Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 centre de méditation vipassana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: centre de méditation vipassana    Mar 26 Oct - 22:38

Bonsoir à tous,


Je voudrais avoir des avis, si quelqu'un du forum connaît ou à déjà était à ce centre de méditation.


Dhamma Mahi est l'un des nombreux centres de méditation consacré à la pratique de la méditation Vipassana telle qu'enseignée par S.N. Goenka. Il est situé dans le centre de la France, près d'Auxerre. Des cours de méditation y ont lieu tout au long de l'année.

La technique de méditation Vipassana est enseignée lors de cours résidentiels de 10 jours pendant lesquels les participants apprennent les bases de la méthode, et pratiquent suffisamment pour faire l'expérience de ses résultats bénéfiques. Aucune participation financière n'est demandée pour les cours, pas même pour couvrir le coût de la nourriture et du logement. Tous les frais sont payés par les dons d'anciens étudiants qui, ayant suivi un cours et expérimenté les bénéfices de Vipassana, désirent offrir à d'autres la même occasion unique.


Pour plus d'info

Vipassana, qui signifie voir les choses telles qu'elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l'Inde. Elle a été redécouverte par le Bouddha Gautama il y a plus de 2500 ans qu'il a enseignée en tant que remède universel à des maux universels, c'est-à-dire un Art de Vivre.

Cette technique non sectaire vise à l'éradication totale des impuretés mentales et le bonheur suprême de la totale libération qui en résulte. Guérir, non pas seulement soigner les maladies physiques mais guérir l'homme de toutes ses souffrance en constitue le but.

Vipassana est un moyen de se transformer soi-même à travers l'observation de soi-même. Cela repose sur la relation profonde entre l'esprit et le corps, qui peut-être directement expérimentée par l'attention disciplinée portée aux sensations physiques qui constituent la vie du corps. Celles-ci agissent et conditionnent continuellement la vie de l'esprit et réciproquement. C'est ce voyage fondé sur l'observation, sur l'exploration des racines communes de l'esprit et du corps qui dissout les impuretés mentales, pour acquérir un esprit équilibré, rempli d'amour et de compassion.

Les lois scientifiques qui régissent nos pensées, émotions, jugements et sensations deviennent claires. A travers l'expérience directe, on comprend peu-à-peu comment chacun progresse ou régresse, comment chacun produit de la souffrance ou bien se libère de la souffrance. Il en résulte une vie plus consciente, plus lucide, avec plus de maîtrise et de paix.
La tradition

Depuis l'époque du Bouddha, Vipassana a été perpétué jusqu'à nos jours par une chaîne ininterrompue de professeurs. Bien qu' Indien à l'origine, le présent professeur,de cette chaîne, Mr. S.N. Goenka, est né et a grandi en Birmanie (Myanmar). Il y eut la chance d'apprendre la technique de son professeur, Sayagyi U Ba Khin, qui était un haut fonctionnaire de l'état. Après avoir étudié avec son professeur pendant quatorze ans, Mr. Goenka revint en Inde et commença à enseigner en 1969. Depuis cette date, il a enseigné à des dizaines de milliers de personnes de toutes races et toutes religions, aussi bien en Orient qu'en Occident. En 1982, il nomma les premiers assistants-enseignants pour l'aider à faire face à la demande croissante de cours de Vipassana.


les cours



Le cours demande un travail soutenu et sérieux. Il y a trois phases à l'apprentissage. La première phase est de s'abstenir pendant la durée du cours de tuer, de voler, de s'abstenir de toute activité sexuelle, de mentir et de faire usage d'intoxicants. Ce code simple de conduite morale aide à calmer l'esprit, qui aurait sans cela été trop agité pour accomplir la tâche de s'observer soi-même.

L'étape suivante consiste à développer la maîtrise de l'esprit en apprenant à fixer son attention sur le flux continuellement changeant de la respiration qui entre et sort par les narines.

Le quatrième jour, l'esprit est plus calme et plus concentré, mieux à même d'entreprendre la pratique de Vipassana proprement dit : observer les sensations à travers le corps, comprendre leur nature, et développer l'équanimité en apprenant à ne pas y réagir.

Enfin, le dernier jour , les participants apprennent la méditation d'amour bienveillant ou de bonne volonté vis-à-vis de tous, dans laquelle la pureté développée pendant le cours est partagée avec tous les êtres.

La pratique dans son ensemble est réellement un entraînement mental. De la même façon que nous utilisons l'exercice physique pour améliorer notre santé physique, de même peut-on utiliser Vipassana pour développer un esprit sain.

Parce que cela s'est révélé très bénéfique, un soin particulier est mis pour préserver la technique dans sa forme originale, authentique. Elle n'est pas enseignée sur une base commerciale, mais au contraire offerte gratuitement. Personne qui soit impliqué dans l' enseignement n'en reçoit quelque remunération matérielle que ce soit.

Il n'y a pas de tarification pour les cours, pas même pour couvrir le coût de la nourriture et du logement. Tous les frais sont couverts par des donations de ceux qui, ayant accompli un cours et expérimenté les bénéfices de Vipassana, désirent offrir à d'autres la même occasion.

Bien évidement, les résultats viennent graduellement par une pratique régulière. Il n'est pas réaliste d'attendre que tous les problèmes se résolvent en dix jours. Pendant cette période cependant, on peut apprendre l'essentiel de Vipassana de façon à pouvoir l'appliquer dans la vie quotidienne. Plus on pratique la technique, plus grande est la libération de la souffrance, et plus proche est le but final de la libération totale. Même dix jours peuvent procurer des résultats tangibles, des bénéfices visibles dans la vie quotidienne.

Toute personne sincère est la bienvenue à ces cours de Vipassana, pour faire l'essai par elle-même de la technique et pour en mesurer les bénéfices. Des cours Vipassana sont également conduits dans des prisons, avec un vif succès et de formidables bénéfices pour les prisonniers. Pour tous ceux qui en font l'essai Vipassana s'avèrera être un outil inestimable pour atteindre un bonheur véritable et le partager avec les autres

Voici le site http://www.french.dhamma.org/

Merci pour vos avis bise
Revenir en haut Aller en bas
laetik
Guide du temple Animateur
Guide du temple    Animateur
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Mer 18 Sep - 18:10

bonjour
ce midi j'ai dejeuner avec un ami qui est allé faire vipassana en juillet, il m'a parlé de son experience, il m'a dit que ce n'etait pas facile mais qu il conseillait à tout le monde de le faire, tu en sort changé, vraziment dans le moment present,et tu ne te laisse plus parasiter par les problemes, ou les choses qui polluent ton esprit.
le connaissant depuis maintenant deux ans, j zi vue qu il avait changé, il a beaucoup plus de charisme, il a l air beaucoup plus serein qu a l epoque etc, bref je resume rapidement ce qu il m'a dit.
Le fait d avoir ecouté son experience ce midi m'a donné une tres grande envie de le faire!! si je m'inscrit et le fait je viendrai partager mon experience.
Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 19 Sep - 8:42

interessant en effet, on attend ton temoignage wink

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
laetik
Guide du temple Animateur
Guide du temple    Animateur
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 19 Sep - 13:58

bon ben c'est decidé, je vais y aller avec un autre copain fin janvier, les inscription pour cette session sont ouvertes à partir du 23 septembre, donc le 23 je m inscrit avec un ami, meme si on à pas le droit de parler, on trouve interessant de le faire en meme temps Smile
je vous posterai mon experience en fevrier donc :)j'ai trop hate! et mon pote aussi!
halalal rien arrive par hazard, hier midi dej av un copain, je me sent motivée pour le faire, je le mets sur facebook, du coup j ai un autre copain qui me contact, qui me dis que ça tombe a pic dans sa vie, etc et il veux s inscrire avec moi; hate hate hate, je vous raconte en fevrier. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 19 Sep - 20:28

Ouch shocked  février ça fait long  lol  mais on va patienter wink

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
laetik
Guide du temple Animateur
Guide du temple    Animateur
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Ven 20 Sep - 15:40

oui je sais, mais je suis rentrée de vacances fin aout, et faut que je cumule quelques jours de congés pour le faire  ;)de plus je crois qu il n y a pas d autres session avant je crois, à voir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Sam 21 Sep - 22:19

On attendra  wink

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
laetik
Guide du temple Animateur
Guide du temple    Animateur
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Lun 23 Sep - 13:25

bon ben ça y est, je me suis inscrite avec un copain pour la session du 21 janvier au 1 er fevrier, j attends juste confirmation du centre que c'est ok.
Revenir en haut Aller en bas
laetik
Guide du temple Animateur
Guide du temple    Animateur
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Ven 27 Sep - 18:38

bon ils m ont mis en liste d'attente pour cette session car je leur ai dis dans le formulaire qu il m'etais arrivé de faire des crises de panique et spasmophilie.
je vous dis si ils m'acceptent
Revenir en haut Aller en bas
laetik
Guide du temple Animateur
Guide du temple    Animateur
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 13 Fév - 13:58

bonjour
j'ai un ami qui est revenu de la session de janvier, j'ai encore eu un super retour, genre ça vaut 6 ans de therapie, il prends oplus de recul sur les choses, est plus attentif a tout etc,  bref je vais m'inscrire et y aller cette fois, deux personnes differentes avec des retours aussi sympa  ça m'a convaincu
Revenir en haut Aller en bas
Astya
Grand Maitre du temple
Grand Maitre du temple
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 13 Fév - 19:21

Super  great  tu nous diras pour toi ?

excellente nouvelle en tous cas  confettis

------------------------------------------------------------------------------------


Le mal (l'ignorance) est comme une ombre, dépourvue de réalité propre, une simple absence de lumière. Ce n'est pas en se battant contre une ombre ... que l'on peut la faire disparaître. Pour faire disparaître une ombre, il suffit d'amener la lumière. Citation de Shakti Gawain



La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Citation de Albert Einstein


Revenir en haut Aller en bas
http://www.envol-spiritualite.com
DianaToulouse
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Vipassana    Jeu 20 Oct - 16:07

J'ai participé à un cours de 10 jours de méditation vipassana à dhamma mahi cet été. Une très belle expérience
Revenir en haut Aller en bas
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 20 Oct - 16:51

coucou 

une petite présentation et la signature du règlement,merci
Merci allez stp stp stp

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
DianaToulouse
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 20 Oct - 18:44

Avec plaisir. Où dois aller pour signer ?
Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Jeu 20 Oct - 18:50

rubrique: les membres
sous rubriques: RÈGLEMENT et PRÉSENTATION

Merci

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
DianaToulouse
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Lun 31 Oct - 20:33

Bonsoir
Je trouve la rubrique les membres mais pas règlement et présentation. Pouvez vous m, envoyer ce règlement à signer sur mon compte svp. MERCI
Peut être vous pouvez m, envoyer ce règlement pour le signer. Je l, ai lu mais il n, y a aucun endroit pour répondre
Merci
Revenir en haut Aller en bas
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Lun 31 Oct - 21:20

coucou

tu recherches:

accueil puis les membres puis présentation puis nouveau et tu crées ta présentation.

accueil puis les membres puis règlement puis signature du règlement.

Avec cela je pense que cela ne pose pas de problème,non? wink

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Mimouna
padawan
padawan
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Mer 9 Nov - 15:17

Si vous voulez des témoignages, je peux témoigner , puisque j'ai fait trois retraites vipassana dans ma jeunesse .

Cela fait partie des plus importantes expériences que j'ai pu faire jusqu'à présent.


:energie:
Revenir en haut Aller en bas
yourtino
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: DHAMMA MAHI, LA BETE AUX DEUX VISAGES MEDITATION VIPASSANA A LA SAUCE SECTAIRE (25 mai 2017)   Ven 26 Mai - 16:56

mots clés: Vipassana, endoctrinement, secte, séquestration, dénonciation mensongère, violence physique, narcissisme pervers manipulatoire.
 
DHAMMA MAHI, LA BETE AUX DEUX VISAGES
MEDITATION VIPASSANA A LA SAUCE SECTAIRE  (25 mai 2017)
 
Laurent, biologiste, écologiste et électrotechnicien de formation, 54 ans (sain de corps et d'esprit... pas encore sénile, avec tout son discernement) et très motivé pour Vipassana, vous témoigne des faits et de son expérience, non pas de la méditation en elle-même, mais du contexte, de la méthode totalement déshumanisée et du comportement sectaire caractérisé et dangereux du centre Dhamma Mahi d'Auxerre.
VERSION DETAILLEE  (complète) de mon témoignage sur ma page FACEBOOK : lolo Delalune
 
 
CONTEXTE IMPORTANT A RETENIR
Dans ce Centre, comme vous pourrez le constater, tout est à deux visages, double et retors: la parole énoncée, les écrits, les règles, les préceptes, les arrangements... Incohérences permanentes entre théorie et pratique, transgression permanente de leur part, et de leurs préceptes et de leurs règles (énoncées trompeusement sur leur site Web) sans aucune capacité à en prendre conscience, même en leur mettant les faits sous le nez tous les jours comme j'ai pu le faire inlassablement.
D'autre part, règle no 1, le Centre a tous les droits, d'édicter, ajouter, retrancher, appliquer, toutes les règles comme bon lui semble. Il s'arroge tous les droits sans obligation, pas même envers le droit commun français. A l'inverse, les "élèves-méditants" n'ont aucun droit ou marge de liberté, que des obligations ou interdictions.
Ces deux aspects à eux seuls très caractéristiques sont la base même de tout comportement dit "pervers narcissique manipulatoire". Ce n'est pas moi qui le dit mais les psychiatres.
Passons au faits.
 
LES FAITS
Depuis les Alpes de haute Provence, je me suis donc rendu mercredi 3 mai 2017 avec mon véhicule personnel et 4 covoitureurs dans le dit Centre Dhamma Mahi dans le but simple et bien défini d'apprendre une technique de méditation durant 10 jours pleins, nommée Vipassana.
Cependant, à mon plus grand dam, j'ai eu à subir des comportements sectaires caractérisés, d'abus de pouvoir, endoctrinement, humiliation, harcèlement, dénonciation mensongère et violences physiques qui ont conduit à mon départ anticipé le 7ème jour. Avec un peu de recul, il semble de mon devoir de citoyen pour toutes les personnes à venir, d'informer tout un chacun.
 
J O U R   1
Au jour de notre arrivée, il nous est demandé de nous départir de tout objet personnel "pouvant nous distraire", à savoir téléphone portable, portefeuille, argent, pièces d'identité, médicaments prescrits ou non, musique, réveil, papier pour prendre des notes, crayon, stylo, etc, lesquels objets sont mis dans une pochette individuelle. Sauf que dans les faits, une fois installé, ça va beaucoup plus loin. Les anciens élèves le savent. Interdit de posséder des médicaments mêmes prescrits ou remèdes, mêmes naturels comme un traitement homéopathique qui ne contient pas même de principes actifs comme tout un chacun le sait. Je ne voulais pas le croire sur les forums Internet avant de venir. Pourquoi donc ces abus, ce non respect des soins et de la santé ? Parce qu'il ne faut pas se soulager ou se soigner d'éventuels problèmes de santé mais laisser libre cours à toute forme de douleur physique ou psychologique d'ailleurs, pour apprendre le détachement, l'équanimité et la fameuse loi d'impermanence (Anitcha = tout apparaît et disparaît) ! S'ils apprennent que vous possédez un remède,  il vous contraignent à leur remettre sans délai et à défaut, c'est passible d'expulsion pour non respect de leurs règles (non stipulées évidemment) et dissimulation, valant mensonge, contraire à leur précieux précepte moral (Shila).
Ainsi démuni de tout, portable compris, si vous avez un problème sérieux, pas moyen d'appeler. C'est eux qui gère selon leur bon vouloir et c'est le cas, ils ne s'en privent pas (cf. ci-après, leur appel abusif et calomnieux des pompiers !).
Les horaires: levée à 4 h du matin, fin à 21 h. Deux repas sont prévus à 6h30 et 11h. Méditation toute la journée en position de lotus ou sur une chaise, hormis le discours lénifiant du soir et les pauses.
Les seules règles affichées sur panneau (sans cesse bafouer par eux-mêmes):
1) Adhittanha:  je cite "la ferme détermination de garder la posture, sans bouger... mais il n'est pas question de se faire du mal ou de se torturer"
2) Shila: les préceptes moraux, qui enseignent entre autres "tu ne blesseras pas, tu ne mentiras pas..."
L'enseignant et responsable du Centre, Kim Wu Dinh, est informé de ma pathologie chronique  concernant mes 2 nerfs sciatiques, qui peuvent me causer douleurs et "brûlures" dans les jambes si je reste trop longtemps assis, sans bouger (même avec mon coussin médical que j'avais emmené).
 
J O U R   2
Après 2h30 assis sur ma chaise, au cours d'une méditation de groupe obligatoire, je me lève discrètement ne supportant plus la douleur pour me mettre 2 m derrière, adossé debout sur le mur du fond de la salle. Le surveillant Mickael, assis à l'autre bout de la salle près de l'enseignant Kim, se lève alors et me demande de me rasseoir. J'y consens malgré ma douleur.
 
J O U R   3
Je me retrouve avec un niveau de douleur sciatique accru, ayant forcé la veille, n'ayant pu gérer moi-même ma douleur et me lever pour dégourdir mes nerfs.
Je suis convoqué par l'enseignant qui me tient toujours le langage double: il n'est pas question de se torturer... ce à quoi j'ajoute clairement que dans les faits, il est fermement interdit  (sous peine d'être harceler par Michael) de se lever ou de quitter les méditations de groupe, quitte à se torturer...ce qui va à l'encontre de leur propre règle, Shila (tu ne te blesseras pas...) et Adhittana !
Ils n'entendent rien, n'intègrent rien chaque jour qui passera ... J'insiste et demande alors à l'enseignant comment je fais d'un point de vue pratique si je ne peux plus supporter ma douleur au
bout de plusieurs heures sans bouger (ne voulant pas être en porte à faux). Réponse: tu peux bouger, il ne faut pas se torturer... Ok, entendu.
 
Je commence alors à remarquer qu'à la moindre sortie d'un élève homme ou femme des méditations de groupe, la personne est systématiquement suivie et poursuivie à l'extérieur, puis se voit obligée de se justifier et assénée sans cesse un rappel à la règle de ne pas bouger.
Au fil des heures et des jours, cela devient un vrai harcèlement et un "flicage" en règle car vous êtes aussi bien poursuivi quand vous quittez la salle pour vos besoin naturels impérieux (genre pipi) ou pour malaise...!  Chaque jour, je suis harcelé et convoqué.
Chaque jour, malgré leur long trajet et leur motivation, 1 ou 2 élèves suffisamment lucides quittent les lieux ! Ce n'est pas anodin. Moi je reste pour poursuivre l'expérience Vipassana, je suis motivé. J'ai aussi un engagement moral de ramener 4 covoitureurs en Provence sur plus de 600km, chargés de gros bagages.
 
J O U R   4
Encore convoqué, toujours pour le même motif ci-dessus. Un arrangement précis est conclu avec l'enseignant, en fait toujours le même.
J'en profite pour lui faire savoir que le discours du soir, doctrinal et prosélyte, pour ne pas dire sectaire et abêtissant, ne m'intéresse pas, que je n'ai pas signé pour cela, eux-mêmes garantissant sur leur site Web le côté areligieux et apolitique de ce cours de technique de méditation de 10 jours, ce qui est loin d'être le cas.  Exemples de mémoire:
-  Ce serait dangereux de quitter Vipassana car le travail ne serait pas achevé et vous devez respecter votre engagement de10 jours (3 ou 4ème soir)
-  Beaucoup ne sont pas prêts à faire Vipassana avec une ferme détermination et faire l'expérience de la libération et quittent le cours parce qu'ils sont des esprits inférieurs. ils ne peuvent alors faire l'expérience de la Vérité grâce à Vipassana.
-  "Vipassana seule peut vous permettre d'atteindre la Libération" (6ème soir). Auparavant, le discours de Goenka (fondateur décédé) vous met bien en garde contre les sectes trompeuses qui se disent détenir seule la vérité et capable de vous faire connaître Dieu ou la Libération! Quelle ironie !
 
J O U R   5
Alors que je souffre et que je quitte la salle, autorisé à le faire par l'enseignement lui-même, je continue d'être poursuivi et harcelé par le surveillant. Je me retrouve encore convoqué.
Cette fois-ci, je demande la présence du surveillant Michael. De nouveau, il y a arrangement et autorisation de quitter la méditation de groupe si nécessité ou douleurs insupportables. 2h après seulement, je suis encore harcelé jusque dans ma chambre pour avoir quitter la salle cause douleurs. Le harcèlement devient pervers! C'est alors que ce dernier me voit un crayon de papier à la main. Il me contraint à plusieurs reprises à lui remettre. Je refuse catégoriquement.
Pareil pour mon traitement homéopathique pour mon épaule droite (capsulite) et mes huiles essentielles anti-inflammatoires pour mes sciatiques que j'ai conservés, lesquels seront décrétés interdits le dernier jour... Des ancien élèves m'avaient prévenu. Difficile à croire !
Je commence à perdre l'appétit, dors très mal et n'arrive plus à méditer. J'essaye donc de tenir bon et de ne pas faire de vague. Je passe au dernier jour pour éviter de m'étaler.
 
J O U R  7, violence physique, séquestration et dénonciation calomnieuse auprès des pompiers.
Suis encore convoqué à midi, je ne donne pas suite. Alors dans l'après-midi, 3 sbires envoyés par l'enseignant M. Wu Dinh, viennent à ma porte pour me signifier de partir sans délai et sans aucune explication. Je réponds calmement:
-  On n'expulse pas les gens comme des chiens, un minimum de respect. Donner moi donc une seule raison valable.
-  L'enseignant l'a décidé ainsi, cette raison suffit.
-  Désolé mais moi, ça ne me suffit pas. Donc avant de partir, n'ayant enfreint aucune règle, je veux rencontrer l'enseignant responsable du Centre, qu'il ait le courage de s'expliquer en face au lieu de m'envoyer ses sbires.
Cependant impossible de sortir de ma chambre individuelle pour aller chercher un objet personnel avant que je quitte le Centre, les 3 sbires me font barrage. Je tente de me faufiler, non pas en force car mon épaule droite douloureuse et gelée, à 54 ans, ne me le permet certainement pas.
C'est alors que l'un deux, un dénommé Jacques, bénévole au gros bras, résidant sur place, se rue sur moi, me moleste, puis me bloquent par les deux poignets en me poussant violemment à l'intérieur vers mon lit. Je crie alors de douleur car il vient de me retourner mon bras droit gelé (atteint de capsulite rétractile). Les deux autres compères voyant qu'il me fait
violence, le stoppent comme ils peuvent. Non content, il finit par se moquer de moi et de ma douleur.
Je n'en peux plus.
Cette fois-ci, je suis plus que décidé à rencontrer le responsable avant de partir pour lui signifier ces dernières violences physiques à mon égard.
Ils continueront à me séquestrer dans ma chambre durant 1 h 15 en tout. J'attends alors sur mon lit tandis que l'épaule droite me brûle, quand le responsable arrive enfin. Au regard des violences de l'instant d'avant dont j'informe ce dernier, nulle réaction de sa part, impensable ! Pas plus que d'excuse, ni réprimande des 3 gaillards encore là devant ma porte comme s' il ne s'était rien passé ! Tous complètement déconnectés de la réalité...
Et quelques minutes après, en présence de tout ce petit monde, cerise sur le gâteau, 3 pompiers débarquent dans ma chambre, appelés au motif d'une " personne dérangée et incontrôlable" je cite !!! (mercredi 10 vers 15 h). J'ai beau leur dire calmement qu'ils ont été appelés de façon totalement abusive, sur dénonciation calomnieuse, que rien matériellement, ni personne n'est dérangé, n'est à constaté, que c'est moi qui vient de subir séquestration et violence physique, les pompiers me contraignent alors à subir leur protocole d'examens médicaux sommaires sous peine d'appeler un médecin plus le SAMU ! Quelle humiliation finale, après ces 7 jours de harcèlement et les dernières violences. J'y consens pour pouvoir en finir.
Avant que je parte, à cause de leur obsession de domination et de contrôle total, l'enseignant lui-même et ensuite plusieurs de ses messagers, tenteront à n'en plus finir, de m'interdire de revenir chercher mes covoitureurs à la fin des 10 jours (même en limite de leur domaine) et les ramener chez eux si tel est leur bon plaisir! Difficile à croire mais vrai. Et l'enseignant était prêt à m'acheter avec 100 € posés sur la table pour que je reparte seul ce jour chez moi. Je leur fais savoir on ne peut plus fermement que c'est totalement non négociable et que je reste 3 jours sur Auxerre pour revenir à la fin du cours dimanche 8 h du matin, dans 3 jours et demi, sur le parking pour le retour de mes covoitureurs.
Je quitte le Centre juste après et trouve un lieu pour dormir sur Auxerre, en attendant donc  3 jours.
J'aurai perdu 5 kg durant ces quelques jours... et 3 jours pour m'en remettre.
 
CONCLUSION
Je terminerai en mettant l'accent sur quelques points qui me paraissent essentiels:
-  environ 120 personnes à chaque session presque mensuelle, totalement démunis en cas de problèmes médicaux ou psychologiques, sans même leur propre téléphone en secours, et qui subissent un lavage de cerveau, aidé des discours abêtissants sur support média de chaque soir, avec comme règle première en filigrane qu'il faut souffrir pour atteindre la libération et que SEULE Vipassana peut les libérer (discours du 6ème soir) !
-  des personnes en souffrance physique et psychologique (de la bouche même du responsable dépassé) non prises en charge. Je tiens à signaler également avoir entendu à deux reprises et en deux lieux différents, deux personnes hurlées en continu, un temps relativement long; ce qui m'a sérieusement interpellé, il va sans dire...
- Aucune personne qualifiée ou compétente en pédagogie, psychologie, communication non violente (CNV) et gestion de groupe pour 120 personnes !
J'estimais de mon devoir de témoigner et signaler une telle dérive sectaire qui outrepasse le Droit commun, les libertés fondamentales et porte atteinte à l'intégrité psychologique et physique de la personne (délit pénal pour rappel) afin que chacun puisse faire un vrai choix éclairé de "goûter "ou pas Vipassana à Dhamma Mahi.
 
Vous savez maintenant que si cela se passe bien pour certains et qu'ils en redemandent (bonjour les anciens, et tant mieux pour vous!), le cours peut aussi virer au cauchemar et qu'ils sont capables du pire. A vous de voir, ladies and gentlemen. Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
yan 49
Co-admin
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Dim 28 Mai - 18:25

bonjour,

à la lecture de ton témoignage, c'est que d'une part ce n'était pas fait pour toi au niveau santé. wink
d'autre part au vue des violences qui sont cités, tu devrais consulter un avocat car cela d’après ton témoignage frise la conduite dangereuse et relève du pénal. dac
tu peux aussi te rapprocher de certaines structures qui luttent contre les sectes et qui peuvent être de bons conseils. dac

tu n'es peut être pas le seul mais vipassana a aussi une bonne réputation parmi ses adeptes. wink

------------------------------------------------------------------------------------
"il faut admettre tout comme possible,mais il faut tout vérifier"
Claude Bernard

La difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.

  Ramana Maharshi , (1879-1950), Hindouisme

:energie: :energie: :energie:
Revenir en haut Aller en bas
Eole
Petit Scarabé
Petit Scarabé
avatar


MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    Lun 12 Juin - 8:10

Pour avoir suivi une retraite Vipassana de 10 jours il y a quelques années, je ne retrouve aucun élément "à charge" contre ce mouvement qui dispense des enseignements du boudhisme pendant le séjour.

Bien sûr, pour profiter pleinement de ce séjour de méditation, il est demandé de se défaire de son portable durant le séjour afin de rester totalement immergé dans son intériorité.

La difficulté physique est bien là, car méditer environ 9-10h par jour à raison de plages de 2 heures, entrecoupées de moment de pause est éprouvant pour le corps et pour le mental.

J'ai envisagé de partir après le premier jour tant j'avais mal aux articulations, aux jambes, aux fessiers.
J'ai persisté malgré cette envie de quitter les lieux qui m'a poursuivi durant 4-5 jours, mais je dois dire que l'expérience vaut la peine.

Nous dormions en petits dortoirs de 8 couchages ( bien sûr les hommes et les femmes sont séparés durant tous le séjour, sauf au grand dojo de méditation), et 2 jeunes frères d'environ 20ans qui n'avaient jamais médité de leur vie ont tenu tout le séjour..

Tout ce que vous portez en vous de désagréable, de perturbé, d'agité et de conflit remontera durant ce séjour.
La façon dont vous accueillez tout ce qui se présente détermine votre "qualité" de séjour et le profit personnel que vous retirerez.

C'est une bonne façon d'entamer un chemin de découverte de soi et de profonde réflexion sur la relation qu'on entretien avec ce qui nous entoure.

Comme le disait je ne sais plus quel sage:

"La vie est un mystère à découvrir et non un problème à résoudre".

jap
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: centre de méditation vipassana    

Revenir en haut Aller en bas
 
centre de méditation vipassana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que la méditation Vipassana ?
» Introduction à la méditation vipassana (Paris)
» L'Art de Vivre : la Méditation Vipassana
» KTT de Toulouse - centre de méditation bouddhiste
» Méditation Vipassana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Les niveaux de Conscience :: Voyages intérieur - Voyages exterieur :: La méditation-
Sauter vers: