures : l'AVC ischémique est dû à un caillot qui empêche l'arrivée du sang dans une partie du cerveau) alors que l'AVC hémorragique est causé par un vaisseau qui a éclaté. Dans les pays industrialisés, 80 % des AVC sont d'origine ischémique.

D'où l'intérêt de traitements visant soit à dissoudre rapidement les caillots, soit à réalimenter efficacement les neurones en oxygène.
Et d'après les recherches menées sur les lapins, il semblerait que CNB-001 soit capable de protéger les cellules cérébrales des dommages subis par la déprivation d'oxygène par 4 voies d'action différentes. Par ailleurs, cette molécule favoriserait la croissance et la survie des neurones endommagés.
Au final, elle réduirait les problèmes musculaires et de contrôles de mouvement si elle est administrée une heure au maximum après l'attaque. Ce qui, selon les chercheurs, correspondrait à un laps de temps de 3 heures chez les humains.
D'ailleurs, un traitement existant actuellement pour les AVC ischémiques (mais surtout mis en place aux Etats-Unis) doit lui aussi être administré au maximum trois heures après l'attaque. Il consiste en l'injection d'une substance particulière (un thrombolytique appelé rtPA) qui permet de dissoudre les caillots. Autant dire que les espoirs fondés sur cette molécule sont nombreux. D'ailleurs, le Dr Paul Lapchak et son équipe espèrent pouvoir rapidement passer aux essais cliniques chez l'homme.

Emeline Dufour



Source : Communiqué du Centre médical Cedars-Sinai, New Hybrid Drug Derived from Common Spice, May Protect, Rebuild Brain Cells After Stroke, 9 février 2011 (en anglais).

Etude : Neuroprotective and neurotrophic curcuminoids to treat stroke: a translational perspective, Lapchak PA, Expert Opinion on Investigational Drugs, 20 janvier 2011 ( abstract en ligne)

Source : http://news.doctissimo.fr/du-curcuma-pour-reparer-les-dommages-des-avc-_article7728.html
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
argileblanche
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?    Mer 16 Fév - 20:38

Merci Xénia ! confettis toujours au top des bons plans pour la santé ! great

calin calin calin
Revenir en haut Aller en bas
elo
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?    Jeu 17 Fév - 11:49

Merci pour ces infos xenia.
Je me pose une question. Les valeurs nutirtionnelles et les bienfaits du curcuma sont-ils intactes dans la poudre de curcuma que nous achetons dans les épiceries Bio ou supermarché?

lumiere
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Du curcuma pour réparer les dommages des AVC ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1ère: exercices pour préparer aux épreuves du bac en 2h
» Que faire cet été pour préparer ma prmière année de droit ?
» Neuvaine à l'Esprit Saint pour préparer la fête de la Pentecôte "9ème jour"
» Combien de temps mettez-vous pour préparer un cours ?
» Neuvaine pour préparer la Toussaint pour les âmes du Purgatoire (24 / 1er Novembre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Santé & Protection :: la santé au naturel-
Sauter vers: