Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xenia la chamane
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   Mer 5 Jan - 12:22

Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français

Dans le nord du Texas le gisement de Barnett Shale a éveillé une nouvelle ruée vers l’or gris. Chaque mois des milliards de m3 de gaz sont extraits des couches profondes de roches de schistes sous la ville de Fort Worth. Des torrents de gaz drainés par des milliers de camions. Une activité qui, ajoutée aux rejets des raffineries, pollue plus que le tout le trafic automobile de cette ville de 725 000 habitants selon un rapport réalisé par le professeur Al Armendariz en janvier 2009, nouvel administrateur de l’EPA (Agence de protection de l’environnement américaine). Ce précieux gaz, certains des habitants de Fort Worth l’ont retrouvé jusqu’à la sortie de leur robinet. Leur eau même contient des traces de produits chimiques injectés dans les puits de gaz, selon des analyses indépendantes menées par le documentariste américain Josh Fox. Nouvel arrivant dans cet Eldorado énergétique, Total a acquis début 2010, 25 % du plus gros exploitant de la Barnett Shale, Chesapeake, pour un montant de 600 millions d’euros et prévoit d’investir 1 milliard supplémentaire pour de nouveaux puits. Sans compter les engagements financiers que le groupe pétrolier prévoit en France.

Depuis le début du printemps le géant pétrolier français et le Texan Schuepbach sont libres d’explorer 9672 km² dans le Sud de la France, un terrain de prospection grand comme la Gironde. Signés par Jean-Louis Borloo, trois permis exclusifs de recherche (Permis de Montélimar ; Permis de Nant, Permis de Villeneuve de Berg)) dessinent un gigantesque V de Montelimar au Nord de Montpellier, remontant à l’Ouest le long du parc naturel des Cévennes. Pour obtenir deux des trois permis, l’Américain a cependant du rassurer les autorités françaises en s’alliant à GDF : “S’il y a un problème, ils sont juste là”, nous dit Charles Lamiraux, géologue à la direction générale de l’énergie et du climat (ministère de l’écologie) et en charge du dossier, en pointant la tour du gazier français depuis son bureau dans l’Arche de La Défense. Encore novices dans l’exploitation des gaz de schistes, les groupes français ne peuvent se passer de partenaires américains, les seuls à maîtriser la technique clef d’extraction de ces nouvelles ressources.


Avant, pour les gaziers, la vie était facile : un forage vertical de quelques centaines de mètres jusqu’à une poche, et le gaz remontait tout seul à la surface. Avec l’explosion de la demande, ces gaz dits conventionnels sont de plus en plus difficiles à trouver. Cette raréfaction a poussé les exploitants à creuser toujours plus loin et toujours plus profond… jusqu’à plus de 2000 mètres pour récupérer des micropoches de gaz emprisonnées dans un mille feuilles de roches de schiste. Or, ces nouveaux gisements représentent une manne considérable, présente dans le sous-sol d’un bout à l’autre de la planète selon le rapport du géant italien de l’énergie E.ON : des milliers de milliards de mètres cubes de gaz en Europe, sept fois plus en Amérique du Nord et plus encore en Asie et en Australie… De quoi flamber encore pendant quelques décennies sans besoin d’énergies renouvelables. Tout ça grâce à la technique révolutionnaire de fracturation hydraulique mise au point par le géant de l’armement texan, Halliburton. Un procédé efficace mais brutal.

A 2500 m de profondeur, c’est un petit tremblement de terre : pour réunir les micropoches en une unique poche de gaz, un explosif est détonné pour créer des brèches. Elles sont ensuite fracturées à l’aide d’un mélange d’eau, de sable et de produits chimiques propulsé à très haute pression (600 bars) qui fait remonter le gaz à la surface avec une partie de ce “liquide de fracturation”. Chacun de ces “fracks” nécessite de 7 à 15 000 mètres cube d’eau (soit 7 à 15 millions de litres), un puits pouvant être fracturé jusqu’à 14 fois.


Pour chaque “frack”, deux cents allers retours de camions sont nécessaires au transport des matériaux de chantier, de l’eau, puis du gaz. De quoi transformer n’importe quelle nationale en autoroute. Sans compter les rejets de CO2 des raffineries, le bruit généré par le site et la transformation du paysage environnant.

Loin des ambitions affichées par le Grenelle de l’environnement, la fracturation hydraulique va à l’encontre de nombreux engagements pris par le ministre de l’écologie Jean Louis Borloo, qui a signé l’attribution des permis de recherche. Parmi les objectifs de ce Grenelle, améliorer la gestion des émissions de gaz à effet de serre grâce à la réduction de la circulation automobile, protéger les sources d’eau potables et les zones d’écosystèmes sensibles.

Si l’exploitation devait commencer dans les frontières définies par les permis, ce serait plus d’un paragraphe du Grenelle de l’environnement qui serait piétiné. Pour ce qui est des quantités d’eau à mobiliser, le choix de la région, frappée de sécheresse endémique depuis plusieurs années (notamment en Drôme et en Ardèche), est loin de satisfaire au principe de préservation des ressources en eau énoncé à l’article 27 du Grenelle :

Suite..........

Source : http://ownipolitics.com/2010/12/07/gaz-de-schistes-le-tresor-empoisonne-du-sous-sol-francais/
Revenir en haut Aller en bas
http://creationsylvieerwan.centerblog.net/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   Jeu 6 Jan - 20:25


on a le meme probleme ici au canada en colombie britannique, et je crois qu'au Quebec c'est aussi identique, les gouvernements de province chez nous ne voient que l'interet financier au detriment de notre sante
c'est unvrai probleme de societe mondial et non pas au niveau de chaque pays, le phenomene fera tache d'huile, car il doit y en avoir un peu partout
Revenir en haut Aller en bas
christian1972
Spirituel Confirmé
Spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   Jeu 6 Jan - 22:59

luckyV6G1T2 a écrit:

on a le meme probleme ici au canada en colombie britannique, et je crois qu'au Quebec c'est aussi identique, les gouvernements de province chez nous ne voient que l'interet financier au detriment de notre sante
c'est unvrai probleme de societe mondial et non pas au niveau de chaque pays, le phenomene fera tache d'huile, car il doit y en avoir un peu partout


effectivement ici aussi au quebec. même histoire. c'est projet ne passeront pas. la santé et la nature sont plus important que l'économie.

assemblé national du québec.
https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-909/index.html#Conditions
Revenir en haut Aller en bas
Servan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   Ven 19 Juil - 11:34

Ce matin, à la radio, sur France Culture, un monsieur qui s'étonnait avec suffisance que la France ne fonce pas tête baissée vers ce nouvel eldorado qu'est le gaz de schiste, et qui pensait que c'était surtout par choix politique, pour ne p...as se mettre à dos ces écologistes partisans du retour à l'âge de pierre. Pourtant sur cette photo l'on peut voir en quoi consiste l'eau du robinet dans certains endroits des Etats-Unis depuis que l'on y exploite le gaz de schiste par fracturation hydraulique.









Ce petit documentaire québécois explique très bien la situation:
Revenir en haut Aller en bas
hermes95
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   Ven 19 Juil - 12:57

c'est là que l'on peut juger de la bétise de certains

merci, servan,pour le message:dac:
Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   Ven 19 Juil - 15:38

Merci Servan  Smile

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gaz de schiste
» Des chiens empoisonnés à la strychnine
» Gaz de schiste : non merci !
» Aidons les chiens empoisonnés en Serbie
» L'Aiglon n'a pas été empoisonné...!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: BLOG Actualités - Articles - conferences-
Sauter vers: