Développer votre potentiel grâce à la visualisation créatrice et à la méditation. ressources spirituelles gratuites, coaching gratuit, des méditations guidées gratuites et légales. Discussions sur l'ésotérisme et le paranormal, partage.
 
EnvolAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
TULL FORIX
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 27 Nov - 16:51

pulsar/étoile à neutron dis moi tu le fais exprès de rien capter à ce que j'écris?
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 27 Nov - 16:58

je m'évertue à donner des explications et tu me fais tourner en ronds avec tes mauvaises interprétations des mots ou allusions que j'emploie,je vais donc arrêter là mes coms sur ce sujet car il est indéniable que tu ne comprend rien à ce que je dis,on aura l'occasion de se croiser ailleurs que sur ce topic car moi j’arrête,de toute façon j'ai dis tout ce qui me semblait être une explication personnelle sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 27 Nov - 16:58

Exprès?

TULL FORIX a écrit:
(...) j'en viens au trou noir,objet sombre le plus massif de l'univers (visible),objet qui aspire et se nourrit de l'énergie,né de l'effondrement du noyau d'une géante bleue ou rouge après son explosion et son passage en étoile à neutrons (pulsar),un corps hyper massif et pourtant sans lumière (...)
Je ne le fais absolument exprès, comme pour le parsec (ci plus haut) ou bien d'autres chose.
L'étoile géante va se transformer en pulsar OU en trou noir selon sa masse. Pas en pulsar puis en trou noir. Pourquoi y meler le pulsar?

Ne le prends pas mal, mais Si tu veux être compris, exprime toi clairement Tull Forix.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 27 Nov - 17:01

TULL FORIX a écrit:
je m'évertue à donner des explications et tu me fais tourner en ronds avec tes mauvaises interprétations des mots ou allusions que j'emploie,je vais donc arrêter là mes coms sur ce sujet car il est indéniable que tu ne comprend rien à ce que je dis,on aura l'occasion de se croiser ailleurs que sur ce topic car moi j’arrête,de toute façon j'ai dis tout ce qui me semblait être une explication personnelle sur le sujet.
Mauvaise interpretation? Peut-être due à une mauvaise explication à la base. Mais ça...
Indéniable que je ne comprends rien à ce que tu dis? Si tu le dis, ce doit être certainement exacte.

Mais ce sera comme tu voudras bien sur.

A plus tard sur le forum.

Belle soirée à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 27 Nov - 17:45

siguan a écrit:
Bonjour reflet!!
Ca fait un petit temps dis moi, j'espère que tu vas mieux.

Reflet a écrit:
Génial, vu les cerveaux ici une théorie jumelant relativité générale et mécanique quantique va être trouvé très vite ...

Disons qu'il faut mieux lire ça qu'etre aveugle ... quoi que.
Mauvaise langue, tsssss....lol
Bonjour siguan Smile
Ma situation ne s'est pas améliorée au contraire ... mais bon j'apprécie la question.

Quant à ma "mauvaise langue" aucune de mes amies ne s'en ai plaind Very Happy(joke)

Bel effort de ta part sur ce sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 27 Nov - 17:54

C'est normal Reflet, ne me remercie pas. Après la pluie le beau temps... j'espère de tout coeur que ça s'appliquera à toi. lumiere 

Et pour mon effort... Bah... jap 
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Jeu 28 Nov - 2:45

j'interviens juste une dernière sur ça,
le noyau d'une étoile géante qui finie sa vie en une supernova devient une étoile à neutrons (pulsar) dont 1 cm3 de matière peut peser l'équivalent d'un pétrolier,cette étoile à neutrons peut continuer à s'effondrer jusqu'à devenir un trou noir.

j'ai lu mes premiers bouquins d'astronomie j'avais 14 ans et j'en ai 49!
mais bon va savoir, tu vas encore trouver le moyen de me contredire pourtant là j'ai été clair.
géante rouge ou bleue ---> supernova ---> étoile à neutrons ---> et éventuellement trou noir.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Jeu 28 Nov - 7:13

Bonjour Tull Forix!

La densité au sein d'une étoile à neutron est d'un milliard de tonne par cm³, bref, beaucoup effectivement smile

Mais non, le pulsar ne se transformera pas en trou noir.

2 raisons:

1. La transformation de la géante rouge en étoile à neutron, via son explosion et ensuite son effondrement gravitationnel, va définir l'objet que tu auras. En l'occurence une étoile à neutron si la masse n'est pas assez importante. Il n'y a pas de stade intermédiaire une fois que l'effondrement gravitationnel a commencé.

2. Une étoile à neutron n'évolue plus parce qu'il n'y a plus en son sein de réaction thermonucléaire d'aucune sorte. Donc plus d'évolution. Donc plus d'évolution gravitationnelle.

Alors... En toute humilié et surtout sans animosité, si tu lis des bouquins d'astro depuis tes 14 ans... c'est qu'on ne lis pas les même.  remets toi au goût du jour Tull Forix.
Et si tu veux un excellent livre, choisi "bonne nouvelle des étoiles" de JP Luminet & E Brune aux editions odile jacob. Passionnant et... mis à jour wink

Tu sais, comme tu me disais dans un de tes posts que voici:

TULL FORIX a écrit:
tu te fais un blocage sur les trous noirs alors qu'il n'est question que de lumière et énergie,je sais ce qu'est un trou noir et à quoi ça sert.
de plus tu n'as pas l'air de bien capter mes propos,chose que je comprendrais tu n'es pas le seul mais évite de me répéter que c'est moi qui ne comprend pas la formule d'Einstein alors que j'ai moi même une théorie sur la relativité,en gros je suis pas un débutant dans le sujet maintenant si tu as  toi même une théorie vas y envoie,ça sera mieux que de dire sans cesse que je me trompe ça fait 30 ans que j'étudie l'astrophysique...

donc je continue:

(...)

30 ans, tant mieux!
Perso, ça fait 20ans que j'ai le nez dans les étoiles, que je passe mes nuits dehors avec mon téléscope. Et vu que j'aime comprendre ce que je vois, je lis. Beaucoup.
Depuis 5 ans je fais de l'astrophotographie d'objets lointains, de groupes et amas de galaxies qui sont régit par la relativité notamment. Et là aussi je lis. Beaucoup. Entre deux livres sur la médecine chinoise quand même, c'est mon autre passion après ma femme et ma fille.
Alors non, je n'ai pas la science infuse; non, la science n'a d'ailleurs pas toujours raison; non, je ne bosse ou n'étudie pas l'astrophysique depuis 30 ans; non, je ne remets pas E=mC² en question; non, je ne fais pas exprès de ne pas te comprendre (si c'est le cas)...

Mais je pense sincèrement que pour quelqu'un qui veut remettre la vision du monde et la physique en question, tu as des lacunes. Et que quand tu veux faire passer ce genre d'idée il faut faire attention à ce que tu écris pour éviter les mauvaises interprétations comme tu dis.


Pour en revenir une dernière fois à ce que tu disais hier,

TULL FORIX a écrit:

(...)
pour moi le rayon de lumière ne se propage pas il est déjà présent en tout instant,attendant juste d'apparaitre à la moindre source d'énergie (réaction en chaine instantanée entre le visible et l'invisible mais du point de vue et en rapport avec les sens du corps humain c'est à dire la vue via le cerveau).
(...)
A partir de là, on peut se dire que C, la constante de la vitesse de la lumière dans le vide est en fait non pas la vitesse de la lumière, mais la vitesse de cette réaction en chaine. Et ça ne changera rien à la formule de tonton Albert.

Le soucis Tull Forix, c'est que tu ne fais plus de la physique mais bien de la métaphysique. confettis



Belle journée à toi


Dernière édition par siguan le Jeu 28 Nov - 9:41, édité 1 fois (Raison : ptites fautes!!!)
Revenir en haut Aller en bas
obin jb gabriel
Initié
Initié



MessageSujet: RE:sujet: ...La Théorie des cordes   Sam 30 Nov - 22:30

Bonsoir tout le monde,

Bon! les frères on revient au sujet; siguan, lorsque Einstein dit qu' il prend la vitesse comme référentiel, parce que cela est visible et mesurable, je voudrais bien; mais quant il l' érige en une donnée " constante ", j' émet des réserves.

Parce que la lumière est " née ", est apparue; de ce fait elle est tributaire de l' activité de quelque chose; nous savons tous que les première lumières sont apparues avec la naissance de la galaxie; précisément le centre de la galaxie;

Et ce centre apparait dans ce fond noir; nous constatons que les galaxie naissent, vivent et meurent dans ce fond noir; donc c' est ce fond noir qu' il faut étudier si on veut comprendre la lumière.

De quoi est-il composé ? et que se passe t-il pour que la lumière apparaisse subitement ?
Est-ce le mouvement ? et d' ou vient ce mouvement ? on parle de gravité ( fruit espace né de l' interaction agissante entre corps célestes ) ; mais la gravité ne peut pas exister sans une force initiale.

Pour moi les choses sont ainsi: Ce fond noir sera toujours là! il est composé d' atomes primaires, brutes; et en ce fond noir qui contient potentiellement la lumière, un mouvement va se faire;

et c' est ce mouvement qui va faire s' entrechoquer les électrons des différents atomes; donc déséquilibrer l' atome; le " fissurer ", ce qui provoque une libération du noyaux qui produit la lumière.

Si les atomes primaires abondent dans la zone fond noir oû la naissance de la lumière a commencé, et aussi si le mouvement rotatif s' intensifie, plus une attraction et une adhésion des atomes provoquera une plus grande lumière;

En fait je voudrais dire que la vitesse de la lumière est fonction de la vitesse de l' onde de choque initiale qui se répand dans l' espace, qui bouscules et fait s' entrechoquer les atomes qu' elle trouve sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
Petit Scarabé
Petit Scarabé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Dim 1 Déc - 18:16

c'est pas l'homme qui décide de ce que devient une étoile à neutrons et encore moins savoir le pourquoi du comment elle peut encore s'effondrer pour devenir un trou noir.
cette dernière et à cause de sa forte densité ,peut attirer des objets célestes vers elle et augmenter encore sa masse,rien ne meurt dans l'univers,tout se transforme ,tout dépendra de l'environnement plus ou moins riche en éléments énergétiques et c'est pas parce que l'homme n'a pas encore observé de pulsar devenant trou noir que cela n'est pas le cas,bien souvent ils se trompent en croyant observer un pulsar alors qu'en fait c'est un trou noir naissant ce qui insinue que le rapport entre les 2 émanations cosmiques reste faible.

quand un feu s'allume c'est parce qu'il y a eu étincelle,l'énergie née de l'invisible dans la matière,un feu à toujours une cause,une étoile ou un cœur galactique c'est pareil et même chose pour l'inverse.
le big bang n'est pas né du néant ou du vide,il est né d'une étincelle provenant d'une source vibratoire plus rapide,en gros c'est comme si on ouvrait la porte d'une cave pour en laisser passer l'air libre ou un robinet ouvert coulant à l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Lun 2 Déc - 20:48

Bonsoir à tous les deux!!
Sorry pour le retard de la réponse, mais de garde ce week-end, et aujourd'hui journée en famille! Non, je n'avais pas jeté l'éponge lol 

obin jb gabriel a écrit:
Bonsoir tout le monde,

Bon! les frères on revient au sujet; siguan, lorsque Einstein dit qu' il prend la vitesse comme référentiel, parce que cela est visible et mesurable, je voudrais bien; mais quant il l' érige en une donnée " constante ", j' émet des réserves.

Parce que la lumière est " née ", est apparue; de ce fait elle est tributaire de l' activité de quelque chose; nous savons tous que les première lumières sont apparues avec la naissance de la galaxie; précisément le centre de la galaxie;

Et ce centre apparait dans ce fond noir; nous constatons que les galaxie naissent, vivent et meurent dans ce fond noir; donc c' est ce fond noir qu' il faut étudier si on veut comprendre la lumière.

De quoi est-il composé ? et que se passe t-il pour que la lumière apparaisse subitement ?
Est-ce le mouvement ? et d' ou vient ce mouvement ? on parle de gravité ( fruit espace né de l' interaction agissante entre corps célestes ) ; mais la gravité ne peut pas exister sans une force initiale.

Pour moi les choses sont ainsi: Ce fond noir sera toujours là! il est composé d' atomes primaires, brutes; et en ce fond noir qui contient potentiellement la lumière, un mouvement va se faire;

et c' est ce mouvement qui va faire s' entrechoquer les électrons des différents atomes; donc déséquilibrer l' atome; le " fissurer ", ce qui provoque une libération du noyaux qui produit la lumière.

Si les atomes primaires abondent dans la zone fond noir oû la naissance de la lumière a commencé, et aussi si le mouvement rotatif s' intensifie, plus une attraction et une adhésion des atomes provoquera une plus grande lumière;

En fait je voudrais dire que la vitesse de la lumière est fonction de la vitesse de l' onde de choque initiale qui se répand dans l' espace, qui bouscules et fait s' entrechoquer les atomes qu' elle trouve sur son passage.
Salut Gabriel!

Donc, tu doutes que c'est une constante parce que selon toi variable? Le terme constante ne veut pas dire "invariable" dans une loi de physique, mais veut dire en un référentiel donné. Pour C, en occurrence, dans le vide.

Pour ta gouverne, les astronomes et théoriciens se posent un peu la question... galaxie ou étoile en premier? Un peu l'histoire de l'oeuf et de la poule! Mais bon, c'est pour pinailler wink

Le fond noir... tu parles de l'espace?? Il est noir parce que l'univers est fini et en expansion en gros. Donc, le fond noir est composé de... rien. C'est le vide spatial. Bien que vide ne soit qu'une expression. Alors oui, il sera toujours là, tant que l'univers sera en expansion du moins.

Pour le reste... bah... si tu le dis, c'est que c'est ta vision, libre à toi de la voir ainsi. dac

TULL FORIX a écrit:
c'est pas l'homme qui décide de ce que devient une étoile à neutrons et encore moins savoir le pourquoi du comment elle peut encore s'effondrer pour devenir un trou noir.
cette dernière et à cause de sa forte densité ,peut attirer des objets célestes vers elle et augmenter encore sa masse,rien ne meurt dans l'univers,tout se transforme ,tout dépendra de l'environnement plus ou moins riche en éléments énergétiques et c'est pas parce que l'homme n'a pas encore observé de pulsar devenant trou noir que cela n'est pas le cas,bien souvent ils se trompent en croyant observer un pulsar alors qu'en fait c'est un trou noir naissant ce qui insinue que le rapport entre les 2 émanations cosmiques reste faible.

quand un feu s'allume c'est parce qu'il y a eu étincelle,l'énergie née de l'invisible dans la matière,un feu à toujours une cause,une étoile ou un cœur galactique c'est pareil et même chose pour l'inverse.
le big bang n'est pas né du néant ou du vide,il est né d'une étincelle provenant d'une source vibratoire plus rapide,en gros c'est comme si on ouvrait la porte d'une cave pour en laisser passer l'air libre ou un robinet ouvert coulant à l'infini.
Bonsoir Tull Forix!

Sache que... Une étoile à neutron, même si elle est très massive comme nous le disions, n'attirera pas de "matière" à elle. Elle n'a pas la masse d'un trou noir. Donc la matière peu s'en échapper avec une vitesse de libération suffisante.
Un exemple concret? Il existe des étoiles à neutrons binaires, de même qu'il en existe avec des planètes en orbite. En orbite, et binaire stable, sans échange de matière. Le pulsar ne déforme pas assez son espace temps pour empecher la matière de s'échapper.
Autre exemple concret???? Bah.... Elle emet de la lumière, et surtout ne provoque pas de mirage gravitationnel autour d'elle. Exemple avec la nébuleuse du crabe, M1, dans la constellation du taureau. La nébuleuse est là, avec en son sein un pulsar. Et celui-ci ne provoque pas de mirage autour de lui. Il ne courbe pas assez son champs gravitationnel.
Toi qui lis des bouquins d'astros, dans lequel as-tu été lire ça???

Et pour le trou noir naissant, ce n'est pas des pulsars dont on parle, mais des quasars si je ne m'abuse. Ce qui n'est absolument pas la même chose. Mais je n'ai pas pris le temps de vérifier ça.

"Ce n'est pas l'homme qui décide ce que devient une étoile à neutron"... Oui. Certes. C'est très... logique.

Et pour le big bang... Je ne veux absolument pas commencer une discution là-dessus. Entre science, religion, et conviction personelles c'est trop "dérapable". Je sais, c'est pas français lol 
Je préfère m'occuper de ce qui se passe après le big bang, c'est suffisant!

Belle soirée à vous deux!


Dernière édition par siguan le Lun 2 Déc - 21:41, édité 1 fois (Raison : orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
obin jb gabriel
Initié
Initié



MessageSujet: RE:sujet: ...La Théorie des cordes   Mar 3 Déc - 12:54

Bonjour tout le monde,

Salut ! siguan; Pourquoi jetterais-tu l' éponge ?!? pleur  Je n' ai pas fini d' apprendre:fou: ; donc continuons; OK ! cool;

Tu dis que c' est mon point de vue ? mais c' est bien ce que dit tonton Albert...!wink ...:
" Un Référentiel donné "...? ; autant dire de mon point de vue " et au propre comme au figuré svp.

Tonton Albert dit : " De mon point de " VUE ", voici ma vérité que je vis et que je pense ".
Et lorsqu' il le démontre cela est logique dans une réalité biologique donnée;

mais cette même loi on peut la trouver dans d' autres réalité aussi proche de nous, sinon plus proche que tout ces calculs interminables.

As -t-on vraiment vérifié que ce truc noir dans lequel baigne la lumière est le " Vide " comme tu dis ?? Et puis qu' entends-tu par le " Vide " ?? Qu' est-ce la science nomme le " Vide " ??

Absence de particules de matières et d' Atomes ??  Si on me dit que c' est un terme arbitraire, par opposition à un autre terme qui lui semble plein, ok! ça me va !

mais si on me dit c' est le vide, y a rien...et qu' en suite on veuille faire des calculs à partit de ce rien, je dit holà! y a quelque chose qui m' échappe...

parce que la philosophie de la science est justement de pouvoir démontrer quantitativement; Sur quelle quantité attribuée au vide Tonton Albert s' est-il appuyé pour faire ses calculs donc sa démonstration ??

Si vous restez bien dans votre définition de vide qui signifie au fond: " Rien qui soit connu ", je doute fort qu'il est tout dit sur comment il est arrivé à cette conclusion.

Est-ce que les étoiles étaient avant les galaxies ? Pour moi les deux ont toujours été ensemble dans l' univers; en dehors je n' en sais rien; pour moi les étoiles sont comme le vêtement de cette grande conscience qui anime les étoiles; et qu' on nomme " Galaxie ".

Par conséquent je suis tenté de dire que la " galaxie " en tant que conscience a toujours existé; elle est non née; tan disque les étoiles sont visibles; elles naissent, vivent et meurent comme nous, à tout instant de notre point de vue terrestre.

Comment peut-on parler de FINI et en même temps parler d' EXPANSION  en décrivant une même unité, une même réalité ?? shocked
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mar 3 Déc - 13:32

Bonjour!

T'inquiète, "jeter l'éponge" c'est juste une expression. Je n'aime pas ne pas répondre "rapidement" sur les forums en fait. Du moins pas avec 2 jours de retard. C'est un manque de respect je trouve. Mais bon, on a notre vie aussi! Et bien remplie parfois.

obin jb gabriel a écrit:


Tu dis que c' est mon point de vue ? mais c' est bien ce que dit tonton Albert...!wink ...:
" Un Référentiel donné "...? ; autant dire de mon point de vue " et au propre comme au figuré svp.

Tonton Albert dit : " De mon point de " VUE ", voici ma vérité que je vis et que je pense ".
Et lorsqu' il le démontre cela est logique dans une réalité biologique donnée;

Un réferentiel est une réalité physique. Ce n'est pas un point de vue. Ou littéralement uniquement lol
Tonton Albert ne dit pas "voici ma vérité que je vis et que je pense". Il prend la vitesse de la lumière dans le vide, et de la part sur une constante. Car c'est une constante. Pour toi, pour moi, et pour un E.T. (bon, c'est vrai, j'extrapole vu que je n'en ai jamais rencontré un).
Pas dans une réalité biologique, non. Physique oui. C'est une donnée calculée, mesurée. Qui existe. Et pour ceux qui mettent la lumière en doute, c'est la lumière du "phénomène lumineux" dans le vide. Point.

obin jb gabriel a écrit:


As -t-on vraiment vérifié que ce truc noir dans lequel baigne la lumière est le " Vide " comme tu dis ?? Et puis qu' entends-tu par le " Vide " ?? Qu' est-ce la science nomme le " Vide " ??

Absence de particules de matières et d' Atomes ?? Si on me dit que c' est un terme arbitraire, par opposition à un autre terme qui lui semble plein, ok! ça me va !

mais si on me dit c' est le vide, y a rien...et qu' en suite on veuille faire des calculs à partit de ce rien, je dit holà! y a quelque chose qui m' échappe...

parce que la philosophie de la science est justement de pouvoir démontrer quantitativement; Sur quelle quantité attribuée au vide Tonton Albert s' est-il appuyé pour faire ses calculs donc sa démonstration ??

Si vous restez bien dans votre définition de vide qui signifie au fond: " Rien qui soit connu ", je doute fort qu'il est tout dit sur comment il est arrivé à cette conclusion.

Alors, effectivement, le vide est l'absence de plein. Dans le vide, même spatiale, il y a des atomes, en faible proportion. Le vide complet, parfait, n'existe pas. Il y a toujours un petit atome qui se balade lol

Einstein, dans sa formule, considère C comme la vitesse de la lumière dans le vide. A contrario pas dans un espace "plein", tel que l'eau où la vitesse est différente.

Le vide est connu Gabriel. Étudié. On lui trouve même une énergie, l'energie du vide, effet casimir. La, on rentre dans la physique quantique. Je ne dis pas qu'on en découvrira plus rien, comme dans tout. Tout avance et évolue. Mais il y a des réalités physiques prouvées, étudiées et démontrées.

obin jb gabriel a écrit:

Est-ce que les étoiles étaient avant les galaxies ? Pour moi les deux ont toujours été ensemble dans l' univers; en dehors je n' en sais rien; pour moi les étoiles sont comme le vêtement de cette grande conscience qui anime les étoiles; et qu' on nomme " Galaxie ".

Par conséquent je suis tenté de dire que la " galaxie " en tant que conscience a toujours existé; elle est non née; tan disque les étoiles sont visibles; elles naissent, vivent et meurent comme nous, à tout instant de notre point de vue terrestre.
Ce a quoi je répondrai, de manière terre à terre, qu'une galaxie n'est qu'un rassemblement d'étoile... Il en existe des jeunes, des vieilles, ... Une fois que toutes les étoiles d'une galaxie sont éteintes... Que se passe-t-il?

obin jb gabriel a écrit:


Comment peut-on parler de FINI et en même temps parler d' EXPANSION  en décrivant une même unité, une même réalité ?? shocked
Fini et en expansion???
Un exemple simpliste??? Un ballon que tu gonfles. Il est fini, car il a une forme et une structure. Mais quand tu le gonfles, il est en expansion. Tu pourrais imaginer l'univers comme une bulle en expansion dans un contenant plus vaste et lui infini.

Belle journée à toi!
Revenir en haut Aller en bas
obin jb gabriel
Initié
Initié



MessageSujet: RE:sujet: ...La Théorie des cordes   Mar 3 Déc - 22:51

Bonsoir tout le monde,

Salut! siguan;content  mais un " référentiel donné " ?!? je dis bien au propre comme au figuré..;dollars  donc c' est d' abord  d' un lieu physique que l' on observe les phénomènes; ici en l' occurrence celui de la vitesse de la lumière.wink 

Einstein dit du point d' observation de la terre oû il se trouve, de son " point de vue ", voici son avis; et il dit que la lumière est une valeur constante; et il ajoute qu' elle se déplace dans le vide spatial...Ok !dac 

C' est sur l' affirmation de la constante attribuée à la lumière que je ne suis pas d' accord;cool  pour la simple raison que le vide n' est pas aussi vide que toi même tu viens de le démontrer; il y a des atomes qui peuplent ce " Vide ";jap 

Et aucune statistique exhaustive réelle n' a été effectuée sur le terrain pour qu' on affirme tout de go qu' il y en a très peu; a t-on vérifié leur répartition dans ce vide ?? NON !shy  c' est comme si je voulais vérifier la concentration, la densité des molécules d' eau?

Il est clair que l' eau n' a pas la même densité partout sur la planète: il y a des eaux boueuses, d' autre plus cristalline etc...; il est évident pour un objet qui se déplace dans l' eau que, il rencontrera une résistance plus grande de l' eau, selon sa densité; cad le degré de concentration des molécules d' eau ou des particules qui s' y trouvent.great 

Il se déplacera plus ou moins vite selon la résistance de l' eau; il en va de même pour l' espace sidéral qui est comme l' eau, car ayant les mêmes qualités fonctionnelles;wink  c' est pour cela que les astronautes font leurs préparation de voyage dans l' espace sur terre dans l' eau...ce sont les même caractéristiques physique:dac: 

Par conséquent si la densité du " vide " n' est pas la même partout dans l' espace sidérale, on ne peut pas affirmer une valeur constante à la lumière qui s' y déplace; elle sera variable; cad au gré de la résistance de l' espace ou elle se déplace.cool 

Pour la galaxie c' est vrai que on l' a défini ainsi, mais cela ne se vérifie pas toujours; pleur pour la simple raison que lorsque commence à naitre la galaxie avec la nébuleuse, il n y a pas encore d' étoile visibles en son sein; et pourtant c' est bien une galaxie.great 

Pour ce qui est de l' univers qui est fini et en même temps en expansion, je dirai: Comment ont-ils fait pour vérifier que l' univers a un plafond, un sol et des murs ?? avec quel instrument ??shocked 

A moins que univers signifie pour eux " bulle d' une réalité qui se meut dans l' espace infini; incommensurable "; cad que ce qui s' offre à notre regard se situe en réalité dans un espace beaucoup plus vaste et au delà de nos sens.ptdr 

Exactement comme ton ballon que tu gonfles se trouve dans un autre espace plus grand que lui;ce ballon est fini par la qualité de la matière dont il est fait et du souffle qui l' anime;wink 

Je voudrais dire qu' il y a dans la science trop d' affirmation gratuite au final, quand on y regarde de plus près.confettis
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 4 Déc - 1:08

Bonsoir Gabriel!

obin jb gabriel a écrit:
Bonsoir tout le monde,

Salut! siguan;content  mais un " référentiel donné " ?!? je dis bien au propre comme au figuré..;:$:  donc c' est d' abord  d' un lieu physique que l' on observe les phénomènes; ici en l' occurrence celui de la vitesse de la lumière.wink

Einstein dit du point d' observation de la terre oû il se trouve, de son " point de vue ", voici son avis; et il dit que la lumière est une valeur constante; et il ajoute qu' elle se déplace dans le vide spatial...Ok !dac

C' est sur l' affirmation de la constante attribuée à la lumière que je ne suis pas d' accord;cool  pour la simple raison que le vide n' est pas aussi vide que toi même tu viens de le démontrer; il y a des atomes qui peuplent ce " Vide ";jap

Et aucune statistique exhaustive réelle n' a été effectuée sur le terrain pour qu' on affirme tout de go qu' il y en a très peu; a t-on vérifié leur répartition dans ce vide ?? NON !shy  c' est comme si je voulais vérifier la concentration, la densité des molécules d' eau?

Il est clair que l' eau n' a pas la même densité partout sur la planète: il y a des eaux boueuses, d' autre plus cristalline etc...; il est évident pour un objet qui se déplace dans l' eau que, il rencontrera une résistance plus grande de l' eau, selon sa densité; cad le degré de concentration des molécules d' eau ou des particules qui s' y trouvent.great

Il se déplacera plus ou moins vite selon la résistance de l' eau; il en va de même pour l' espace sidéral qui est comme l' eau, car ayant les mêmes qualités fonctionnelles;wink  c' est pour cela que les astronautes font leurs préparation de voyage dans l' espace sur terre dans l' eau...ce sont les même caractéristiques physique:dac:

Par conséquent si la densité du " vide " n' est pas la même partout dans l' espace sidérale, on ne peut pas affirmer une valeur constante à la lumière qui s' y déplace; elle sera variable; cad au gré de la résistance de l' espace ou elle se déplace.cool

Ce qui fait varier la vitesse de la lumière, c'est l'indice de réfraction du milieu qu'elle traverse. Selon la loi de snell-descarte où n=C/v. C= la vitesse de la lumière dans le vide, v= l'indice de réfraction du milieu.

L'indice de réfraction du vide=1, de l'air =1.000027 et de l'eau =1.33

ALors oui, le vide ne l'est pas, nous sommes d'accord. Toutefois, s'il devait ne pas l'etre suffisament comme tu le dis, avec des "grumeaux" de matière, ça se verrait!

Vide spatial = environ 1 atomes par cm³
Nébulleuse, nuage de gaz interstellaire = 1000 par cm³ Et celui-ci se voit. Et de loin lol
Air = 5.3 1019 atomes par cm³

Et entre le vide et l'air, l'indice de réfraction passe de 1 à 1.00027...........

Tu me suis et tu vois où je veux en venir? jap

Concernant l'entraînement en piscine des spationautes, ceux-ci le fond pour avoir un sentiment d'apesanteur. Il n'y a pas de corrélation entre le vide spatiale et l'eau. Ce n'est pas le même milieu et ils n'ont pas les mêmes "propriétés fonctionnelles". shocked

obin jb gabriel a écrit:


Pour la galaxie c' est vrai que on l' a défini ainsi, mais cela ne se vérifie pas toujours; :pleur:pour la simple raison que lorsque commence à naitre la galaxie avec la nébuleuse, il n y a pas encore d' étoile visibles en son sein; et pourtant c' est bien une galaxie.great

En es-tu si sur? J'appele ça une galaxie en formation. Oui, je joue sur les mots mais si elle n'abrite pas encore d'étoile peut-on parler de galaxie?
Mais bon, c'est un détail ça, je l'avoue.

obin jb gabriel a écrit:

Pour ce qui est de l' univers qui est fini et en même temps en expansion, je dirai: Comment ont-ils fait pour vérifier que l' univers a un plafond, un sol et des murs ?? avec quel instrument ??shocked

A moins que univers signifie pour eux " bulle d' une réalité qui se meut dans l' espace infini; incommensurable "; cad que ce qui s' offre à notre regard se situe en réalité dans un espace beaucoup plus vaste et au delà de nos sens.ptdr

Exactement comme ton ballon que tu gonfles se trouve dans un autre espace plus grand que lui;ce ballon est fini par la qualité de la matière dont il est fait et du souffle qui l' anime;wink
L'aspect fini a été prouvé par l'observation du fond diffus cosmologique, et l'expansion par le redshift des galaxies, le décalage spectrale vers le rouge... C'est observé...

obin jb gabriel a écrit:

Je voudrais dire qu' il y a dans la science trop d' affirmation gratuite au final, quand on y regarde de plus près.confettis
Ce à quoi je répondrai, en toute humilité, qu'à priori et d'après ce que je peux lire, ça ne concerne pas que la sciences wink lol 

Bonne nuit à toi!


Dernière édition par siguan le Mer 4 Déc - 1:24, édité 1 fois (Raison : correction densité de l'air de 2.7 à 5.3)
Revenir en haut Aller en bas
obin jb gabriel
Initié
Initié



MessageSujet: RE:sujet: ...La Théorie des cordes   Mer 4 Déc - 12:08

Bonjours tout le monde,

Salut! mon frère siguan;confettis  c' est vrai que moi aussi je fais des affirmations gratuites..., enfin...jap .

Mais c' est quoi le redshift ?? et tonton  Albert qui parle de courbure de l' espace ?? comment fai-il pour savoir que l' espace est courbe ??

Quand tu parles d' indice de réfraction...mais c' est quoi la réfraction ?
Revenir en haut Aller en bas
siguan
Grand spirituel Confirmé
Grand spirituel Confirmé



MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Mer 4 Déc - 17:33

Bonjour Gabriel!

Concernant le redshift et l'indice de réfraction, je te laisserai le soin de faire une petite recherche sur notre ami google. Je ne pense pas que ce soit le lieu pour faire un cours d'astronomie et d'optique lol wink 

Comment Tonton Al' a su que l'espace-temps pouvait se courber?
Il a en fait voulu se passer de la théorie de la gravitation. Il est parti du postulat que l'espace pouvait se déformer sous la masse des corps qui s'y trouvent. Un peu comme si tu tendais un bas collant et que tu y déposais une bille. Concernant le temps, c'est un peu plus compliqué.
Juste pour la petite histoire, on s'en sert tout les jours dans nos gps (la masse de la terre courbe l'espace-temps légèrement, et cette courbure doit être prise en compte pour la précision des gps). De même elle fut observée directement lors de l'éclipse de 1919, où les positions des étoiles proches du soleil (en perspective bien sur) avaient légèrement changé. Autre Exemple, les mirages gravitationnel, où la masse d'une galaxie déforme l'image d'une galaxie plus lointaine située derrière la première.

Sincèrement Gabriel, si tu veux en savoir plus sur ce sujet, fais des petites recherches sur le net, ou achète le livre de stephen Hawking que je pense t'avoir déjà conseillé plus haut dans les posts. Je pense aussi que je t'avais envoyé un lien vers une vidéo de Klein sur youtube en mp. C'est un sujet passionnant, tout comme l'astrophysique et l'astronomie en général.

Belle soirée à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes   Aujourd'hui à 1:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qu'Einstein ne savait pas encore : la théorie des cordes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vidéos et films français
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?
» Texte d'Einstein...
» Challenge Einstein
» Jésus savait-il tout sur terre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum spiritualité, loi de l'attraction, developpement personnel :: Le temple de la connaissance :: Sciences-
Sauter vers: