Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'auto-guérison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Sam 29 Mar - 21:02

C'était un bide parce qu'il fallait accompagner la personne avec de la morphine et cela est tout à fait normal. Tout le problème est qu'il est nécessaire d'arrêter quand la personne ne supporte plus.

C'est donc bien le signe qu'il se passe quelque chose et que l'organisme cherche à reconstituer ce qui a été amputé. En fait, c'est l'équivalent d'une opération mais qui dure et ce n'est pas en faisant un grand nombre de séances que l'on peut y arriver, il faudrait maintenir le potentiel énergétique en permanence jusqu'au résultat parce qu'il doit bien arrivé un moment où la personne n'a plus mal.

C'est donc une confirmation de ce que j'ai constaté mais l'expérimentation suppose la mise en place d'un protocole sérieux pour éviter des désagréments chez la personne soignée. Il faut également un émetteur énergétique qui se situe à plus de 20 000 unités Bovis et qui conserve son potentiel. Quand je monte à plus de 90 000, l'impact sur l'organisme récepteur est surprenant.

Le problème n'est pas la complexité de ce qu'il faudrait reconstitué si on considère que le corps éthérique est capable d'assurer la reconstitution de ce qui manque.

Je voudrais ajouté que le comportements des cellules, du cerveau sont connus et ne peuvent pas être mis en avant pour juger de la possibilité ou non d'une régénération telle qu'on la présente, toujours pour une bonne raison: la science au sens large ignore l'énergie vitale et ce qu'elle est capable de faire et je suis souvent étonné de constater le résultat d'une compensation énergétique vitale.

Si il y a seulement un an, j'avais affirmé que l'on a des neurones dans les intestins, on m'aurait invectivé. Quand on constate que l'on vient de découvrir un nouveau ligament dans le genou alors que des opérations sont effectuées à longueur de journée, cela en dit long sur la complexité de l'organisme, il est donc difficile d'opposer les connaissances actuelles officielles à la possibilité de régénération d'un membre amputé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Dim 30 Mar - 11:03

le corps éthérique qui reconstruit de physique?
théorie trés utopiste de tout temps et de l'expérience que j'en ai c'est le corps éthérique qui estle reflet du corps physique.
disons que dans la couche éthérique on lit la répercussion des pathologies organiques.
et lorsque physiquement la pathologie est guérit sa trace reste quelque temps dans l’éther et disparaît.
si on désire être pointu c'est dans le corps causal que se dessine notre "vie".

en inde,la morphine c'est du luxe.
ils ont d'autres moyens qui accompagnaient cette personne;la médecine ayurvédique est trés au point(elle vient d'inde).

tu pourras toujours t'amuser avec ton protocole dit sérieux ce sera toujours un leurre sans les conditions de base biologique.

la notion de "neurones" dans les intestins est connu depuis trés longtemps;tu n'en es pas le découvreur. donc tu n’aurais pas été de fou 

la science au sens large connait l'énergie,il me semble que tu as quelques trains de retard
(humour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Dim 30 Mar - 19:35

L'utopiste n'est pas celui que tu crois.

Le corps éthérique est le reflet du corps physique lorsqu'il y a accident ou maladie mais ce que l'on considère dan notre exemple est l'action de saturation énergétique et dans ce cas, c'est le corps physique qui devient le reflet du corps éthérique.

Tu peux mentionner la médecine ayurvédique mais le problème reste: le magnétisé n'a pas eu les calmants en quantité suffisante pour supporter l'expérience. C'est bien ce qui l'a stoppé. 

Les conditions de base biologique: celles que tu connais actuellement, qui t'ont été enseigné mais que connais tu de l'action de la saturation énergétique à part le cas que tu as cité et qui n'a pas permis de statuer? rien c'est donc une réaction de blocage tout à fait typique et tu considères en plus que l'on va s'amuser avec le protocole.

Facile d'affirmer que la notion de neurones dans les intestins est connue depuis très longtemps: entre autres, travaux de Michael D. Gershon, chercheur à l’université de Columbia, aux Etats-Unis, sans en mettre une tartine, cela ne date pas des romains.
Encore une manière de critiquer et je n'ai jamais dit que j'en était le découvreur.

La science ne connait pas l'énergie vitale, c'est une évidence.

Comme tu tiens résolument à créer des polémiques, je t'invite pour ta prochaine réponse, à te relire et à te poser la question pour chaque mot: est-ce que je suis dans le sujet, est-ce que je répond correctement etc.

A moins que quelqu'un d'autre utilise ton pseudo comme cela s'est déjà produit sur les forums.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Dim 30 Mar - 20:07

dans la médecine chinoise, cette notion de deuxième cerveau n'est elle pas connu depuis des millénaires?

dans la médecine ayurvédique,tu penses qu'il n'existe pas de médicaments antalgiques?

la notion de "neurones" est surement pas à être prise comme l'existence de cellules nerveuses comme celles du cerveau, mais comme un fonctionnement avec des médiateurs et des circulations "nerveuses" et basé sur un échange d'information entre l'intestin et plus exactement de l’œsophage au colon vers le cerveau via les plexus nerveux.

la science ne connait pas l'énergie? fait un détour entre chez TESLA et l'énergie libre

je ne cherche pas la polémique ;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 9:39

Encore une polémique en préparation, la médecine chinoise est du même niveau que le magnétisme, cet à dire sans fondement scientifique bien que certains aspects soient vérifiés maintenant scientifiquement, c'est donc un mauvais exemple si on se réfère au message initial qui partait d'une reconnaissance scientifique.

Médecine ayurvédique: dans l'échange, je te précisais que les antalgiques n'avaient pas été assez puissants, c'est une évidence puisque l'amputé n'a pas pu supporter la douleur, point barre. Que ce type de médecine soit efficace n'est pas le sujet et je ne le discute pas.

Au sujet des neurones, je ne discute pas non plus puisque l'on fait régulièrement des découvertes dans le domaine médical. Si quand même, dans ta description, tout organe du corps peut être considéré comme possédant des neurones, on peut donc échanger très longtemps sur le sujet.

J'ai pris la précaution de mentionner l'énergie vitale exclusivement, alors pourquoi reviens tu avec l'énergie au sens large? recherche de polémique?

Donc quand je reprend ce que tu as écrit et ma réponse, c'est de l'écriture sans avancée intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 9:59

Bonjour!

Faire repousser un membre... si seulement c'était possible. Penses tu réellement que "l'énergie vitale" puisse y arriver?
J'ai quand même de fameux doutes. Saturer d'énergie? Mais saturer quoi? Il faut une base pour qu'un membre repousse. Comme je l'ai lu plus haut, des cellules souches. Faire fleurir les bourgeons  jap 

Tu te bases sur ton experience, mais pourquoi cette douleur viendrait-elle d'une "repousse"? Pourquoi cette douleur ne viendrait pas du fait que justement le corps etherique ne peut reconstruire le corps physique par manque de matière?

Au cas où, tout organe du corps possede effectivement des neurons. C'est la composante du nerf tout simplement.  lol 

Belle journée à tous, que je souhaite la plus zen et respectueuse possible...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 10:26

qu'est ce que l'énergie vitale exclusivement?

quelles sont les critères qui l'a différencie de l'énergie?

l'énergie libre n'est elle pas vitale?
l'énergie universelle n'est elle pas vitale?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 12:12

Siguan,

Il faut effectivement une base pour qu'un membre repousse mais si on se réfère à toutes les guérisons obtenues alors que la médecine officielle n'y était pas arrivé, pourquoi cela ne serait-il pas possible?

Prenons le cas d'amputation d'un doigt au milieu d'une phalange. le moignon intègre l'os, les tissus, la peau, les vaisseaux, etc. Il y a donc au départ des cellules qui pourraient se multiplier, ce n'est pas la même chose qu'une disparition d'organe.

Bonne question: le corps éthérique pourrait effectivement provoquer des douleurs par manque de matière sans pouvoir initier la multiplication des cellules.

On constate, dans la plupart des cas, et particulièrement sur les parties visibles, ulcères, crevasses, etc, un déclenchement de la remise en ordre de l'organisme avec rapidité d'exécution dû à l'apport d'énergie vitale, l'amputation pourrait être considérée comme une extension d'un désordre organique.

Nous sommes donc dans les hypothèses et c'est une expérimentation qui vaudrait le coup d'être tentée.

La tulipe noire,

On échange sur l'énergie vitale, je ne vais pas à chaque fois préciser que nous ne sommes pas en train de parler, par exemple, des réseaux de distribution d'énergie électrique. Encore en recherche de polémique?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 12:55

""Prenons le cas d'amputation d'un doigt au milieu d'une phalange. le moignon intègre l'os, les tissus, la peau, les vaisseaux, etc. Il y a donc au départ des cellules qui pourraient se multiplier, ce n'est pas la même chose qu'une disparition d'organe.""

 allez stp stp stp explique ta notion d'intégrer,merci

je constate que tu ne peux expliquer cette notion d'énergie vitale et de la distinguer de l'énergie libre ou celle encore que l'on utilise dans le reiki . car ceux sont les mêmes l'énergie est unique à "expressions"multiples

les notions dans l'amputation et dans les crevasses n'ont rien de similaires;désolé . exemple OUT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 15:59

La tulipe noire, le moignon intègre: il possède déjà un certain nombre d'éléments.


 je suis désolé mais la notion d'énergie vitale, libre etc est effectivement multiple dans ses appellations mais globalement unique. Une excellente preuve que c'est la même, par exemple: elle est appelée inconsciemment par les organismes en déficit énergétique.

Ce n'est donc pas une technique quelle qu'elle soit, magnétisme, Reiki, ou autre qui va changer quelque chose.

Le seul problème: tu n'as pas encore intégré cette notion sinon tu ne reviendrais pas dessus.

Si tu n'as pas compris que dans les crevasses, il y avait restauration des tissus avec retour à la programmation génétique originelle de la surface altérée et que je mentionne le même effet pour l'évolution de l'amputation, je ne peux rien pour toi surtout avec une réaction aussi tranchée de ta part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 17:27

intègre n'est pas le mot il me semble adapté.

en effet il y a des éléments mais il en manque aussi et une cicatrice scléreuse remplace le tissu matriciel.
d'ailleurs au niveau des doigts il est rare de laisser un morceau de phalange alors que au niveau du genou au laisse sous le genou pour la fonctionnalité du membre.
mais il n'y a plus de pied.

""dans les crevasses, il y avait restauration des tissus avec retour à la programmation génétique originelle de la surface altérée""

que de termes scientifiques pour dire que la peau repousse,plus vite que sans magnétisme,car ce n'est que cela de la repousse de peau à partir de la peau du voisinage.

le beau scientifique que voilà,va lire sur un physicien TESLA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 19:03

La tulipe noire dans toute sa splendeur!

Il faut, une fois de plus, que tu critiques et mettes en  cause mes connaissances médicales.

Qu'une cicatrice scléreuse remplace le tissus matriciel. La question n'est pas là. Tu te trompes de forum, va sur doctissimo ou ailleurs. J'évite justement tout vocabulaire professionnel médical pour éviter d'embrouiller les échanges. et rester clair. Mais pour toi cela flatte ton ego et devrait être suffisant pour être crédible. Que nenni!

J'ai bien compris: tu rejettes la possibilité de repousse parce que ce n'est pas marqué dans tes bouquins.

Tu as raison, la terre est restée plate pendant longtemps, l'éclair, c'était la colère des dieux, donc reste dans l'état actuel de tes connaissances mais surtout ne te pose pas d'autres questions sur le fonctionnement du vivant et évite de continuer à t'exprimer sur le sujet puisque tu n'as plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 19:13

Je te rappelle à moins que tu ne le saches pas encore que je suis scientifique expert dans le domaine electro-magnétique de puissance alors ta remarque sur Tesla me fait bien sourire.

J'ai mené bien des expériences dans le domaine énergétique vital en me servant précisément de mes capacités de chercheur et de mes connaissances, alors toutes tes petites remarques déplacées passent à la trappe sans état d'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 20:52

Siguan, je voudrais revenir sur la douleur due au manque de matière.

Prenons l'exemple d'une fracture de membre: l'organisme va bien produire les cellules nécessaires à la reconstitution osseuse.
Ce qui est même étonnant dans une fracture du péroné est la capacité de l'organisme à remettre dans l'axe les deux parties fracturées et ensuite reconstituer l'os entre ces deux parties sans aucune intervention humaine. Le corps éthérique est présent puisque le problème se situe à l'intérieur de la jambe.
Dans ce cas, la saturation énergétique vitale provoquée conduit à des douleurs pulsées identiques à celles constatées au niveau du moignon de la main amputée.

Il y a donc une certaine similitude mais dans le cas de l'amputation, l'os ne repousse pas naturellement. Quelle est la différence? le fait que ce ne soit pas un vide à combler et surtout qu le corps éthérique se trouve également amputé puisqu'il a été montré par les photos Kirlian que la persistance du corps éthérique est assez faible avec un faible potentiel en cas "d'amputation" d'un morceau de feuille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 20:53

""dans les crevasses, il y avait restauration des tissus avec retour à la programmation génétique originelle de la surface altérée ""

n'est  ce pas truffé de termes "médicaux"?

donc tu connais les notions d'énergie libre? c'est comme l'énergie vitale?

au fait tu ne réponds pas c'est quoi ton "énergie vitale"?

de l'énergie c'est tout.
comme toute énergie qui est "manipulée" par de nombreuses personnes de l’Amazonie au guérisseur lapon de magnétiseur occidental au guérisseur japonais en passant par la MTC et aux chamanes tibétains.
c'est la même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Lun 31 Mar - 20:58

""Prenons l'exemple d'une fracture de membre: l'organisme va bien produire les cellules nécessaires à la reconstitution osseuse.
Ce qui est même étonnant dans une fracture du péroné est la capacité de l'organisme à remettre dans l'axe les deux parties fracturées et ensuite reconstituer l'os entre ces deux parties sans aucune intervention humaine. Le corps éthérique est présent puisque le problème se situe à l'intérieur de la jambe.""
 allez stp stp stp 
qui qui joue au médecin avec des exemples totalement détournés pour son interprétation préférée??
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 7:41

Bonjour!!

Désolé de ne pas répondre plus vite, mais beaucoup de boulot pour l'instant, et je prefère répondre à tête reposée!

CL777, il ne faut pas comparer calcification d'une fracture et repousse de membre.
Dans le cas de la fracture, ce sont les ostéoblaste (cellule osseuse) qui vont reconstruire l'os. Elles sont sur place, présentent dans l'os, pour ça. Elles vont se transformer en ostéocyte et permettre une récupération de la trame osseuse.

De plus, une fracture déplacée comme tu le dis dans le cas du péroné, ne va certainement pas se "remettre dans l'axe" seule. Faut un coup de pouce chirurgical ou manipulatoire.

Maintenant, que le magnétisme soit douloureux dans ce cas, ok, je peux le comprendre parfaitement. Ce qui est dommage, c'est de ne pouvoir diminuer cet appel d'energie, histoire de donner juste assez pour accélerer la reconstruction mais sans douleur.

cl777 a écrit:
Siguan,

Il faut effectivement une base pour qu'un membre repousse mais si on se réfère à toutes les guérisons obtenues alors que la médecine officielle n'y était pas arrivé, pourquoi cela ne serait-il pas possible?

Prenons le cas d'amputation d'un doigt au milieu d'une phalange. le moignon intègre l'os, les tissus, la peau, les vaisseaux, etc. Il y a donc au départ des cellules qui pourraient se multiplier, ce n'est pas la même chose qu'une disparition d'organe.


Pourquoi ne serait-ce pas possible? Simplement parce que rien n'est là à la base. Pas de matériel pour la reconstruction.

De plus, il faut savoir que dans une amputation, on cautérise (le mot n'est peut-être pas approprié, mais le sens y est) de nombreuses structures. Nerfs, vaisseaux, et même muscles. On fait une cicatrisation "dirigée" pour former le moignon.

cl777 a écrit:


On constate, dans la plupart des cas, et particulièrement sur les parties visibles, ulcères, crevasses, etc, un déclenchement de la remise en ordre de l'organisme avec rapidité d'exécution dû à l'apport d'énergie vitale, l'amputation pourrait être considérée comme une extension d'un désordre organique.

Nous sommes donc dans les hypothèses et c'est une expérimentation qui vaudrait le coup d'être tentée.


On le constate parce que "naturellement" c'est possible, même sans magnétisme. Tout comme dans une simple coupure de la peau.


L'amputation un désordre organique?? Qu'entends-tu par là?

Le coup d'être tenté? Non, sur ce coup là, je ne suis pas en accord. Mais bon, chacun ses idées, et je respecte ça  wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 9:50

La tulipe noire, si tu ne comprends pas, ce n'est pas mon problème.

Siguan, au bout du moignon, les cellules osseuses sont présentes dans l'os. La seule différence avec l'exemple du péroné est l'absence de recherche par l'organisme de continuité osseuse entre deux éléments mais le blocage de la repousse peut être dû justement à la disparition de la partie éthérique correspondant à la partie amputée.

J'ai pris cet exemple du péroné parce qu'il est significatif. Il rejoint, au passage, totalement le sujet de l'auto guérison.
Je m'explique: ma femme s'est cassé tibia et péroné suite à une mauvaise chute. Le tibia a fat l'objet de toutes les attentions (je résume) mais le péroné n'a pas été traité.
La première radio montre les deux éléments fracturés très éloignés l'un de l'autre, même chose après l'intervention chirurgicale, je me suis donc posé la question:

Comment se fait-il que rien ne soit fait chirurgicalement?

C'est tout à fait normal, au fil des semaines, les radios ont montré un rapprochement des deux parties jusqu'à ce qu'elles soient l'une en face de l'autre puis apparition d'un cal osseux important.
C'est, il me semble, un bel exemple d'autoguérison.

Au passage je précise que nous avons dû changer de place dans le lit de manière à ce que la jambe ne soit pas à proximité de moi pour éviter les douleurs pulsées constatées suite au transfert automatique d'énergie vitale. C'était insupportable.

Suite à ce que je constate, la seule manière de limiter la douleur en présence d'un niveau vibratoire élevé est l'éloignement.
Même actuellement, ma femme ayant de l'arthrose, poser ma main sur son épaule, par exemple, déclenche des douleurs et des bouffées de chaleur.

Cette capacité d'émission énergétique est donc quelquefois un inconvénient parce que le niveau vibratoire étant naturellement élevé, tout ce qui est à proximité est influencé.

Au sujet de la cautérisation, c'est effectif mais en se référant à ce que l'on constate avec le péroné, la cautérisation peut être être considérée comme une simple brûlure qui est parfaitement réparée par l'organisme sous condition que le potentiel d'énergie vital soit présent: autre exemple plus significatif, action de la saturation énergétique pour limiter l'effet des brûlures de la peau.

Ulcères et crevasses sont dans l'environnement du corps éthérique donc avec possibilité de guérison mais un ulcère persistant demande une saturation énergétique pour disparaître, le corps éthérique ayant une anomalie superficielle du même type mais plus faible en amplitude que celle due à une amputation.

J'appelle désordre organique, toute évolution ou perturbation de l'organisme qui ne correspond pas à la programmation génétique. L'amputation en fait donc partie.

Pourquoi dis tu que cela ne devrait pas être tenté? il faudrait bien sûr commencer par des tests sur des cobayes mais en cas de positivité du résultat, ce serait un très grand espoir: prouver la présence du corps éthérique, la puissance de l'énergie vitale et la possibilité de régénération de certaines parties de l'organisme.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 10:31

Il y a une différence entre "plus dans l'axe" et éloigné au niveau d'une fracture. Une fracture non déplacée necessite juste un plâtre effectivement. Pour rappel tu parlais de déplacement. Bien sur lors d'une fracture il y a auto guérison, mais pas de reduction spontanée.

Ok pour organique, je tiquais parce que pour moi désordre organique se rapporte à un organe.

pouquoi ne pas tenter? Parce que que pour moi c'est impossible. Je l'ai expliqué plus haut. As-tu déjà vu une amputation? Je parle des techniques.
On anastomose veine et artère , crée un lambeau musculaire... Sincèrement, je ne peux comprendre comment pareil traumatisme peut redonner un membre.
D'où pour moi les douleurs qui viendraient du fait que le corps physique ne peut suivre le corps etherique. Saturation sous morphine ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 10:39

le péroné n'a guère d'importance dans sa fracture.
pour confirmer cela je m'entoure de l'avis d'un chirurgien orthopédique (un bon) passionné par son métier.
je ne touche pas trop ma bille en physiologie et chir.
 
tous les explications recoupent celles données par Siquan qui il me semble est aussi kiné et donc a une connaissance des os.

un cal osseux est une cicatrice fait d'os et de tissus fibreux très dense c’est une réaction qui se fait à une perte de continuité. mais il faut que cette perte ne soit pas trop grande sinon il y a un risque de non repousse.
l'exemple que je peux donner si je l'ai bien compris:
prenez un os cassez le en deux morceaux et éloignez les deux morceaux de quelques centimètres vous avez des chances que l'os ne se soude pas et que l'on soit obligé d'opérer pour rapprocher les deux morceaux en essayant retiré un petit morceau d'os pour qu'il y ait"fracture fraîche" exemple barbare mais qui existe en chirurgie. 

le péroné est tellement fin et n'a pas un grand rôle de stabilité dans la jambe que à part certaine insertion musculaire ce n'est un os primordial.
un avantage c'est qu'il "cicatrise" en principe bien.
le seul risque de la fracture du péroné est les risques sur les structures environnementales nerveuses,vasculaires et musculaires.
d'autre part il existe des personnes qui cicatrise bien et d'autres non.

quand aux histoires de faire repousser un membre par l'énergie, sa réponse recoupe celle de Siquan et la mienne:
en l'absence de cellules souches et de facteurs protéinés environnementaux, et d'un schéma coordonné,harmonieux qui servirait de trame, c'est totalement impossible et c'est illogique à moins d'être notre créateur.(je précise que ce chirurgien est maître d'une loge de franc-maçon qui se consacre à la santé sur toutes ses formes,et de ce fait il a une très grande ouverture d'esprit et que c'est un "érudit" même si lui se dit simplement curieux .
j'espère ne pas avoir été trop long et assez claire,mais il n’est pas facile à un néophyte d'assimiler une discussion à monsieur passionné.

on peut rêver à une repousse énergétique mais c'est du rêve ou un mauvais roman de SF
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 10:41

l'état du corps éthérique n'est il pas le reflet de l'état du corps physique?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 15:49

Siguan, je mentionne le cas du péroné parce que précisément les deux parties fracturées étaient très éloignées et, à priori, ne semblaient avoir aucune chance de se ressouder.
Ce sont les radios successives qui montrent un rapprochement progressif, il y a donc bien réduction spontanée sur plusieurs semaines ce qui m'a beaucoup étonné.

Oui j'ai vu des amputations parce que modestement autodidacte, sans véritable culture médicale, je m'informe et n'hésite pas à visualiser de films montrant dans leur totalité, en continu, des opérations chirurgicales, par exemple, amputation d'une jambe avec coupe au niveau du fémur.

Je comprend bien ta remarque sur le traumatisme créé par l'amputation mais dans l'approche que je cite, c'est considérer que la saturation du corps éthérique permettrait de dépasser ces blocages considérés comme insurmontables à partir des connaissances actuelles.
Quand je constate l'efficacité et la rapidité d'action de la compensation et la saturation énergétique, je me pose des questions sur ce qui pourrait arriver. Je me pose la même question aussi pour l'effet sur des cultures de peau ou autres.

Effectivement les douleurs viennent du fait que le corps physique a du mal à suivre le corps éthérique mais c'est la même chose, au niveau ressenti par le magnétisé, par exemple, lorsqu'un tibia a été fracturé récemment, alors que penser?

La morphine permet seulement de supporter les effets douloureux de la saturation énergétique et elle permettrait de saturer pendant des heures alors que sans, il faut se limiter à une ou deux minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 16:22

la morphine fait des trous énergétiques dans le corps éthérique ce qui explique en partie les phénomènes hallucinatoires.
il agit comme beaucoup de "drogues"

j'ai assisté hélas à des amputations dans de nombreuses situations mais pas à la télé,confortablement installé à l'heure de l'apéro.
coté cautérisation et parfois délabrement je confirme les propos de Siquan qui par ses études puis sa pratique doit être confronté à ce problème.

"" les douleurs viennent du fait que le corps physique a du mal à suivre le corps éthérique ""
vous en êtes sure et veuillez argumenter parce que l'on ne doit pas avoir les mêmes données sur la notion de douleurs tant au niveau physiologie tant au niveau ésotérisme(qui explique aussi la notion de contrôle de la douleur)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 16:25

Je suis désolé la tulipe noire mais à force de me prendre pour un imbécile, je ne te considère plus comme membre et donc aucune réponse de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 17:07

Culture de peau, je suis certain que ça peut grandement aider, oui!

Pour un moignon...

En fait, coupure, crevasse, ulcère, peau... Tout y est. Quand je dis tout y est, c'est qu'au niveau physiologique et anatomique les structures sont là. Et la saturation d'energie vitale peut faire des miracles certainement.

Je pense que c'est A. Still, le créateur de l'ostéopathie qui disait que le corps était "la pharmacie du bon Dieu". Il était pasteur, ceci explique la réference divine, mais l'idée y est. Et pour une repousse de membre, comme dit et répète, il n'y a rien. Le corps ethérique, ok. Mais pas de matière physique. Et de plus une partie malmenée.
Alors... oui, certes, en état des connaissances actuelles. Mais bon... Bien qu'ouvert sur beaucoup de chose, là j'ai plus que des doutes.

Note, je t'avouerais que pour tout les amputés du monde, j'aimerais avoir tord et tu aies raison!!!!!confettis 

PS: quand je demandais si tu avais déjà vu une amputation, c'était purement rhétorique  wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'auto-guérison   Mar 1 Avr - 18:17

te prendre pour un imbécile? loin de moi je te juge pas et ne permettrai pas de le faire:je ne te connais pas et la connaissance par l'intermédiaire de messages est beaucoup trop légère;restons dans la tolérance.

ce que je constate c'est que tes réponses semblent très légères. 
tes affirmations ne viennent que de toi comme si tu possédais à toi seul la vérité.
gros manque d'humilité et d'humanisme?

que tu ne veux pas répondre à certaines questions,comme tu le désires,mais c'est très révélateur de la légèreté de tes possibilités.

on ne remet en cause un ensemble de connaissance sans avoir les reins solides.
tu juges comme dieu le père??  en affirmant des éléments que tu es le seul à vérifier.
ou tu es un génie et depuis des siècles tous les érudits racontent des bêtises ou tu as un sacré complexe de frustration qui te monte à la tête ou.....

tes affirmations risquent de créer un certain danger pour certains membres en déstabilisant certaines de leur connaissance;c'est regrettable.

a t on le droit d'affirmer en faisant preuve d'intolérance?

de bons sujets sont hélas fermés à cause d'une intolérance notable.
a ta différence,je te considère toujours comme membre(ce n'est pas mon rôle de juger)

 cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auto-guérison   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auto-guérison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'auto-guérison
» Le jeûne holistique – manuel d'auto-guérison totale.
» L'autoguérison, preuves scientifiques
» Médecines douces et auto-guérison : Jacques Martel
» Guérison énergétique = AUTO-guérison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Santé & Protection :: la santé au naturel-
Sauter vers: